AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253104681
256 pages
Le Livre de Poche (16/03/2022)
3.85/5   55 notes
Résumé :
« Juillet 2019, il fait 42,6 c° au parc Montsouris à Paris, dans le Languedoc on enregistre 46°c à l’ombre. C’est une fournaise. Quelques mois plus tard, des tempêtes de feu ravagent l’Australie et on s’émeut de voir la faune et la flore dévorées par les flammes. Ce fameux mois de juillet 2019 aura été le plus chaud enregistré sur terre depuis que les relevés météorologiques existent. Le réchauffement climatique n’est plus une hypothèse, c’est un fait vérifiable par... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 55 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
0 avis
La sixième extinction des espèces a commencé. Ce qui laisse entendre qu'il y en a eu d'autres avant, en quoi celle-ci diffère-t-elle des précédentes ? En quoi est-elle plus préoccupante ? Rien ne vaut un livre pour avoir une vision d'ensemble.
Après avoir donné une définition de la biodiversité plus précise que celle que j'avais en tête, Bruno David analyse l'impact de notre façon de vivre sur la biodiversité à travers plusieurs chapitres : les transports, le logement, l'eau, la santé, la pandémie de 2020, l'agriculture. Certains impacts m'étaient connus, j'en ai découvert d'autres.
Bruno David explique ce qu'est une crise de la biodiversité, comment la nature a réagi dans le passé et en quoi celle-ci est différente. Il finit par poser la question : mythe ou réalité ?
J'espère vous avoir donné envie de lire ce livre, une excellente synthèse pour un public non scientifique.
Commenter  J’apprécie          330
Un livre de plus qui nous met en garde contre nos agissements coupables. On sait que cela va mal finir mais on continue. Mais comme le dit l'auteur, la terre s'en remettra, sans l'humanité. Ce qui me révolte, c'est la bêtise de nos dirigeants, politiques et industriels qui persistent à faire comme si de rien n'était, en nous ressassant leur idée de la croissance et du capitalisme comme seul objectif. Toujours pour leur profit. Comme le dit toujours l'auteur, c'est quand ces gens-là, les puissants qui nous gouvernent commenceront à être impactés par cette crise qu'ils prendront les décisions qui s'imposent. Mais il sera trop tard. Après tout, pourquoi s'en faire ? L'homme n'est qu'une espèce pas beaucoup plus intelligente que les autres qui disparaîtra à son tour sans laisser beaucoup d'autres traces que les déchets nucléaires...
Un livre pour ceux qui ne sont pas encore convaincus de ce qui nous attend.
Commenter  J’apprécie          320
Ouvrage passionné et passionnant !

A l'heure où les gens prennent souvent pour vérité des opinions plutôt que des faits scientifiques il est de bon ton de se tourner vers des experts scientifiques pour être à même d'y voir plus clair dans des discours aux données opaques.

Ici Bruno David use de ses deux formations de paléontologue et de biologiste pour nous guider dans ce gros fourre-tout protéiforme qu'est la Biodiversité.

Après en avoir tiré plusieurs définitions il met en évidence les impacts de l'Homme sur celle-ci, puis explique les causes qui amènent à une crise puis par relativiser sur le sujet et termine en proposant quelques solutions.

Très intéressé par le sujet mais plutôt néophyte en science, je flippais que le bouquin soit trop poussé et me tombe des mains mais j'ai pris grand plaisir tout au long du bouquin à entrevoir notre planète et ses changements éclaircis par l'érudition de l'auteur qui explique de façon claire et en étayant ses constats par des exemples très divertissants.

Evidemment le constat est triste mais ça je le savais avant d'ouvrir le livre, mais saisir de manière plus précise les tenants et aboutissants permet de mieux comprendre et partager l'urgence d'agir pour sauver notre planète et permettre aux générations futures de pouvoir cohabiter avec toute la biodiversité qui nous entoure, car c'est elle qui permet une atmosphère viable.
Cette notion d'interdépendance est cruciale et la capacité de l'auteur à la mettre en évidence tout en rendant le propos très intéressant sans culpabiliser est grandement appréciable.









Commenter  J’apprécie          200
Un catalogue de constats et d'incertitudes transcrits noir sur blanc par un expert, c'est certes intéressant mais arrivé au bout du livre, quelle autre conclusion que : "Et alors?". L'auteur raisonne en pur scientifique. Tempéré et soucieux d'objectivité, il n'a pas plus de réponse que chacun d'entres nous. Au point qu'on finit par se demander si cette 6ème extinction n'est pas une fin inéluctable. La démarche de sensibilisation est louable, mais la politique des petits pas proposée n'est guère crédible, après avoir lu les chapitres précédents. Une extinction en douceur sur une longue période est fort probable. L'auteur ne se fait d'ailleurs aucun souci pour l'avenir de la vie sur terre, avec ou sans nous. En conclusion, un livre plaisant à lire, qui met les points sur les "i", et relativise notre place dans le monde, mais qui vous laisse avec vos interrogations.
Commenter  J’apprécie          220
Qu'est-ce que la biodiversité ? Qu'est-ce qu'une crise de la biodiversité ? Une telle crise a-t-elle déjà existé et dans quelles conditions ? Que peut-on faire à titre individuel ou collectif pour la limiter ? Quels sont les impacts du changement climatique sur la biodiversité ? Pourquoi les épidémies type covid 19 risquent de se multiplier ?

Voici le type de question soulevée dans cet ouvrage. On y apprend que nous sommes dans une période froide ( !) parce qu'il y a eu de longues périodes bien plus chaudes sur terre avec des moyennes de 50 °C, pas de glaces aux Pôles et des océans au niveau bien plus haut. On comprend que la crise de la biodiversité actuelle est grave parce que le changement est trop rapide pour que les êtres vivants puissent d'y adapter. Car habituellement, les changements se font sur des millions d'années pas sur 100 ans….Que la terre continuera mais que l'homo sapiens risque de « manger grave ».

L'auteur nous explique aussi que plus la biodiversité est fragilisée, plus les virus risquent de nous attaquer car ils auront moins d'hôtes potentiels et nous serons des cibles privilégiées si les animaux sauvages se raréfient…

Bref, on y apprend une foule de choses passionnantes, le tout dans un langage simple et accessible.
Bravo Monsieur DAVID pour cette excellente vulgarisation des problèmes climatiques ou liés à la biodiversité. C'est intelligent, jamais moralisateur, facile à lire.

Un ouvrage à lire, à offrir, à partager.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
Chaque jour, nous croisons notre reflet dans le miroir et, malgré nos efforts, il est difficile de discerner à l’œil nu ce qui différencie notre visage de celui que nous observions la veille. Encore faut-il tomber sur une vieille photographie pour saisir l’ampleur des changements. Pourtant, le processus de vieillissement est bien à l’œuvre et il n’épargne aucun d’entre nous. Il a creusé des rides sur notre front, il a accentué les marques sous nos yeux, il a posé sur notre visage le masque indélébile du temps. Nous avons changé ! Mais comment avons-nous pu passer à côté de ces altérations ? Comment avons-nous pu à ce point nous aveugler ?

Ce sont les mêmes questions qui nous assaillent lorsque l’on observe le monde qui nous entoure, le monde vivant, ce que l’on appelle aussi la biodiversité. N’y a-t-il pas moins d’insectes dans nos campagnes ? N’entend-on pas moins les oiseaux chanter ? D’année en année, nous nous habituons à voir un peu moins d’abeilles, de fourmis, à avoir un peu plus chaud, à ce que nos paysages changent. À l’image de notre vieillissement, ce processus est une accumulation de changements imperceptibles qui nous anesthésie. Nous assistons, impassibles, à l’érosion progressive de la biodiversité, la conscience endormie par la supposée lenteur du processus. Mais que l’on ne s’y trompe pas, nous vieillissons et la biodiversité se métamorphose. Nous avons beau cacher notre portrait de Dorian Gray dans le placard, la violence de la révélation n’en sera que plus dramatique.
Commenter  J’apprécie          52
Les moyens économiques dont je dispose justifient-ils tout ? Dois-je nécessairement m'acheter un énorme 4x4, uniquement parce que j'ai les moyens de le faire ? Cette question, théorisée sous la formule "consommation ostentatoire", est centrale mais insoluble car elle touche à notre liberté individuelle.
Commenter  J’apprécie          140
Notre complexité tient à notre histoire évolutive : notre physiologie, nos mécanismes cérébraux sont élaborés, ce qui fait que nous sommes plus compliqués qu'une moule, mais pas beaucoup plus qu'un chat.
Commenter  J’apprécie          70
Devant les choix qui sont les nôtres face aux enjeux environnementaux, si nous avons la volonté de ne pas rester dans une posture attentiste, nous pouvons faire bouger deux curseurs pour infléchir et si possible inverser la tendance : l'empreinte écologique moyenne de chacun et le nombre d'humains sur Terre.
(...)
Faudra-t-il des outils politiques pour réguler consommation et démographie à un niveau acceptable pour la biodiversité et l'environnement ? Y songer fait frémir tant on imagine les dérives qui pourraient s'ensuivre. Une fois de plus on voit bien comment nous sommes pris en tenailles entre nos contradictions, aussi bien individuelles que collectives.
Commenter  J’apprécie          10
Comme tous les êtres vivants, nous exerçons une pression sur la planète, simplement avec des impacts plus importants. C'est donc en questionnant nos comportements quotidiens que nous serons en mesure de les faire évoluer et d'influer différemment sur la biodiversité qui nous entoure et au crédit de laquelle nous vivons.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Bruno David (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bruno David
Comment trouver les mots justes pour expliquer aux plus jeunes les crises, et notamment la crise écologique qui nous traverse ? Entre réflexions sur la pédagogie et livres jeunesse, des auteurs et des spécialistes se penchent sur cette question pour, si cela est possible, éduquer sans angoisser...
Pour en parler, Olivia Gesbert reçoit le biologiste Gauthier Chapelle, et Bruno David, naturaliste, et président du Muséum national d'Histoire naturelle.
#bookclubculture #rentréelittéraire #litteraturejeunesse
___________ Venez participer au Book club, on vous attend par ici https://www.instagram.com/bookclubfc/ Et sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bookclubculture
Retrouvez votre rendez-vous littéraire quotidien https://youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrqYh8kUxa2lt9m1vxzCac7X Et sur le site https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/bienvenue-au-book-club-part-2
Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : biodiversitéVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
217 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre