AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2016273682
Éditeur : Hachette Jeunesse (11/07/2018)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Personne ne sait pourquoi ma sœur a tué Griffin Tomlin.
Personne sauf moi. Moi, je sais très bien ce qui s’est passé.
Emily ne détestait pas Griffin.
Ou plutôt, elle ne l’avait pas toujours détesté.
Mais, par ma faute, elle s’était mise à le haïr.
Parce que je lui avais raconté une histoire que je n’aurais jamais dû lui avouer.
À partir de là, tout est parti en vrille.
Et Griffin est mort.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  24 juillet 2018
Avec le résumé de "What happened that night", j'avoue que je ne m'attendais pas réellement à être surprise. Tout était pratiquement dit, et je me voyais plus entrer dans une histoire où on nous relaterait le passé ayant conduit au fameux meurtre de Griffin, c'est tout. Mais force est de constater qu'il y a bien plus, et cela pour mon plus grand plaisir.
Aux premiers abords, je commençais ma lecture en sachant déjà ce qu'il s'était passé. L'auteur parle de l'assassinat d'un jeune homme par la soeur de notre héroïne, suite à un secret qu'elle lui aurait révélé. Autant vous dire qu'il ne m'a pas fallu plus de deux secondes pour comprendre la raison du geste d'Emily. Et cela m'a fait un peu peur. de quoi Deanna Cameron allait-elle bien pouvoir nous parler ? de Clara, tout simplement. La raison de tout cela, la victime cachée, celle qui doit se reconstruire et qui veut aussi comprendre pourquoi son monde a volé en éclats.
La structure du roman nous permet de suivre autant les personnages dans le présent que dans le passé. Un très bon choix qui rend le récit dynamique et qui permet aussi d'apporter des réponses au fur et à mesure. C'est quelque fois, un peu déstabilisant, car nous jonglons très souvent entre les deux époques, mais au moins le lecteur peut prendre le temps de comprendre et de ne pas avoir trop d'informations juteuses tout d'un coup. C'est la famille de Clara qui est au centre de tout. L'auteur nous place dans le cercle des proches de la tueuse et non de la victime. Nous sommes projetés parmi des êtres qui souffrent tout autant et qui essayent de se reconstruire. Chaque membre de Porterfield réagit différemment. La mère fait l'autruche, le père se jette dans le sauvetage de sa fille cadette, l'aînée donne l'impression de s'en moquer comme de sa première chemise, et la benjamine balance entre colère et culpabilité. C'est un choix très intéressant car peut exploité la plupart du temps. D'autant plus que l'on sait qu'Emily a agit pour protéger quelqu'un.
En suivant Clara, j'avais peur de voir en elle, une victime. C'est ce qu'elle est, même si j'ai eu quelques doutes au début. Elle n'agit pas vraiment comme telle, essayant surtout de passer inaperçue et de ne pas être la petite soeur de la dingue qui a tué le garçon le plus populaire du lycée. On découvre sa vie d'avant, l'événement qui a fait basculer son existence, sa vie après la disparition de Griffin. Tout se met en place doucement, notamment cette reconstruction. Et puis Aniston débarque, cette jeune fille un peu délurée mais adorable qui a un sens de l'observation incroyable et un instinct tout aussi déroutant. Nous passons d'un moment où un certain comique de situation se met en place pour laisser entrevoir l'horreur cachée derrière tous ces mystères. Et à partir de là, impossible de lâcher le roman car on a besoin de savoir.
Outre cet élément déclencheur qui donne un tout autre sens au roman, c'est aussi ses personnages qui font sa force. Clara n'est pas parfaite, mais on sent en elle une volonté de survivre, de reprendre le contrôle. Elle n'est pas forcément attachante au tout début, mais elle le devient et pas seulement à cause de son statut de victime. Aniston était difficile à cerner mais sa positivité et son enthousiasme font sourire dès le début. Et elle cache d'ailleurs bien son jeu. Elle fait partie de ces personnes qu'il faut apprendre à connaître pour les apprécier à leur juste valeur. Kolby est aussi un rayon de soleil. Ce garçon est juste un extraterrestre, doublé d'un nounours. Et ce n'est absolument pas des comparaisons méchantes, loin de là. J'aime beaucoup la relation de ce trio tout à fait improbable.
Quant aux autres personnages… Je suis restée de marbre. La famille de Clara n'est pas attachante, les Tomlin… je n'arrivais pas à sympathiser avec eux malgré ce qu'il se passe. Bex, l'ex-meilleure amie de Clara est fade. Emily n'a pas vraiment le loisir de s'exprimer (ce qui est fort dommage car son point de vue serait un gros plus) et lorsqu'elle le fait, il y a tellement de colère que l'on a pas envie de la connaître d'avantage.
Deux petites choses m'ont fait un peu tiquer par contre. L'auteur a quelque chose avec les odeurs, c'est assez flagrant, étant donné que ce sont des détails qui apparaissent très souvent. de temps à autre, pourquoi pas, mais là, cela devenait obsessionnel. Autre point, pendant une grande partie du roman, il ne se passe pas une page sans que Clara parle du fait qu'Emily ait tué Griffin. C'est très lourd et un brin irritant. Heureusement, ce détail a tendance à disparaître à partir de la moitié du récit.
Un roman donc, très sympathique, dont les événements peuvent sembler un peu gros quelque fois, mais qui prend le lecteur au jeu très rapidement. J'avoue aussi qu'arrivée aux dernières pages, je me demandais si l'auteur allait vraiment finir par conclure ou bien, nous laisser une fin ouverte. Et le "à suivre" a été un choc car je m'attendais à avoir entre les mains, un one-shot. Cela ne me déplaît pas du tout et j'ai hâte de lire la suite qui devrait arriver en Octobre selon la Fnac !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
coquinnette1974
  15 janvier 2019
Je remercie chaleureusement les éditions Hachette Jeunesse pour avoir mis, en accès libre via net galley, le tome un de : What happened that night de Deanna Cameron.
La narratrice est Clara.
Personne ne sait pourquoi sa soeur Emily a tué Griffin Tomlin.
Personne sauf elle, qui sait très bien ce qui s'est passé...
Emily ne détestait pas Griffin. Ou plutôt, elle ne l'avait pas toujours détesté.
Mais, par la faute de Clara, elle s'était mise à le haïr... Parce que sa soeur lui avait raconté une histoire qu'elle n'aurait jamais du lui avouer...
À partir de là, tout est parti en vrille. Et Griffin est mort...
Cela fait un petit moment que ce tome un attendait dans ma tablette et j'ai eu, à plusieurs reprises, des difficultés à rentrer dedans ! Hier soir, j'ai commencé à le lire avant d'aller me coucher, pour finalement le dévorer dès mon réveil :)
What happened that night est un roman pour adolescents et jeunes adultes très intéressant, qui plaira surement aussi aux adultes, comme ce fût le cas pour moi.
Même si au début, il m'a fallu un petit temps d'adaptation car j'ai eu un peu de mal avec le ton de Clara, la narratrice. Il ne m'a pas été facile de m'attacher à elle. Je l'ai trouvé un peu paumée, mais vu les événements de ses derniers mois c'est tout à fait normal.
Par moment, sa narration est un peu décousue car il y a des flashs back entre le présent et avant la mort de Griffin. Il est parfois nécessaire de bien suivre.
Les personnages ne sont pas vraiment attachants, par exemple Bex son ancienne meilleure amie, qui apparaît un peu fade. Certaines petites choses auraient pu être un peu plus approfondies toutefois dans l'ensemble j'ai apprécié ma lecture.
Il y a énormément de suspense, des surprises. A aucun moment je ne me suis ennuyée.
L'histoire au premier abord assez simple l'est beaucoup moins que l'on peu le penser.
J'ai été surprise par la fin très abrupte de ce roman, il va vraiment falloir que je me procure le tome deux :)
Je mets quatre étoiles à cet ouvrage, que je vous invite à lire vous aussi si vous appréciez le genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Ivre_de_mots
  15 septembre 2018
Un immense merci au site netgalley et aux éditions hachette roman pour leur confiance en ce service presse qui a été, sans aucun doute, un coup de coeur pour moi !
Pour moi, le résumé de « What happened that night » est suffisant et j'avoue avoir peur de trop en dire dans cette chronique. C'est l'histoire d'un secret que Clara a confiée à sa grande soeur qui est en rapport à Griffin et qui lui coûtera la vie pour lui et l'emprisonnement pour Emily. Dès là, je me doutais bien du secret qu'il en retournait et pourtant, il y a bien plus que ça. On croit savoir, on croit comprendre... Et pourtant non ! le résumé dit beaucoup, oui, mais pas vraiment non plus, car le livre cache des choses bien plus sombres que l'on ne pourrait le penser. Au début on se dit « non, ce n'est pas possible ». On ose pas y croire tellement c'est énorme, mais si, c'est possible et Clara en a malheureusement fait l'expérience.
Donc comme vous vous en doutez sans doute, il s'agit d'un thriller/young-adult avec une ambiance assez pesante étant donné que l'histoire se déroule au moment présent, après le meurtre de Griffin, mais avec des flash-back sombre quand il était encore vivant pour expliquer ce qu'il s'est passé. Au début, à chaque fin de chapitre, Clara dit que c'est de sa faute si Griffin est mort, qu'elle a sa part de responsabilité, car elle a dit la vérité à sa soeur. Cela pourrait être énervant pour certains cette répétition, cela ne l'a pas été pour moi étant donné qu'à chaque fois, un élément de réponse s'ajoutait pour que l'on comprenne ce qu'il s'est passé cette nuit-là. J'ai trouvé ça extrêmement addictif, car on est direct plongé dans l'intrigue et on a qu'une seule envie, savoir ce qu'il va se passer pour les personnages.
Dans le livre, nous rencontrons Clara, une lycéenne qui se décrit comme banale et invisible. Depuis quelques mois, elle est la soeur d'une criminelle qui est désormais en prison et selon elle, elle a une part de responsabilité, car Clara lui a confié un secret qu'elle aurait du garder. Maintenant, son voisin Griffin est mort, par sa faute. Si elle n'avait rien dit, il serait toujours là. Tout le monde se pose des questions, se demande pourquoi un jeune homme aussi parfait qui n'a rien à se reprocher s'est fait tuer par Emily. On pense que la prisonnière est folle, on-t-il seulement raison ? le meilleur ami de Griffin, Kolby est l'une des personnes qui veut savoir ce qu'il en est et qui va demander à Clara si elle, elle sait les raisons qui ont poussé sa soeur à tuer quelqu'un. Nous faisons également la rencontre d'Anniston, une jeune fille qui est constamment colorée de Rose qui a récupéré le casier d'Emily et enquête sur elle.
Ce récit a vraiment été un délice, rien que le résumé me donnait l'eau à la bouche, même si j'avais une idée de ce qu'il allait en être. Une très vague idée, car j'étais pas au bout de mes surprises et j'ai été choqué à de nombreuses reprises au long de ma lecture. Tout est question d'apparence avec « What happened that night ». Emily est considérée comme la méchante et Griffin la victime, est-ce aussi simple que ça ? Je me suis sentie très proche de Clara que l'on sent dévastée ce qui est d'ailleurs compréhensible. le fait que sa soeur avec qui elle était proche soit en prison la rend plus seule qu'avant. Ses parents se déchirent, sa meilleure amie ne l'est plus, tout part de travers pour elle. Bien heureusement, des personnages que l'on aurait pas deviné vont devenir ses alliés et l'aider à aller mieux.
J'avoue que parfois, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre Clara. Je me dis que, si j'avais été à sa place, j'aurais fait les choses autrement pour ne pas en arriver là ou elle est à présent. Mais est-ce vraiment le cas ? Aurais-je eu ce courage de faire ce qu'elle n'a pas fait ? J'ai envie d'y croire.
La seule chose que je pourrais reprocher au roman, c'est les passages passé/présent qui me donnaient du mal à me situer dans le temps, mais ce n'est qu'un détail étant donné que j'arrivais à m'y retrouver et qu'une fois en pleine lecture, je ne faisais plus face à ce problème. Maintenant que j'ai fini ce premier tome, je n'ai qu'une envie, lire le suivant ! Quelle frustration d'arrivé aux mots « A suivre » après un bon gros cliffhanger digne d'une auteure sadique. Je suis très pressée d'être au mois d'octobre et je peux vous dire une chose, quand il sera sorti, je sauterai dessus pour pouvoir le dévoré. Je l'attend avec impatience !
En conclusion, ce livre est sans surprise, un gros coup de coeur pour moi. J'ai aimé l'histoire, la façon dont elle est écrite, l'intrigue, les personnages et même la romance qu'il y a dedans et qui donne plus de légèreté au récit. Quand on commence quelques pages, on est plongé dedans et on ne veut qu'une chose, découvrir le fin mot de tout ça. Imaginez donc mon désespoir, mais aussi ma joie en voyant qu'un autre tome va suivre celui-ci ! Désespoir, car cela se termine avec un gros rebondissement et joie, car je suis heureuse de pouvoir retrouver les personnages bientôt, en octobre !
Lien : https://ivredemots.weebly.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
melimelodegwen
  26 décembre 2018
Ce livre est l'exemple type de l'attrait que peut exercer un résumé bien pensé.
"Personne ne sait pourquoi ma soeur a tué Griffin Tomlin.
Personne sauf moi. Moi, je sais très bien ce qui s'est passé.
Emily ne détestait pas Griffin.
Ou plutôt, elle ne l'avait pas toujours détesté.
Mais, par ma faute, elle s'était mise à le haïr.
Parce que je lui avais raconté une histoire que je n'aurais jamais dû lui avouer.
À partir de là, tout est parti en vrille.
Et Griffin est mort. "
Partant de là, impossible pour moi de passer au travers de ce roman et je ne le regrette pas un instant. Ce roman est narré à travers le regard de Clara, benjamine d'une famille américaine sans histoire. Un couple uni, trois filles au profil assez classique, même si Nora, l'aînée, après une phase gothique a pris le large pour ouvrir un salon de coiffure un peu décalé.
L'histoire se concentre davantage sur les deux dernières, Emily et Clara. Dès les premières phrases, on le sait, Emily, l'adolescente à qui l'on confiait le babysitting et d'autres tâches en toute confiance, la pétillante Emily est en prison, dans l'attente de son jugement, pour assassinat. Sa victime? Griffin Tomlin, son voisin depuis presque dix ans. Un garçon qu'elle connaît depuis qu'il a emménagé en face de chez elle.
Les familles se fréquentent, les mères sont amies. Les adolescents se fréquentent sans pour autant être amis. ALors pourquoi subitement a-t-on retrouvé le corps sans vie du beau brun et a-t-on depuis arrêté la jeune femme?
La narration alterne habilement le récit au présent et des flashbacks qui éclairent progressivement la personnalité de Griffin et laissent transparaître un mobile.
Autour des deux soeurs -et le talent de l'auteur permet de faire de l'absente une présence centrale dans la famille, on dresse une galerie de personnages qui contribuent à l'intrigue par les secrets qu'ils semblent porter derrière eux.
Au premier rang de cette distribution, on trouve Anniston, un personnage à part dont j'ai beaucoup aimé l'impact sur l'intrigue et la place qu'elle y prend progressivement. Cette miss rose-bonbon est en marge de la communauté lycéenne. Elle semble s'en moquer, voire le cultiver. Pourtant, elle a, on s'en rend compte au fur et à mesure, un sens de l'observation qui sert ses desseins de journaliste dans le journal du lycée. Et elle s'est mis un idée en tête, résoudre l'énigme du meurtre de l'année.
Dotée d'un acharnement dans ses recherches, elle se rapproche à première vue d'un certain nombre de réalités qui ont échappé à tous.
Autour de Clara gravite aussi Kolby, que j'ai trouvé énigmatique tout au long du livre. C'était le meilleur ami de Griffin. Il a donc toutes les raisons de vouloir connaître la vérité. Mais est-ce la seule raison qui le pousse à se rapprocher de l'adolescente qui remplace peu à peu le défunt dans son rôle de chauffeur. L'évolution du personnage, dans le regard qu'il porte sur Clara, Griffin et la situation est à mon sens une très bonne idée de cette histoire.
Dans cet univers aux contours éclatés, on trouve aussi des parents qui réagissent comme ils le peuvent au tsunami qui a fracassé leur vie parfaite, en combattant pour Emily du côté du père, en entretenant l'illusion de la normalité, sans l'absente, pour la mère.
On croise aussi une professeur de chant inquiet, une ancienne meilleure amie et son nouveau flirt, dont on n'a pas envie de se rapprocher, vu ce qu'on en sait déjà et ce qu'on en apprend au fur et à mesure.
Ce roman m'a emportée dès la première page. Une fois commencé il a été difficile de le reposer. L'équilibre était très réussi entre les sentiments de Clara et l'enquête presque policière menée par les adolescents. le premier aspect m'a particulièrement émue. Dans un polar, on se concentre souvent sur le contenu et on oublie qu'un meurtre impacte à la fois la famille de la victime -à ce sujet, la mère et le frère de Griffin m'ont touchée- mais aussi celle du criminel. Et dans le scénario imaginé par l'auteur, la famille d'Emily est à l'origine tellement éloignée de toute idée de délit que le choc est cataclysmique et le rendu dans ce roman un vrai plus.
Mais ce qui fait définitivement de ce roman un coup de coeur, c'est le rebondissement ultime. Je n'avais pas prêté attention au fait que ce roman était une première partie (alors que c'était précisé et que l'éditeur a publié assez rapidement la suite). Mais plus l'histoire avançait plus il paraissait évident que le contenu dense et fouillé nécessiterait une suite.
Mais à lire la dernière page! Je n'ai plus qu'une seule envie, découvrir le fin mot des dernières révélations et foncer tête baissée dans les nouveaux rebondissements imaginés par cette auteure que j'ai pris plaisir à découvrir.
Avant de conclure, je voulais remercier Babelio et l'éditeur Hachette Romans pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce roman à découvrir absolument.
Lien : https://wp.me/p8NU1F-wj
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
  16 septembre 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/09/12/what-happened-that-night-t1-deanna-cameron/

Malgré le fait que ce soit un livre issus de la plateforme wattpad, j'ai eu envie de tenter le coup et de lui donner sa chance. Et j'ai vraiment bien fait.
Je dois dire que la liste de mes déceptions avec les auteurs wattpad est malheureusement longue, je n'accroche généralement pas et c'est dur d'apprécier mes lectures et pourtant il existe des petites exceptions, dont ce premier tome de la duologie de Deanna Cameron qui m'a, dès les premiers chapitres, happée dans son histoire. J'ai été vraiment surprise par la qualité de l'ambiance mise en place et je dois bien avouer que j'aurais amèrement regretter d'être passée à côté de ce très bon thriller young-adult.
Vous vous doutez surement de ce qui m'a attirée dans « What happened that night ».L'aspect très glauque et très creepy, les mensonges, les secrets de famille. le côté suspense qui est mit en place très vite et surtout la promesse d'un bon moment addictif et noir comme je les aimes. Je n'ai bien évidement pas résisté longtemps avant de me plonger dedans. Et bon dieu que c'était sympa !

J'ai trouvé l'intrigue très prenante et la manière dont tout se déroule très bien dosé et très immersif, ce qui rendait chaque chapitre très addictif.Alors oui, on se doute très vite de quoi il en retourne et c'est quand même un peu dommage que les indices soient aussi gros et pourtant cela n'a rien enlevé au plaisir que j'ai eu a découvrir plus en profondeur ce que pouvait cachait cette histoire. Malgré tout j'ai aimé voir s'épanouir l'intrigue et découvrir de quelle manière l'auteure allait pouvoir faire évoluer cette enquête. C'est très sombre, c'est aussi très glauque et c'est quelque chose que j'adore. Vous savez quand il y a énormément de tension et beaucoup de non dits, on sentait les secrets qui flottaient autour de nos personnages et c'est vraiment quelque chose que j'ai adoré.
Les thèmes sont bien abordés, c'est intéressant, on ne se perds pas dans mille et une chose. Les personnages sont crédibles, intriguant, profondément peinés. On comprends que le second tome va nous révéler beaucoup plus et ça ne donne que plus envie de vite lire la suite.

J'ai été par contre, un peu moins emballée par le dernier quart.
Dès lors qu'on apprends et qu'on nous dévoile réellement ce que Clara notre héroïne a bien pu dire à sa soeur Emily pour qu'elle assassine Griffin. Ça partait un petit peu loin et bien que cela restait cohérent j'ai eu un peu plus de mal à partir de ce moment là à rester accrocher à l'intrigue. Et pourtant je vous le recommande chaudement car il m'a fait passer un super moment de lecture.
C'est un bouquin qu'il faut lire rapidement. Plus on le dévore, plus on est plongés dans cette ambiance si particulière de ces ados qui vivent des situations très étranges.Si vous découpez trop votre lecture vous ne rentrerez pas autant dans l'intrigue, vous ne serez pas aussi atteint que si vous ne l'aviez pas lâché et lu d'une traite. Je vous conseille vivement de vous penchez dessus si vous adorez les thriller young-adult !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AnalireAnalire   12 octobre 2018
J'étais juste assez intelligente pour ne pas être bête, mais assez bête pour ne pas être si maligne que ça ; assez jolie pour ne pas être laide, mais assez moche pour ne pas être vraiment jolie. C'était exactement moi : toujours coincée dans la zone floue entre les deux extrêmes.
Commenter  J’apprécie          30
rowenabookinerowenabookine   17 septembre 2018
Ce n’était pas Emily. Ce n’était pas l’Emily que j’avais envie d’entendre. Ce n’était pas l’Emily à qui j’aurais voulu demander comment elle allait et si Orange is the New Black dressait un portrait fidèle d’une prison pour femmes, à qui j’aurais voulu raconter que j’allais retrouver une fille qui bossait pour le journal du lycée et qui pensait savoir pourquoi elle avait assassiné Griffin, en demandant si elle voulait que j’ajoute quelque chose de sa part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
florencemflorencem   25 juillet 2018
Gentil ne veut pas dire bon.
Commenter  J’apprécie          140
pommerougepommerouge   12 décembre 2018
Parce que je savais.
Parce que je ne voulais pas avoir une raison de plus de culpabiliser.
Parce que je ne voulais pas être comme elle.
Parce que si quelqu'un m'avait prévenue, rien ne se serait passé.
Parce que aucune fille ne devrait jamais être victime de violence de la part de quelqu'un en qui elle a confiance.
Parce que je savais.
Parce que. Voilà tout.
Commenter  J’apprécie          00
AnalireAnalire   13 octobre 2018
- Je crois que... que c'est beaucoup plus facile de penser qu'on ne sait pas tout que de se dire que c'était un accident.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1797 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..