AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081373858
Éditeur : Flammarion (04/01/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 80 notes)
Résumé :
"C’est là-bas que je dois aller. À Rabat. Pour fuir ce mariage dont je ne veux pas. Pour rejoindre ces femmes, et marcher à leurs côtés en mémoire de mon amie."
Tidir rêve de liberté. Courageuse et déterminée, elle quitte son petit village près de Marrakech pour participer à la marche des femmes à Rabat. Au cours de son périple, la jeune femme doit faire face au mépris des gens et apprend à assumer son statut de femme libre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Palmyre
  03 août 2017
Tidir est une jeune femme qui habite un petit village du Maroc. Elle vient de perdre sa meilleure amie qui à la suite d'un viol a été contrainte d'épouser son agresseur. Celle-ci a choisi de se suicider pour échapper à son destin.
Tidir, elle, est révoltée. Elle ne comprend pas le geste de sa meilleure amie. Et puis, un jour le père de Tidir décide de la marier avec un homme qu'elle n'aime pas. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
Elle prend la décision de quitter sa famille. Elle veut rejoindre Rabat où aura lieu une manifestation en faveur des droits de la femme. Son périple est loin d'être facile. Elle devra affronter le regard et les préjugés des gens qu'elle croise.
Wouah !! Petit roman, mais il est si puissant et offre tellement d'émotions en le lisant. J'espère trouver les mots justes pour vous convaincre de le lire ou de le faire lire aux ados...
Je suis effarée de m'apercevoir qu'il y a encore tant à faire pour changer le regard des hommes sur les femmes. Les mentalités ont certes évolué, des lois ont été promulguées, mais il reste encore beaucoup à faire.
Tidir est courageuse, aidé de Lilian, un jeune touriste français, elle va réussir à s'affirmer et à assumer son statut de femme libre.
Énorme coup de coeur pour ce roman adolescent. C'est une lecture qui ouvre l'esprit sur notre monde.
Lien : https://etauboutdumondeilya...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Nat_85
  25 décembre 2018
Lu dans le cadre du « défi Babelio Ado+2018/2019 «, dans le but d'accompagner les lycéens dans cet incroyable challenge lecture !
Voyageons à travers les plaines de l'Atlas en compagnie de Charlotte Bousquet. » le jour où je suis partie « est un roman jeunesse paru en 2017 aux éditions Flammarion Jeunesse.
Tidir est une jeune femme de dix-huit ans qui vit dans un petit village près de Marrakech. Bouleversée par la mort de sa meilleure amie Illi il y a trois mois, Tidir peine à se remettre. Cette tragédie est le funeste destin de trop nombreuses jeunes filles. En effet, Illi a été forcée d'épouser son violeur.
Tidir est très proche de sa grand-tante Damya et de ses valeurs. Par sa force de caractère et sa détermination, elle a su échapper aux traditions, et est aujourd'hui à la tête d'une coopérative agricole.
p. 11 : » Damya, qui règne sans conteste sur notre maisonnée, nous a appris à respecter la nature et le vivant, à manifester patience et bienveillance envers les animaux. «
Tidir voit en Damya un modèle. Mais tout s'écroule lorsque sa mère lui apprend que son père, qui vit loin d'elles, a accepté la demande de Lahcen de l'épouser.
p. 26 : » Lahcen a fait sa demande cet après-midi. «
Lahcen est le frère de Illi. C'est lui qui l'a contrainte à épouser son agresseur. Il est responsable de sa mort. de son suicide. Il est donc impensable pour Tidir d'épouser celui qui a trahi sa meilleure amie.
Tidir n'a pas l'âme à se laisser dicter sa conduite, et encore moins à la subir. Sa révolte contre toutes ces traditions l'amène à fuir son village. Faire entendre sa voix pour dire non aux violences faites aux femmes.
p. 28 : » Je me rappelle ces hommes et ces femmes rassemblés pour soutenir les étudiantes passées à tabac par des imbéciles aux idées étriquées, à cette journée du 8 mars, dont j'entends parler depuis un moment déjà, à la télé. Et je réalise soudain que je me trompe. C'est là-bas que je dois aller. À Rabat. Pour fuir ce mariage dont je ne veux pas. Pour rejoindre ces femmes, et marcher à leurs côtés en mémoire de mon amie. «
Le périple qui la conduira à Rabbat sera truffé d'obstacles. Tidir va faire la rencontre d'un jeune touriste français, Lilian. Si lui est au Maroc pour tenir une promesse qu'il a faite à une vieille amie, Tidir doit elle continuer de subir les préjugés et les regards en coin.
p. 55 : » Je songe à mon isolement, à la folie de ce périple. Aux ténèbres qui m'entourent. À l'immensité de Rabat, cette ville que je ne connais pas, ne peux qu'imaginer et redouter. «
Mais elle va progressivement surmonter les jugements et assumer son statut de femme libre.
p. 48 : » La différence entre Illi et moi, c'est que je ne suis pas résignée. «
Les paroles de Damya résonnent en elle et lui redonnent force et courage. C'est en partie à travers la littérature que sa grand-tante lui a montré le chemin de l'indépendance et de la liberté.
p. 119 : » S'effacer, courber l'échine, abdiquer, c'était la vie qui m'attendait si Damya ne m'avait pas encouragée à prendre mon envol. «
Et c'est ainsi que « L'Alchimiste » de Paulo Coelho deviendra le compagnon de sa destinée. Car oui, elle atteindra Rabat et participera à la fameuse marche des femmes du 8 mars. Mais bien au-delà de cette manifestation, c'est le chemin qui l'y mènera qui sera source de révélation.
Lors de cette marche, elle fera notamment la connaissance de la journaliste Dounia Bouslane, ainsi que de la dessinatrice et réalisatrice Marjane Satrapi.
p. 182 : » – Ce que je souhaite, moi, c'est écrire. Des articles, des histoires, des poèmes, comme vous. Parce que les filles comme moi apprennent généralement à exécuter, pas à créer. Parce que les mots sont des armes. Et que si la société doit changer, autant commencer par là. «
Un roman puissant qui résonne malheureusement comme le témoignage d'une réalité que les pays occidentaux préfèrent taire. Alors si ce roman peut permettre une prise de conscience des jeunes lecteurs face aux inégalités mais surtout aux violences faites aux femmes, il aura atteint son but. Sa lecture doit amener à un débat, car cette prise de conscience ne peut se faire que collectivement. Au delà de l'histoire de cette jeune femme, il y a de très belles descriptions des paysages marocains. « Marrakech, pleine d'odeurs et de bruits, foisonne de vie. «
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Lagagne
  02 octobre 2017
Tidir, jeune femme d'un petit village marocain, décide de partir pour manifester pour le droit des femmes. Son amie Illi s'est suicidée après qu'on l'ait forcé à épouser son violeur. Et là, le père de Tidir vient d'accepter une demande en mariage pour sa fille, sans lui demander son avis.
Elle va rencontrer des alliés, des obstacles, des réticences, un Maroc moderne, un Maroc tiraillé entre modernité et tradition.
D'habitude je reproche aux romans de Charlotte Bousquet de manquer de sentiment, de m'empêcher d'entrer en empathie avec les personnages. Et là c'est un pari réussi : Tidir m'a touchée, je me suis attachée à son parcours. C'est un roman utile, à lire, à faire lire aux adolescentes, vraiment.
Commenter  J’apprécie          240
orbe
  11 janvier 2017
Tidir rêve d'une société égalitaire qui laisse sa place aux femmes. Elle ne souhaite pas partager le terrible destin de sa meilleur amie aujourd'hui morte. Lorsque son père décide de la marier à un homme qu'elle ne respecte ni ne désir, elle choisit de s'enfuir.
Son objectif ? participer à la marche des femmes organisé dans la grande ville afin de dénoncer les violences envers les femmes et l'absence de justice.
Consciente que ni les familles ni la société ne sont prêtes à entendre leurs voix, elle décide néanmoins de partir et de se battre pour ce qu'elle croit juste, sa dignité ! Mais le chemin et les épreuves seront nombreux…
Un roman fort qui secoue. Ce qui nous semble lointain car le récit se passe dans un pays du Maghreb, le Maroc, est pourtant une lutte qui dépasse les frontières et un combat qui concerne en réalité toutes les femmes au quotidien.
L'auteur évoque avec justesse la difficulté d'obtenir sa place dans une société rigide et ancestrale où les femmes par leur silence contribuent à pérenniser un système archaïque. C'est le langage et l'écriture qui sont présentés comme une des solutions pour échapper à cette spirale.
L'histoire est émouvante et le lecteur arrive à sentir son angoisse et ses espoirs ainsi que la beauté des lieux traversés.
Un récit initiatique à partager !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
4e2_clauzades
  04 décembre 2017
Charlotte BOUSQUET nous emmène dans une aventure pleine de péripéties, avec Tidir, le personnage principal, qui nous montre des qualités indéniables .
Tout au long de l'histoire, Tidir rencontre de nombreuses personnes aimantes et d'autres au contraire sont prêtes à tout pour la décourager.
Tidir jeune marocaine veut participer à la marche des femmes, mais problème : cette marche est trop loin de chez elle. Elle se confie alors à Damya sa grand-tante qui est totalement d'accord, elle doit y participer ! Elle part alors de chez elle rencontrant un chien : Amalou qui l'accompagnera tout au long de l'aventure. Elle fait des kilomètres pour arriver jusqu'à Marrakech où elle sauve Lilian, jeune européen. Leur amitié solide risque bien d'éclater quand Lilian demande à des amis de les héberger, car Tidir et Amalou sont dévalorisés par les amis de Lilian qui ne s'en rend pas compte.
Vont-ils parvenir ensemble à marcher pour les droits de la femme au Maroc ?
Cette histoire mélange tristesse, joie et courage. On découvre au début de l'histoire, les raisons pour lesquelles Tidir veut se battre sans avoir de précisions. Ce n'est qu'à la fin qu'elle révèle l'entière histoire de son amie Illi. Elle est prête à tout pour prouver qu'elle est LIBRE.
C'est une histoire magnifique où l'on peut voir de la détermination. Il y a beaucoup de suspens, j'aime beaucoup ce livre car Tidir ne baisse pas les bras même dans des moments traumatisants pour elle. C'est une femme et elle en est fière. Elle est prête à tout pour que les femmes puissent avoir le droit de choisir leur époux ! Elle veut les droits pour la femme.
Ambre
----------------------------------------------------------------------------------
Un livre touchant.
Tidir est une jeune femme qui vit dans un petit village près de Marrakech au Maroc avec sa famille.
Quelques mois auparavant elle a perdu sa meilleure amie, Illi, qui a décidé de se suicider pour fuir son mariage forcé avec un homme qu'elle déteste.
Depuis cet événement Tidir est bouleversée et en colère que son amie ait mis fin à sa vie pour un mariage, une obligation arbitraire.
Un jour, son tour est venu, son père la force à se marier, contre son gré à quelqu'un qu'elle n'aime pas.
Tidir conteste totalement, elle ne veut pas vivre le même cauchemar que sa meilleure amie.
En écoutant les informations, elle apprend que le 8 mars a lieu une manifestation pour défendre les droits des femmes.
Tidir veut partir là-bas, à Rabat, à cette marche, elle veut échapper à son mariage forcé, pour elle, pour Illi...
À chaque page, j'avais l'impression d'être dans un navire qui m'embarquait avec lui à travers les flots de l'injustice, du doute...
Ce livre raconte une très belle histoire, réaliste qui parle d'un des problèmes actuels, celui de l'inégalité des sexes.
Le récit permet de se rendre compte du statut de la femme par rapport à l'homme dans certains pays.
J'ai beaucoup apprécié l'histoire qui a des rebondissements, de l'action, des choses auxquelles on se s'attend pas; car Tidir fait la rencontre d'un petit chien et d'un jeune garçon, elle va dans plusieurs endroits, elle fait preuve de courage.
Le fait que Tidir raconte sa propre aventure nous permet de mieux nous intégrer dans le récit, on se met à sa place, on s'identifie à elle.
C'est un sujet très important et intéressant qui touche beaucoup de femmes, même si en France il n'y a pas de mariage forcé et si l'inégalité des sexes est moins grave.
Ce que Tidir a eu le courage de faire, peu de personnes ne l'auraient fait, surtout à son âge.
Je recommande ce livre aux personnes qui sont pour l'égalité hommes, femmes, qui aiment le voyage et l'aventure car dans ce livre vous partez à la découverte du Maroc.
Bonne lecture!
Sophie.
____________________________________________________________
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
Ricochet   05 avril 2017
Une lecture éclairante et indispensable à donner à lire à tous les adolescent·e·s pour une prise de conscience collective.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
PalmyrePalmyre   02 août 2017
Le soleil brille. Des nuages accrochés aux crêtes des montagnes de granit rose s'effilochent en longues bandes claires dans le ciel d'hiver. Je cale une mèche rebelle sous mon foulard orange et rouge, puis quitte l'ombre de l'arganier qui surplombe la piste. Perchées dans l'arbre tordu, deux chèvres m'observent avec curiosité avant de poursuivre leur repas.
Commenter  J’apprécie          140
PalmyrePalmyre   17 juillet 2017
Le problème, c'est les hommes, dit souvent Damya. Il faut toujours qu'ils déforment, qu'ils tordent, qu'ils oublient. Puis quand ça les arrange, ils ressortent un verset que personne n'ose aller vérifier, et qu'ils ont généralement mal entendu ou mal compris.
Commenter  J’apprécie          130
Nat_85Nat_85   25 décembre 2018
Les mots sont des armes. Nos mots. Nos armes. A nous de les apprivoiser. A nous d'apprendre à utiliser leur pouvoir. Leur magie.
Commenter  J’apprécie          230
rkhettaouirkhettaoui   23 juin 2017
Dire que, petite, j’étais amoureuse de lui ! Avec ses yeux noirs et son visage grave, Lahcen me semblait tellement sérieux, tellement adulte ! Et puis, il avait toujours un sourire pour moi, un mot gentil ! En grandissant, je me suis rendu compte qu’il était surtout lâche et fuyant.
Illi adorait l’école et rêvait de devenir institutrice : Lahcen n’est pas intervenu quand leurs parents ont décidé qu’il était temps pour leur cadette de l’aider au souk. Pourtant, il la connaissait assez pour savoir qu’elle était trop timide pour refuser ; il était conscient, également, qu’une discussion sérieuse avec leur père aurait changé la donne. Mais non. Il s’est contenté de détourner la tête et de laisser faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PlumedeChatPlumedeChat   26 avril 2017
Si j’écris, je veux que les gens me lisent. Même si c’est personnel. Ici, à force de se taire, d’étouffer tout ce qui ne rendre pas dans le cadre étriqué du regard des autres, on finit par oublier que ça existe. Le bon comme le mauvais. On ne parle pas de liberté, parce que ça ne se fait pas, surtout quand on est une fille sérieuse. On ne parle pas des coups qu’on reçoit parce que ça crée des problèmes. On ne refuse pas le mari qu’on vous donne, parce que c’est la hchouma. Et on finit par trouver banal de se résigner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Charlotte Bousquet (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Bousquet
Présentation de livres mettant à l'honneur des personnages LGBT+, par Opalyne, dans le cadre de l'opération Littera-Queer. Livres présentés : - "Les seigneurs de Bohen " par Estelle Faye - "Un eclat de givre" par Estelle Faye - "A darker Shade of magic" par V.E. Schwab - "Saga" par Brian K. Vaughan et Fiona Staples - "Sang-de-lune" par Charlotte Bousquet - "Le vrai sexe de la vraie vie" par Cy - "Nous les filles de nulle part" par Amy Reed
autres livres classés : marocVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le jour où je suis partie

Qui est le personnage principal ?

Illi
Tidir
Lillian

10 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Le jour où je suis partie de Charlotte BousquetCréer un quiz sur ce livre
.. ..