AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782909020662
Éditeur : L'Association (30/11/-1)
3.79/5   26 notes
Résumé :
Le Voyage est un livre au destin particulier : dessiné par un Français pour l'éditeur japonais Kodansha, il a dû être traduit, relettré et inversé pour pouvoir être présenté dans son pays d'origine. Néanmoins, la quête intérieure et le parcours initiatique de ce Voyage ne sacrifient en rien à la vogue des mangas...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Titania
  14 février 2016
Simon fuit un quotidien qui l'étouffe et préfère prendre la route sans but plutôt que de se tuer. En chemin, il rencontre un nouvel amour et des amis.
Avec un sujet de " road trip" désespéré, l'auteur fait des kilomètres dans l'imaginaire sombre de ses personnages, pour nous parler " voyage" , non pas tant celui qu'on fait avec ses pieds, mais le chemin qu'on parcourt en ouvrant son esprit à la vie, aux autres et à l'aventure.
Ce roman graphique d'Edmond Baudoin mêle habilement le fantastique au réel, à travers les projections oniriques des personnages qui se superposent à leur vécu, comme dans l'univers du manga dont il s'inspire, ou auquel il rend hommage. Le dessin à l'encre tend à se simplifier à l'extrême en traits et courbes . Il restitue alors la fugacité de la pensée et le mouvement comme celui de la danse des corps dans l'amour.
J'aime beaucoup cette histoire de quête initiatique. le sujet est simple et humain, le parti pris esthétique est audacieux et brillant. le résultat nous parle avec très peu de mots . Je crois que vous aimerez Simon, Olivier, Lea, Pierre et ....Pitou, l'homme qui avait plein d'étoiles dans les cheveux et du coup un peu de mal à trouver celle qu'il fallait suivre.
Bonne route avec Edmond Baudoin !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
jamiK
  12 novembre 2019
Le dessin est en noir et blanc, à l'encre de chine, le trait de pinceau expressif et brut, le trait représentant la tête du personnage principal reste ouverte sur le haut du crâne et laisse échapper des images qui se prolongent tel un cadavre exquis graphique, le dessin se prolonge en une improvisation ou l'évasion du personnage se mêle à celle du graphiste.
C'est un récit sur le lâcher prise, Simon, craque. Cette ouverture sur le haut de la tête semble symboliser ce trop plein qui s'échappe, qui ne pouvait plus rester enfermé. Simon s'enfuit, quitte sa femme, son fils, son boulot, la ville, dans une errance, en quête de sens, à la recherche de la beauté, de la vie, la vraie. le récit ne tombe jamais dans la mièvrerie baba-cool, parce que c'est le graphisme qui fait le travail, les mot ne servent que d'illustration, de ponctuation, c'est le coup de pinceau qui donne toute sa force au récit, et sa puissance poétique, on nage, on vole parmi les lignes d'encre.
Je me suis senti m'évader, m'ennivrer en lisant cette bande dessinée, j'ai adoré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
milamirage
  29 novembre 2015
Rencontrer Simon… Faire sa connaissance quand sa vie bien réglée par la routine lui donne soudain l'impression que les murs de sa maison se resserrent sur lui, que le sol de son bureau se dérobe sous ses pieds alors même que le plafond lui fait subir des pressions… alors que sa tête s'ouvre, envahie d'une multitude de contraintes dont il ne perçoit même plus le sens mais dont il sait soudain qu'il ne peut plus en supporter le carcan…
« Bonjour mon seigneur ! Beau temps aujourd'hui hein ? C'est un beau jour pour partir hein ? PARTIR… TOUT LÂCHER… »
Et c'est le lâcher prise, une fuite en avant malgré l'amour des siens, sans but mais inexorable, la seule à pouvoir être salvatrice. Un ailleurs sans but et sans nom, un ailleurs incertain mais pour se reconstruire, ou se perdre, complètement...… un ailleurs pour aller vers la reconnaissance de soi et vivre, peut-être, enfin… Sur ses chemins de traverse, il va croiser Olivier, qui, comme lui, a un jour tout quitté et va l'inviter à partager sa vie quelques temps ; montreur de marionnettes, il adore voir briller les yeux des enfants et va de ville en ville pour essayer de faire naître cet émerveillement… il va aussi lui présenter ses amis, Marc et Léa… pour que le voyage continue… jusqu'à ouvrir de nouveaux horizons…
Mon avis : Une image… juste une image… une vignette de bande dessinée ne contenant que quelques traits et courbes d'encre noire pour dévoiler des blancs d'une rare intensité… qu'y ai-je vu, cela ne s'explique pas, ou plus exactement, moi, je n'y parviens pas… mais cela a fait naître en moi une gourmandise inconnue jusqu'alors… découvrir une histoire, quel qu'en soit le début et quelle qu'en soit la fin, en sachant déjà qu'elle pourrait ne pas être ouverte et me décevoir… juste pour retrouver cet instant magique et aérien, comme dans une deuxième dimension. Alors, découvrir le mal être, et le douloureux vivre de Simon… le suivre pas à pas avec l'envie de plus en plus pressante de lui prendre la main en sachant déjà que cela serait vain… qu'il a besoin, pour lui, de suivre son chemin, et de le choisir sans influence… libre de tout enchaînement, passé, présent… et, si possible, à venir… lui faire confiance, infiniment confiance, pour qu'il n'y ait pas de gâchis, et qu'à la fin du compte… du conte devrais-je dire… il nous livre l'image du bonheur.
Jamais encore critique ne m'a semblé si difficile à exprimer, mais à mon sens je la devais à Edmoin Baudoin… peut-être aurait-il suffit que je lui dise simplement : merci, vraiment… pour tant d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
NimingDe
  27 mai 2021
Que de beauté… Ce Voyage fut mon premier contact avec le trait de Baudoin, avec cette ligne et ces ombres qui, miracle du noir et du blanc, dessinent l'espace, mais aussi le temps, la profondeur, le rêve, l'amour et la souffrance. Un livre magnifique, que j'ai prêté et racheté plusieurs fois car j'aime le faire découvrir… et on ne me le rend jamais.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
milamiragemilamirage   23 août 2015
Qu'as-tu appris dans ton voyage ?
Que d'aller de l'autre côté de la terre ou faire le tour de son village c'est le même voyage. Que c'est juste une question de regard.
Commenter  J’apprécie          230

Videos de Edmond Baudoin (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edmond Baudoin
C'est l'oeuvre d'une vie : Edmond Baudoin raconte 80 ans d'existence dans un album complexe et protéiforme. Celui qui fut le précurseur, en France, de la bande-dessinée autobiographique publie "Les fleurs de cimetière" (L'Association), un album en forme de testament artistique.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4127 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre