AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028104313
Éditeur : Bragelonne (11/09/2019)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 49 notes)
Résumé :
878. L’Angleterre est assiégée : les Vikings occupent désormais la quasi-totalité de ses royaumes. Seul résiste un dernier bastion, une forteresse perdue dans les marais où le roi Alfred le Grand et les siens se sont retranchés avec ce qui reste de l’armée. Parmi eux, le comte Uhtred, soldat anglais de noble origine, pris en otage puis élevé par les Vikings durant sa jeunesse avant de rallier sa terre natale.

Uhtred a longtemps été un Viking de cœur,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
majero
  13 août 2015
Dans l'Angleterre de 850 quasi sous domination des vikings Danois, Utrede, humilié par le pieux roi Alfred ne pense qu'à se venger et retourner vers ses anciens amis Dan, mais pour une raison que je n'arrive toujours pas à comprendre, il change d'avis et défend le roi alors que celui-ci ne règne plus que sur un morceau de marécage.... le roi arrive à monter une petite armée et bien qu'en sous nombre met les Dan en fuite???
Dingue, parce que ça s'est réellement passé comme ça!
Et Bernard Cornwell nous le raconte admirablement. Les personnages sont intéressants, crédibles, attachants et l'humour n'est jamais loin.
Commenter  J’apprécie          130
JunoR
  28 novembre 2018
Un bon roman historique, assez rythmé, bien dosé, plutôt nuancé et bien écrit. J'ai apprécié aussi le duel des personnalités d'Alfred et Uthred qui, dans bon nombre de romans, aurait rapidement fini par une lutte dichotomique et stéréotypée du gentil contre le méchant et, par extension, du bien contre le mal. L'auteur joue vraiment avec les sentiments du lecteur et parvient à maintenir son histoire sur la corde sensible du juste milieu, de la nuance et de l'intelligence. Bref un sans faute.
ça a manqué selon moi du petit piment supplémentaire qui a fait que j'ai vraiment apprécié le premier, et un peu moins le second. Peut-être est-ce la surprise qui m'a manqué ou bien la répétition de certains schémas (notamment dans ses relations aux femmes et à la chrétienté)... Mais dans l'ensemble, vraiment bon roman, bon divertissement et bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          60
Gernidin
  10 novembre 2019
Au début de ce second volume, le roi Alfred est au fond du trou. Une attaque surprise des Danes (Vikings) a balayé tout ce qui restait de son royaume. Il doit se terrer dans un marais et va devoir compter avec Uthred qui, plus que jamais, va être obligé de choisir son camp entre ses origines Saxonnes et sa famille de coeur, les Danes.
C'est la force de ce second volume. On assiste avec fascination à la reconquête d'un royaume. Et si la présentation du quatrième de couverture fait immanquablement penser à celle d'Astérix, ici pas de potion magique. Il va s'agir de négocier, de flatter mais aussi d'éliminer les alliés. C'est Uthred, toujours aussi impulsif,qui se tape le sale boulot, les missions impossibles. Sa relation avec Alfred, son opposé question caractère, est passionnante avec, ce qui est la marque d'Uthred, toujours le respect de la parole donnée. Ceux qui suivent la série TV,The Last Kingdom, n'auront aucune surprise puisque le scénario suit parfaitement les livres. Les autres vont se régaler tant les rebondissements sont nombreux avec toujours des dialogues très justes. La galerie de personnages, la plupart inventés par l'auteur, apporte beaucoup de vie au récit avec notamment le courageux et chambreur Leofric ou le traître et veule Aethelwold. On pourra aussi admirer l'immense travail de Bernard Cornwell qui avec assez peu de matériel historique sur cette période reconstitue sous nos yeux une magnifique épopée.
Lien : https://lemondedezordar.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Selvegem
  08 février 2016
Après le Dernier Royaume, un premier tome très intéressant, je ne pouvais pas manquer que de lire le Quatrième Cavalier !
Dans ce second tome des Chroniques Saxonnes, la guerre fait rage et les Vikings mettent l'Europe à feu et à sang. le roi Alfred, sa suite et quelques soldats se sont réfugiés dans des marais pour tenter d'échapper aux assiégeurs. Alfred pense pouvoir reconquérir son pays et son trône mais, pour ça, il va avoir besoin d'Uthred. Âgé d'une vingtaine d'année, le jeune homme pense avoir tout vu et tout essayé, et a la fougue de la jeunesse. Voulant prouvant sa valeur, il va de nouveau faire un serment d'allégeance le liant à Alfred, alors que son voeu le plus cher était de retourner auprès de sa famille d'adoption. Uthred, Saxon d'origine mais élevé par les Danes, est pris entre deux mondes, deux façons de penser... et a bien du mal à accepter et comprendre le caractère du roi, très religieux et calculateur !
Le Quatrième Cavalier poursuit son exploration de l'histoire du Moyen-Âge, une époque troublée s'il en est. Une période complexe, très riche, et intense, elle ne peut qu'attirer les historiens mais surtout les romanciers par ce côté épique, ces rebondissements perpétuels, ces alliances qui se font et se défont, parsemées de trahisons et de combats. Comment résister à conter un tel mélange ?
(Mon avis complet sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
London16
  12 juillet 2015
This second book of The Saxon Chronicles Series from one of the best writers of historical novels depicts the destiny of Uhtred of Bebbanburg and of his king in disarray. This is a story of pride and honor, of stubbornness and conviction, of religions and beliefs. A second step in this amazing saga, that teaches us many facts about ancient nordic culture and the spread of Christianity at that time.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JunoRJunoR   24 novembre 2018
- Je remercie le Tout-Puissant pour cette heureuse issue, souris le roi.
Je compris alors ce qu'il me disait. Il était là, si humble, sans couronne ni collier ni bracelets, une petite agrafe de grenat retenant sa cape à son cou, et il parlait d'une heureuse issue : le peuple saxon rassemblé sous un seul roi. Le roi du Wessex. La piété d'Alfred dissimulait une monstrueuse ambition.
Commenter  J’apprécie          70
picturapictura   22 avril 2014
Ces derniers temps, quand je vois des jeunes gens de vingt et un ans, je les trouve d’une jeunesse consternante, à peine sevrés du lait de leur mère, mais lorsque j’en avais vingt, je me considérais comme un homme adulte. J’étais père d’un enfant, j’avais combattu dans le mur de boucliers et ne m’en laissais conter par personne. En un mot, j’étais arrogant, sot et entêté.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Bernard Cornwell (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Cornwell
Vidéo de Bernard Cornwell
autres livres classés : moyen-âgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

L'aigle de Sharpe - Bernard Cornwell

Le petit nom de Sharpe est ?

William
Richard
John

10 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Les aventures de Sharpe : L'aigle de Sharpe de Bernard CornwellCréer un quiz sur ce livre