AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226249494
Éditeur : Albin Michel (01/01/2014)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 13 notes)
Résumé :


Alain Cugno nourrit depuis toujours une passion insolite pour les libellules, qu'il observe, à chaque saison, des heures durant.
Sous ses yeux, elles se donnent sans réserve à une vie explosive, brillante, aérienne. Elles viennent, s'en vont ailleurs. Elles sont le détachement même. Elles ne tiennent à rien, sinon à s'en aller. Leur liberté nous fascine.

Loin des bruits du monde, l'auteur nous invite à suivre le vol fragile des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ivredelivres
  20 mai 2011
« Etre naturaliste , c'est d'abord cela : éprouver une émotion indicible , simplement pour avoir reconnu sont animal préféré »
Voilà vous êtes entrés au royaume d'Alain Cugno, un pays de passion, de beauté, d'interrogation.
Longtemps ornithologue, l'auteur aujourd'hui arpente inlassablement les lacs de Charente pour guetter, photographier, observer des libellules. Monsieur Cugno est amateur d'odonates (ça c'est pour vous montrez ma culture entomologique, c'est le nom correct de la libellule)
Mais Alain Cugno n'est pas seulement un amateur éclairé de libellules, il est aussi tombé dans la marmite de la philosophie, et ses compagnes de chasses photographiques sont pour lui un sujet perpétuel de réflexion, de questionnement, et après tout la philo est-elle autre chose qu'un questionnement perpétuel ?
Il dit dans une interview qu'il y a « une profonde parenté » entre ses deux activités
« On part le coeur battant attendre que ce qu'on aime s'offre : les insectes, les mots. Passion amoureuse, en somme. »
L'amateur d'odonates connaît les joies de la classification, les affres de l'attente car « il se trouve privé de ses animaux préférés pendant la moitié de l'année. ». Il est pris de vertige devant « leur rapidité, leur capacité à changer de direction avec une brusquerie qui laisse pantois »
Les libellules sont la représentation du réel, ici et maintenant
« les animaux sont des êtres énigmatiques parce qu'ils sont entièrement présents, là où ils sont. »
La naissance des demoiselles est une histoire d'effort désespéré pour devenir imago « lorsqu'il (l'insecte) a parcouru toutes les étapes de l'oeuf à sa forme définitive » c'est un instant extraordinaire que cette « émergence » véritable « Jardin des délices »
Les libellules sont la liberté même, attachées à rien, fragiles et pourtant la communauté odonates n'est pas de tout repos. La libellule en effet est vorace, chasseresse, impitoyable avec ses proies. Ce magnifique trait de lumière dans la chaleur de l'été est une prédatrice redoutable, elles sont puissance et légèreté, proches et inacessibles, capables de «poursuites vertigineuses ».
Cette opposition et cette simultanéité enchantent Alain Cugno et le fascinent. Il prend à témoin Saint Augustin et Proust pour nous faire entrer dans ce monde étrange celui de ces demoiselles qui « de même que la pensée ne peut pas s'arrêter de penser (...) de même les libellules volent encore quand elles ne le peuvent plus ».
Puisqu'on est en compagnie d'un philosophe on saute allègrement de la durée de vie de l'insecte à la brièveté de la vie de ...Sénèque, de la singularité des insectes à Aristote et à cette « nature qui ne fait rien en vain ».
Pour Alain Cugno « la philosophie n'est vivante qu'au moment où elle vous permet de voir le monde comme vous ne l'aviez jamais vu, plus réel, plus existant, plus exaltant aussi. »
Ne laissez pas passer cette invitation à philosopher sous le soleil, à songer au divin, à entrer dans un monde insolite et coloré par la grâce des photographies qui converties en dessins apportent une touche presque tactile au livre.

Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Acerola13
  18 février 2017
Un brin de philosophie dans une quête de ces petits insectes ravissants que sont les libellules...Les quelques illustrations qui parsèment ce petit essai sont les bienvenues !
À lire dans son jardin !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Acerola13Acerola13   30 juillet 2015
Vous remarquez quelqu'un parmi d'autres : elle va et vient comme eux, sans privilège spécial. Vous lui accordez le même degré de confiance et de méfiance qu'à chacun. Et un beau jour, avec une extrême lucidité, vous vous rendez compte que vous pouvez décider de tombeur amoureux. Vous êtes encore entièrement libre de le faire ou non. Il suffira d'acquiescer à son existence, laquelle ne se manifeste que par un certain style, une apparence qui témoigne qu'elle existe, tout entière là où elle est, aussi fragile et mortelle que les autres ; mais c'est comme si un abîme s'ouvrait à sa place - comme si elle se maintenait constamment en contact avec ce qui l'a engendrée et qui, certes, ne sont ni ses parents ni son enfance, mais une force qui la veut jusque dans les moindres détails de son apparence : de sa species.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ivredelivresivredelivres   20 mai 2011
la philosophie n’est vivante qu’au moment où elle vous permet de voir le monde comme vous ne l’aviez jamais vu, plus réel, plus existant, plus exaltant aussi.
Commenter  J’apprécie          70
Acerola13Acerola13   30 juillet 2015
Les animaux sont des réponses à des questions qui n'ont même pas eu à être posées. C'est pourquoi ils sont beaux. La beauté d'un visage humain répond aussi à cette définition : elle est tout entière dans ce qu'elle manifeste, à savoir l'intelligence s'ignorant elle-même, la compréhension vue de l'extérieur.
Commenter  J’apprécie          30
Acerola13Acerola13   30 juillet 2015
Cet instant photographique a son propre futur toujours présent, toujours explorable, mais hors d'atteinte. Un passé mais qui regorge de possibilités inouïes encore inaperçues - et qui promettent un avenir plus riche que le présent où je vis maintenant, simplement parce qu'il montre des apparences.
Commenter  J’apprécie          30
ATOSATOS   12 décembre 2017
"Tout être vivant s'inscrit dans le monde comme être d'action, de proposition, d'anticipation - on oserait dire d'invention."
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Alain Cugno (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Cugno
Interview de Vincent Bontems lors du colloque "le système médiatique sert-il le bien commun ?" .Le 25 mai 2013, un colloque a été organisé par le pôle de recherche du Collège des Bernardins sur « le système médiatique actuel sert-il le bien commun ? » et réunissait à la fois des philosophes et des journalistes. Alain Cugno et Gemma Serrano, philosophes ont interviewé les intervenants des deux tables rondes : Jean-Louis Bourlanges, ancien membre du Parlement européen, professeur associé à Sciences Po Paris Michel Crépu, journaliste, directeur de la Revue des Deux Mondes Pierre-Olivier Monteil, philosophe, auteur de l?Abécédaire du bien commun Interviewés par Alain Cugno Olivier Postel-Vinay, journaliste, fondateur et directeur de la revue Books Eric Scherer, journaliste, directeur de la prospective de France Télévisions Vincent Bontems, philosophe, chercheur au Commissariat à l?énergie atomique Interviewés par Gemma Serrano
+ Lire la suite
autres livres classés : libelluleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
283 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre