AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203087415
104 pages
Éditeur : Casterman (25/03/2015)
3.74/5   128 notes
Résumé :
Seule face à une Nature déchaînée comment sauver sa famille et garder son humanité ?
Dernière soirée de vacances pour une jeune femme récemment plaquée, qui a du mal à faire face à sa nouvelle situation de mère d'ados célibataire. Et c'est un crève coeur de fermer le chalet d'alpage où elle avait pour un temps trouvé refuge. Quand un orage de montagne d'une violence inouïe éclate, suivi de secousses sismiques, celle qui se croyait dévastée, va comprendre ce q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 128 notes
5
8 avis
4
11 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
0 avis

BurjBabil
  20 juin 2021
Une bande dessinée qui amorce une série. Pour les amateurs de collapsologie, on est en plein dedans. C'est "The walking dead" sans les zombies.
Les planches sont belles, bien découpés, l'action très fluide. J'émets juste un bémol sur les dessins de personnages (principalement celle que l'on pressent être l'héroïne de la série) qui ne m'ont pas toujours convaincus.
Mais c'est rattrapé par les scènes pourtant difficiles à rendre d'apocalypse écologique, et la très belle mise en couleurs.
Pour le scénario, c'est pour l'instant basique et j'attends la suite pour comparer à la référence citée plus haut.
Commenter  J’apprécie          370
Wyoming
  04 juin 2020
Une BD très réussie, en premier lieu par la qualité du dessin qui donne de très belles planches, surtout lorsqu'il s'agit de montrer la nature, paisible d'abord, puis soumise à l'orage, détruite par des séismes.
Le choix des couleurs est approprié à l'évolution de la situation sur quelques jours : vert tendre et bleu du ciel pyrénéen au début lorsque tout va bien, noir, mauve, orangé durant l'orage, gris et sépia à mesure de la découverte de la dévastation, les verts ont fané, les bleus sont délavés, il reste le rouge de la veste de l'héroïne , repère dans cette apocalypse.
L'histoire tient la route malgré le schéma classique du couple séparé depuis peu, la mère qui porte tout, endure tout, veut préserver ses enfants en ruminant sa haine envers celui qui l'a délaissée pour une plus jeune. Très peu de place pour l'altruisme, il faut sauver sa peau, espérer retrouver un monde normal et la volonté de la mère emporte toute l'adversité qu'elle espère laisser derrière elle.
L'album se termine majestueusement par une magnifique planche d'un versant de montagne orangé, la mère avec ses enfants tout en haut, et une question :
"Qu'est devenu le reste du monde?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
trust_me
  01 avril 2015
Bientôt la fin des grandes vacances pour Marie et ses deux enfants. Voulant consacrer sa dernière journée au rangement du chalet pyrénéen qu'elle loue depuis plusieurs semaines, cette prof de français dans un collège parisien confie Théo et Jules à un couple d'amis. le soir venu, un terrible orage éclate, suivi d'un violent tremblement de terre. En plein chaos, coupée de toutes formes de communication, Marie part à la recherche de ses fils. Après les avoir récupérés sains et saufs, elle tenter de rejoindre la ville la plus proche. Mais les dégâts sont tels que la jeune femme se retrouve piégée avec des centaines d'autres rescapés dans une vallée d'où il semble désormais impossible de s'échapper. Commence alors un huis clos à ciel ouvert où les tensions, exacerbées par le manque d'informations et de nourriture, vont peu à peu faire basculer la communauté dans une incontrôlable violence.
Un récit post-apocalyptique au coeur des Pyrénées. Jean-Christophe Chauzy imagine la transformation psychologique d'une femme confrontée à une catastrophe naturelle aussi inattendue que dévastatrice. Il décrit le réflexe de survie, le retour aux instincts grégaires. Il peint une humanité réinventée ou le moteur de l'existence est uniquement régi par la nécessité de subvenir à ses besoins primaires. Quand la situation sanitaire devient invivable, l'individualisme et la force brute prennent le pas sur toute autre considération. Face à l'adversité, Marie et ses enfants, au diapason de leurs congénères, révèlent leur part de sauvagerie, d'esprit de meute.
Les dessins sont sublimes, les paysages grandioses et dévastés s'étendent parfois sur des double-pages donnant le vertige où l'on découvre la montagne éventrée et les torrents en furie. Il a fallu un an et demi au dessinateur pour réaliser les 110 planches mais quand on voit le résultat, on se dit qu'il a bien fait de prendre son temps.
Un album somptueux, totalement glaçant, qui interroge profondément sur la nature humaine et la façon dont nous-mêmes réagirions dans une telle situation.


Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
orbe
  22 février 2020
Une bande dessinée sombre qui suit une mère et ses deux fils en prise avec un cataclysme.
La terre a tremblé, il y a eu des incendies et toute la société est dévastée.
Dès lors très vite la loi du plus fort règne et des bandes se mettent en place.
La mère est bien décidée à mettre ses enfants à l'abri quoiqu'il en coûte.
Dès lors et c'est ce qui m'a dérangé, même si cela peut être vu comme très réaliste, c'est la faculté du personnage principal à avancer sans se retourner sur tous ceux qui sont laissés derrière eux.
Dès le premier tome, il est fait peu de cas des amis et au fur et à mesure le cercle des sentiments semble se réduire inexorablement.
Par la suite la situation ne s'arrange pas et on découvre la trajectoire du père en instance de séparation qui va tenter de rejoindre les siens.
Quelle sera la fin ?
Commenter  J’apprécie          90
Herve39
  14 novembre 2020
Très bonne histoire et surtout assez réaliste et c'est ce qui fait peur. Comment réagirions nous en situation de crise alors que tout ce qu'on connaît, les bases même de notre vie en communauté, vacille et que l'individualisme prend le pas sur le collectivisme ? Ce qui nous est montré ici semble assez logique et réaliste, chacun cherche à sauver sa peau. de même, pour ce qui est de la situation de départ, on se rapproche de ce qui s'est passé il y a seulement quelques mois dans le sud de la France avec des inondations et plusieurs habitations emportées par les crues et des villages coupés du reste du territoire.
Le dessin rend bien tout cela. Les personnages principaux sont comme vous et moi, de simples citoyens. Hâte de me plonger dans le tome 2.
Commenter  J’apprécie          81


critiques presse (10)
Culturebox   27 juillet 2020
Dans la bande dessinée de Chauzy, comme dans la réalité - ceux qui ont déjà crapahuté dans les Pyrénées peuvent en témoigner - la nature est majestueuse. Les protagonistes de l’histoire n’ont pourtant qu’un seul but : tenter de quitter le pays. En attendant, ils tendent la main en espérant que quelqu’un la saisisse.
Lire la critique sur le site : Culturebox
BDZoom   17 octobre 2019
De son trait puissant aux crayonnés non encrés, Jean-Christophe Chauzy magnifie la nature aux prises avec la pire des situations. [...] Une oeuvre originale et forte en quatre volumes totalisant plus de 450 pages que le lecteur n’est pas près d’oublier.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDZoom   12 novembre 2018
De son trait puissant, alternant mises en pages classiques et images en cinémascope, Jean-Christophe Chauzy magnifie la beauté d’une nature sauvage et hostile à l’homme confronté à un monde post-apocalyptique. Il évoque avec la même force les débris d’une civilisation en perdition, villes détruites, paysages dévastés, océans en furie…
Lire la critique sur le site : BDZoom
BullesEtOnomatopees   26 mai 2015
Pour qui aime les récits de style « survie », "Le reste du monde" est une belle promesse, ne serait-ce que par sa jolie couverture.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BoDoi   30 avril 2015
Un superbe album, qui fait froid dans le dos et qui s’achève sur un suspense terrible.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Bedeo   21 avril 2015
Même sans suite cet album est un franc succès, ne serait-ce que par sa capacité à immerger le lecteur dans l’histoire.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario   13 avril 2015
Un album catastrophe particulièrement abouti qui a l’avantage de faire monter la pression très rapidement, de la maintenir au maximum tout du long et la faire tomber d’un coup.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Auracan   10 avril 2015
Du grand Chauzy qui réserve une fin des plus tonitruantes.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDZoom   07 avril 2015
La suite, vite !
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   31 mars 2015
Graphiquement, Chauzy rend une copie solide.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   25 juillet 2015
Dès lors, tout espoir évanoui, chacun n’a plus pensé que pour soi et les siens. Fini le respect de l’ordre, de la foi en la discipline, du glacis élémentaire d’humanité, du besoin de solidarité. Logique sauvage. Logique de meute.
Commenter  J’apprécie          70
ulaanulaan   13 décembre 2015
n'ayez crainte, nous ne risquons plus rien.
Nous sommes allés trop loin pour cela.
Notre échappée. La frontière de la vallée, les garçons.
Commenter  J’apprécie          30
JulverJulver   06 août 2015
Nous sommes coincés! Coincés comme des rats dans une nasse. Des rats sans espoir, sans compassion, sans avenir.
Commenter  J’apprécie          30
mikaelunvoasmikaelunvoas   05 juillet 2018
Reste à espérer que la vallée soit dégagée demain pour prendre le train à Luchon. Difficile à réaliser à quoi nous avons échappé aujourd'hui. C'était d'une violence inouïe. Les mots manquent.
Commenter  J’apprécie          10
Herve39Herve39   14 novembre 2020
Les gens ont faim, soif, peur.
Les gendarmes font respecter l'ordre.
Est-ce compatible ?
Commenter  J’apprécie          31

Videos de Jean-Christophe Chauzy (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Chauzy
Vidéo de Jean-Christophe Chauzy
autres livres classés : catastrophes naturellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4074 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

.. ..