AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nathalie Koralnik (Traducteur)
ISBN : 2290013277
Éditeur : J'ai Lu (05/01/2009)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 52 notes)
Résumé :

Vous pensez à quelqu'un que vous n'avez pas vu depuis longtemps, et cette personne vous appelle. Vous avez un projet en tête, et vous découvrez qu'un ami a une idée similaire. La plupart des gens ne prêtent pas attention à ces coïncidences en apparence sans importance. Selon le Dr Deepak Chopra, les coïncidences sont eu réalité des aperçus d'une dimension où tout se produit en même temps et où les possibilités sont infinies. Troublantes et parfois indéch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Avisenfolie
  25 octobre 2017
Lorsque j'ai pris ce livre en version ebook, je ne m'attendais pas à lire ce genre d'ouvrage.
Vu le titre français, je pensais lire quelque chose qui parle des coïncidences, donne des exemples... mais là, c'est bien plus poussé que ça...
L'auteur ne se contente pas de parler des coïncidences : il ouvre, ici, la voix à une nouvelle façon d'appréhender notre vie.
À travers la méditation, l'auteur nous invite à nous ouvrir à notre « soi » non localisé. C'est à dire à la conscience collective.
Alors pour lire ce genre d'ouvrage, il faut être prêt, il faut déjà avoir commencé ce cheminement interne qui nous dit que toutes choses, toutes personnes sont reliées... sinon, d'une part la lecture sera difficile, mais surtout, la vision septique risque de bloquer l'ouverture d'esprit et ce serait franchement dommage.
Moi qui suit déjà ouverte à ce sujet, j'ai trouvé ce livre très intéressant. Une première partie nous explique, à l'aide de la science, comment ça « fonctionne » puis la seconde nous aide à pousser l'expérience grâce à des exercices de méditation.
Même si je ne suis pas prête à passer tous les jours du temps à faire tous ces exercices, je me suis aperçue que je pratiquais déjà sans le savoir, nombre de ses recommandations. Peut-être est-ce la raison pour laquelle j'ai déjà fait l'expérience, à de nombreuses reprises, de coïncidences, que j'ai écoutée et qui ont apportées des effets très positifs sur ma vie...
En bref voilà, je recommande cet ouvrage à tous, mais ne le lisez pas si vous ne vous sentez pas prêt. Si vous êtes trop fermés à l'idée de la destinée et de la conscience collective, ce livre ne vous plaira pas.
Par contre, comme je l'ai lu dans un autre avis, le petit message à la fin où le Docteur nous invite à nous joindre à des « cellules de paix » ou à « l'alliance » me gêne aussi... ça fait effectivement un peu sectaire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
jalleks
  06 juin 2016
Un livre intéressant, qui m'avait fait de l'oeil en tête de gondole chez un grand libraire. Je n'ai pas été déçue de cette lecture. Autant vous prévenir, il faut être prêt à lire ce genre d'écrits. Il faut parfois relire certains passages plusieurs fois pour bien en saisir le sens.
Ce livre apprend à vivre en pleine conscience, à écouter les signes extérieurs et intérieurs que nous offre la vie, pour saisir des opportunités. Et surtout, vivre le présent, encore une fois. C'est très enrichissant d'ouvrir un champ des possibles psychiques.
Commenter  J’apprécie          20
Manika
  29 juillet 2019
Après une première partie assez dense sur les études scientifiques faites autour de la synchronicité illustrée par des témoignages personnels de Deepak Chopra, nous passons à la seconde partie plus pratique.
Nous voilà avec un programme de 7 jours de méditation ainsi que quelques exercices de développement personnel bien expliqués à mettre en place pour éveiller notre regard à ces coïncidences qui jalonnent notre vie.
Même si je suis convaincue par le thème, l'éclairage scientifique apporte un plus et rassure sur le fait que la science s'intéresse à ce que certains yogis clament depuis des millénaires.
Mais c'est surtout les exercices pratiques qui m'ont intéressée et m'ont permis de faire quelques fiche à mettre en pratique au fil des jours.
Lien : http://keskonfe.eklablog.com..
Commenter  J’apprécie          20
Latviane
  29 mai 2013
Je ne devais pas être prête à lire cet ouvrage car il m'a inspiré beaucoup de doutes et m'a donc vite lassée. Mais peut-être est-ce le langage des physiciens auquel je suis hermétique...? J'y reviendrais plus tard...
Commenter  J’apprécie          00
rubishiram
  27 juin 2012
MAAAAAAAAAGNIFIQUE :D
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
DubsjpDubsjp   23 août 2019
L’intention est le fondement même de la création.
Vous êtes votre plus profond désir.
Tel votre désir, telle votre intention.
Telle votre intention, telle votre volonté.
Telle votre volonté, telle votre action.
Telle votre action, telle votre destinée.
Ce n’est qu’avec des pensées répétées que l’impossible peut être rendu possible, au moyen de l’intention de l’esprit non localisé. (pages 67 et 69)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RAMBAUDRAMBAUD   08 septembre 2017
Ne reste pas à pleurer sur ma tombe,
Je n'y suis pas.
Je n'y dors pas.
Je suis un millier de vents qui soufflent,
Je suis le scintillement du diamant sur la neige.
Je suis la lumière du soleil sur le grain du mûr,
Je suis la douce pluie d'automne.
Dans le silence feutré de la clarté du matin,
Je suis l'oiseau au vol rapide.
Ne reste pas à te lamenter devant ma tombe.
Je n'y suis pas,
Je ne suis pas mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
DanieljeanDanieljean   25 mai 2016
Sentiment qui rend sensible aux souffrances d’autrui. En d’autres mots, la compassion se définit par la capacité chez l’être humain de sentir ce qu’une autre personne vit intérieurement. L’opposé de la compassion correspond à de la violence, de la cruauté, de la méchanceté et de l’indifférence. La compassion se ressent au niveau du coeur, et n’est accompagné d’aucune accusation ni jugement. Voici un exemple : quelqu’un se trouve témoin d’une scène où une mère réprimande brutalement son enfant. Il peut avoir de la compassion pour la mère en étant capable de se placer dans les souliers de celle-ci en sentant la souffrance vécue au moment où elle malmène son enfant. Même si la mère perd le contrôle, il comprend que ce n’est pas une personne méchante mais plutôt souffrante. Sans être d’accord avec le geste, il n’y a pas d’ACCUSATION. En outre, un autre signe de compassion consisterait à ressentir de la tristesse pour l’enfant, toujours sans accuser qui que ce soit. Cette tristesse est issue de notre grande sensibilité.

La compassion se développe au fur et à mesure qu’on ouvre notre coeur et qu’on apprend à ACCEPTER, donc à AIMER inconditionnellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
trumantruman   02 mai 2013
L'une des première leçons de sciences que l'on apprend à l'école énonce que tout objet solide est fait de molécules, et que les molécules sont constituées de plus petites unités appelées atomes...

Plus tard dans la leçon nous apprenons que ces minuscules atomes sont fait de particules subatomiques qui n'ont aucune solidité. Elles sont, au sens propre, des paquets ou des ondes d'information et d'énergie.

Cela signifie que, à ce second niveau d'existence, la chaise sur laquelle vous êtes assis n'est rien d'autre que de l'énergie et de l'information.

Ce concept peut être au premier abord malaisé à comprendre. Comment des ondes invisibles, d’énergie et d'information peuvent-elles être expérimentées comme des objets solides ?

La réponse est que dans le domaine quantique, les évènements se produisent à la vitesse de la lumière, et que à cette vitesse nos sens sont tout simplement incapables de traiter la totalité des éléments qui contribuent à notre expérience perceptuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mcd30mcd30   30 août 2018
Moi, ardente lumière de sagesse divine,
J'enflamme la beauté des plaines,
Je fais scintiller les eaux.
Je consume le soleil, la lune et les étoiles,
Je régente tout avec sagesse.
J'orne la terre.
Je suis la brise qui nourrit toute chose verte.
Je suis la pluie qui naît de la rosée
Et emplit les herbes de joie de vivre
Et les fait rire.
Je déclenche les larmes, arôme du saint labeur.
Je suis l'aspiration au bien.

Hildegarde De Bingen (1098-1179)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
>Epistémologie, causalité, genre humain (285)
autres livres classés : SynchronicitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1154 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre