AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Emmanuelle Hardy (Traducteur)
EAN : 9782752605245
558 pages
Éditeur : L'Aube (06/11/2008)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Quel lien y a-t-il entre le quotidien de l'Ecossaise Jane Fleming, déjà mamie à 46 ans, accro du ménage, et les casinos de la Côte d'Azur ? Aucun, sauf peut-être d'anciens rêves de jeune fille... Du moins jusqu'à la disparition de son fils, employé dans une société d'armement installée dans le midi de la France.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
yuukikoala
  29 avril 2014
Après avoir lu "Les canards en plastique attaquent" du même auteur, je m'étais promis d'en relire un de lui, et maintenant c'est chose faite. Même s'il m'a moins plu que le précédent, je dois avouer, qu'il était quand même vraiment bien. Peut-être parce que c'était encore assez sarcastique, que même si le contexte de l'histoire (complot, espionnage, tout ça) n'est pas mon domaine préféré, ça m'a pas empêché d'adorer la plupart des personnages (Jane, était vraiment extraordinaire d'ailleurs. Une "mamie" (ou pas) qui se transforme en femme prête à tout pour sauver sa famille, c'est trop touchant !). Même si certains passages surtout quand c'était avec Ross étaient longuets et que je lisais un peu en diagonale, ceux avec Bett et son équipe étaient extras. J'ai l'impression que Brookmyre est capable de surprendre avec des personnages assez décalés, mais pourtant vraiment réaliste. Car, tout le long de ce livre, on découvre l'évolution de Jane. Qui passe de son statut de "mamie" alors qu'elle a 46 ans, à celui d'une femme, forte et même plutôt séduisante. Mais, on découvre aussi l'évolution de la relation de la famille Fleming, qui ne semblait pas tellement s'entendre (entre une mère maniaque, un père aseptisé, une fille trop occupé et un fils jamais là...). C'était assez touchant et marrant en même temps ! Les personnages, sont donc comme je l'ai dit décalés... Enfin, en tout cas, étranges, surtout Jane, qui m'a fait bien rire, et puis aussi Bett, qui ressemble à un nounours grognon mais qui ne l'est pas tant que ça. Alexie, ou Lex, une crackeuse/hackeuse était aussi sympa, par son caractère, et le reste de l'équipe également (Nuno notamment). En fait, ce qui m'a surprise c'est surtout le début. Au prologue je me disais que j'allais peut-être pas aimé et tout, et en fait....La fin du prologue m'a tellement surprise que j'ai compris dans l'immédiat que j'allais aimé quand même. le seul truc, comme je l'ai dit, c'est que le domaine de l'espionnage, tout ça tout ça, c'est pas mon truc, moi je préfère les bonnes vieilles enquêtes et tout. Donc ça m'a un peu descendu et j'ai un peu survoler les scènes d'action à la fin. Et puis, le livre était assez étrange... Comme il était "collé" et non pas agrafé, j'ai eut le malheur de l'ouvrir trop une fois et pouf j'ai failli arracher les pages. du coup, comme il n'y avait pas beaucoup de marge, et que je ne pouvais pas trop ouvrir le livre, j'avais du mal à lire, et c'était déplaisant. En plus le prix auquel il m'a coûté pour un simple poche, est un peu abusif, je trouve, vu qu'il coûte aussi cher que certains brochés (12 €) mais bon, je l'ai vraiment acheté parce que trouver du Christopher Brookmyre dans une librairie, c'est une occasion à ne pas rater qui ne se reproduira sûrement jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ratdeschamps
  25 septembre 2013
L'humour de Brookmyre est un pur délice, son personnage central, Jane, punk dans l'âme devenue mère au foyer (malgré des tentatives pour sortir de son ornière), redonnera le moral à toute femme en questionnement. Ses soliloques ménagers sont un morceau d'anthologie. Qui a jamais vu avec horreur une quelconque partie de son anatomie dans un miroir, ou son travail ménager d'une matinée entière réduit à néant en quelques instants comprendra. Malgré certaines faiblesses évidentes dans sa trame, l'humour sauve tout, et il est impossible de décrocher avant la fin, ma foi convenue, mais personne n'est parfait. Méchants à gogo, du très néfaste au semi-méchant, savant fou, jeunes surdoués, une confrontation du monde de James Bond et de notre quotidien le plus trivial et désespérant. Dernière mise en garde : supporters de foot convaincus s'abstenir!
Commenter  J’apprécie          20
keisha
  07 juin 2009
Ce livre à peine entamé, je savais déjà que ses 500 pages allaient me paraître trop courtes...
D'un côté, toute une équipe d'experts dirigée par Bett, sur entraînée, sur équipée et qui utilise tous les moyens (oui, tous!) pour mener à bien ses missions.
De l'autre l'écossaise Jane Fleming, une "gentille fille, normale, sensée", d'après son mari, mais qui a l'impression que sa vie de grand mère à 46 ans est trop étriquée pour elle. Elle continue cependant à briquer son intérieur et jouer les baby sitters.
Attention! Essayez de toucher aux petits d'une mère! Jane va se découvrir une âme de lionne et sera prête à tout! D'ailleurs rien que son nom aurait dû nous alerter...
Les deux parties vont donc se rencontrer à l'occasion de la disparition du fils de Jane, qui travaille pour l'industrie de l'armement. Leur mission : retrouver ce fils - vivant- et neutraliser tous les méchants.
Il n'est pas question que j'en dévoile trop ! Il y a trop de rebondissements et de "poker menteur" dans ce roman jubilatoire! On ne s'ennuie pas une seconde. L'humour est omniprésent. Et tant pis si la transformation de Jane et l'évolution de Bett sont un peu rapides voire même invraisemblables, on s'en moque. A lire absolument!
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Christopher Brookmyre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christopher Brookmyre
Ambrose Parry (Chris Brookmye & Marisa Haetzman) at the Edinburgh International Book Festival
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2168 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre