AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755622407
Éditeur : Hugo roman new way (05/11/2015)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 59 notes)
Résumé :
Avant d'être adoptée par une famille aisée londonienne, Cass était une Jones. Mais tous ses souvenirs se sont envolés lorsque, à deux ans, elle a pris le nom de Montgomery, grande lignée de politiques anglais. Sa vie est bien tranquille, Will Hugues mis à part. Pourquoi le beau gosse du lycée s'intéressait à elle alors que sa cour est aussi grande que celle du prince Harry ? Mais le petit monde de Cass s'effondre le jour où son père se retrouve au coeur d'un scandal... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Lucie2003
  15 juillet 2019
Résumé : Aidan et Cass ne sont pas nés dans la bonne famille. Pourtant c'était la leur, ils vivaient avec leur mère. Mais celle-ci les as abandonné alors qu'ils étaient petits et les a placés en foyer. Les deux enfants ont été séparés. Des années plus tard, Cass, 16 ans, est devenu une gosse de riche. Elle a pour ambition d'aller étudier à Oxford et n'a plus aucun souvenir de son frère biologique. Sa vie parfaite a basculé quand son député de père a mis sa maîtresse enceinte. Aidan, 18 ans, a enchainé les familles d'accueil. Il n'a jamais eu de vraie maison, ou alors si mais pour pas très longtemps. Il est tombé amoureux d'une femme plus âgée et a emménagé avec elle. Il s'occupe de son fils. Ils les aiment plus que tout, ils sont la seule famille qu'il n'ait jamais eue. Lui, pense toujours à sa soeur et rêve de la retrouver. Jusqu'au jour où il la recontacte sur Facebook. C'est le début des emmerdes… Mais aussi d'une grande histoire qui va changer leur vie pour toujours et peut-être leur redonner goût à la vie.
Mon avis : Oh… mon… dieu… Je ne trouve pas les mots. Ce livre m'a chamboulée. Il m'a fait pleurer comme une madeleine. Rire aussi parfois. Je crois que le mec qui était assis à côté de moi dans le train m'a prise pour une folle. Ce livre est vraiment bien écrit, intelligent, sensible. J'ai eu peur pour les personnages, je ne voulais pas que ça se finisse mal. Je me suis attachée à eux comme on s'attache aux personnages de film ou de série. Au final le message de ce livre est un message d'espoir. Il te dit que quoi qu'il te soit arrivé dans ton passé, tu peux y arriver puisque le passé est derrière toi. Que c'est à toi de te battre pour ce que tu veux et contre ce que tu ne veux pas. Que c'est à toi de tracer ta route. Et que tout le monde, un jour, a le droit au bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LesMotsPourRever
  15 avril 2016
Te retrouver c'est l'histoire de Cass Montgomery, une jeune fille de seize ans qui a été adopté une dizaine d'années auparavant par un couple issu d'un milieu aisé. Sa petite vie bien rangée vole en éclats le jour où son père fait la une d'un magazine people en compagnie de sa maîtresse. Pire encore, il la mise enceinte et refuse de l'abandonner. Il va donc quitter sa famille actuelle pour en construire une autre, et Cass a énormément de mal à l'accepter. Sa famille est brisée, la maison familiale va être vendue. Elle tente pourtant d'être forte pour sa mère, totalement effondrée, mais aussi pour son petit frère Ben qui a tant besoin de stabilité. Cass n'a jamais vraiment eu l'habitude de se confier donc lorsque ses amies tentent maladroitement de l'aider, elle préfère les repousser. Elle ne peut d'ailleurs s'empêcher de penser que leurs intentions ne sont pas sincères, qu'ils veulent juste obtenir de quoi se moquer d'elle et de son père. Elle refuse même d'écouter Will Hugues, qui ne veut pourtant que lui parler des problèmes d'intégration de son frère. Tout se complique encore un peu plus lorsqu'un inconnu lui écrit sur Facebook et prétend être Aidan, son frère biologique.
Te retrouver c'est l'histoire d'un frère et d'une soeur séparés depuis l'enfance mais qui se retrouvent des années après. Mais Te retrouver c'est surtout une histoire de familles brisées. C'est un roman à deux voix qui aborde l'adoption et l'importance des liens du sang malgré les séparations. On y trouve également la thématique de la difficulté de la construction de soi, et ce à double titre : d'un côté Aidan et de l'autre Cass.
Si l'on rencontre assez souvent désormais le thème du divorce dans les romans young adult, Keren David a choisi de réellement s'en servir, d'en faire un prétexte à quelque chose. Ici Cass accepte très mal la situation et c'est ce qui va entraîner toute la suite de l'histoire. A cause de se divorce Cass est persuadée que les gens ne parlent plus que ça, qu'ils n'attendent qu'un faux pas de sa part pour pouvoir se moquer d'elle encore plus. Elle va donc opter pour une tête haute et un regard de glace, repoussant tout et tout le monde, y compris ses amis. Certains lecteurs verront donc en elle un personnage antipathique, parfois hautain. Il est vrai qu'elle peut être légèrement snob dans certaines de ses réflexions mais c'est avant tout son éducation qui veut ça. Cass est donc perdue et s'isole de plus en plus. Elle en veut à la Terre entière et on peut parfaitement comprendre sa réaction. Keren David a su trouver les mots justes pour décrire la situation, ce qui fait qu'on s'attache à cette héroïne malgré sa vision parfois étriqué de la réalité.
C'est presque par pur esprit de contraction que Cass accepte de rencontrer ce jeune homme qui prétend être son frère biologique. Cette vie était loin derrière elle, elle n'y pensait d'ailleurs jamais. Tenter de retrouver son frère n'était qu'une vague idée, quelque chose qu'elle ferait plus tard. Mais maintenant qu'il était là, presque devant elle, comment l'ignorer ? Malheureusement tout ne se passe pas aussi bien qu'elle l'avait espéré parce qu'Aidan a lui aussi son lot de problèmes et de bagages émotionnels. Contrairement à elle, il n'a pas eu la chance d'être adopté par une gentille famille et il galère plus ou moins depuis ses seize ans. Aidan est cabossé par la DDASS, les familles d'accueil pas toujours fréquentables qui se sont enchaînées, un meilleur ami suicidaire, et un petit boulot sans envergure. Heureusement pour lui il y a Holly, sa petite amie. Il y a aussi Finn, qu'il élève comme son propre fils. Aidan a peu de choses mais il est fier de ce qu'il a. Bien que frère et soeur, ils ont été élevé dans deux univers complètement différents, si bien qu'au final leur lien familial est la seule chose qu'ils ont réellement en commun. Il y a donc un véritable choc des cultures entre Cass et Aidan. J'ai adoré leurs retrouvailles, à la fois touchantes et maladroites, mais aussi timidement axé sur leurs différences.
Tous deux sont fragiles, mais chacun à leur façon. Si Cass refuse de le montrer, Aidan lui n'hésite jamais. Peut-être parfois un peu trop. Pour lui la vie peut basculer du jour au lendemain, et avec ce qu'il a vécu on ne peut pas lui reprocher d'être toujours sur ses gardes. Mais le fait qu'à chaque connerie qu'il fait il pense tout de suite que Holly va le quitter, finalement ça devient vite lassant. Parce que plus il commet des erreurs et plus Holly lui pardonne, donc on sait qu'elle ne le quittera jamais. On sait qu'elle l'aime, ça se voit, ça ne se discute pas. Et pourtant Aidan doute toujours. Plus d'une fois je me suis surprise à penser « mais arrête de geindre et agis ! ». On ne peut qu'admirer Aidan pour ce qu'il a traversé et surtout pour ce qu'il est devenu au final. Je comprends l'idée de l'auteur mais il aurait fallu en faire un personnage qui s'apitoie un peu moins sur son sort. Ou tout du moins qui assume ses erreurs. D'un autre côté on s'attache tellement à Aidan qu'on en arrive à en vouloir à Holly de ne pas se montrer plus compréhensive. Parce que mine de rien Aidan déborde d'amour et de bonnes intentions. Oui, Te retrouver c'est tout un micmac d'émotions 😉 Puisqu'on parle de Holly, j'ai passablement été énervé par l'insistance de l'auteur concernant la différence d'âge entre elle et Aidan. Je ne compte plus le nombre de fois où on y a droit alors que Holly n'a que cinq ans de plus que lui. Quinze ans, j'aurais pu comprendre le malaise. Mais cinq ? Là je reconnais que je n'ai pas compris pourquoi l'auteur insistait tant là-dessus.
Au final je me suis plus attachée à Cass. Plus logique, plus terre à terre que Aidan. Sans doute aussi parce que son monde vient de voler en éclats alors qu'Aidan a enfin atteint une certaine stabilité. On ne s'en fait plus tellement pour lui alors qu'on veut aider Cass. C'est du moins ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre. Elle est en colère, elle en veut à son père, elle déteste que Ben ait si vite accepté la nouvelle compagne de leur père (donc celle qui a brisé leur famille) et on ne peut que la comprendre. Je trouve d'ailleurs dommage qu'il n'y ait pas eu une véritable confrontation entre père et fille.
Alors qu'elle doit déjà accepter le divorce de ses parents, Cass doit également tenter de composer avec Will. Il la d'abord abordée pour lui parler des problèmes que rencontrent son petit frère Ben à l'école mais bien vite commence entre eux un jeu du « tu me plais/tu ne m'intéresse pas ». Cass ne sait pas comment s'y prendre avec les garçons. Elle n'a jamais eu de petit ami et ne se sent pas prête à demander l'aide de sa meilleure amie, plus expérimentée. Elle fait donc une étrange proposition à Will : ils ne sortent pas ensemble mais ils font « des expériences ». Will est vraiment tout le contraire de Cass. Haut en couleurs, il m'a fait sourire plus d'une fois. J'ai d'ailleurs été vraiment peinée pour lui lorsque Cass met fin à leur histoire. Parce que même si c'était secret, même si aucun d'eux n'a jamais parlé de véritable relation, on sent bien que Will s'est attaché à notre héroïne.
Là où Te retrouver pêche un peu, c'est dans la succession de rebondissements. Parce que Cass et Aidan se retrouvent assez tôt dans le livre, il fallait donc bien trouver de quoi remplir le reste. J'ai aimé en apprendre plus sur le passé de Aidan, sur cette famille qu'il s'est construit, sur son quotidien. J'ai aimé la justesse des propos de l'auteur concernant un système vraiment mal organisé et parfois corrompu dans lequel de trop nombreux enfants restent piégés et ne s'en sortent pas une fois émancipés (lorsqu'ils ne tournent pas mal). Je me suis prise d'affection pour Cass, adolescente perdue qui tente de s'en sortir malgré tout et surtout qui cherche à découvrir qui elle est réellement. Et pourtant je me suis surprise plus d'une fois à me demander si Aidan n'était pas bipolaire. le voir passer sans transition aucune du pur bonheur au doute absolu, celui qui vous fait automatiquement prendre les mauvais choix, m'a laissé plus d'une fois perplexe. Comme s'il fallait lui trouver un malheur lorsque sa vie devient un peu trop tranquille. C'est Aidan qui ne veut pas parler de Cass à Holly et qui lui ment ; c'est Aidan qui s'enivre avec son meilleur ami et qui met son couple en danger en répétant chaque fois les mêmes erreurs ; c'est cette mère vers qui il revient toujours alors qu'elle est loin de l'accueillir à bras ouvert ; c'est cette même mère qui vient semer le trouble et la discorde entre Cass et Aidan mais aussi entre Aidan et Holly ; c'est ce lourd secret qu'il porte et qu'il ne se pardonnera probablement jamais ; c'est l'apparition de Neil, un personnage antipathique loin d'être réellement approfondi et qui n'est finalement qu'un prétexte pour parvenir à apporter une arme à feu dans cette histoire. Il y a trop de choses qui se succèdent et pourtant paradoxalement j'ai ressenti quelques longueurs. Peut-être parce que certains rebondissements ne m'intéressaient pas ou parce que je voyais déjà quel problème il en découlerait. Une fin un peu surprenante, ou tout du moins un peu trop rose bonbon à mon goût. Malgré ses défauts, cela reste un livre intéressant à lire, ne serait-ce que pour cette réalité retransmise concernant le monde l'adoption, et doté de deux personnages principaux vraiment attachant. On se prend d'affection, on s'énerve, on se révolte, on sourit, on se retrouve perplexe, … C'est une histoire qui ne peut pas laisser indifférent !
Lien : http://lesmotspourrever.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
April-the-seven
  20 janvier 2016
Je remercie Lecteurs.com et les Éditions Hugo Roman pour ce service presse. Pour être tout à fait franche, ce n'est pas le livre que j'avais demandé à l'origine et lors de sa réception, je n'ai pas tout de suite deviné sa provenance. Je n'en avais même jamais entendu parler. Mais au final ce n'est pas plus mal, car j'ai passé un moment magique avec cette histoire. du début à la fin, j'ai été transportée par sa douceur.

Te retrouver raconte l'histoire de Cass, une jeune fille de seize ans qui a été adoptée toute petite par un couple issu d'un milieu très aisé. Sa vie avait tout pour être normale et heureuse, jusqu'à ce que le scandale vienne esquinter sa petite routine parfaite et réglée comme une horloge : son père entretient une liaison avec une fille qui a la moitié de son âge ; et comble du malaise, la voilà enceinte. C'est le début de la fin pour Cass. Sa famille est brisée, la maison va être vendue, et son père va se construire une nouvelle vie avec une inconnue.

De l'autre côté, nous suivons Aidan, dix-huit ans, cabossé par les coups durs. On peut dire qu'il a vraiment commencé avec le minimum et aujourd'hui, il est fier de dire qu'il a une petite amie, un beau-fils adorable et un travail qui lui permet de régler le loyer. Lui qui a toujours vécu dans les emmerdes, la vie commence petit à petit à lui sourire, malgré les nombreux secrets qu'il garde enfouis en lui.

Le plus étonnant c'est que… Aidan est le frère biologique de Cass. Et lorsqu'il l'a retrouve par le biais de Facebook, c'est comme s'ils étaient à la croisée des chemins. Entre tâtonnements et découvertes, les deux jeunes gens vont subir bien des épreuves dont ils ne sont pas sûrs de ressortir indemnes.

J'ai refermé ce livre la gorge étrangement nouée et les yeux embués de larmes. Comment vous dire à quel point j'ai apprécié ce roman ? Comment vous vanter ses qualités de la façon la plus juste possible ? En tout cas je vais essayer, parce qu'une histoire comme ça, on ne peut pas passer à côté !

Te retrouver, c'est l'histoire des familles brisées, des familles perdues et recollées à la glue. C'est un livre qui traite de situations réelles que beaucoup sont amenés à vivre un jour, dans un monde où les familles recomposées sont de plus en plus courantes. Chaque enfant aspire à la famille idéale, sans penser que le plus important, c'est d'avoir une famille normale. Bien souvent bourrée d'imperfections, certes, mais normale quand même.

Et ce livre ne serait pas aussi beau sans ses personnages authentiques et poignants. Aidan et Cass sont des êtres fragiles, qui m'ont immédiatement inspirée. Aidan est abîmé par la vie, mais assoiffé d'amour. Il a besoin d'affection… On dirait un poussin à peine sorti du nid. Il pense que le mensonge est la seule chose susceptible de ne pas faire fuir les gens qu'il aime. À dix-huit ans, il oscille entre une maladresse d'enfant et une maturité précoce, ce qui donne envie de le protéger contre tous les malheurs du monde.

Cass, c'est un peu moins subtil. Aussi flamboyante que sa chevelure, la trahison de son père tombe à un moment critique dans sa vie, un moment où elle est en pleine quête identitaire. Les choses s'enchaînent trop vite pour elle et sa seule façon de gérer cela, c'est de se rebeller, se mettre en colère. Je ne vais pas vous le cacher, je l'ai adorée. Je comprenais ses réactions comme si elles étaient miennes, et j'ai admiré sa manière de s'accrocher et donner sa chance à Aidan.

Le personnage de Will est également très appréciable et j'ai adoré qu'il fourre son nez partout. Astre lumineux à lui tout seul, il représente une véritable bouffée d'air frais. Ses répliques m'ont bien souvent fait sourire. C'est un personnage atypique qui s'écarte de toutes les fadaises que l'on trouve dans la Young-Adult désormais (un mec qui s'habille avec des accessoires de Dora l'Exploratrice, c'est pas la classe, ça ?).

En somme, il est aux antipodes de Cass qui ressemble à un petit animal craintif et qui se cache derrière une carapace trop dure. Cass, c'est un personnage qui s'apprivoise et qui s'aime avec le temps. Comme dirait Will, c'est une dame de fer ! Elle est forte et parvient à encaisser les coups durs sans rien laisser paraître. Will, c'est une crème. Progressivement, il apprivoise la jeune fille, la transforme. C'est comme si pendant tout son temps, elle était dans sa chrysalide et à son contact, elle devient une autre Cass. Une Cass plus authentique.

J'ai trouvé le côté romance très doux, peu envahissant. L'histoire d'amour est un peu comme la cerise sur le gâteau, le dernier coup de pinceau qui complète l'oeuvre d'art.

Derrière cette intrigue émouvante se cache une véritable leçon de vie. Il y a de l'espoir, des vérités toutes nues et de l'émotion. Beaucoup, beaucoup d'émotions. Sans parler des secrets qui se dévoilent au fur et à mesure pour former une situation compliquée jusqu'au dénouement. Chaque personnage a son lot de cachoteries et ses meurtrissures. Et le lecteur, en privilégié, assiste au démêlement en serrant les dents.

En résumé, dans Te retrouver, il n'y a pas un seul accroc, pas une seule fausse note. C'est une histoire profondément humaine dont le lecteur ressort grandi. Keren David dépeint la famille comme une multitude de branchages noueux que se joignent les uns aux autres. Ils ne sont ni lisses ni parfaits, ils ont leurs lots de cicatrices, mais ils sont unis et indestructibles.
Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gaoulette
  24 mai 2016
Cass a été adoptée et elle est la fille du député Oliver Montgomery. Elle doit être discrète pour ne pas finir dans le Daily Mirror. Son père vient de se faire remarquer donc quoi de mieux que de continuer sur cette bonne conduite. Mais c'est ce moment que choisi son frère biologique Aidan pour refaire surface et surtout le beau black du coin Will pour lui faire la cour.
Pour les spécialistes du young adult ne vous attendez pas à un sujet léger. Je suis surprise par cette lecture car je suis passé par différentes étapes. J'ai été amusée par certaines scènes et caractère de Cass, perplexe par le comportement d'Aidan à ne pas savoir quoi penser de lui, choquée par les adultes, émue par l'histoire tragique que l'auteur nous donne à la fin. Je lisais et je ne savais pas où en voulait venir l'auteur dans le bon sens du terme. On passe par une sensation de malaise comme dans un thriller à certains moments. Franchement je me suis perdue et en fait je me rends compte que je m'arrêtais sur des apparences voilà pourquoi je suis déroutée par ce roman.
Keren David nous offre un young adult en mettant en évidence certains problèmes sociaux et politiques (en France on n'est pas mieux qu'ailleurs). Toute personne qui lira se livre ne pourra pas s'empêcher de verser cette larme pour Aidan et d'avoir envie de baffer Cass (à certains moments). Je le reconnais j'ai jugé Aidan et Cass (faut dire que l'auteur nous met des doutes) et j'attendais cette fin tragique…. Une double narration nous permet de basculer dans les deux têtes et de voir leur mal être et leur déboires et surtout leur réflexion sur la famille. le lecteur se posera aussi les mêmes questions qu'eux.
Pour conclure, un roman qui m'a prise au dépourvue. Ce n'est pas un coup de coeur mais le sujet était prenant et l'histoire d'Aidan très addictive. Je vais être honnête Cass m'a gonflé à plusieurs reprises. J'ai adoré de voir la notion de petit et grand dans les yeux de ces deux ados (la scène de l'appartement). Un thème particulièrement sensible qui met en évidence les problèmes des services sociaux et de l'adoption mais aussi le suivi psychologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Fannybooks
  09 juillet 2019
Cass et Aidan sont frère et soeur mais pourtant ils ont des vies totalement opposées. Ils ont été séparés lorsqu'ils étaient enfants. Cass a été adoptée par de riches parents qui l'ont choyée. Aidan n'a pas eu la même chance : il a été un coup en foyer, un coup en famille d'accueil, mais jamais très longtemps au même endroit.
Lorsque la famille de Cass explose, Aidan reprend soudain contacte avec elle. Il représente alors un espoir pour Cass, qui est complètement perdue dans sa vie...
J'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre. Les personnages de Cass et d'Aidan sont très attachants. Ils sont tous les deux très différents : Aidan ne sait pas lire, il boit beaucoup et n'a jamais eu la chance d'avoir une "vraie" famille ; quant à Cass, c'est la fille d'un député, première de la classe et qui a toujours eu une vie aisée. Quand ils vont se rencontrer, chacun va être troublé par les différences de l'autre, mais ces différences vont les aider à mieux comprendre les difficultés de la vie. J'ai été tellement touché par Cass qui ne se rappelle par de son frère mais qui pourtant se sent très lié à lui. Quant à Aidan, comment ne pas être triste pour lui, on a vraiment envie que sa relation avec Cass marche.
Je recommande ce livre sans hésiter !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   21 décembre 2015
Une écriture habile qui amène les lecteurs à prendre de la distance avec leur propre vie et leurs problèmes.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Lucie2003Lucie2003   15 juillet 2019
On est assis au bord du canal, jambes pendantes au-dessus de l'eau. Je ne m'attendais pas à ce que Holly me suive et je n'ai pas arrêté de lui crier de retourner auprès de Finn... à ce fichu goûter. Mais non, elle est restée à mes côtés.
- Elles peuvent le garder un peu. Je ne m'en fais pas pour lui. Toi aussi tu comptes.
Alors voilà, on est assis là, un peu frigorifiés mais seuls, tranquilles, et je sens que c'est le moment de parler. Peut-être même de tout avouer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FannybooksFannybooks   09 juillet 2019
Moi qui ai toujours rêvé d'avoir une famille parfaite, je me contenterai d'une famille normale.
Commenter  J’apprécie          40
FannybooksFannybooks   02 juillet 2019
Ma famille biologique n'était pas une famille mais un ensemble d'individus inutiles tombés aux oubliettes, c'est tout. Pourquoi aurai-je envie de revoir des parents qui n'avaient pas eu suffisamment peur de me perdre pour se reprendre en main ? Aidan était l'exception, mais je ne me rappelais plus très bien de lui ; il avait sans doute intégré une famille et tout oublié de mon existence.
C'était mon sentiment, avant. Mais aujourd'hui mon père m'avait lâchée et ma famille était en miettes. Aidan n'était plus forcé d'être un fantôme. On pouvait redevenir frère et soeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FannybooksFannybooks   04 juillet 2019
Question parents, il faut savoir apprécier ce qu'on a.
Commenter  J’apprécie          40
FannybooksFannybooks   01 juillet 2019
Durant toutes ces années, j'ai gobé ce mensonge comme quoi mes parents étaient parfaitement amoureux ; il ne m'est même jamais venu à l'idée d'en douter. Mais en fait, mon père avait probablement des tas de liaisons.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : adoptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Keren David (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3408 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..