AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Christian Molinier (Traducteur)
EAN : 9782258057609
492 pages
Éditeur : Les Presses De La Cite (06/05/2004)
3.81/5   26 notes
Résumé :
Pendant la nuit de Pâques de l'an de grâce 1342, le village de Hookton, sur la côte sud de l'Angleterre, est mis à sac par une bande de pillards avec, à leur tête, l'impitoyable Harlequin. Le jeune Thomas, l'un des rares survivants du massacre, découvre alors sa vocation : il ne deviendra pas prêtre, ainsi que le souhaitait son père, mais homme de guerre. Enrôlé comme archer dans l'armée du roi Edouard III, il traverse la Manche et débarque en Bretagne, bientôt mise... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  14 mars 2016
Moyenâgeusement Épique.
Premier tome d'une trilogie intitulée la quête du Graal. L'histoire d'un archer anglais au début de la guerre de 100 ans.
Après le massacre de son village par un mystérieux Harlequin, Thomas Hookton se met au service du roi en tant qu'archer avec un but : récupérer la relique volée dans son village, la lance avec laquelle St Georges terrassa le dragon. de Pâques 1342, la campagne de Bretagne, celle de la Normandie pour aboutir à la bataille de Crecy le 26.08.1346.
Les tribulations d'un soldat de base, les vicissitudes de la guerre telle qu'elle se pratiquait à l'époque avec son lot de pillage de viol et d'exactions en tout genre. L'honneur chevaleresque c'est bon pour les tournois.
Historiquement, tous les faits relatés sont exacts et quand ils divergent de la réalité, l'auteur dans sa postface en fera mention.
Crecy, des forces en présence totalement disproportionnées ( huit à vingt mille anglais contre dix-huit mille à cinquante mille français et mercenaires génois) et pourtant une victoire anglaise écrasante, la faute à un manque flagrant d'organisation et de chef côté français et à la supériorité de l'arc de guerre anglais sur la chevalerie.
(on notera que l'auteur, huit ans plus tard, nous fera une redite, comme l'histoire d'ailleurs, dans son roman éponyme de la bataille D Azincourt, qui se déroulera presque 70 ans après).
Notre héros n'est pas lisse, assassin sans état d'âme, mais il ne pousse pas le vice jusqu'au viol. (mais du coup, c'est un truc qui marche à tous les coups, il récupère une jolie française comme compagne).
Un roman qui se lit très facilement avec des descriptions de combats bien tournées.
Au registre des reproches, tout se goupille un peu trop bien pour notre héros. Des situations téléphonées assez peu crédibles qui le remettent dans le droit chemin de sa quête de la lance. Il n'y a pas à dire, Dieu est avec lui.
Divertissant et instructif. Un roman d'aventure historique qui tient la route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          783
frankgth
  26 octobre 2012
Les aventures du jeune Thomas de Hookton commencent réellement le jour où des Normands dirigés par un mystérieux personnage débarquent dans son petit village de pêcheurs pour un raid dont il sera quasiment le seul survivant. Parmi les morts, son père, un prêtre étrange, voire même un peu fou, descendant d'une grande famille et dont il est le fils illégitime. Seul, il va alors consacrer sa vie d'abord à devenir le meilleur archer possible, et surtout à retrouver les meurtriers de son père. Et c'est au cours de ses recherches qu'il va comprendre que celui-ci était bien plus qu'un simple curé de campagne, certains pensant même qu'il était peut-être le dernier à avoir posé les yeux sur le Graal. Sa quête déjà bien difficile prends alors une dimension qu'il ne pouvait imaginer...
Solidement ancré dans la période qui précède la fameuse bataille De Crécy, ce roman bien documenté nous fait revivre cette période difficile de l'histoire de France principalement par les yeux d'un de ces fabuleux archers Anglais qui décimèrent la fine fleur de la chevalerie Française. Porté par ce fort accent historique, la vie de notre héros se lit donc avec plaisir même si j'ai regretté les personnages un peu manichéens et une écriture manquant de verve qui empêchent ce livre d'atteindre l'excellence. de légers défauts qui ne m'ont pas empêché de continuer avec le second tome de cette trilogie : L'Archer du roi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Carmendb
  28 septembre 2018
Octobre 1342 : la guerre de Cent Ans vient de commencer, elle oppose Édouard III, roi d'Angleterre à Philippe IV, roi de France.
On découvre cette guerre à travers les aventures d'un jeune et valeureux archer, Thomas. La beauté des instants très colorés qui précèdent l'assaut des troupes, s'oppose à l'horreur des batailles et de la célébration de la victoire à travers la cité où les vainqueurs multiplient pillages, viols et meurtres.
Thomas est l'un des rares survivants du massacre perpétré à Hooktown par les Français. Avant de mourir son père lui a révélé une partie du secret de sa famille et lui a fait promettre de retrouver une sainte relique, la lance de Saint Georges. Connu sous le nom de Harlequin, son cousin, à la tête des troupes françaises, vient de la voler. Thomas décide alors de son destin, il sera archer comme son grand-père qui s'illustra dans les croisades, il retrouvera la sainte relique et il vengera la mort des siens.
Au fil des batailles il rencontre de preux chevaliers, honnêtes et courageux, mais aussi des hommes fourbes et cupides, hommes de guerre ou hommes d'église, ainsi qu'une jeune femme attachante, la Comtesse d'Armorique
Samedi 26 août : c'est la bataille De Crécy où les Anglais, pourtant moins nombreux que les Français, remportent une éclatante victoire grâce à leurs archers.
On ne s'ennuie pas une minute en suivant les aventures de Thomas, même si on connaît à l'avance l'issue des batailles, et c'est une très agréable façon de réviser ses cours d'histoire!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
barjabulette
  15 juin 2021
Premier tome d'une trilogie : La quête du Graal.
Bernard Cornwell plante le décor et présente les protagonistes de cette passionnante aventure.
Il nous plonge en 1346. Les Anglais attaquent la France. Nous sommes en plein coeur de la Guerre de Cent Ans avec un fond d'aventure "ésotérique".
Bernard Cornwell n'a pas son pareil pour décrire les batailles et pour nous faire vivre les conflits comme si on y était.
J'ai directement attaqué le second tome.
Commenter  J’apprécie          40
Takateru
  25 février 2013
Thomas, jeune archer anglais, part en France à la suite de la destruction de son village par des troupes désireuses de récupérer une relique ayant appartenu e à St Jean. Entre intrigues et jeux de pouvoir, entre passions et querelles, son périple le mènera au coeur de la fameuse bataille De Crécy où les anglais écrasèrent les troupes ennemies. du Cornwell dans toute sa splendeur, on ne s'ennuie pas une minute et chaque page constitue une mine d'informations pour les passionnés de l'époque. Vivement la suite...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fnitterfnitter   15 mars 2016
Je vais m'enivrer mon père, dit Thomas d'un ton joyeux, m'enivrer jusqu'à ce que l'une de ces deux filles me paraisse jolie.
Il désigna de la tête les filles de la veuve.
Le père Hobbe leur jeta un regard critique, puis poussa un soupir.
Tu vas te tuer, si tu bois tant que ça, Thomas.
Commenter  J’apprécie          550
fnitterfnitter   16 mars 2016
Car par lesdictes guerres sont maintes foiz avenues batailles mortelles, occisions de genzy pillement d'églises, destructions de corps et périls de âmes, déflorations de pucelles et de vierges, deshonestations de femmes mariées et vefves, arsures de villes, de manoirs et édifices, roberies et oppressions, guétemenz de voyes et de chemins.
Jean le Bon, roi de France.
Commenter  J’apprécie          311
fnitterfnitter   14 mars 2016
Quand on fait garder le troupeau par un chat, les loups font un bon repas.
Commenter  J’apprécie          600
fnitterfnitter   17 mars 2016
Si tu es suffisamment fou, ou bien on t'enfermera, ou bien on fera de toi un saint.
Commenter  J’apprécie          430
picturapictura   22 avril 2014
Puis John, un pêcheur, libéra un vent et dit :
— En voilà un qui est assez parfumé pour tenir le diable à distance !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Bernard Cornwell (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Cornwell
Vidéo de Bernard Cornwell
autres livres classés : guerre de cent ansVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'aigle de Sharpe - Bernard Cornwell

Le petit nom de Sharpe est ?

William
Richard
John

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Sharpe : L'aigle de Sharpe de Bernard CornwellCréer un quiz sur ce livre