AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 233003668X
Éditeur : Actes Sud (05/11/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Dans une série d'entretiens avec l'icône altermondialiste Vandana Shiva, Lionel Astruc nous livre le regard que porte cette femme combative sur les problématiques du monde contemporain. Elle nous amène ainsi à comprendre pleinement les enjeux actuels, tels que le maintien de la paix et de la démocratie, la souveraineté alimentaire et la préservation des ressources, l'écoféminisme ou encore la liberté des semences agricoles. Elle nous invite à leur faire face et à s'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Wilena
  05 juillet 2016
Je viens de terminer ce livre passionnant sur l'écologie, l'activisme, l'altermondialisation, la lutte non-violente, le système de reproduction de graines…
Le livre de Lionel Astuc “Vandana Shiva, pour une désobéissance créatrice” donne un état actuel des luttes contre les multinationales de semenciers sans tomber dans le pathos mais en donnant au contraire des pistes d'alternatives à partir d'exemples qui se concrétisent un peu partout dans le monde. Très bien documenté, le livre nous décrit les luttes de cette activiste indienne qui n'a jamais cessé de se battre, malgré les menaces, les obstacles, les combats perdus mais aussi ceux gagnés. C'est une belle leçon de vie.
Et comme Gandhi disait "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde !", le livre nous démontre que nous pouvons tous, à notre échelle, faire bouger les choses.
Commenter  J’apprécie          30
Maya26
  16 février 2015
Une grande dame ! Un livre exceptionnel, essentiel.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Maya26Maya26   15 février 2015
Quelle est la part de responsabilité des états dans ce glissement vers une perte de souveraineté ?

La conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (UNCTAD) a récemment envoyé une alerte aux gouvernements du monde. Elle affirme que, s'ils ne réagissent pas pour apporter une vraie protection aux petites exploitations, les populations seront dépassées par une crise d'une ampleur trop importante pour les gouvernements. Le devoir des dirigeants n'est pas de mettre la planète à la disposition des entreprises, mais d'assurer la bonne gestion des graines, des sols, de l'eau, etc.........Ils doivent s'assurer que l'alimentation est produite dans de bonnes conditions pour l'environnement et la société. Les gouvernements devraient avoir l'obligation de défendre les fermiers et de leur donner la priorité, du fait du rôle nourricier des agriculteurs. Les décideurs doivent abandonner la grille de lecture qui présente le spéculateur comme celui qui crée de la croissance. En bout de chaîne, le fermier est le grand perdant alors que, quand la crise va frapper, c'est le premier que nous irons voir pour trouver des solutions. Les agriculteurs devraient avoir une juste rémunération de leur travail, une vie moins précaire et une reconnaissance des dirigeants pour leur rôle fondamental.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Maya26Maya26   15 février 2015
Que peuvent faire les citadins qui n'ont pas de jardin?
Pour commencer, je les engage à cuisiner des ingrédients plus variés et à redécouvrir les traditions culinaires de leur région, de leurs ancêtres. Dans un rapport de mars 2014, le Centre international d'agriculture tropicale a montré que le régime alimentaire dit  « globalisé » qui gagne chaque jour du terrain, nuit à la diversité agricole. Il ne repose plus que sur quatre grandes cultures : le blé, le riz, la pomme de terre et le sucre. Non seulement cette appauvrissement est préjudiciable pour l'environnement, mais il affaiblit aussi la souveraineté alimentaire (par absence d'alternative lorsqu' une récolte est mauvaise) et favorise l'obésité, les maladies cardiovasculaire et le diabète. Les consommateurs doivent donc privilégier des plats plus variés, et notamment les spécificités culinaires de leur culture et de leur territoire. Cette diversification de nos assiettes poussera les producteurs à adopter un éventail plus large et contribuera à restaurer l'usage des semences plus variées. Cette diversification accroit la résilience des fermiers et de la population, et rend aussi l'alimentation plus saine : seul un apport varié des nutriments permet de se maintenir en bonne santé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Lionel Astruc (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lionel Astruc
Vandana Shiva présente le premier roman de Lionel Astruc, *Traque verte*, un roman d'investigation en Inde, basé sur des faits réels, sur la guerre des matières premières. [Plus d'informations : http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature/traque-verte]
autres livres classés : altermondialismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
440 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre