AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919372300
48 pages
Éditeur : A Dos d'Ane Editions (01/03/2014)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le scandale de Parade : Le 18 mai 1917, lors de la première représentation du ballet Parade au théâtre du Châtelet à Paris, éclate un scandale. Le lendemain de la représentation, dans les journaux, le spectacle, sa musique, les décors et les costumes furent jugés très sévèrement. Mais le retentissement fut tel que le musicien Erik Satie, si discret et timide, devint enfin connu du grand public, pour sa plus grande joie.

Le paradis perdu de l'enfance ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Chouchane
  03 avril 2014
Le projet de cette collection "des graines et des guides" est de faire découvrir, au 8-12 ans, des femmes et des hommes qui ont changé le monde. C'est réussi... le récit débute part La Parade - Ce spectacle qui fit scandale en 1917 - et c'est un bon choix. Cette pièce Avant-Gardiste regroupe tout ce qu'il faut savoir sur les artistes décriés de l'époque. Scénarisé par Cocteau, décoré par Picasso, dansé par la troupe de Diaghilev, la musique est composée par Satie. Ce dernier va bénéficier du scandale et passera, aux yeux du grand public, d'inconnu au statut d'artiste. Satie, si tendance aujourd'hui, était considéré comme un musicien inachevé car ne connaissant pas l'art du contrepoint (composition de plusieurs mélodie destinée à être jouée simultanément). Pour faire taire ses détracteurs, il reprendra ses études à 40 ans et diplôme en poche continuera à écrire sa propre musique… sans contrepoint. On découvre un Satie jouant du piano dans les bars de Montmartre, fréquentant la bohême parisienne, initiant un Debussy premier prix de Rome à une forme d'art moins classique. Une époque qui fait rêver. Au fil des pages les titres très poétique de ses oeuvres -Petite musique de clown triste, croquis et agacerie d'un gros bonhomme en bois, trois nouvelles enfantines, trois morceaux en forme de poire, caresse - donnent envie de découvrir ou redécouvrir Satie. Une excellente collection vraiment qui atteint son but.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
clude_stas
  09 avril 2014
Erik Satie est au centre de ce petit livre destiné aux enfants de 8 à 12 ans (et +). Lui qui a annoncé à bien des égards la musique contemporaine (John Cage), est donc évoqué, chapitre après chapitre, à travers ses créations (Parade, Morceaux en forme de poire, etc.), ses relations (Pablo Picasso, Jean Cocteau, Claude Debussy), sa vie quotidienne, son caractère fantasque.
Chaque chapitre est court (quelques pages), illustré d'un dessin ou l'autre, écrit dans un style alerte. Chaque mot difficile est défini. Chaque concept est expliqué. Des parallélismes entre musique et peinture sont installés, simplement, et le cubisme ou l'art abstrait deviennent évidents. de même, le miracle de la composition musicale est-il clairement exposé avec les particularités propres à Satie (contrepoint, esthétique de la partition …).
Une liste des compositions à écouter, ainsi qu'une biographie, closent l'opuscule. Il est donc un excellent outil didactique pour initier certains enfants, ceux ayant la fibre artistique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Marti94
  09 août 2018
Voilà une biographie d'Érik Satie publiée aux éditions pour la jeunesse À dos d'âne qui ne parle pas de l'homme mais de sa musique. Et c'est très bien.
Delphine Bertozzi n'évoque pas la collection de parapluies de Satie, sa vie misérable ou ses traumatismes de l'enfance comme je l'ai lu chez d'autres auteurs. Sans rentrer dans le détail de ses compositions et notamment de ce qui est appelé la musique d'ameublement elle insiste sur les trouvailles de ce pianiste génial, inventeur d'une nouvelle écriture musicale.
Le sous-titre de ce petit livre de la collection Des graines et des guides, "Erik Satie musique pour un coeur simple" est très bien trouvé. Il évoque la générosité du musicien qui a appris le solfège aux enfants d'Arcueil sans être payé alors qu'il n'avait pas de revenu. Et puis il y a la simplicité apparente de sa musique qui réussit à me toucher profondément.
Reste que les jolis dessins de Marcelino Truong illustrent assez mal les petits chapitres car ils se trouvent souvent avant le texte censé être illustré. Ce décalage est un peu gênant à la lecture. Mais c'est une remarque de forme car le génie et la fantaisie de Satie sont bien exprimés.
Lu en août 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lune
  14 avril 2014
Raconter la vie d'Erik Satie et la place qu'il occupe dans l'Histoire de la Musique est oeuvre ambitieuse.
Ce court livre est destiné à des enfants de 8 à 12 ans (le "et +", dixit la 4ème de couverture, me semble réducteur...)
Certaines explications du monde musical (Prix de Rome, contrepoint, fugue,...), de situations (époque...), de personnages (Sar Péladan, Cocteau,...), de vocabulaire (ingénuité...) demandent un accompagnement du très jeune lecteur.
Laissé seul, ne risque-t-il pas de ne pas comprendre ou d'être rebuté?
Certes ce livre se veut être un point de départ initiatique à la musique de Satie dont certains titres amuseront l'enfant et éveilleront la curiosité.
Leur faire entendre des extraits musicaux devrait ajouter au plaisir de la découverte et rendre les choses concrètes.
Hommage à Erik Satie qui tombe parfois dans un excès qui m'a dérangée.
Debussy y apparaît quelque peu inféodé. Or l'influence de Satie sur Debussy est infime et le grand "ouvreur de voies" est précisément Claude Debussy.
Ce livre confère à Erik Satie une place dans l'Histoire de la Musique qu'il n'occupe pas.
Je remercie Babelio et la Maison d'Editions A dos d'âne pour cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ChouchaneChouchane   03 avril 2014
Il ressent ce besoin d'étudier, parce que, confie-t-il à son frère dans une lettre de 1910 : "J'étais las de me voir reprocher une ignorance que je croyais avoir, puisque les personnes compétentes la signalait dans mes œuvres." Les personnes compétentes, ce sont les critiques. Il s'en tient à distance mais il est touché au point de retourner travailler dur à l'école ! Satie n'avait pourtant rien à prouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Marti94Marti94   09 août 2018
Quand on écoute les Gymnopédies et les Gnossiennes, on est plongé dans les souvenirs, qu'on le veuille ou non. C'est la douceur un peu amer de la mélancolie qui nous emplit corps et âme. Les souvenirs perdus. Le paradis de l'enfance.
Commenter  J’apprécie          02
Marti94Marti94   09 août 2018
L'esprit de camaraderie et de solidarité : des valeurs chères à Erik Satie.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   09 août 2018
Dès les premières partitions pour piano qu'il a composé, Satie nous a donné à entendre des airs simples et profonds. Les notes du piano ont l'air d'arriver sur la pointe des pieds, avec un mouvement gracieux, sans heurt.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
327 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre