AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782017095439
304 pages
Éditeur : Hachette Pratique (11/09/2019)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Et si Ariel n'avait jamais vaincu Ursula ?
Ariel est une jeune sirène rêveuse qui ne souhaite que deux choses : parcourir le monde et avoir des jambes. Cette curiosité pour le monde des humains et son attirance pour le Prince Éric la poussent à transgresser les lois de son père, le Roi Triton, et à commettre l’irréparable : échanger sa voix contre sa liberté.

Mais tout bascule lorsqu’elle ne parvient pas à se défaire du marché passé avec U... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Daniella13
  06 octobre 2019
Ah je dois dire que cette version d'Ariel m'a beaucoup enthousiasmée. Profondeurs de l'océan, nous emmène au royaume des mers avec un peu de féerie et une jolie revisite du conte.
Ariel est une petite sirène qui rêve de parcourir le monde et avoir des jambes pour visiter la terre. Elle est tombée amoureuse du prince Eric et a passé un pacte avec Ursula. Sa voix contre des jambes... Mais comme tout recourt à la magie à des conséquences, Ariel n'arrivera pas à briser le pacte et va même en subir les conséquences. le roi Triton, son père va se retrouver prisonnier d'Ursula, elle va perdre l'amour de sa vie, sa voix et va devoir endosser le rôle de Reine à la place de son père.
Mais cinq ans plus tard, grâce à son ami Eurêka qui va envoyer Jona, un goéland comme lui, Ariel va pouvoir prendre sa revanche sur Ursula. Mais tout ne se passera pas aussi facilement que ce qu'elle croit.
Tout d'abord on apprécie la couverture des éditons Hachette Heroes.
Ensuite l'écriture de Liz Braswell est toujours autant captivante. On se prend au jeu de manipulation tout au long de l'histoire.
Au niveau des personnages, nous sommes servis. Il y en a vraiment pour tous les goûts.
Commençons par Ursula, alias Vanessa. Elle a su prendre la place d'Ariel auprès du prince Éric et a réussi à duper toute la Tirulie. Elle a jeté un sort à tous les habitants et prépare sa stratégie pour obtenir la magie terrestre sans que personne ne la démasque. Elle est fin stratège et ne manque pas de ressources. Elle a toujours un coup d'avance. On peut l'aimer ou la détester en tout cas moi j'ai apprécié son rôle de méchante dans l'histoire.
Éric, le prince, qui passe pour un idiot tout au long de l'histoire alors qu'il est loin d'être bête. On ne dupe pas si facilement un prince quand il se réveille du sortilège qui lui empoisonne l'esprit depuis cinq ans. Cependant malgré l'enchantement, il arrive dans ses représentations à retranscrire toute l'histoire de son passé et de son idylle avec Ariel. Il va essayer d'aider Ariel du mieux qu'il peut pour retrouver son père grâce à ses proches serviteurs dont Grimsby et Carlotta.
Ariel, notre petite sirène a quant à elle, pas le temps de s'ennuyer. Elle assume pendant cinq ans le rôle de Reine d'Atlantica à la place de son père le roi Triton, elle doit sauver son peuple ainsi que le peuple de Tirulie, percer à jour Ursula et tenter de retrouver son amour Éric. Ariel est loin d'être une potiche, elle est curieuse et aventureuse. Elle s'intéresse vivement au monde des humains et elle est toujours accompagnée de ses fidèles amis Polochon et Sébastien. Elle va être prête à tout pour sauver son père.
En conclusion, on ne s'ennuie vraiment pas. Entre stratégie, pouvoir et petite romance amoureuse c'est une réussite.
J'ai beaucoup aimé cette version d'Ariel et notamment le petit clin d'oeil que fait Liz Braswell au roman de Serena Valentino en parlant des « pauvres âmes en perdition ». Roman que je prévois de lire rapidement.
Lien : https://fantasydaniella.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
AroundAbook
  18 janvier 2021
Je ne vais pas vous mentir, j'ai adoré ce livre. Et ça m'a fait du bien, après avoir lu « Ce Rêve Bleu » qui m'avait beaucoup moins plu. En revanche, bien que ce livre soit dans la série des Twisted Tales, je le verrai presque plus comme une suite. Je m'explique. Ici, le détail qui change est le fait qu'Ariel n'arrive pas à vaincre Ursula et donc qu'elle n'arrive pas à empêcher le mariage entre le prince Eric et Vanessa. Tout ceci se passe à la fin du dessin animé La Petite Sirène. Dans le dessin animé de base, Ariel stoppe Ursula, se marie avec le prince et va vivre sur Terre avec lui (ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants). Il ne se passe pas grand-chose après. Or dans ce livre, Ariel perd contre Ursula et c'est une toute nouvelle histoire qui débute, cinq ans après cette défaite. Par exemple, pour Ce Rêve Bleu, il n'était pas nécessaire d'avoir vu Aladdin pour comprendre le livre puisque l'on partait de zéro. Ici, pour moi, il est nécessaire de connaître l'histoire de la Petite Sirène si vous souhaitez lire et comprendre ce livre. En bref, j'ai aimé que l'on entre directement dans le vif du sujet avec cette toute nouvelle suite. D'ailleurs, le fait que l'histoire se passe cinq ans après a permis à nos personnages d'évoluer : Ariel est par exemple beaucoup plus mature. le fait qu'elle ait perdu sa voix et qu'elle soit devenue reine d'Atlantica l'a fait grandir, et elle est aujourd'hui une jeune femme plus réfléchie. Moi qui la trouvais plutôt énervante dans la version dessin animé, je me suis surprise à l'apprécier ici.Nous découvrons aussi qu'Ariel n'est pas aussi proche de ses soeurs qu'on pourrait le penser. Elles lui en veulent énormément pour la mort de leur père, et c'est pour cette raison qu'elles l'ont faite monter sur le trône. La seule de ses soeurs que l'on découvre un peu plus est Attina, la plus âgée. Ariel se confie même à sa soeur sur son amour pour le prince et ses difficultés à accepter son rôle de reine. Même si Attina trouve sa soeur bizarre, on peut tout de même sentir de l'amour entre les deux filles. Une nouvelle fois, on rencontre de nouveaux personnages dans ce livre : Jona, une petite mouette, et Vareet, une très jeune domestique. J'ai trouvé l'ajout de ces personnages très intéressant, surtout pour Jona. En ce qui concerne Vareet, même si elle a une importance capitale à la fin du livre, nous n'avons aucune information sur elle. Son passé ? D'où elle vient ? Nous la rencontrons pour la première fois en compagnie d'Ursula mais nous n'avons aucune information en plus sur elle. Enfin, j'émettrai seulement quelques bémols sur ce livre. Premièrement, à la fin du livre, pendant la bataille contre Ursula, les personnages de Flotsam et Jetsam sont beaucoup mentionnés. Ce que je trouve dérangeant c'est que, selon le point de vue d'Ariel qui les confond, quand l'on parle d'un des deux, il y ait toujours l'autre entre parenthèse. Un exemple :
« Jona plongea en piqué sur Flotsam (ou peut-être Jetsam, Ariel les confondait toujours) »
« Curieusement, Flotsam (ou Jetsam)… » «… écorcha le nez de Jetsam (ou Flotsam) »
Je ne sais pas vous, mais je trouve ça plutôt gênant dans la lecture et j'ai beaucoup décroché à ce passage. Ça m'a un peu coupée dans ma lecture (heureusement que c'était à la fin du livre). J'ai aussi trouvé que la bataille contre Ursula était bien trop rapide et trop simple. Elle est quand même censée être une puissante sorcière des mers, et la façon dont elle a été battue, aussi simplement que ça, m'a laissée un peu perplexe. Pour finir, et ça n'a rien à voir avec l'histoire : il y a quelques fautes de frappes dans la traduction française du livre (oublie d'une lettre dans un mot, ou un 6 mal placé au début d'un autre mot).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
devoreusedelivresch
  23 septembre 2020
Si êtes fan de l'univers Disney et que vous souhaitez redécouvrir les grands classiques sous un nouveau jour, je vous recommande cette saga. En effet, Twisted Tale reprend vos histoires préférées en y ajoutant un simple "Et si..." dans ce tome "Et si Ariel n'avait jamais vaincu Ursula ?". Vous pensez que cela ne change pas grand chose et bien détrompez-vous cela change tout !
Ce que j'apprécie beaucoup avec cette saga, c'est que le style d'écriture reste proche du conte de fée, cependant, ces livres sont plutôt destiné à de jeunes adultes.
Ici, j'ai découvert une Ariel plus mûre qui réfléchit avant de foncer tête la première dès qu'elle a une idée en tête. L'univers de la Petite Sirène est également bien repris. Vous y retrouver tous les personnages sans exceptions. le fait de changer de narrateur à chaque chapitre apporte également un plus dans le récit et permet au lecteur de mieux plonger dans l'univers du roman.
Par contre, j'ai rencontré beaucoup d'instants creux qui retardent les péripéties de l'histoire et les rebondissements. Et ma grosse déception reste le personnage d'Ursula, je suis persuadée que l'auteure aurait pu développer un personnage encore plus démonique. Au fil de l'histoire, j'ai trouvé les réactions d'Ursula illogiques. Elle connait très rapidement les plans d'Ariel mais elle ne va presque rien faire pour les déjouer, j'ai presque eu l'impression qu'elle attendait d'être détrônée.
Je vous avoue que j'ai eu plus de mal à lire le début de l'histoire à cause des descriptions que je trouvais trop longue, ensuite, dès que les rebondissements ont commencés ça a été un vrai plaisir de lire ce roman (442 pages). Pour le prix, vous pouvez vous procurer ce livre pour 16,90 euros ou de 28,70 francs.
Du coup, je donne la note de 7 sur 10 à ce tome car même si j'ai bien retrouvé le monde d'Ariel et que j'ai apprécié le changement de narration, j'ai cependant trouvé qu'Ursula faisait pâle figure dans cette version et je pense que l'auteure aurait pu nous faire découvrir une histoire plus passionnante si elle avait mieux travaillé certains passages.
Lien : http://devoreusedelivres.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Khalya
  04 octobre 2020
Décidément, j'aime vraiment beaucoup les twisted tales.
Profondeurs de l'océan est le troisième titre que je lis de cette collection et je ne trouve toujours aucun défaut à ces romans. Il faut dire que pour l'instant, je n'ai lu que des oeuvres du même auteur, alors il faudra que j'attende de lire un twisted tale écrit par quelqu'un d'autre pour voir si c'est la plume de Liz Braswell qui est addictive ou si c'est le genre en général qui me plait autant.
Ici, l'histoire ne bascule pas en cours de route comme dans les deux autres romans, « histoire éternelle » et « ce rêve bleu ». Tout a déjà basculé cinq ans avant le début de ce récit.
Ariel a échoué à embrasser Eric, le médaillon ne se casse pas, Ariel ne retrouve pas sa voix, Ursula réussi à maintenir son sort sur Eric, et à réduire Triton à l'état de Polype quand celui-ci échange le nom d'Ariel par le sien sur le contrat de la sorcière.
Aujourd'hui, 5 ans plus tard, Ariel est reine d'Atlantica. Ses soeurs ont refusé toute responsabilité et c'est donc à la plus jeune fille de Triton, coupable aux yeux de tous de la disparition de ce dernier, de se coltiner la gestion des océans.
Et Ursula ? Et bien toujours sous l'apparence d'une petite brunette à la voix chantante, la sorcière met le pays d'Eric à feu et à sang dans sa conquête effrénée de pouvoir.
Invasions, conquêtes, alliances, tout est bon pour devenir la parfaite dictatrice.
Quand Eureka, vieillissant mais efficacement secondé par Jona, son arrière-petite-fille, découvre que Triton serait peut être vivant, il s'empresse de faire prévenir Ariel.
si Sébastien est égal à lui-même : ronchon et moralisateur, Ariel et Polochon ont muris. Polochon a appris à s'affirmer, il n'est plus le menu fretin tremblant de peur qu'il était autrefois, d'autant qu'il doit être l'une des voix d'Ariel devant le peuple.
La petite sirène, elle, est moins impulsive qu'avant. Peut-être à cause de ses nouvelles responsabilités ou peut-être parce qu'elle doit réfléchir aux bons signes à utiliser pour exprimer ses pensées, elle a appris à réfléchir avant d'agir.
L'auteur a utilisé tous les personnages du dessin-animé et leur a donné de la profondeur. Par exemple on apprend qu'Eric a une soeur, qu'il gouverne cette portion du territoire car ses parents ont souhaité que leurs enfants prennent des responsabilités.
Eric est surnommé le prince fou car, sous l'emprise du sortilège, il ne fait guère que composer de la musique ou se promener sur la plage. Mais quand le sortilège faibli, on peut voir qu'il est loin d'être bête et est même fin stratège.
Le combat n'est pas gagné d'avance et Ursula semble toujours avoir un coup d'avance. Il faut avouer que son absence de scrupule lui donne certains avantages.
Les héros ne vont pas régler leurs problèmes en deux coups de cuillère à pot, comme c'est trop souvent le cas.
Non, pas du tout ! Ici, ils galèrent, cherchent, se trompent…
Il y a plein de rebondissements, ça ne s'arrête pas une seconde. La fin est réaliste (enfin, pour une histoire de sirènes et de sorcières des mers), sans être un happy end à la Disney (justement, quitte à réadapter…), elle est plutôt positive et apporte de l'espoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
agrume
  05 novembre 2020
J'ai beaucoup aimé le début du récit, qui commence avec une Ariel, qui n'a pas récupéré sa voix et qui gère le royaume de son père en utilisant le langage des signes. Triton est toujours prisonnier d'Ursula et Eric ensorcelé. Ursula s'éclate sur terre, son nouveau terrain de jeu, seul hic, elle n'a plus tous ses pouvoirs sur terre. Ensuite Ariel se dit qu'elle devrait tenter de sauver son père. Au moment où elle réussi une épreuve, j'ai fait une pause car j'ai eu peur de l'évolution du récit, j'aimais le fait qu'une héroïne handicapé ai des responsabilités et j'avais peur que l'on bascule dans une fin de conte de fée. Finalement j'ai repris la lecture et j'ai aimé la suite, les événements sont bien amenés pas ennuyeux. La sorcière et la fin du récit sont intéressantes. La première car on ne connaît pas toutes ses motivations mais on meurs d'envie de les découvrir (mais il faut lire du coup "pauvre ame en perdition"). La seconde car c'est une fin ouverte, avec une sorte de rebondissement lié un personnage imprévu, et Ariel n'a pas un avenir tout tracé, elle a envie de faire des choses et elle va les faire. Ariel a évolué dans le bon sens, ce n'est plus une jeune fille naïve, ni une demoiselle en détresse, comme le sont les anciennes héroïnes disney, ici on dépoussiére les personnages et ca fait du bien ! du coup, j'aurais aimé lire une suite et même lire l'histoire d'Ursula (pauvre ame en perdition de Serena Valentino ). J'ai également envie de découvrir d''autres livres de cette même collection telle que "un jour ma princesse viendra" (blanche neige) ou "l' histoire éternelle" (la belle et la bete).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
devoreusedelivreschdevoreusedelivresch   14 septembre 2020
Ainsi régnait-elle, ferme et juste, mais en silence et le coeur lourd.

...

- Un goéland prétend avoir des informations. Il ne veut parler à personne d'autre que toi.

Ariel écarquilla les yeux.

Elle signa prudemment pour épeler correctement le nom.

- Est-ce Eurêka ?

- Non, Majesté, répondit Polochon en tentant de masquer sa propre déception. Ce n'était pas facile d'en être sûr en raison de tous les... intermédiaires, mais je crois qu'il s'agit d'une jeune oiselle.

Ariel se décomposa. Les goélands étaient des volatiles inutiles. Eurêka était un spécimen rare. Etourdi mais bienveillant. S'il avait souvent tendance à exagérer, c'était un bon ami. Pourquoi n'était-ce pas lui qui voulait lui parler ?

Pendant plusieurs années, Arien avait essayé de retourner sur la terre ferme pour revoir Eric et se venger d'Ursula. Mais la sorcière était rusée : elle avait usé de son pouvoir très terre à terre de princesse humaine pour poster des gardes tout le long des côtes, officiellement "en cas d'attaque d'un royaume ennemi ou de pirates." Par endroits, notamment autour du château, les soldats étaient littéralement campés dans l'eau, jusqu'aux mollets
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Daniella13Daniella13   25 septembre 2019
Lorsque les gens parlaient à voix haute, avait remarqué Ariel il y a fort longtemps, ils dépensaient les mots sans compter, ils les gâchaient pour des sottises
Commenter  J’apprécie          210
Daniella13Daniella13   05 octobre 2019
Être un bon parent, c’est aussi aider ses enfants à quitter le nid
Commenter  J’apprécie          270
MelleCoccinelleLitMelleCoccinelleLit   10 janvier 2020
-C’est pour ça que tu es encore là, à faire tes manigances ? Parce que tu aimes les humains qui t’entourent ?
- Ma foi, oui, répondit Vanessa en portant un doigt à ses lèvres, en réfléchissant sérieusement à l’idée. Ils sont si imprudents, faciles à manipuler, pleins de sentiments, prêts à tout accepter - ils ressemblent plus à d’éternels enfants qu’à une espèce complètement développée, si tu veux mon avis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lyra_HbxLyra_Hbx   29 août 2020
En parlant d'épouse, je devrais préciser qu'il existe d'autres petites clauses typiques des contrats royaux. Des clauses anciennes et moisn agréables, qui exposent par exemple ce que tu encours di tu n'arrives pas à me donner un héritier mâle. Certes, lles pourraient être révoquées par un tribunal, mais même à notre époque moderne où triomphent l'astronomie et les machines à vapeur, je crains que la Tirulie ne soient encore un peu arriérée en ce qui concerne certains sujets. En réalité, tout ce que tu possèdes m'appartient, tout héritage que tu reçois m'appartient , toutes les décisions concernant les achats ou les transferts de propriété, l'éducation des enfants, le recrutement ou le renvoi du personnel...Tout. Est. A moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Liz Braswell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Liz Braswell
Extrait de "Tout droit jusqu'au matin" de Liz Braswell lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 24 septembre 2020.
www.audiolib.fr/livre-audio/tout-…oit-jusquau-matin
autres livres classés : contes de fées revisitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de toutes les couleurs !

blanchir sous le harnais

suer (se dit uniquement pour un équidé)
acquérir de l’expérience
cacher ses cheveux blancs sous un chapeau

12 questions
393 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre