AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095670711
Éditeur : Petit à Petit (05/10/2018)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Série en deux tomes adaptée du polar éponyme de Michel Bussi.

Scénario de Gaët’s, Dessins de Salvo.

Un meurtre… huit millions de témoins.
Sixième jour de l’Armada 2008. Un marin est retrouvé poignardé au beau milieu des quais de Rouen ! Quel tueur invisible a pu commettre ce crime impossible ? Quel étrange pacte semble lier des matelots du monde entier ? De quels trésors enfouis dans les méandres de la Seine sont-ils à la recherc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
JIEMDE
  06 octobre 2018
Les excellentes éditions normandes Petit à Petit ont encore frappé fort - et opportunément -, en adaptant à un an du retour à Rouen de l'Armada, Mourir sur Seine, le roman de Michel Bussi paru en 2008.
L'adaptation est fidèle et le scénario de Gaët's laisse même la place à quelques encarts historico-pédagogiques bien venus, sur quelques lieux comme sur la grande et la petite histoire normande. Au dessin, Salvo laisse filer ses couleurs, fidèle lui aussi à celles de cette récurrente semaine de fête.
Enquêtant pour son journal sur ces morts inexpliquées qui se succèdent sur les quais rouennais, Maline Abruzze est une journaliste pulpeuse et inspirée, que l'on suit sans temps mort dans sa course à travers la campagne normande.
Après les traductions étrangères et les adaptations télé, il ne manquait que la BD à Bussi : c'est chose faite, et bien faite !
Commenter  J’apprécie          180
lucia-lilas
  11 janvier 2019
Près de Quillebeuf, surgit soudain, sur la Seine, le Cuauhtémoc, un des premiers bateaux de l'Armada 2008 : il avance tranquillement en direction de Rouen, une foule compacte et bruyante est massée le long du fleuve lorsqu'un marin se lance dans un magnifique plongeon. Il est mexicain et s'appelle Aquilero.
A-t-il voulu se faire remarquer ? C'est bien possible.
Mais pourquoi ? Un pari ? Un code ?
Ce qui est certain, c'est qu' après une nuit de fête, il est retrouvé mort le lendemain sur un des quais. Sur son dos, le médecin remarque un large tatouage étrange : un aigle, un crocodile, un tigre et un requin. Et … une brûlure… une étrange brûlure…
Une journaliste se lance sur l'affaire...
J'ai beaucoup aimé cette lecture : à la BD en elle-même, s'ajoutent des extraits du roman de Michel Bussi, des reproductions de tableaux, des cartes, des photos qui apportent des petites infos complémentaires qui sont les bienvenues… On apprend plein de choses sur les marins, les trésors enfouis, Victor Hugo, Villequier, les Aztèques… C'est vraiment une très bonne idée d'avoir introduit ces éléments !
Un dessin assez classique, des couleurs vives : moi, ça me va très bien !
Donc, pour résumer, je dirais qu'il est impossible de lâcher cette BD ! Attendre la suite (juin 2019) va se révéler être un vrai supplice !
Lien : http://lireaulit.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
emilielettres
  13 janvier 2019
Merci à Babelio et aux éditions Petit à Petit de m'avoir fait parvenir ce titre suite à la Masse Critique Graphique.
J'étais très intriguée de me rendre compte de ce que pouvait donner un roman de Michel Bussi en bande dessinée. Mourir sur Seine n'est pas un titre que j'ai lu mais je connais l'écriture de Michel Bussi. de ce côté, je suis quelque peu déçue car, forcément, le contenu est très réduit… Les dessins ne sont pas du style que j'aime habituellement mais le rendu est intéressant tout de même et parfait la personnalité des protagonistes. Les couleurs sont bien contrastées et nourrissent également l'atmosphère des différentes scènes.
Le récit est organisé en chapitres. le changement de chapitres est l'occasion d'apporter parfois des compléments culturels ou d'un résumé narratif. L'alliance narration et vignettes m'a gênée pour suivre le fil du récit.
Avant d'acheter le deuxième tome, je pense lire le texte original et reprendre la bande dessinée pour faire un comparatif et ainsi me décider pour le tome 2.
En tout cas, je suis contente de cette découverte, c'est intéressant d'observer des changements de supports.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lalectricedyslexique
  31 janvier 2019
Tout d'abord un énorme merci à Babelio et aux éditions petit à petit pour cette lecture.
J'ai déjà lu plusieurs romans de Michel Bussi et à chaque fois je passe un bon moment de lecture, mais je n'avais pas lu le roman d'où est tiré cette BD, et comme j'adore lire aussi ce genre-là j'ai été bien heureuse de pouvoir le recevoir.
L'histoire est très attrayante, le suspense se fait rapidement et ma lecture fut aisé. J'ai aimé étoffer ma culture en découvrant l'Armada, une fête qui m'étais inconnu. Les faits se déroulent rapidement, et plein de questions se mettent en place. L'ambiance qui en découle est vraiment sympa, car grâce aux illustrations qui sont très bien faite on est encore plus plongé dans le côté sombre de l'histoire.
De plus le dérouler de cette Bd est bien amené, il y a des illustrations mais aussi à chaque chapitre il y a une partie du roman, ou une citation ce qui nous permet de bien comprendre les faits. le côté policier est quand à lui aussi bien présent et les personnages m'ont bien plu même si je ne me suis pas attaché à eux, ils m'ont paru un peu fade ou au contraire trop exagéré.
Mon seul regret et la séparation de l'histoire en deux tomes, car cela coupe le récit et moi m'a découragé et énervé. Il existe énormément de bande dessinée qui font 150 pages et où toute l'histoire est narré, cela aurai été plus judicieux et attractif je trouve.
En conclusion une lecture addictive qui a su me convaincre, j'ai aimé me plonger dans l'ambiance fête mais aussi découvrir les secrets renfermés dans les villages voisins et les légendes qui entourent l'Armada et les pirates. Mais tout fut gâché par la division de l'histoire.
Lien : https://lalectricedyslexique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (2)
Sceneario   17 décembre 2018
Si vous avez lu le roman, n'hésitez pas à découvrir ce tome premier de sa version BD. Et si vous ne l'avez pas lu, voici une belle occasion de vous approprier ce récit dans sa version graphique ; en attendant de voir si vous êtes partant pour la lecture du roman.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BoDoi   10 décembre 2018
La galerie de personnages obéit à trop de clichés et l’intrigue avance sur un suspense pataud. Là où le roman prend le temps, la BD semble dans l’urgence en dépit des deux tomes prévus, et les scènes s’enchaînent trop facilement.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Videos de Michel Bussi (140) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Bussi
À l'occasion de Livre Paris 2019, nous avons posé 3 questions à Michel Bussi, auteur de "J'ai dû rêver trop fort", aux éditions Presses de la Cité
autres livres classés : RégionalismesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Un avion sans elle.

Quel est le prénom de l'hôtesse de l'air de l'Airbus 5403 ?

Izel
Isabelle
Alice
Nicole

12 questions
332 lecteurs ont répondu
Thème : Un avion sans elle de Michel BussiCréer un quiz sur ce livre