AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Des oeillets pour Antigone (11)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
blondesNlitteraires
  05 avril 2020
Trois époques, trois femmes :
- 1971 au Portugal avec Alma. A cette époque, le pays connaît une dictature, celle d'Antonio de Oliveira Salazar, puis celle de Marcelo Caetano (de 32 à 74) : l'Estado Novo.
-1986 en France avec Sabine à travers son journal intime.
- 1991 en France et au Portugal avec Luzia.

En 1971, Alma meurt dans une opération résistante. En 1986, Sabine se suicide. En 1991, Luzia cherche à comprendre les étranges phénomènes qui entourent un médaillon. Un médaillon qui a appartenu à Alma, puis à Sabine. Pour se faire, elle part au Portugal, là où tout a commencé avec son meilleur ami, Julien, atteint du Sida.

Comme toujours, Charlotte Bousquet nous offre un roman adapté aux grands ados qui abordent plusieurs thématiques. Ici :
- La dictature Portugaise, les valeurs et les espoirs d'une jeunesse et tout ce que cela implique : censure, arrestation, torture, peur, oppression, liberticide, meurtre... et parfois trahison pour d'autres priorités, la difficulté d'après. Mais aussi le besoin de justice, de vengeance, l'amour compliqué et tortueux.
- le suicide adolescent, la drogue, les rapports familiaux compliqués, la puissance des secrets et des non-dits.
- le Sida et l'homosexualité, mais surtout le Sida, la difficulté du coming-out et ses conséquences, la maladie, la peur, la perte, la douleur, le regard des autres…

Une auteure qui ne prend pas toujours de pincettes et que j'aime beaucoup. Outre ses livres et ce qu'ils abordent, elle a une écriture, une manière de raconter qui me charme à chaque fois.
Elle le fait de nouveau avec ce livre, dans lequel elle repend des codes du roman historique, de famille et du fantastique avec ce médaillon. Si Julien n'était pas un témoin direct, la question de la réalité des apparitions pourrait se poser. Un mélange qui permet une ambiance très intéressante.
Rendez-vous le 20 mai pour un article plus complet sur le blog.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesFantasydAmanda
  23 juin 2020
--- Mon premier Charlotte Bousquet ---

Si j'ai demandé ce one-shot en service de presse, c'est avant tout parce que j'avais entendu beaucoup de bien de Charlotte Bousquet. J'avais donc envie de me lancer dans l'un de ses récits, et l'occasion s'est présentée à moi. Je remercie donc les éditions Scrineo pour l'envoi.

Je tiens à préciser que Des Oeillets pour Antigone est très éloigné de mes lectures habituelles. C'est peut-être pour cette raison que je n'ai pas accroché autant que je l'espérais. Mais cela n'enlève rien à la qualité de ce livre. Laissez-moi vous expliquer…

--- Des thématiques fortes ---

Rébellion portugaise, SIDA, homosexualité, racisme : voici quelques-uns des sujets abordés par l'auteure. Autant vous dire qu'elle envoie du lourd.

Néanmoins, peut-être était-ce trop pour moi ? En fait, à aucun moment, je ne me suis évadée du monde réel. Certes, ce n'était pas le but de cette lecture, mais c'est ce que j'ai ressenti ; plutôt que d'être emportée par l'histoire, je me concentrais sur les malheurs relatés. Mon moral en a pris un sacré coup, d'autant plus que le synopsis ne fait pas mention d'une thématique pourtant prédominante : la maltraitance envers les chevaux et le sort réservé à ceux utilisés pour les corridas. Or, je n'étais pas préparée à prendre une telle claque ! Peut-être aurais-je refusé de lire ce one-shot, si je l'avais su…

Malgré cela, je pense que ces messages doivent être entendus par la jeunesse, alors je tire mon chapeau à Charlotte Bousquet, car elle a rempli sa mission avec brio. La seule critique que j'émettrai, c'est que l'aspect historique se perd parmi de trop nombreux enjeux.

--- Une trame classique, et pourtant… ---

Un médaillon maudit, un fantôme surgi du passé, un vieux journal intime dont on ignorait l'existence : soyons honnêtes, l'histoire n'a rien de fondamentalement original. Mais que c'est efficace ! Je pense avoir lu la moitié du livre en une soirée, tant j'étais curieuse de découvrir ce qui se cachait derrière le suicide de la soeur de l'héroïne.

Le hic, c'est que comme l'auteure entremêle trois époques et multiplie les mystères, les révélations sont données au compte-gouttes. J'ai donc tourné les pages, encore et encore, dans l'espoir d'en apprendre plus et suis tombée sur quelques coïncidences heureuses permettant de faire avancer l'intrigue. Mais rien de grave, rassurez-vous.

En outre, j'aurais aimé que l'aspect fantastique soit plus développé, puisque Charlotte Bousquet se contente de cauchemars et d'apparitions. Sûrement mon amour pour l'imaginaire qui parle ici !

--- Trois femmes, trois destinées ---

Comme dit précédemment, l'histoire met en scène trois femmes. La première, celle qui décide de remuer le passé pour obtenir des réponses à ses questions, est Luzia. En apparence, il s'agit d'une adolescente ordinaire, mais elle cache des blessures qui m'ont émue. Non, je ne vous en dirai pas plus ! En revanche, j'ai trouvé sa relation avec Julien, son meilleur ami, un chouia idéalisée.

Quant à Sabine, la soeur qui s'est suicidée, on ne la découvre qu'à travers des extraits de son journal intime. Et elle ne mâche pas ses mots ! Toutefois, même si je l'ai trouvée détestable par moments, elle sonnait vrai !

Enfin, vient Alma, la tante. Pour être honnête, je ne sais pas trop quoi en penser. J'ai eu du mal à concilier les deux pans de sa personnalité : son amour pour les chevaux d'un côté et son esprit rebelle de l'autre.

--- Un final un peu abrupt ---

Dans les derniers chapitres, Charlotte Bousquet nous livre les réponses qui nous manquaient encore. Elle a ainsi fermé toutes les portes, ce que j'ai apprécié.

Cependant, la conclusion ne me plaît qu'à moitié, car j'estime qu'elle accuse un personnage sans lui donner la chance de s'expliquer, d'exprimer ses regrets ou même de demander pardon. Peut-être avais-je besoin de terminer sur une note d'espoir ?
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
megs_readings
  06 mai 2020
Merci à Scrineo pour l'envoi de ce roman. Charlotte Bousquet est une autrice que j'aime beaucoup parce qu'elle est engagée et ça se ressent complètement dans ce qu'elle écrit. J'étais impatiente de lire ce nouveau livre, surtout après avoir lu cette quatrième.

Comme d'habitude avec cette autrice de talent, j'ai accroché dès le début avec l'écriture et la manière de raconter l'intrigue. Elle a cette façon de vous embarquer dans ce qu'elle raconte.

J'ai adoré découvrir l'Histoire à travers cette fiction. On découvre le Portugal au moment de la dictature de Salazar et tout ce qu'implique cette époque, avec la révolution des Oeillets. On découvre aussi ce que c'est d'être homosexuel.le dans les années 1990 et ce que ça implique. Des thèmes forts qui sont abordés intelligemment.

En revanche j'ai moins accroché avec le côté paranormal de l'intrigue. Je la trouvais intéressante jusqu'à ce côté un peu fantastique pointe le bout de son nez. Je trouvais le tout très ancré dans la réalité et ce côté trop léger dans le fantastique m'a fait décrocher. Ca me paraissait trop improbable et ça tombait comme un cheveux sur la soupe.

C'est dommage parce que l'histoire était cool. J'avais deviné le plus gros de l'intrigue mais ça n'empêche que c'était une bonne lecture. On alterne le point de vue entre 3 femmes et on découvre comment leurs histoires sont liées. J'ai préféré les chapitres sur Alma. On retrouve des sujets que Charlotte Bousquet a à coeur : les chevaux, la musique, le socialisme, etc.

En bref, une fiction historique avec un soupçon de paranormal. J'ai surtout aimé découvrir une partie de l'histoire Portugaise et retrouver la plume de Charlotte Bousquet.
Lien : https://leslecturesdemeg.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Eowyne
  03 avril 2020
Une vraie claque que ce roman ! Une couverture, un titre et un résumé intrigants... comment le résumer sans trop en dire ? 1991, en pleine crise du sida et ses nombreux morts, Luzia, étudiante, s'attelle enfin à ranger les affaires de sa soeur qui s'est suicidée cinq ans auparavant. Elle tombe alors sur un pendentif appartenant à leur tante, décédée elle-même à 18 ans sous le régime de Salazar. Luzia, accompagnée de son meilleur ami Julien, atteint du sida, découvre à travers le journal intime de sa soeur et de l'enquête qu'elle mène, le destin tragique d'Alma, sa tante et les raisons du suicide de sa soeur. de 1970 à 1990, du Portugal à la France (et inversement) un voyage initiatique, historique et spirituel, rempli de suspens qui déterrera de lourds secrets de famille. Un roman haletant qui alterne entre les histoires de ces trois femmes. La musique des années 80 résonne encore dans ma tête et ce livre y restera encore quelques temps. Bravo et merci pour cette lecture ! #DesOeilletspourAntigone #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
malittleclementine
  18 juin 2020
N'étant pas spécialement fan des romans historiques en général, j'avais honnêtement un peu hésité à me lancer dans cette lecture, qui s'est finalement révélée être un super coup de coeur... J'ai en effet trouvé ce roman très intéressant du point de vue historique, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai énormément appris sur l'histoire du Portugal sous la dictature de Salazar et sur tout ce qui en découlait, à savoir, la censure, les arrestations, la torture, la peur et j'en passe… et j'ai vraiment passé un super moment de lecture grâce à cette histoire à la fois très émouvante, forte, haletante, très addictive, parfois assez flippante et où énormément de sujets importants y sont traités…
Il y sera entre autre question de suicide, d'homosexualité, de maladie, de rapports conflictuels, de liberté, de vengeance, de trahison et de bien d'autres choses que je préfère vous laisser découvrir par vous-même.

Bref, c'est extrêmement bien écrit, l'autrice n'y va vraiment pas avec le dos de la cuillère et n'épargne pas grand monde dans son histoire, et je trouve que ce mélange historique / fantastique est une vraie réussite. Je me suis personnellement régalée tout au long de cette lecture, j'ai plus qu'adoré l'ambiance et le contexte de cette histoire et ne peux donc que vous la conseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Alixx
  20 avril 2020
Luzia trie les affaires de sa soeur, quelques mois après son suicide. Personne ne sait trop pourquoi elle a fait ça. En rangeant ses affaires, Luzia va apprendre à connaitre cette soeur avec qui elle ne s'entendait pas bien. Mais cela va également la plonger dans l'histoire familiale portugaise au moment de la dictature de Salazar... le tout sur fond des années SIDA
Un très beau roman, assez surprenant pour son côté fantastique, mais très interessant sur le côté historique (Portugal et les premières victimes du SIDA)
Commenter  J’apprécie          10
squalette
  05 mai 2020
3 temps d'histoire, 3 femmes, 3 destins.
1971 : On suit Alma et ses frères sous a dictature du général Salazar.
1986 : C'est Sabine qui prend le relais. On découvre son histoire à travers son journal intime, lu par sa soeur.
1991 : Luzia, la soeur donc, doit quitter son appartement et en rangeant les affaires de Sabine, tombe sur un mystérieux pendentif. Il semble émaner de celui-ci des mauvaises ondes. Luzia fait des cauchemars et décide alors de partir sur les traces de son passé et part au Portugal avec Julien son meilleur ami, atteint du sida.
Elle veut comprendre pourquoi à son tour elle est assailli de cauchemars, les mêmes qui ont poussé Sabine au suicide.

C'est une part d'ombre du Portugal qui est présentée, assez rare en littérature jeunesse, mêlé à une intrigue familiale; où les esprits ont une grande place.
Merci à #netgalley, aux éditions scrinéo pour cetet découverte.
Commenter  J’apprécie          00
Anso218
  04 mai 2020
3 jeunes femmes évoluant dans trois périodes différentes.. Elles sont cependant liées : elles font partie de la même famille.
Alma vivait au Portugal en 1971, Sabine seconde en France en 1986. Luiza, la soeur de Sabine découvre son journal et un bijou en 1991.
Décidée à savoir pourquoi sa soeur, a sauté de la fenêtre, elle s'embarque dans un road trip avec Julien, son meilleur ami, qui chasse ses propres démons
J'ai beaucoup aimé ce livremais surtout pour les retournements de situations incessants. L'auteur ne se contente pas pas de nous dévoiler l'intrigue au fur et à mesure. Elle prend plaisir à nous mener sur des fausses pistes, sur fond de fantastique.
J'ai également apprécié la trame historique, ainsique les dilemmes auxquels sont confrontés les personnages. J'ai par dessus apprécié le "dialogue" que Luiza mène avec sa soeur..J'ai également beaucoup apprécié le fait que l'auteur relève le "racisme ordinaire" dont font preuve les français vis-à-vis des Portugais
Commenter  J’apprécie          00
Acaniel
  22 avril 2020
Un roman dont l'histoire déflagre par sa force émotionnelle !

Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour l'envoi de ce roman. Je vous présente le second roman que je lis de cette auteure. J'ai eu, par le passé, l'occasion de découvrir Nos vies suspendues, une histoire chargée en émotions sur le thème du viol. A priori, Charlotte Bousquet traite beaucoup de thématiques liées à l'humain. Dans ce roman, elle ne déroge pas à la règle, avec une puissance dans ses propos.

Si je peux vous faire une confidence, je ne connais pas Antigone. Je ne l'ai jamais lu. Heureusement, en fin de volume, l'auteure en parle de façon succincte, histoire de comprendre le rapport avec cette autre oeuvre littéraire. Je tiens aussi à féliciter Djohr, l'illustratrice, que j'ai appris à connaître grâce à cette couverture. Elle est pleine de détails, en lien avec l'histoire, et surtout visuellement éclatante, j'adore !
Lien : https://www.acaniel.fr/des-o..
Commenter  J’apprécie          00
EsseG71
  18 avril 2020
J'ai obtenu cet ouvrage grâce à NetGalley et les éditions Scrinéo, je suis ravie de la découverte de ce roman tout neuf.
J'ai été emportée dans ce voyage dans le temps, et dans l'espace, entre la France et le Portugal.
En rangeant les affaires de sa soeur, décédée cinq ans plus tôt, Luz trouve un médaillon et un journal intime. Rapidement, elle est victime de phénomènes étranges, traversée de courants froids. Elle comprend vite qu'elle va devoir retourner au Portugal, le pays d'origine de ses parents, pour faire la lumière sur une histoire familiale qui semble bien sombre. Elle embarque avec elle Julien, son meilleur ami, malade du SIDA et rejeté par sa propre famille.
L'histoire portugaise n'est pas au programme scolaire, alors j'en ai beaucoup appris par le biais de ce roman, sur le régime Salazar, la chape de la dictature qui a sûrement séparé bien des familles. Ce roman même s'il est estampillé jeunesse, est à mettre entre toutes les mains. Et pour les plus romantique, quelle beauté que la relation entre Alma et son cheval.
Vraiment un très joli coup de coeur. C'est sans doute un peu compliqué pour le niveau collège, mais je suis sûre qu'en lycée il va très bien fonctionner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le dernier ours

Qui est le personnage humain principal ?

Anuri
Karen Avike
Svendsen
Kiviuq

12 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Le dernier ours de Charlotte BousquetCréer un quiz sur ce livre