AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2824608692
Éditeur : City Editions (04/01/2017)

Note moyenne : 4.66/5 (sur 22 notes)
Résumé :
C'est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l'Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu'il monte dans un train à quai. Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l'immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d'Australiens va l'adopter. Saroo grandit, mais, depuis l'Australie, il pense toujours à sa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
DilanYilmaz
16 décembre 2014
j'ai vraiment adoré ce témoignage de Saroo. l'auteur nous raconte toutes les aventures qu'il a eu pour retrouver sa famille et en particulier sa maman. Quand il va se perdre, il sera âgé de 5 ans, et c'est seulement 20 ans après (à ses 25 ans qu'il retrouvera son village,... je conseil vraiment ce livre, et surtout pour les personnes aimants les témoignages.
Bonne lecture à vous.
Commenter  J’apprécie          60
Agathezeblouse
28 février 2017
Il y avait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi vite.
Il faut dire que j'avais vu le film deux jours auparavant et j'étais encore dans l'émotion qu'il m'a procurée.
L'histoire vraie de ce petit garçon perdu m'a bouleversée.
Si le film n'a pas eu de prix à Hollywood, mon coeur de maman lui décerne l'Oscar de l'émotion.

Commenter  J’apprécie          40
Rika972
23 décembre 2015
Ce témoignage nous montre le courage d'un petit garçon de 5 ans, et nous rappelle la dureté de la situation de beaucoup d'enfants en Inde et dans le monde. Cette histoire vraie ne peut que nous toucher.
Commenter  J’apprécie          50
Atasi
21 février 2015
Saroo retrace, à travers ce témoignage, le fil de sa vie peu ordinaire.
Saroo a grandit en Australie auprès de parents aimants, mais il est né en Inde et a été adopté.
Les souvenirs de son passé avant l'Australie sont, malgré qu'il avait 6 ans lors de son adoption, assez nombreux.
Saroo a grandit auprès de sa mère, ses frères et soeur. Une vie difficile où les enfants étaient livrés à eux-même car sa mère devait travailler pour subvenir aux besoins de sa famille.
Mais un jour, Saroo s'est endormi dans un train et s'est retrouvé dans une ville inconnue et loin de chez lui, Calcutta. Impossible pour lui de retrouver un train retour et c'est une vie de survie qui commence pour lui à Calcutta ...
Saroo nous fait découvrir ses souvenirs auprès de sa famille, sa lutte pour survivre dans cette ville inconnue et ses craintes, comment le destin l'a fait mettre dans un orphelinat et trouver une famille adoptive. Mais il nous livrera les pensées qui l'ont traversé à travers son enfance et son entrée à l'âge adulte, ses recherches minutieuses pour retrouver d'où il vient grâce à des détails précis des gares où il venait mendier, ...
Un récit très fort, très bien écrit, un parcours du combattant hors du commun, et beaucoup d'émotion.

Lien : http://atasi.over-blog.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Luciole2818
08 avril 2017
C'est l'histoire d'un jeune garçon qui se pert et qui a la chance d'etre adopter par une famille Australienne.
Mais quelque part la bas en Inde il a une mère qui mérite de savoir ce qui lui est arriver.
J'ai été touché par cette histoire qui m'a fait voyager , rire et pleurer.
Ce dire que tout ceci est arriver est à peine croyable.
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui02 juin 2017
Mes souvenirs étaient tout ce qu’il me restait de mon passé, et, dans mon for intérieur, j’y repensais sans cesse, encore et encore, pour m’assurer de ne pas les « habiller ».
En fait, le passé émergeait fréquemment dans mes pensées. La nuit, des souvenirs me traversaient l’esprit, et j’avais du mal à me rendormir. Les journées étaient généralement moins troublées, car j’avais beaucoup d’activités pour m’occuper, mais ces réminiscences m’accaparaient constamment l’esprit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AtasiAtasi21 février 2015
Voilà vingt-cinq ans que je pense à ce jour. J'ai grandi à l'autre bout du monde, avec un nouveau nom, dans une nouvelle famille, en me demandant si je reverrais un jour ma mère, mes frères et ma sœur. Et me voici aujourd'hui devant une porte, au coin d'un bâtiment délabré, dans un quartier pauvre d'une petite ville poussiéreuse de l'Inde centrale ; le lieu où j'ai passé mon enfance.
Commenter  J’apprécie          20
Rika972Rika97222 décembre 2015
Nous n'avions rien à manger; en revanche, nous ne manquions pas de liberté et nous aimions ça.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui02 juin 2017
Le fait que je ne comprenne pas encore l’anglais n’inquiétait pas maman outre mesure, car elle savait que cela se ferait petit à petit. Plutôt que de s’évertuer à m’apprendre la langue, elle jugeait plus important de me prodiguer de l’attention et du réconfort, afin de me mettre en confiance. Et pour cela, pas besoin de mots.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui02 juin 2017
Il m’avait dit de ne pas avoir peur des chiens : ils ne mordaient que si l’on avait peur d’eux. J’ai toujours gardé ce conseil en tête, mais je n’ai jamais cessé d’être nerveux en présence de chiens dans la rue. D’après ma mère, certains pouvaient transmettre des maladies mortelles rien qu’en vous mordant.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : histoire vraieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Saroo Brierley (2)Voir plus




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
401 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre