AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782724623505
224 pages
Les Presses de Sciences Po (25/10/2018)
4.33/5   3 notes
Résumé :
Femmes, ethnicité, religion, âge, apparence, LGBT Omniprésente, la discrimination s insinue dans toutes les étapes du parcours professionnel, de la candidature à l embauche en passant par la perte d un emploi et les chances de promotion. Elle se manifeste même dès les années d éducation, influençant l acquisition de compétences comme les choix de carrière. Les causes, le coût et la mesure des discriminations au travail font l objet de multiples recherches et expérim... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MarcelineBodier
  27 mars 2019
Voilà un livre très intéressant, qui fait le point d'une manière très pédagogique sur un sujet important.
Je pourrais en parler en faisant le compte-rendu de ce qu'on y trouve : des définitions (une discrimination, c'est concret : on est discriminé sur un critère listé dans le code pénal, par exemple son genre, dans un domaine, par exemple le travail), des méthodes de mesure (et là, des méthodes statistiques pourtant complexes sont présentées sans aucun formalisme mathématique, d'une manière très intuitive), des résultats concrets concernant quelques critères de discrimination, et des moyens de lutte. Car, le livre le rappelle, lutter contre les discriminations répond à un enjeu de cohésion sociale fort.
Je pourrais aussi, en tant que statisticienne dans ma vie hors Babelio, regretter que les exemples soient parfois datés (sur un sujet qui évolue et occupe souvent l'actualité), très centrés sur ce qu'a publié l'OCDE, et incomplets. du côté des méthodes, la part belle est faite aux testings (envois, à l'insu des employeurs, de cv fictifs, différant sur une caractéristique potentiellement source de discrimination) ; or, ils mesurent des discriminations potentielles, mais pas avérées. Alors dans quel sens ces choix jouent-ils ? Si omissions il y a, il me semble qu'elles ne vont pas jusqu'à occulter les problèmes, mais les minorent quand même. Ainsi, sur l'accès à l'emploi selon l'origine des candidats, l'Insee (entre autres) a publié des résultats qui renforcent les conclusions des testings : la prédisposition à la discrimination qu'ils révèlent se traduit effectivement par des différences d'accès à l'emploi qui relèvent sans doute de discriminations avérées. Ou encore, tant qu'à parler du moindre salaire des femmes à travail égal, les auteurs pourraient éviter d'asséner un chiffre comme si on le connaissait avec précision : plutôt que dire "c'est 20%", je trouve plus impressionnant de dire qu'on dispose de plusieurs méthodes et plusieurs sources concurrentes, qui aboutissent à des résultats qui peuvent varier du simple au double (de 10 à 20%, en gros), mais avec une constante frappante, qui est qu'on a beau faire pour se rapprocher d'une véritable comparaison "à travail égal", on n'arrive jamais à la conclusion que cet écart n'existe pas.
Mais je ne vais pas entrer plus avant dans ces considérations, car il ne s'agit pas d'un ouvrage totalement académique, mais d'un ouvrage lisible par tout le monde, dont je trouve la présentation très pédagogique, avec beaucoup d'exemples très frappants. Ainsi, connaissiez-vous l'histoire de Tidjane Thiane, ivoirien d'origine, X-Mines sorti major de promotion aux Mines au début des années 80, mais exilé car freiné par un plafond de verre dans le pays qui a pourtant valorisé son excellence scolaire ? Connaissez-vous l'effet Golem et l'effet Pygmalion ? Connaissez-vous les théories de la menace du stéréotype ? Savez-vous à quel point des enfants peuvent intégrer des normes dépréciatives dont ils sont l'objet ? Saviez-vous que les salaires intègrent des "primes à la beauté" ainsi que des "primes à la taille" ? Avez-vous entendu parler de la manière dont les Suédois ont mis en place des congés paternité autrement plus sérieux que les nôtres, avec des erreurs initiales qu'il est utile de connaître pour ne pas les reproduire ? Non ? Alors lisez ce livre. On rentre dedans quasiment comme dans un roman, et on en ressort en regardant le monde autour de soi d'un oeil neuf.
Et merci à Babelio et aux Editions des Presses de Sciences Po pour m'avoir permis de découvrir ce livre dans le cadre d'une Masse critique "mauvais genre".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
mcgll
  01 avril 2019
Ce livre aborde certains types importants de discriminations, discriminations raciales, religieuses, sexistes, relatives à l'âge, la beauté, le poids, les orientations sexuelles. On ne trouve pas les handicaps, car ce sera l'objet d'un autre livre.
Comme cela a été dit, le livre est riche en références et en exemples. On découvre certaines réalités importantes, comme la menace du stéréotype ou le fait que les filles savent prendre autant de risques que les garçons quand elles fréquentent une école de filles. Autant d'exemples documentés qui montrent que les discriminations ne sont pas forcement des phénomènes spectaculaires qui sauteraient aux yeux.
Une partie est consacrée aux solutions possibles, comme la discrimination positive et ses limites, non seulement au point de vue du droit, mais même au point de vue des minorités discriminées.
Au final, c'est un bon livre pour aborder le sujet et y acquérir des bases solides.
Commenter  J’apprécie          20
Gantelet2000
  05 mars 2019
Ce livre traite donc des discriminations au travail. La majeure partie du livre sur les types de discrimination, attendues (couleur de peau par exemple) ou moins attendues comme la taille, la corpulence... en faisant cependant l'impasse sur les personnes handicapées.
C'est un livre très documenté qui recense de nombreuses études, statistiques, expériences sur lesquelles s'appuient les auteurs pour argumenter leur propos, tout en étant mesuré et prudent sur d'éventuelles conclusions faciles.
J'ai trouvé très intéressant de prendre connaissance de ces expériences, dans de nombreux pays, qui tentent de montrer (parfois de manière éclatante) les discriminations qui peuvent être très subtiles et pas si évidentes à première vue. Je serais plus critique en revanche sur les solutions recommandées en amont, à l'école par exemple.
Commenter  J’apprécie          00
Cyril59
  29 octobre 2020
Propos clairs, concis et sourcés
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : recherche scientifiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
361 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre