AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841569454
Éditeur : Editions du Rouergue (30/04/2008)

Note moyenne : 2.86/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Qui est Alex, ce mec trop blond, trop maigre, trop grand, trop mal fringué, trop largué, qu'on a trouvé dans le cagibi à poubelles ? Dix-sept filles et femmes répondent. Alex, c'est le type même du gars qu'on ne remarque pas au lycée, dit l'une. Il va devenir un homme magnifique, dit l'autre. Et si c'était un poète ? demande celle qui est secrètement amoureuse de lui. Ou bien un grand dadais qui trimballe sa misère ? Trop mignon, quand même, elles pensent toutes. La... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
NicolasFJ
  26 décembre 2016
Un roman vif, au style en lame de couteau. Cru au début, direct, sexuel. Puis calmé de ses premiers élans, il s'adoucit, glisse vers l'amour, et sombre soudainement dans le grave. Parce que derrière cette couverture innocente et ce titre fleur bleu se cachent une santé mentale flageolante, des chambres d'hôpital, un cagibi lugubre et une famille lourde à porter.
Tourner autour du protagoniste uniquement via les filles et les femmes qui l'entourent est une très bonne idée, très bien réalisée. L'auteure trouve une voix particulière pour chacune d'elle. Les histoires sont toutes différentes, mais se complètent pour dessiner une tranche de vie où se bousculent frustrations, espoirs, douleurs et lueurs.
C'est pas la joie, ces baisers, c'est l'adolescence vraie, nue, celle qui n'épargne personne.
Ce mélange d'écriture choc et poétique, ces thèmes durs, m'ont rappelé Maurie-Aude Murail.
Je l'ai lu d'une traite, et l'ai vécu comme une expérience un peu chamboulante.
Un bon livre, donc, même s'il est parfois sacrément violent. Une belle claque.
A réserver à un public averti !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
popsybulle
  22 mars 2017
Hum...J'ai eu du mal à lire ce livre.
Le titre m'a séduite. Il m'a semblé mystérieux et prometteur.
Quand au roman en lui-même, c'est autre chose...
Je n'ai pas vraiment aimé son style qui est assez étrange. A chaque chapitre, on change de narrateur. Parfois, on est un peu paumés.
Les mots sont crus et vulgaires. Parfois à la limite du choquant. Peut-être est-ce dû au fait que j'ai lu ce livre assez jeune.
Je ne garde pas particulièrement un bon souvenir de ce livre. Je le déconseille fortement aux adolescents.
Commenter  J’apprécie          60
Aurore_M
  29 octobre 2013
Ce n'est pas que je n'ai pas aimé ce livre, mais c'est un style étrange que l'on trouve dans ce roman de Rachel Corenblit.
Ce roman nous narre l'histoire d'Alex, qui s'est pendu mais a été sauvé malgré-lui. A première vue, c'est un stéréotype d'adolescent comme les autres mais c'est un adolescent qui souffre de l'absence de sa mère folle et des filles qui le rejette. Ce n'est pas un petit conte de fée tout beau tout joli, au contraire !
Vu que c'est le premier livre que je lis de Rachel Corenblit, je ne sais pas si elle a voulu donné ce ton particulier ou si c'est sa signature d'écriture mais le livre est cru et ça peut être choquant pour certains lecteurs, même les plus âgés d'entre eux ! Mais qui sait, c'est peut-être la réaction attendu de l'auteur.
Le point de vue du narrateur qui change à chaque chapitre est un détail qui peut aussi gêner. J'ai bien aimé et j'ai trouvé ça essentiel pour le charme du livre même si je suis une adepte des lectures avec un narrateur interne.
Commenter  J’apprécie          20
LaitueBalu
  07 août 2014
Ce n'est pas que je n'ai pas aimé ce livre, mais c'est un style étrange que l'on trouve dans ce roman de Rachel Corenblit.
Ce roman nous narre l'histoire d'Alex, qui s'est pendu mais a été sauvé malgré-lui. A première vue, c'est un stéréotype d'adolescent comme les autres mais c'est un adolescent qui souffre de l'absence de sa mère folle et des filles qui le rejette. Ce n'est pas un petit conte de fée tout beau tout joli, au contraire !
Vu que c'est le premier livre que je lis de Rachel Corenblit, je ne sais pas si elle a voulu donné ce ton particulier ou si c'est sa signature d'écriture mais le livre est cru et ça peut être choquant pour certains lecteurs, même les plus âgés d'entre eux ! Mais qui sait, c'est peut-être la réaction attendu de l'auteur.
Le point de vue du narrateur qui change à chaque chapitre est un détail qui peut aussi gêner. J'ai bien aimé et j'ai trouvé ça essentiel pour le charme du livre même si je suis une adepte des lectures avec un narrateur interne.
Commenter  J’apprécie          10
Ganache
  22 février 2016
J'ai fait lire ce livre à une ado de 14 ans, avant de le lire moi-même. Erreur : elle a été choquée et je ne savais pas quoi dire, le Rouergue cible l'ouvrage pour les 14 ans et plus. J'aurais dû lire les avis et me faire ma propre idée avant. Bon. J'ai lu dans la foulée, bien sûr et j'ai vite pigé. Langage assez "cash", sujet difficile. Mais j'ai aimé, vraiment. le concept surtout, tous ces points de vue qui s'enchaînent. Pas le temps de connaître les personnages (en dehors d'Alex) mais ça fonctionne très bien. On comprend tout à travers leurs témoignages et on avance. Un super bouquin, à réserver à un public jeunesse averti néanmoins.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Bookclub_TulikoiBookclub_Tulikoi   07 mai 2011
"Quand je suis amoureuse, de toute façon, je ne vois rien. On dirait que je n'ai plus rien dans le crâne. Je ne peux plus réfléchir ni comprendre, ni analyser. Je gobe tout. Je me dégoute de tout gober comme ça mais je n'y peux rien. L'amour, ça m'anesthésie les neurones, ça m'endort les connexions synaptiques. Je me transforme en grosse. Avec un Q.I. de pomme.
Commenter  J’apprécie          50
Aurore_MAurore_M   29 octobre 2013
Ce n'est pas ma mère qui me posait problème parce que je savais qu'elle ne réaliserait même pas, vu sa tronche et son cerveau qui avait grillé. Elle m'avait oublié. Elle ne savait plus que j'existais.
Et tant mieux, c'était plus facile pour moi.
Non, ce qui me posait vraiment problème, c'est que j'étais puceau. Et ce n'est pas un détail.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Rachel Corenblit (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rachel Corenblit
146298
autres livres classés : BaisersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'amour Vache, de Rachel Corenblit

Dans l'histoire « l'amour vache », la narratrice compare la seconde femme de son père à :

une girafe
un éléphant
une vache

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : L'amour vache de Rachel CorenblitCréer un quiz sur ce livre