AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070617130
Éditeur : Gallimard Jeunesse (17/01/2008)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 92 notes)
Résumé :
Résumé: Willy le Jamaïcan est au comble de la fierté: il vient de pêcher une tortue géante. Renversée sur le dos, elle agonise en agitant ses grotesques nageoires... Des touristes contemplent la scène en riant. Seule une petite voix indignée s'élève, celle d'un tout jeune garçon...
Trois nouvelles de R.DAHL: L'enfant qui parlait aux animaux, L'auto-stoppeur et Le trésor de Mildenhall.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  31 octobre 2016
Trois petites nouvelles pour notre jeunesse.
C'est court c'est concis, c'est touchant parfois.
On ne se retrouve pas dans les grandes oeuvres de l'auteur mais on y passe un bon moment. Ou certains sujets sont traités malgré tout comme dans la première nouvelle.. la relation d'un enfant avec un animal mais également les atrocités que certains adultes sont capables de faire.
Enfin le plus simple c'est de les lire et de les faire découvrir à nos enfants
Commenter  J’apprécie          430
Under_the_Moon
  13 septembre 2014
Quoi de mieux pour échapper au morne métro-boulot-dodo de Londres qu' un petit voyage en Jamaïque ? C'est du moins le choix que fait le narrateur de cette histoire.
Lorsqu'il arrive à l' hôtel, la femme de ménage lui raconte une histoire qui casse un peu l' image "sable doré, mer azure et cocotiers " : 2 mois plus tôt, un touriste américain est mort après avoir reçu une noix de coco sur la tête... Détente mortelle, pas terrible comme programme de vacances.
Puis un événement étrange se produit sous les yeux de ce personnage : un petit garçon mumure à l' oreille d'une tortue géante qui s'est échouée sur la plage. Et puisque nous ne sommes plus à une invraisemblance près, ce petit secret calme l' animal apeuré par la foule qui s'est amassée autour de lui.
On est assez loin du registre avec lequel Roald Dahl a marqué les esprits. C'est en fait une sorte de fable écolo et grave. La forme de la nouvelle s'adapte très bien à la nostalgie et la gravité sous-jacentes de cette histoire. L' auteur utilise le "flou " que l' on peut avoir dans les nouvelles pour optimiser le mystère autour de l'enfant et de l'animal ; duo qui représente une certaine forme d'innocence originelle de la Nature. Ainsi, il amène son lecteur (adulte ) à méditer sur les effets pervers (destructeurs) du tourisme.
Une découverte surprenante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Foxfire
  27 août 2018
Roald Dahl était pour moi une valeur sûre. Que ce soit ses ouvrages jeunesse ou ses livres à destination des adultes, chacune de mes lectures de cet auteur avait été jusque là un régal. C'est donc en toute confiance que je me suis lancée dans ce recueil de 3 nouvelles. Hélas, j'ai été très très déçue.
Les 3 récits qui composent ce recueil sont assez insipides. Des intrigues très ténues et peu intéressantes dans lesquelles je n'ai pas reconnu le génie de construction narrative que je connais à l'auteur. "L'auto-stoppeur" est la seule nouvelle à avoir un peu éveiller mon intérêt sans toutefois être passionnante. J'ai trouvé les 2 autres tout simplement soporifiques.
Cette déception ne m'empêchera tout de même pas de lire d'autres récits de Roald Dahl à qui je pardonne d'avoir eu quelques ratés dans une carrière si prolifique.
Commenter  J’apprécie          270
Maks
  19 septembre 2016
Ce petit livre est pourvu de 3 histoire, celle du titre, L'enfant qui parlait aux animaux qui se déroule avec une tortue géante 'un petit garcon essaye de sauver, une autre sur un auto stopper pique pocket pris par un bourgeois dans sa voiture ce qui ne va pas manquer de donner du piment et une troisième sur la découverte du plus grand tresor des iles britannique dans un champs par deux paysans.
Ce n'est pas la lecture du siècle c'est certain mais c'est bien écrit, et il peut être aussi bien lu par des enfants que des adultes, ce surtout grâce à une morale finale pour chaque histoire.
Je n'ai jamais lu Roald Dahl avant et au bout du compte c'était assez sympa, je ne mourrai pas ignorant au moins et pourquoi pas un jour, peut-être que je me laisserai de retour tenter par sa plume.
Commenter  J’apprécie          240
Aela
  25 mars 2013
Trois nouvelles moins connues de ce géant de la littérature enfantine qu'est Roald Dahl.
Une première nouvelle étonnante qui nous emmène en Jamaïque dans les traces d'un écrivain qui va se trouver dans un hôtel à l'atmosphère sinistre.
Un jeune garçon va attirer son attention: il est décidé à sauver une tortue de mer et notre ami écrivain va nous relater les tentatives de ce garçon pour libérer la tortue.
Une deuxième nouvelle nous fait partager la vie d'un pick-pocket au talent étonnant!
Enfin la troisième nouvelle est basée sur des faits réels et relate la découverte d'un trésor de l'époque romaine dans l'Angleterre de la deuxième guerre mondiale.
Des nouvlles bien construites, divertissantes et qui font voyager...
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
TREMAOUEZANTREMAOUEZAN   12 décembre 2016
Je roulais à 70, en sifflotant, confortablement installé dans mon siège, conduisant rien qu'avec deux doigts. Devant moi, j'aperçus un homme qui faisait du stop. J'appuyai sur le frein et m'arrêtai à côté de lui. Je m'arrête toujours pour prendre les auto-stoppeurs. Je sais quelle impression cela fait d'être au bord d'une route, en regardant passer les voitures. Je détestais les conducteurs qui feignaient de ne pas me voir, surtout ceux qui avaient de grosses voitures avec trois sièges vides. Les grosses voitures luxueuses s'arrêtaient rarement. C'étaient toujours les petites qui vous invitaient à monter, ou bien les vieilles toutes rouillées, ou alors celles déjà bourrées d'enfants, où le conducteur vous disait :
"On se serrera un petit peu !"
("L'auto-stoppeur", pp. 35-36)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
missmolko1missmolko1   15 septembre 2015
Il n'y a pas très longtemps, je décidai de passer quelques jours de vacances aux Antilles. Des amis m'avaient raconté que c’était un endroit merveilleux ou je passerais toute la journée, me dorant au soleil sur des plages argentées et nageant dans une mer chaude et verte.
Je choisis la Jamaïque et pris le vol direct Londres-Kingston. Le trajet de l'aéroport jusqu’à mon hôtel, sur le littoral nord, dura deux heures. Des montagnes aux forets sombres et luxuriantes couvraient l’île. Le gros jamaïcain qui conduisait le taxi me disait qu'a l’intérieur de ces forets vivaient des communautés d’être diaboliques qui pratiquaient encore le vaudou, la sorcellerie et autres rituels magiques.
"N'allez jamais dans ces forets ! me dit-il en roulant des yeux. Il s'y passe des choses qui pourraient faire blanchir vos cheveux en un clin d’œil !
- Quel genre de choses ? demandai-je
- Il vaut mieux ne pas le demander, répondit-il. D'ailleurs, c'est dangereux d'en parler."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Under_the_MoonUnder_the_Moon   02 septembre 2014
It never pays to be standing under a coconut palm when there's a breeze blowing.
Commenter  J’apprécie          130
Aurore666Aurore666   12 avril 2017
A présent, ils ne songeaient plus à rire, à plaisanter, ni à railler. Il s'était passé quelque chose. Un événement étrange s'était produit sur la plage.

Je retournai à mon balcon et m'assis en fumant une cigarette. J'avais l'impression désagréable que l'histoire n'était pas terminée.

Le lendemain matin, à 8 heures, la jeune Jamaïquaine qui m'avait raconté l'accident de Mr Wasserman avec la noix de coco m'apporta un jus d'orange dans ma chambre.

" L'hôtel est sens dessus dessous, ce matin!" dit-elle.

Elle posa le verre sur la table puis tira les rideaux.

" Les gens courent partout comme des fous.

-Pourquoi? Que s'est-il passé?

- Le petit garçon de la chambre 12! Il a disparu! Il a disparu cette nuit!

- L'enfant à la tortue?

- Oui, dit-elle. ses parents sont désespérés! Le directeur est comme fou!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TREMAOUEZANTREMAOUEZAN   12 décembre 2016
Gordon Butcher sentit l'odeur âpre de la neige.
("Le trésor de Mildenhall", page 60)
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Roald Dahl (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roald Dahl
La mère de Billy lui avait bien dit de ne jamais ouvrir la barrière du jardin pour aller explorer le grand bois sombre et profond. Pourtant, un jour, c'est exactement ce qu'il a fait...
Découvrez "Billy et les Minuscules", le tout dernier texte de Roald Dahl, illustré pour la première fois par Quentin Blake !
Lire un chapitre : https://bit.ly/2q6UPlD Plus d'infos sur le livre : https://bit.ly/2GEtOfX
autres livres classés : TortuesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Roald Dahl n'a pas écrit que des livres jeunesse

Quel métier exerce Roald Dahl avant de se lancer dans l'écriture ?

Pilote de chasse
Pharmacien
Chocolatier

8 questions
185 lecteurs ont répondu
Thème : Roald DahlCréer un quiz sur ce livre
.. ..