AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070531851
128 pages
Éditeur : Gallimard (24/03/1992)
3.61/5   9 notes
Résumé :
Afin de garder la trace de son bien-aimé, une jeune fille aurait cerné d'un trait l'ombre de son visage projetée sur une paroi.
C'est par ce compromis entre l'amour et la géométrie que la mythologie grecque fixe la naissance de l'image. Aujourd'hui, les images ont envahi notre univers; elles le réfléchissent, le représentent. Philippe Comar embrasse un panorama des représentations, en peinture, en architecture, comme dans les domaines les plus divers. A trave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ElGatoMalo
  21 janvier 2014
Ce court ouvrage regroupe tout ce que l'on peut avoir besoin de savoir sur la perspective quel que soit le niveau mais seulement du point de vue de l'histoire et de la culture. On n'y trouve rien qui soit très concret sur la pratique proprement dit. La bibliographie est particulièrement remarquable car elle ne se limite pas au seul bouquin habituellement conseillé sur cette thématique, à savoir le fameux Panofski : La perspective comme forme symbolique et permet de découvrir qu'un certain nombre d'autres auteurs se sont intéressés à ce problème : Damish, Gombrish, Klein, Francastel... Les citations, de Vitruve à Proust, sont éblouissantes même si on sent un certain parti pris dans l'évaluation des témoignages de l'antiquité. En ce qui concerne cette époque, s'il faut en croire les commentaires, les oeuvres conservées manqueraient de rigueur ou encore ne sembleraient pas obéir à une règle systématique. Point de vue, à mon avis, un peu excessif car on pourrait en dire autant des oeuvres de la renaissance italienne, les artistes ayant souvent adapté la technique à leurs besoins particuliers autrement dit aux nécessités plastiques du sujet ou de l'espace dans lequel devait être exposé leur travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Medulla
  27 février 2019
Un ouvrage didactique permettant d'aborder rapidement et efficacement les différents types de perspectives : cavalière, parallèle, centrale, militaire...
L'ouvrage est richement illustré et présente également en annexe de nombreux documents théoriques sur le sujet. Au delà d'un moyen pour fabriquer une image du monde, les principes de perspectives donnent à penser le monde autrement.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ElGatoMaloElGatoMalo   30 septembre 2013
Dans l’Égypte ancienne, après que la crue du Nil eut recouvert d'alluvions les terres fertiles, on confiait à des aveugles le soin de retrouver les limites des champs, car les non-voyants gardent mieux en mémoire la mesure des lieux que ceux qui voient. Diderot soutenait que la géométrie est la "vraie science des aveugles".
Commenter  J’apprécie          153
MedullaMedulla   26 février 2019
Les choses sont représentées comme si l'observateur était infiniment éloigné de l'objet qu'il regarde. Rejeté à cette distance infinie, l'oeil de ce spectateur céleste ne verrait jamais converger des droites parallèles entre elles. Ce point de vue théorique offre pour le géomètre, l'architecte ou l'ingénieur, l'immense avantage de conserver dans l'image la mesure des choses selon des échelles déterminées pour chaque direction de l'espace. (sur la perspective parallèle)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MedullaMedulla   26 février 2019
Aucune image ne parvient à épuiser l'idée d'une chose, elle n'est qu'une partie de son scintillement, un fragment, un spectre, comme si le visage d'un homme avait autant de faces qu'il y a de regards différents pour le voir.
Commenter  J’apprécie          00
MedullaMedulla   26 février 2019
Agrandir ou réduire est une transformation géométrique qui conserve les proportions, c'est-à-dire l'équilibre interne des formes, mais elle change les mesures qui sont toutes augmentées ou diminuées dans un même rapport.
Commenter  J’apprécie          00
MedullaMedulla   26 février 2019
Une image est un monde en soi, et ses règles lui sont dictées par sa forme.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : PerspectiveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
820 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre