AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290009326
Éditeur : J'ai Lu (18/11/2009)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Il faut bien se marier un jour... Frederick Stoneham, baron de Worthington, est d'accord pour épouser lady Eleanor Ashton. La jeune fille, qu'il a brièvement rencontrée quelques années auparavant, est dépourvue de charme, mais qu'importe ! seule sa dot l'intéresse. Devenu l'époux de cette godiche, il pourra à son aise dilapider son argent et collectionner les maîtresses. Or la jeune fille, blessée par l'at... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
lespassionsdemeline
  22 mars 2019
Le père de Frederick Stoneham veut marier son fils de 23 ans au plus vite avant qu'il ne comète une erreur. Il veut le marier à Eleanor Ashton dont Frederick se souvient qu'elle était une jeune fille grande mais plutôt fade. Eleanor Ashton se souvient très bien de Frederick et refuse de se marier avec Frederick car il a des tendances de débaucher mais surtout après ce qu'il lui a fait quand ils étaient plus jeune. Leur rencontre va mettre à mal leur refus car Frederick voit Eleanor un sublime trésor de la nature.
Eleanor est une jeune femme qui est entré dans le monde il y a deux ans. Malgré les efforts fournis, elle n'a toujours pas trouvé chaussure à son pied. Elle décide donc de laisser son père choisir le bon mari.
Frederick Stoneham est un homme de 23 ans. Il a les traits de sa mère ce qui lui a valu une mauvaise éducation par son père. Il a même choisi de jouir de façon dépravé en allant voir des femmes faciles. Il pense que son père a bien fait de choisir Eleanor comme épouse et il veut dilapider ce que va lui rapporter la dot. Sauf, qu'il ne s'attendait pas à tomber sur une jeune femme belle à outrance qui lui fait tout oublier.
J'ai adoré cette romance en dent de scie. Eleanor ne veut rien à voir avec Frederick malgré ce qu'elle ressent pour lui depuis des années et va même tenter de trouver un autre homme pour se marier. Puis, Frederick n'est pas tout blanc non plus car il ressent pour Eleanor une attirance qu'il n'a jamais connu auparavant et ira même jusqu'à la tenter.
Le contexte des deux familles est plutôt bien à part quelques petits dérapages. Eleanor et Frederick dont tout oppose m'a fait plaisir. Entre eux, il n'y a rien de dépravant et encore mieux, ils s'amusent à se chercher tout en s'évitant pour leur bien commun. Les péripéties qui les entourent vont avoir raisons de Frederick qui n'a malheureusement pas su y faire à cause du nombre incalculable de jeux ou de paris.
Ce fut une lecture agréable dont les personnages m'ont fait rire et donné du baume au coeur. Kristina Cook a su trouvé les mots ainsi que des actions classiques pour rapprocher Eleanor et Frederick.
Lien : https://lespassionsdemeline...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mrsturner
  06 octobre 2017
Voici une romance assez courte et toute en douceur avec quelques notes poétiques et mélodique.
Dès les premières pages on fait la connaissance de Frederick Stoneham, qui a dû passer son enfance en Irlande. de retour en Angleterre, son père a conclu pour lui un contrat de mariage avec une jeune fille qu'il avait déjà rencontré plus jeune, tout à fait passable dans son souvenir. Sauf que cette demoiselle a bien changé. Eleanor Ashton est devenue une vraie lady. Cela le dérange, vu qu'il n'est plus insensible à son charme, et qu'il souhaitait continuer sa vie de débauche.
De son côté, Eleanor Ashton, est très surprise que son père ait accepté ce contrat de mariage, vu la réputation de Frederick. Et ce qui la gêne encore plus, c'est qu'elle a eu des sentiments pour lui, et qu'il l'a horriblement blessée. Elle compte bien demander à son père de rompre ce contrat qui est tout bonnement inacceptable. En allant se confier à sa meilleure amie Selena Henley, elle se voit embarquer dans une aventure avec le mari de cette dernière, mais aussi son ami qui n'est nul autre que Frederik.
J'ai bien aimé le personnage de Frédéric. Derrière les rumeurs qui court à son propos, cet homme a le coeur bon. Au fil des pages, on apprend à le connaitre, et on s'attache à lui. Même si il a eu des maîtresses et un passé de joueur, il cache sa vraie nature.
Eleanor est aussi attachante. D'un tempérament jovial, que l'étiquette lui demande de contenir, elle a aussi peur de ses sentiments. C'est à un jeu de séduction va devoir se livrer ce jeune couple.
Des passages de poésies, et de musiques rendent de la douceur à leur histoire. Et les beaux paysages austiens sont aussi là pour nous charmer.
Lien : https://lespapiersdemrsturne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2013
L'orgueil féminin était fragile, et il l'avait blessée en déclarant qu'il ne voulait pas l'épouser. Il n'avait pas voulu l'offenser, bien sûr. Pas au début. Elle l'avait pris de haut, et il avait réagi, rien de plus. Si elle avait eu raison de le rejeter, son propre rejet lui semblait, en revanche, injustifié, voire cruel.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2013
Elle n'avait voulu confier un secret aussi honteux à personne, pas même à son frère, Henry. Il aurait pensé qu'elle avait perdu la tête ! Après tout, il la tenait pour quelqu'un d'intelligent et de pragmatique. Rien à voir avec ces écervelées qui s'abandonnent à de stupides rêveries romantiques.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2013
Doux Auburne ! Le plus beau village de la plaine
Où la santé et l'abondance acclament le soupirant qui travaille
Où le printemps souriant rend sa toute première visite
Tandis qu'embaument encore les fleurs tardives de l'été finissant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2013
Vos compliments n'indiffèrent, monsieur Stoneham. Ce n'est qu'un jeu pour
vous, rien de plus. Un jeu dans lequel vous excellez, j'en conviens... Rien
d'étonnant à ce que vous multipliez les conquêtes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 novembre 2013
C'est votre philosophie de la vie, n'est-ce pas ? Faire ce qui vous plaît sans se
soucier des conséquences, de ce que les gens pensent ou de ceux que vous
risquez de blesser.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : régenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3300 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre