AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782702137727
344 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (25/01/2007)
3.71/5   7 notes
Résumé :
En 711, l’Europe occidentale est confrontée pour la première fois de son histoire à l’islam. Conduite par le Berbère Tarik Ibn Zyad, qui donnera son nom à Gibraltar (Djebel Tarik), une armée, venue de Tanger, débarque en Espagne et soumet la quasi-totalité du royaume. Loin d’être un » choc des civilisations « , cette conquête est le fruit d’une intrigue ourdie par l’exarque byzantin de Septem (Ceuta) et par certains nobles chrétiens. Kurtuba (Cordoue) devient la ca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
BVIALLET
  20 mai 2012
Comment Tarik, chef berbère récemment converti à l'Islam, réussit à conquérir l'Espagne en 711 à la tête d'une modeste armée de 7000 pillards seulement ? Comment cette conquête se transforma-t-elle en colonisation durable et put se maintenir pendant plus de quatre siècles avant d'être balayée par la « Reconquista » ?
Ce livre, véritable enquête historique (et non « roman » historique) l'explique fort bien. Avant l'arrivée de Tarik, l'Espagne était déjà une colonie tenue par des princes wisigoths cupides, désunis et détestés du peuple. le Berbère bénéficia de l'aide des byzantins, pas fâchés de se venger des wisigoths, qui lui fournirent les navires et les équipages indispensables et de celle des juifs qui le financèrent. Il assura ensuite son pouvoir en plaçant chrétiens et juifs sous le statut de « dhimmis », c'est-à-dire de « protégés », en fait de « tolérés » à condition de payer un lourd tribut et de pratiquer « discrètement » leur religion.
Cette histoire n'est qu'une longue suite d'intrigues, de trahisons, de guerres, d'alliances contre nature, de cruautés diverses et variées, de torture et d'intolérance généralisée. Les potentats musulmans se succèdent après s'être joyeusement trucidés ou trahis et se vautrent dans le luxe, le stupre et les plaisirs pendant que le peuple (bizarrement toujours appelé « la populace » par l'auteur) trime sous le joug ou se réfugie dans les zones non occupées au nord du pays…
le pape et les souverains chrétiens se désintéressent de l'Espagne, excepté Charlemagne et sa calamiteuse expédition contre Saragosse qui se solde par la mort de Roland à Roncevaux sous le coup d'autres alliés des musulmans, les vascons, c'est-à-dire les basques. Style un peu lourd, émaillé de fautes et de coquilles non corrigées. Accumulation de faits historiques avérés… Décidément, à lire Girard, il ne faisait pas bon vivre à cette époque lointaine. Et en particulier à la fin du premier siècle de colonisation, quand les chrétiens (étrangement appelés « Nazaréens ») commencèrent à être sévèrement persécutés (crucifiés) et à compter les martyrs par dizaines. Tout cela donne un livre d'historien sérieux (l'auteur est chercheur au CNRS)… et surtout destinés aux… historiens et aux passionnés d'Histoire.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2013
Ils avaient beau observer scrupuleusement les prescriptions du saint Coran, le fait d’être descendants de néophytes constituait pour leurs maîtres arabes une souillure indélébile que même l’eau de la source miraculeuse de ZemZem, près de La Mecque, ne pouvait laver.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2013
Certains Berbères s’étaient jadis convertis à la religion d’Israël par haine de leurs maîtres romains. Ce fut le cas d’une partie de ma famille, notamment du frère de mon arrière-grand-père. Son arrière-petite-fille a épousé un Juif qui a fui les persécutions dirigées contre son peuple en Ishbaniyah et qui a trouvé asile dans nos montagnes. Cet Isaac a encore des parents là-bas et il m’a assuré que ceux-ci sont tout prêts à nous aider. Tu le rencontreras aujourd’hui même et je suis sûr qu’il te fera bonne impression.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2013
 Oubliez vos différends absurdes, car ils ne sont plus de mise. Savez-vous quel nom nous vous donnons en Orient ? Les Biladiyun, c’est-à-dire les gens de ce pays-ci dont vous avez adopté les mœurs. Il suffit de voir les demeures que vous habitez et les vêtements que vous portez pour comprendre que vous n’avez plus rien de commun avec vos frères vivant encore dans le désert. Qui d’entre vous accepterait de passer la nuit sous la tente et de se contenter de lait de chamelle et de dattes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2013
Je connais le point faible de nos maîtres. Ils sont capables de chevaucher de Damas à Tingis sans descendre de leurs destriers, mais, pour rien au monde, ils n’iront plus loin. Les Arabes se méfient de la mer, elle leur fait peur. Ils hésitent à s’embarquer à bord d’un navire, fût-il le plus robuste ou le mieux équipé, car ils ne se sentent à l’aise qu’au milieu du désert.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 février 2013
 Il arrive souvent que des esclaves s’enfuient de chez leurs maîtres, déclarent qu’ils sont des hommes libres et épousent des femmes libres. Dans un tel cas, nous prescrivons que les enfants nés de cet accouplement seront esclaves comme leur père. Le maître qui aura retrouvé son esclave pourra réclamer et le père et l’enfant et le pécule de l’esclave. Même chose en ce qui concerne les esclaves femelles qui épousent des hommes libres. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Patrick Girard (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Girard
L'invité du 13h Patrick Girard
autres livres classés : Andalousie (Espagne)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1400 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre