AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791090627673
Éditeur : Editions du chat noir (01/02/2015)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 31 notes)
Résumé :
De nos jours, l’existence des marraines fées est bien connue. L’une d’entre elles, Violette, est missionnée à Paris pour réunir deux tourtereaux : un chanteur pour midinettes et une couturière sans le sou. Mais sur place, rien ne se déroule comme prévu : les prétendants ne se calculent même pas ! Pire, le jeune homme craque pour les charmes de la fée qui doit pour la première fois gérer un problème de taille, pour lequel elle est parfaitement incompétente et inexpér... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Walkyrie29
  03 mai 2016
Que ce genre de lecture fait du bien ! Un peu (énormément devrais-je dire) d'originalité et un humour léger et efficace viennent saupoudrer une écriture à la fois dynamique, douce et tendre d'une auteure certainement très amoureuse de ses personnages, cela se sent !
Violette est une fée-fleur, une marraine qui a pour devoir de lier deux âmes soeur entre elles pour qu'elles connaissent le grand Amour. C'est donc ainsi que Violette se retrouve à s'occuper de deux humains, Elizabeth d'un côté, une amoureuse de la couture au physique de top modèle qui ne vit que pour sa passion et sans laisser entrer le moindre homme dans sa vie et Sevan de l'autre, un chanteur à succès, le parfait mélange de Justin Bieber et One direction, charmeur à la musique pop plaisant autant qu'un bonbon aux midinettes adolescentes et accumulant les aventures sans lendemain. Oui mais voilà, si les deux êtres se reconnaissent, ce n'est pas dans l'amour, mais dans une amitié profonde instantanée. La marraine ne se laisse pas décontenancée et est prête à tout pour qu'ils ouvrent les yeux, enfin c'était sans compté sur un acte un peu trop osé pour la fée qui pourtant viendra chambouler tout son univers « parfait ».
En voilà, une lecture fraîche, pétillante et aux couleurs dignes d'un arc en ciel ! Un roman qui détonne des livres du genre, qui vient casser les codes et offre une histoire pleine d'humour et d'ironie sur les contes de notre enfance : Fées, prince et princesse, Ogre, car les clins d'oeil sont nombreux et bien là, en prennent un coup. Très loin de toute mièvrerie, oust les jolies princesses innocentes aux robes meringuées, exit les princes charmants aux discours édulcorés maintes fois récités, bye bye la marraine fée asexuée et pleine de bonté. Ici, il y a de la dynamique (voire de la dynamite), du rock, des couleurs criardes et du sexe (avec modération toutefois) et énormément de dérision (l'auteure avait – elle envie de se moquer un peu de cet univers féerique souvent parfait mais vu, revu et re-revu ?).
Les personnages, parlons en : Violette en tant que fée paraît innocente mais aux charmes irrésistibles, pourtant quand son monde s'effondre, la découverte des émotions et des moeurs si chers (ou chair, c'est selon…) à l'humanité vont profondément la heurter avant de se révéler plus prodigieux et indispensables. C'est un personnage naïf, outré des comportements lascifs des hommes et qui a une profonde méconnaissance des us et coutumes humaines. Les découvertes annoncent des moments de rires délicieux. Cette marraine va donc chapoter deux filleuls : Elizabeth et Sevan. Elizabeth est l'archétype de la femme indépendante, talentueuse, jolie et passionnée. C'est un personnage assez fort mais qui peine à boucler ses fins de mois et qui rêve de vivre pleinement de sa passion : la couture. Aussi ne laisse t-elle aucun homme entrer dans sa vie, enfin c'était sans compter sur un certain Gaby… Sevan est donc un chanteur pour jeunes filles en fleur (ou pas), mais il n'est pas seulement cela, c'est un personnage discret, qui a du mal à gérer ses émotions et qui a plus tendance à se fermer comme une huître qu'à s'ouvrir comme un trou dans votre collant (celle – là, il faut la garder !). Un caractère volage qui cache surtout de profondes blessures familiales et un déni du sentiment d'amour. Son affection pour Violette est tendre et adorable à voir, à lire ou ce que vous voulez, c'est beau, c'est mignon. Tout comme le réveil de son âme artistique, le chanteur s'éloigne enfin de cette pop écoeurante pour renouer avec le rock engagé !
Et puis, il y a ces personnages secondaires qui n'en sont pas vraiment tant l'auteure leur a accordé une grande importance ; Gabriel, grand, bien bâti, des origines asiatiques, pfou comment exploser la sexitude rien qu'avec ce personnage ! J'ai craqué oui j'ai craqué ! Pourtant, il a des défauts, il est surprotecteur et cherche à tout contrôler, et pourtant, il est aussi tendre qu'un ourson en guimauve (humm on en mangerait bien de celui-là) et il ne manque pas de panache dans l'expression de son attraction pour Elizabeth, la relation est crue, brute, passionnée, assez loin de la douceur et de la tendresse qui lient Violette et Sevan. Ensuite, il y a Solène, la petite soeur de Gaby, peu sûre d'elle et encore un peu adolescente, elle est pleine de talent et de fraîcheur et grâce à Violette, elle prendra peu à peu confiance en elle, Gigi est une muse, les muses sont divines on le sait mais aussi aux moeurs légères, n'hésitant pas à donner de leur personne (et de leur corps) ou à jouer des tour aux conséquences ravageuses pour obtenir de leur protégé l'expression optimale de leur talent, et enfin Perle, une autre fée, une « perturbatrice », dénuée de sentiments et d'émotions, du moins au début car elle se rend aussi compte peu à peu des valeurs humaines et en vient à se questionner sur sa propre personne.
Alors pourquoi c'est original ? Parce l'auteure a déstructuré les clichés d'un conte classique et d'une romance pour partir dès le début dans le vif du sujet, pas de longues tirades séductrices ou de rendez – vous galants, non, les personnages s'attirent, se plaisent et l'union physique est vite consommée. Ce qui est intéressant justement ce sont les conséquences de cet acte et les questions qu'il entraîne chez nos personnages : pour l'un, des conséquences irréversibles, violentes et très difficiles à gérer psychologiquement parlant, c'est l'apprentissage de l'inconnu, pour l'autre, c'est la claque, l'attraction, un début de sentiment jamais ressenti, la découverte de l'amour et des douleurs qu'il engendre, pour deux autres, le questionnement de la relation naissante, est-ce sérieux ou non ? Est – ce basée uniquement sur une attraction physique ? C'est finalement un roman aux allures un peu rétro mais au sujet très moderne !
Le style de l'auteur à l'image de son ouvrage (ou peut-être plutôt l'inverse) : fluide, posé, coloré et légèrement osé, elle joue sur le contraste : l'innocence / le « dévergondage » ou encore la douceur / la brutalité (des actes pas physique), et cela sur un rythme justement dosé tout au long du récit. Elle use aussi d'un choix d'agencement de l'histoire intelligent et original. L'auteure a su trouver son style, parfaitement l'utiliser et le mettre en valeur.
Vous êtes dubitatif de découvrir tout ce que je viens de vous raconter dans ce roman à la couverture sobre et pastelle ? Vous pensiez que c'était un roman simple et peut-être même un peu mièvre ? La couverture est en fait un nid à clins d'oeil, regardez bien d'un peu plus près, que signifie ce papillon aux ailes piquées d'une épingle ? Et puis ces notes de musique ? le roman parle couture certes, mais en parle avec modernité, passion et à juste dose pour ne pas écoeurer les plus récalcitrants. le roman parle musique ? Oui, chant, instruments, paroles, studio… C'est fourni ! Mais là aussi, la thématique sert l'histoire avant tout. de la couture et du rock ? Rappelons que l'auteure joue sur les contrastes !
Du côté du titre, il est une joyeuse référence à une pelote d'épingles qui n'en fait qu'à sa tête, le genre d'outil de couture que l'on sème un peu partout et qui fait la joie (ou non) des fesses d'innocents ! On rit, oui je vous dis, on rit en lisant cet ouvrage.
En bref, un roman qui pétille (et pas seulement grâce à la magie des fées), qui balance (et pas seulement grâce à la musique rock ou pop) et qui offre un extraordinaire moment de fraîcheur et d'humour désinvolte. Un roman à découvrir tout simplement, un moment détente assuré. J'espère que l'auteure nous régalera très vite d'autres ouvrages !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Laurany
  11 mai 2016
Un roman plein de couleurs, d'humour et de fantaisie qu'il est difficile d'achever étant donné la déception de quitter les personnages.
C'est l'histoire de Violette, une fée-fleur envoyée par les nébuleuses dans le monde moderne pour unir deux "âmes soeurs". Elle est de ces marraines des contes pour enfant, qui vient donner un coup aux amants afin qu'ils découvrent le grand Amour. Malheureusement, ses deux "filleuls", Sevan et Elisabeth n'ont qu'un coup de foudre amical et non amoureux. Violette aura beau faire preuve d'ingéniosité et de détermination, sa mission sera loin d'être réussie... D'autant plus que le monde des humains lui semble de plus en plus loin du merveilleux et de la simplicité de son monde. Au fil des pages, le lecteur assiste aux péripéties de ces trois personnages et découvre aussi les personnages secondaires, amis proches de Sevan. Les personnalités de ces héros des temps modernes sont soignées, chacun ayant un caractère et une passion bien à lui. Elisabeth est passionnée par la couture qui est son métier, Sevan vit de la musique (même si celle-ci ne lui correspond plus), et partage cette passion avec Gaby et sa soeur Solène. Les personnages féeriques comme Gigi et Perle se démarquent par des caractères bien trempées. La première, la muse, est séductrice et particulièrement charmeuse ( dans le sens féerique du terme comme dans le sens physique). Perle, de son côté, montre un visage sournois qui est plutôt inconnu dans la description commune d'une fée. D'autres personnages apparaissent au fil des chapitres mais l'auteur mène d'une main de maître les présentations avec le lecteur ce qui évite de s'y perdre.
D'ailleurs, pour ce qui concerne l'écriture; il a été difficile de se familiariser avec la plume de l'auteur dans les premières pages mais cette appréhension s'est vite envolée. Les différents chapitres se dévorent avec gourmandise et légèreté. L'écriture et la construction des personnages amènent le lecteur à ne plus pouvoir se détacher du roman...
Au niveau de l'histoire, c'est étrange puisqu'elle semble à la fois présenter un lieu commun : une marraine qui vient unir deux amants mais aussi une histoire tellement originale par sa modernité. Les références au monde merveilleux ainsi que la difficulté que rencontre Violette a dépasser ses idéaux naïfs sont tout à fait délirants et envoûtants. Nombreux sont les instants cocasses qui prêtent à sourire voire parfois même à rire. Je garde surtout les passages où Violette surprend Elisabeth et son compagnon en plein ébats et qu'elle se demande comment cela est faisable.
La narration est équilibrée au niveau des ellipses et des péripéties. Ces dernières apparaissent généralement assez naturellement à part celle où Sevan et Violette sont sur la plage... Celle-ci m'a semblé un peu inattendue... mais cela peut être une qualité puisque le lecteur ne rentre pas dans une certaine "routine". Autrement, l'envie de lire une suite est assez forte à la fin du roman mais il peut sembler difficile d'imaginer de nouvelles aventures pour notre groupe d'amis...
Pour ce qui concerne les thèmes, il est question d'amour bien entendu mais aussi d'amitié, de persévérance dans ses projets professionnels, d'attention et de soutien vers ses amis ainsi que de musique. le côté décalé entre les illusions de Violette et la réalité du monde moderne peut prêter à sourire mais il rappelle aussi le côté trivial et parfois violent de l'homme et de la société. D'ailleurs, le monde des fées est lui même assez injuste et sombre comme le montrent les péripéties de Violette.
La question des rapports sexuels est régulièrement présente dans l'ouvrage mais cela avec légèreté et métaphore ce qui rend les péripéties assez sensuelles. de plus, il est toujours question de se protéger ce qui est plutôt pédagogique pour des jeunes lecteurs.
D'ailleurs je conseille cet ouvrage à partir de la 1ère car, à mon sens, les élèves ont une certaine maturité et un certain recul qui les fera davantage apprécier l'histoire.
Je tiens à remercier Babelio et les éditions du Chat noir pour m'avoir fait profiter de cet ouvrage lors de la dernière masse critique. Merci pour cette découverte qui est pour moi un réel petit coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
livrevie
  23 février 2015
Eh bien voilà, ça y est, une nouvelle auteure vient d'intégrer les Chroniques de la liste-noire-des-livres-des-livres-interdits de mon blog... Pour ceux qui me suivent, n'y apparaissent (dans ces chroniques pas sur le blog) que les lectures qui me font tellement vibrer que mes tripes en sont toutes bouleversées et que mes yeux me piquent à force de retenir les larmes qui auraient envie de couler. Parce que, voyez-vous, je suis une midinette, une vraie...
J'ai adoré cette lecture, idéale dans la période intensive de boulot que je traverse. C'est doux, c'est mignon, ça sort les griffes quand il faut (ou plutôt les épingles!), c'est sexy (Mon Dieu, Sevan....), c'est attendrissant (Violette qui découvre ses émotions et sa part d'humanité), c'est frais et original...

Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          160
MelieGrey
  24 avril 2016
J'ai reçu ce roman dans le cadre d'une Masse Critique de Babelio, je remercie donc le site ainsi que les Editions du Chat Noir pour l'envoi du livre.
J'avais été attirée tant par la couverture que par le résumé qui m'intriguait quand j'avais demandé ce roman et je dois avouer que mon avis est assez mitigé dans l'ensemble même si cela reste une bonne lecture pour moi.
L'histoire est celle de Violette, une jeune fée marraine qui est missionnée sur Paris pour une mission 'Grand Amour'. Elle doit faire en sorte que Elizabeth et Sevan tombent amoureux l'un de l'autre et vivent heureux ensembles pour toujours. Sauf que Violette va se retrouver confrontée à un certain nombre de difficultés. Notamment le fait que Eli ne veuille pas dépendre d'un homme pour vivre et que Sevan n'est pas attiré par le physique de Eli. Mais Violette ne se décourage pas et essaie encore de caser ses deux filleuls ensembles, jusqu'à ce qu'elle embrasse Sevan et qu'ils aillent plus loin.
J'ai eu du mal à rentrer dans le roman au départ, même si l'univers était sympa, il me manquait quelque chose... Mais ensuite, à partir du moment où Sevan et Violette s'embrassent et vont plus loin, et les conséquences de cet acte, m'ont fait m'attacher beaucoup plus aux personnages et surtout à Violette, cette petite fée qui se retrouve dans le monde des humains au 21ème siècle, alors qu'elle est encore pleine d'illusions. Ce drame m'a permis de rentrer plus dans l'histoire et de vraiment m'attacher à tous les personnages. Et ces derniers sont nombreux puisqu'on se retrouve à suivre deux histoires d'amour en même temps, ainsi que les débuts d'un groupe et d'une couturière et l'univers parallèle des muses et des fées et autres créatures... du coup l'auteure se disperse un peu et j'ai parfois dû relire certains paragraphes plusieurs fois avant de comprendre de qui elle parlait. C'était un peu dérangeant.
J'ai par contre beaucoup apprécié les personnages. Eli qui est couturière, elle a du talent et elle veut être indépendante, ce qui la pousse à s'accrocher à un travail très difficile pour elle. Pour autant, elle est présente pour ses amis et est prête à tout pour eux. Sevan, le jeune prodige de la musique, qui est célèbre alors qu'il déteste la musique qu'il fait, et qui cherche à tout prix à se protéger en menant une vie publique et une vie très privée. Gabriel, le chauffeur et meilleur ami de Sevan, qui va s'attacher à Eli. Il est très protecteur, voire peut être un peu trop, mais c'est pour cela qu'on l'aime. Il y a donc un gros plus pour les persos de ce roman, que j'ai adorés. Et surtout, Violette, qui est très forte malgré tout ce qui lui arrive, elle assume ses responsabilités sans rejeter la faute sur quelqu'un d'autre, ce que je trouve admirable.
L'univers fantastique était par contre trop peu exploité ou alors pas assez expliqué... Je me suis parfois perdue dans certaines mentions. Pour autant, l'idée est vraiment bonne puisque cela fait un peu replonger en enfance et donne l'impression de parcourir un conte de fée.
L'écriture de l'auteure est vraiment bien, j'ai beaucoup apprécié de pouvoir la découvrir et j'ai bien aimé la lire, malgré quelques longueurs et même si parfois j'étais un peu perdue comme le point de vue changeait tout le temps... Mais c'est quand même une écriture de qualité que j'ai apprécié.
En bref, une, enfin deux, très belles histoires d'amour, dans un univers de conte de fée avec une écriture agréable. C'est une assez bonne lecture pour ce roman. Je donne aussi un gros plus pour la sublime couverture, que j'adore vraiment et qui sera exposée en bonne place dans ma bibliothèque. En tout cas, je ne regrette pas du tout cette lecture.
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Perlune
  29 avril 2019
Violette, vrai fée marraine de conte de fée, se voit confier pour mission de réunir Sevan, célèbre chanteur et Elizabeth, couturière sans le sou. Mais, rien ne se déroule comme convenu. Au lieu du Grand Amour prévu, seule une belle amitié sans l'ombre d'un seul sentiment amoureux naît entre ses filleuls. Mais le pire dans tout ça c'est que Sevan n'a rien trouvé de mieux que de tomber sous son charme et que, dévastée par l'échec de sa mission, Violette va très vite le laisser l'emmener, en dépit des interdits, à la découverte d'un domaine qu'elle croyait connaître à travers sa vision de conte de fée, mais dont elle n'avait jamais fait l'expérience : l'amour. Mais celle-ci ne sera pas sans conséquence et Violette devra se battre pour faire face aux cruelles désillusions d'un monde qui vole en éclat, tout en assistant à l'éclosion d'un monde nouveau, entourée de précieux amis qui vont la soutenir tout autant qu'elle va leur apporter bien plus qu'elle ne le pense…
Au lieu du roman tout en humour auquel je m'attendais, avec les tribulations d'une fée marraine trimant pour réunir ses deux protégés tout en luttant contre ses ressentis, un roman surtout riche en émotions et qui entremêle de nombreuses intrigues, dont la principale ne repose pas sur la mission de Violette, mais sur le tourment de ses sentiments. Une tournure inattendue mais vite captivante devant plein d'originalité et ces différentes intrigues riches et prenantes qui font se tourner les pages de plus en plus vite. Mais malheureusement, je suis restée sur ma faim, de nombreux points me semblant être restés sans réponse, notamment sur l'univers féerique si original qui m'intriguait hélas tant... Et c'est bien dommage car, en faisant abstraction de cela, La pelote d'épingles reste un très sympathique moment de lecture, drôle, émouvant et attendrissant, en compagnie d'une joyeuse bande de personnages des plus attachants et qui nous livre de belles histoires, dont évidemment, une touchante romance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JennDidiJennDidi   24 mars 2015
Non, non, n’insiste pas Violette, entre Sevan et moi c’est juste pas possible ! Enfin, je sais pas pour toi Sevan, mais pour moi y’a pas photo.

– C’est clair !

– Mais si ! Vous êtes faits l’un pour l’autre ! Les nébuleuses ont calculé qu’entre vous deux un Grand Amour se déploierait !

– Bah, elles devraient fumer autre chose, tes Nébuleuses.

– Ca suffit Elisabeth ! Ne leur manque pas de respect. Ces fées sont très puissantes et elles ne se trompent jamais. J’ai une dizaine de missions à mon actif et jamais je n’ai échoué, ce n’est pas avec vous deux que je vais commencer… Vous êtes faits l’un pour l’autre, c’est votre destinée !

– N’insiste pas, contra Sevan. Eli n’est pas du tout mon genre. Point barre. Elle est super, directe, je l’adore déjà, vraiment, mais c’est pas mon genre de fille. »

Elisabeth, loin de se vexer, lui jeta :

– Et c’est quoi ton genre, qu’on se marre un peu ?…

Sevan reprit une taf puis lui tendit le cône.

– Je t’avoue que là, comme ça, surtout avec son petit air buté, je trouve ta marraine carrément craquante.

– Je rêve, tu fantasmes sur les fées ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MelieGreyMelieGrey   24 avril 2016
– O.K, bébé, mais ce soir je m'occupe quand même de toi.
– Bébé ?
– Hé ! C'est toi qui a commencé avec les surnoms débiles ! Assume !
Commenter  J’apprécie          10
MelieGreyMelieGrey   24 avril 2016
" Tu n'as pas fait ça... Tu n'as pas refusé l'offre de Gigi...
– J'espérais que ça te ferait plaisir, en fait.
– Bon sang ! Bien sûr que ça me fait plaisir ! Et ça fait de moi le pire des égoïstes au passage, mais je m'en remettrai !
Commenter  J’apprécie          00
MelieGreyMelieGrey   24 avril 2016
– Ici l'ogre, je répète, ici l'ogre. Demande autorisation kidnapping Princesse ?
– Autorisation accordée ! Merci cependant d'emporter l'ensemble de sa garde robe ainsi que sa camériste, sinon l'arrangement est caduque !
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   10 septembre 2017
"Bonjour Elisabeth ! Je m'appelle Violette et je suis ta marraine. Ce soir, je t'emmène à une soirée importante. Grâce à moi tu vas rencontrer le Grand Amour !
- Quoi ?"
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : coutureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
396 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre