AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811601935
164 pages
Éditeur : Pika Edition (02/12/2009)
4.19/5   27 notes
Résumé :
Kobato découvre que le fameux créancier qui menace Mme Sayaka et l’avenir de la crèche est en fait l’ex-mari de cette dernière. Ioryogi décide alors d’enquêter auprès d’un ancien camarade aux pouvoirs surnaturels, un ours devenu pâtissier, qui lui apprend l’origine de cette sombre histoire. Le père de Mme Sayaka, l’ancien propriétaire de la crèche, un homme bon et généreux a été victime d’une escroquerie...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  06 novembre 2020
Le tome trois continue à traiter l'intrigue entre Mme Sayaka et les Yakuzas. Nous apprenons enfin de quoi il en retourne et tout cela n'est pas très folichon. le problème n'étant pas lié à des sentiments, j'ai encore du mal à voir comment Kobato va pouvoir aider son employeur, la jeune femme ne roulant pas sur l'or et n'étant pas encore très au fait du fonctionnement de la société. Tout est possible avec elle, mais nous n'avons pas encore de conclusion qui pointe le bout de son nez. J'espère sincèrement que ce problème sera réglé rapidement, car je ne trouve pas qu'il apporte énormément à l'histoire. Pour moi, le plus important est ailleurs.
En effet, depuis le début de la série, je me demande qui peut bien être Kobato. Quel est son voeu ? Pourquoi lui avoir donné cette bouteille à remplir avec les sentiments des gens qu'elle guérit ? Qui est Ioryogi ? Qui sont aussi ces nouveaux personnages à l'allure d'animaux qui apparaissent depuis le tome deux ? Plein de questions qui sont à mon sens primordiales car liées à la trame principal du manga. Mais du coup, depuis le début, nous n'en apprenons pas énormément à ce sujet. le manga ne manque cependant pas d'intérêt mais j'aimerais avoir un peu plus d'informations concernant ces détails. Car au final, les mystères s'accumulent sans que l'on ait de réponse. le suspens est encore de mise avec les Clamp... que voulez-vous !
Il y a cependant des évolutions. Déjà concernant Kobato. Elle continue a devenir un peu moins naïve, ou du moins, ce trait de caractère est moins présent, les Clamp mettant plus en avant son courage et sa détermination. J'en viens aussi à me demander, si c'est vraiment la vraie Kobato que nous voyons. Je m'explique. Elle ne semble pas se rappeler de sa vie passée, n'a aucune attache à priori, et je me demande si la Kobato du début, naïve et un peu distraite, ne fait pas peu à peu place à la vraie Kobato. C'est une peu tiré par les cheveux, peut-être, mais c'est mon sentiment.
Un tome trois donc encore très réussi, même s'il m'a beaucoup moins émue que le précédent. Mis à part un événement spécifique, qui a permis le rapprochement de Fujimoto et Kobato, il n'y a pas eu autant d'émotions que la dernière fois. D'ailleurs, en parlant de mon « couple » préférée de la série (oui, je sais, en même temps, c'est le seul), Kobato ne semble absolument pas se rendre compte des sentiments de Fujimoto. Non pas qu'il soit amoureux, du moins je ne le pense pas, mais il est beaucoup plus présent et attentif à Kobato. Et c'est très agréable de voir ce genre de personnage masculin assez « grognon » pour reprendre l'expression de Mme Sayaka, devenir un peu plus tendre. Espérons que cela durera.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Yumiko
  30 juillet 2014
La série se poursuit sur une très belle lancée, avec une Kobato prête à tout pour aider les gens qu'elle apprécie. On sent qu'elle est très touchée par ce qui se passe autour d'elle et pour la première fois nous la voyons perdre son entrain habituel et sa bonhomie. Cela la rend plus humaine quelque part, car elle ressemblait un peu à une extraterrestre jusque-là tellement elle était toujours légère et joyeuse dans toutes les situations.
Ce changement de cap nous rend l'héroïne encore plus attachante. le lecteur est pris d'une affection hors norme pour elle et a envie de l'aider et de la soutenir. C'est d'ailleurs quelque peu frustrant de ne pas pouvoir entrer dans l'histoire. Fujimoto se dévoile aussi fortement dans ce tome. Il se montre de plus en plus doux avec Kobato, la jeune fille ayant réussi à passer outre sa carapace bien malgré elle.
Les liens entre Fujimoto et Mme Sayaka s'éclaircissent et les révélations commencent à arriver. La nature exact de Ioryogi reste un mystère et je me demande bien ce que lui et ses congénères étaient avant d'avoir été transformés, mais surtout ce qu'ils ont fait pour avoir une telle punition...
En bref, les éléments se mettent en place, l'histoire prend son envol et le lecteur en demande toujours plus!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MadameRatou
  26 juin 2020
Le troisième tome reprend juste après le deuxième et il n'y a, fort heureusement pour le lecteur, pas de temps mort. C'est une suite directe et on continue avec la même scène. Nous retrouvons donc notre héroïne à l'âge indéterminé, Kobato Hanato, alors qu'elle travaille à la crèche Yomogi. le téléphone a sonné et elle a décroché mais sa joie de tous les jours est retombée comme un soufflé quand elle a réalisé que le créancier était à l'autre bout du fil. Toujours aussi froid, distant et menaçant, il somme à la jeune femme de transmettre un message — ou plutôt devrais-je dire, un « ultimatum » — à madame Sayaka, la propriétaire de l'établissement : si elle ne paie pas vite ses dettes, il fera raser les lieux, et tant pis si des enfants sont encore présents à l'intérieur. Comme à son habitude, et même si elle est ébranlée par cet appel, Kobato fait de son mieux pour apporter son soutien et son aide à tout le monde. Mais après quelques instants de réflexion — et surtout, une grosse révélation que l'on voit venir à des kilomètres —, Ioryogi va se poser des questions. Afin d'y voir plus clair, il va mener sa petite enquête de son côté, et grâce à d'étranges créatures qui ont l'air étroitement liées à lui, il va en apprendre plus sur l'histoire de cette fameuse crèche..
Dans cet opus, et malgré tous les sourires qu'elle partage avec celles et ceux qui l'entourent, Kobato perd un peu de son entrain habituel. Elle s'interroge de plus en plus et en vient même à se demander si elle sera capable ou non d'aider madame Sayaka et Fujimoto. Elle réalise que leur histoire est compliquée et qu'elle ne sera peut-être pas à la hauteur. La voir dans cet état risque de perturber le lecteur, lui qui a l'habitude de la voir joyeuse et pleine de vie. Mais ce côté-là ne la rend que plus crédible, plus humaine à nos yeux. On a envie de lui porter assistance, malheureusement, nous sommes encore plus perdus qu'elle. C'est d'ailleurs un point que je regrette : nous ne savons absolument rien d'elle ou de son passé. le mystère reste entier, les questions s'accumulent, le doute s'installe, et on en vient à imaginer mille et une théories sur le pourquoi du comment. Je connais la fin, alors ça va, seulement, les personnes qui découvrent Kobato doivent être frustrées.. À côté de cela nous retrouvons bien sûr un Ioryogi toujours aussi drôle et attachant, malgré qu'une ombre plane autour de sa réelle identité et du rôle qu'il joue. Quant à Kiyokazu Fujimoto, il s'ouvre un peu plus à notre héroïne et se montre gentil, doux, bienveillant envers elle, mais également moins méfiant et moins suspicieux. le reste des protagonistes est mis en arrière-plan (sauf peut-être la gardienne qui nous aide à y voir plus clair) et on en découvre de nouveaux qui entrent en scène. Sinon, j'aime beaucoup le créancier !
Concrètement, cette suite n'apporte pas grand-chose à l'histoire. On avance et dans un même temps, on a l'impression de ramer. On y voit plus clair et dans un même temps, tout est de plus en plus flou. Clamp nous mène par le bout du nez et on en redemande. du génie !
Lien : http://madameratou.com/kobat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mladoria
  08 décembre 2014
Dans ce troisième tome, on en découvre plus sur le secret qui entoure le crèche de Mme Sayaka. Les liens qui unissent les différents personnages sont désormais connus.
On fait la connaissance de Maître Genko, un ours pâtissier, ancien comparse de Ioryogi qui lui fournit ces informations. le mystère plane toujours sur la véritable nature de Kobato et des animaux magiques qui gravitent autour d'elle. le passé d' Ioryogi apparaît trouble et tumultueux.
Un tome sombre et mystérieux. Entre la mafia et la véritable apparence d'Ioryogi, j'ai été prise dans cette histoire qui commence à se compléxifier. Un très bon tome qui fait monter le suspense d'un cran.
Commenter  J’apprécie          30
ValentineF
  30 août 2013
Kobato peine toujours dans sa tâche, d'autant qu'elle ne se focalise plus que sur ses amis, lesquels sont embarqués dans une sombre histoire de racket avec des Yakuzas. Sa naïveté la pousse à prendre de gros risque, heureusement que ses amis veillent sur elle.
Dans ce volume, Kobato commence à "grandir", en tout cas, ses sentiments vis-à-vis de son entourage.
La tendresse est vraiment l'une des caractéristiques de ce manga, on se sent réellement attacher à ses personnages profondément humains.
Plus qu'un manga, les séries de Clamp sont toujours pour moi un chef d'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   29 juillet 2013
- Je l’ai guérie, alors ? Mais je n’ai rien fait !
- Pense à toutes ces choses que tu as voulu faire sans aucun succès ! Parfois, il suffit de trois fois rien… de simples mots peuvent aider à guérir…
Commenter  J’apprécie          50
NicolinaNicolina   05 juin 2012
Il existe certaines choses... invisibles à l'oeil nu...
Et de ce fait, difficiles à comprendre pour certains...
Plus c'est invisible... plus c'est difficile à comprendre...
Commenter  J’apprécie          10
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   27 février 2014
Elle était si courageuse que je ne pensait pas à avoir à la protéger... Mais voilà que... qu'elle est tombée dans la piège de se salaud d'Okiura...
Commenter  J’apprécie          00
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   27 février 2014
-Ah oui le soleil, c'est bon pour la croissance!
-Tu me prend pour une plante verte?!(crache des flammes)
Commenter  J’apprécie          00
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   27 février 2014
Hors de question de retrouver mon apparence réelle... pas avant de l'avoir guidé jusqu'aux bout...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Clamp (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Clamp
Blood-C The Movie: The Last Dark Trailer
autres livres classés : voeuxVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1038 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre