AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291937222X
Éditeur : A Dos d'Ane Editions (01/05/2013)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
A deux ans, le petit Francis Poulenc se voit offrir un piano laqué blanc à sa taille, qu'il surnomme son "do-ré-mi". Doué d'un talent multiforme, cet amoureux de la musique deviendra l'un des grands compositeurs français du XXe siècle.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Chrisdu26
  26 novembre 2013
A la rencontre d'un compositeur.
Moi, qui en musique classique, ne jure que par Bach ou Mozart, voilà que par le biais d'un petit fascicule pas plus grand que ma paume, je découvre un des plus grands compositeurs français du XXe siècle, Francis Poulenc. Mais bien sur que si vous le connaissez, c'est lui qui a composé la musique du dessin animé Babar ainsi que de très grandes oeuvres telles que « Concerto pour deux pianos » ou « Dialogues des carmélites ».
C'est « le Voyage d'hiver » de Schubert qui bouleversera son âme d'enfant. Dès lors, Francis ne vivra que par et pour la musique, le piano et la composition.
Alors que son père, aristocrate, le voit plus tard dans la grande société familiale « Rhône Poulenc », sa mère lui offre à l'âge de deux ans, son premier piano qu'il nomme « Do-ré-mi ». Elle-même pianiste l'initiera à cet instrument qui désormais ne le quittera plus. A quinze ans, il compose déjà et à la chance de rencontrer les plus grands maîtres de la musique classique tels que Ricardo Viñes, Georges Auric, Erik Satie et de grand auteur comme Jean Cocteau. C'est auprès d'eux qu'il n'aura de cesse d'apprendre et d'être inspiré. Son phrasé sur les touches blanches et noires et son avant-gardisme bousculent les règles établies par les plus grands. Mais à 18 ans, sa réputation est faîte et lui permet de laisser libre cours à son interprétation et sa fantaisie.
Cette mini collection « Des Graines et des Guides » conçue pour les 7–12 ans en soif de découverte nous guide délicieusement sur les traces de ce jeune prodige. Un petit livre riche et très bien écrit par Simon Basinger. Au fil des pages, on découvre de très belles illustrations monochromes qui auraient mérité un format un peu plus grand afin d'apprécier à sa juste valeur le magnifique graphisme de l'artiste peintre Françoise Lepaulmier. Une première et belle approche pour les enfants mais aussi les grands qui donne envie de découvrir une biographie plus complète de ce compositeur.
Sans passer nos frontières, ce livre est un petit voyage initiatique vers un grand artiste, Francis Poulenc, un compositeur haut en couleur.
Merci à Babelio pour cette jolie lecture et aux « Editons  dos d'âne » qui nous permettent de découvrir des femmes et des hommes d'exception.

Lien : http://marque-pages-buvard-p..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
colimasson
  18 novembre 2013
Francis Poulenc fut un grand compositeur, certes. Pour écouter ses morceaux, il faut souvent se balader dans les rayonnages de la musique classique. Que vient-il donc faire dans les pages d'un livre destiné aux enfants ? C'est que Francis Poulenc a aussi été un personnage original qui a échappé plusieurs fois aux règles de la composition classique pour composer des morceaux destinés à la joie de l'auditeur plutôt qu'à la réputation du musicien.

La passion de Francis Poulenc pour la musique commence à deux ans, lorsqu'il balbutie ses premières gammes sur son « do-ré-mi ». Des années plus tard, alors que sa passion pour la musique est confirmée, il compose une Rhapsodie nègre dont les paroles commencent ainsi :

« Honoloulou, poti lama !
Honoloulou, Honoloulou,
Kati moo, mosi bolou
Ratafou sira, polama ! »

Il rejoint ensuite le Groupe des 6 qui se réunit chaque semaine à Montparnasse pour faire fructifier les imaginations. Si la compagnie des poètes, musiciens et artiste est agréable, Francis Poulenc ressent néanmoins le besoin de quitter Paris pour retrouver sa maison familiale à l'âge de vingt-huit ans. Bon coeur, il accepte de faire rêver ses petites cousines et compose « L'histoire de Babar », adaptée du livre de Jean de Brunhoff. Les airs légers et joyeux s'enchaînent jusqu'à ce que se produise une brusque prise de conscience spirituelle qui l'amènera à composer, entre autres grands morceaux, ses Litanies à la Vierge noire.
Quelques collages rappelant l'esprit dada de l'époque au cours de laquelle évolua Francis Poulenc accompagnent cette biographie résumée en quelques points essentiels. Plutôt que de passer en revue chaque évènement de sa vie, Simon Basinger a préféré relever quelques passages importants qui résument métonymiquement plusieurs années. Francis Poulenc devient un homme en chairs et en os qu'il ne sera pas possible d'oublier et ses oeuvres, si elles étaient jusqu'alors inconnues, suscitent un intérêt si dispersé qu'on retrouvera avec plaisir une liste de quelques suggestions à la fin du livre.

Moralité de l'histoire ? Si la musique classique vous donne des envies de désertion, promenez-vous plutôt chez les enfants, vous trouverez peut-être de la joie –à défaut de trouver du prestige- à écouter les histoires musicales du « Petit garçon malade », du « Chien perdu » ou du « Joueur de flute [qui] berce les ruines »…
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Nastie92
  17 novembre 2013
Merci à Babelio et aux éditions "À dos d'âne" de m'avoir fait découvrir ce livre.
"Francis Poulenc, un compositeur haut en couleur" est une courte biographie du compositeur.
Résumer en si peu de pages une vie aussi riche impose de faire des choix. Seuls quelques faits marquants et quelques aspects de la vie de Francis Poulenc sont racontés. L'exercice était difficile, et je ne le trouve pas complètement réussi. L'ensemble est un peu décousu, les chapitres s'enchaînent sans véritable lien entre eux. Je ne suis pas certaine qu'un lecteur ne connaissant rien de la vie de Poulenc en ait une idée très claire après cette lecture.
Cependant, le texte est bien écrit et agréable à lire. On y trouve plusieurs petites anecdotes amusantes comme le fait que Francis Poulenc ait essayé d'apprendre quelques notes de piano à son chien Mickey ou que la composition de "l'histoire de Babar" découle d'une farce d'une jeune cousine, qui lui a mis sur le pupitre le livre "l'histoire de Babar", lui demandant de jouer cela à la place des airs ennuyeux (sic) qu'il était en train de jouer.
Concernant l'aspect du livre : le petit format m'a beaucoup plu, ainsi que le choix du noir et blanc pour les illustrations, que je trouve bien réussies.
Pour finir, une remarque concernant la tranche d'âge conseillée, "7-12 ans et plus" : le texte me semble bien compliqué pour un enfant de sept ans, je le recommanderais plutôt pour des enfants un peu plus grands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Marti94
  31 août 2018
Je suis sous le charme de la musique de « Francis Poulenc, un compositeur haut en couleur ». Pourquoi? Tout simplement parce que la biographie du compositeur français éditée dans la collection pour la jeunesse Des graines et des guides des éditions A dos d'âne m'a donné envie de l'écouter. Que demander de plus à un livre?
Simon Basinger et Françoise Lepaulmier l'on vraiment très bien réussi. Quand je pense que c'est Poulenc qui a écrit la musique de Babar le petit éléphant, j'en suis enchantée.
Né dans une famille bourgeoise, les industriels Rhône-Poulenc, il joue du piano dès 2 ans, ce qui est impressionnant. C'est peut-être pour cela qu'il va garder une âme d'enfant ?
Plus tard, on retrouve le jeune pianiste parisien avec le groupe des six, collectif de musiciens particulièrement innovants. Et alors que tout l'oppose à Erik Satie, le jeune homme admiratif va devenir ami avec le compositeur de Parade. Il faut dire qu'Éric Satie a eu une grande influence.
Alors qu'il va choisir de vivre en Touraine, Francis Poulenc et un musicien qui voyage au pays de la musique comme le dit fort bien l'auteur.
J'ai bien aimé aussi le petit lexique musical et la liste des morceaux à écouter avec plaisir, qui se trouve à la fin du livre.
Lu en août 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ebn92
  17 novembre 2013
L'idée de ce livre, et plus généralement celle de la collection ("découvrir les femmes et les hommes qui ont changé le monde"), paraît très séduisante. Malheureusement, on reste un peu sur sa faim après avoir terminé le livre : les chapitres s'enchaînent les uns après les autres sans ordre logique. On ne peut comprendre l'ouvrage que si l'on connaît déjà la vie de Poulenc ; dans ce cas, on tourne les pages en entendant résonner dans la tête les oeuvres du compositeur, et en faisant les liens entre les différents moments de sa vie. Mais lorsque l'on est un enfant entre 7 et 12 ans (tranche d'âge à laquelle s'adresse cette collection), et que l'on n'a jamais entendu parler de Poulenc auparavant... on ne peut pas comprendre qui est ce personnage en lisant uniquement cette petite biographie.
Tout cela est doublement dommage, car le peu d'épisodes racontés est fidèle à la vie du compositeur, et avec Simon Basinger comme auteur, on avait pourtant le spécialiste de Poulenc pour nous conter la vie de ce dernier.
Enfin, une petite remarque sur la présentation du livre : les mots du texte définis dans le lexique musical en fin de livre auraient pu être signalés dans l'histoire, car ce n'est qu'en ayant terminé le livre que l'on apprend l'existence de ce lexique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   18 novembre 2013
« Oh ! Oncle Francis, ce que vous jouez est tellement ennuyeux ! Pourquoi ne jouez-vous pas ceci ? » [Une de ses petites cousines] place alors fièrement l’Histoire de Babar, le livre de Jean de Brunhoff, sur le pupitre du piano. « C’est l’histoire d’un petit éléphant dont la maman est tuée par un méchant chasseur », ajoute la fillette. Joueur, Poulenc se met à improviser, prenant note au fur et à mesure des idées que la petite fille lui suggère, remplaçant les images par des notes, et illustrant les divers moments de l’histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nastie92Nastie92   17 novembre 2013
Sa Sonate pour deux pianos est une merveille de plénitude et d'équilibre. L’Élégie écrite au cours de l'été 1951 doit, selon ses recommandations, être jouée "comme si l'on improvisait, un cigare aux lèvres et un verre de cognac sur le piano".
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson   20 novembre 2013
Rentrant chez lui, il compose d’une traite ce qui va être La Rhapsodie nègre, une sorte de fantaisie burlesque avec des paroles en pseudo-nègre honoloulou, et dont la première strophe dit :
Honoloulou, poti lama !
Honoloulou, Honoloulou,
Kati moo, mosi bolou
Ratafou sira, polama !
Voilà de quoi se faire remarquer dans le monde musical !
Commenter  J’apprécie          30
Nastie92Nastie92   17 novembre 2013
En 1901, le petit Francis Poulenc a deux ans lorsqu'il se voit offrir un piano laqué blanc à sa taille, qu'il surnomme bientôt son "do - ré - mi".
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   22 novembre 2013
[…] il apprend que son ami Pierre-Octave Ferroud vient de mourir tragiquement dans un accident de voiture. A l’annonce de cette nouvelle, Francis tombe à la renverse. Il devient chaud puis froid, son visage change de couleur, il n’a plus de voix… Pauvre Francis ! […] Comme un éclair, dans un ciel ténébreux, il se dirige à vive allure vers la grotte où se niche la petite Vierge noire, l’appelant à l’aide. En sortant de la grotte, Francis montre un autre visage…la petite Vierge noire lui aurait-elle confié un message ? Le soir de cet épisode, Poulenc ne trouve de consolation que dans sa page d’écriture. […] « Je veux que cette œuvre soit chantée par un chœur de femmes, qu’il y ait de l’orgue (tout comme cet orgue qui berçait sa mémoire dans la petite église de Noizay) et des paroles majestueuses et bibliques comme celles récitées par des pèlerins ! » déclare-t-il, encore sous le coup de la douleur. Il baptise cette œuvre Litanies à la Vierge noire, en souvenir de la petite statue que l’on peut voir encore de nos jours dans ce village du Lot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : compositeurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
298 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre