AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782368120415
512 pages
Charleston (06/11/2015)
4.15/5   314 notes
Résumé :
Pour échapper à une récente rupture, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande auprès de sa famille. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille qui va changer sa vie.

En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, elle se rend compte du lien qui unit leurs deux familles. Les horreurs de la guerre, l'attrait irrésistible du ballet, le destin d'un enfant abandonné, ont fait naître un héritage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (82) Voir plus Ajouter une critique
4,15

sur 314 notes
5
31 avis
4
36 avis
3
9 avis
2
4 avis
1
0 avis

jeunejane
  23 février 2022
Grania vit à New York avec son compagnon Matt.
Ses sculptures rencontrent un beau succès.
Tous les deux vivent une belle histoire.
Ils désirent un enfant mais ça se termine mal.
Pour se remettre d'aplomb et prendre de la distance avec Matt, elle revient en Irlande dans la ferme familiale.
Elle fait la rencontre d'une petite fille Aurora, 9 ans. Une belle relation unira Grania et la fillette.
Retour en arrière, en 1914, où Mary, servante dans une maison à Londres, recueille la fillette ramenée par le maître de maison, parti à l'étranger pour toujours.
Aurora fera le lien entre les époques et les chapitres comme si elle incarnait un esprit qui a traversé les cent années qui séparent les deux périodes.
Deux périodes assez similaires dans les faits, deux familles aux destins liés, deux destinées presque semblables, celles de Mary en 1914 et celle de Grania, actuellement.
Même scénario pour Aurora, passionnée par la danse comme sa grand-mère Anna.
On pense évidemment aux évènements qui se répètent dans une famille et à la psychogénéalogie qui occupe actuellement la recherche en psychologie.
Le roman est passionnant, admirablement construit, écrit et traduit, montrant une imagination étonnante.
Je l'ai dévoré en prenant mon temps , en vivant intensément avec chaque personnage.
C'est mon troisième livre De Lucinda Riley après "L'ange de Marchmont Hall" , Les sept soeurs tome 1 ".
Celui-ci est de loin mon préféré avec des personnages comme Mary, Kathleen, Grania qui ont une fibre maternelle, une générosité et une écoute exceptionnelles.
Les cent années sont remplies d'évènements très dramatiques, heureux quelquefois.
Finalement, on le sait : vivre, c'est dangereux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          642
Livresque78
  09 mars 2016
Encore une fabuleuse histoire publiée aux éditions Charleston. J'affectionne particulièrement leur romans, cela représente toujours une magnifique pause lecture, du romantisme, de l'émotion...
Lucinda Riley a l'art de raconter, elle nous embarque dans une saga familiale de plus de cent ans, et j'ai tout simplement été passionnée.
Un univers incroyable dans lequel le lecteur se projette sans aucune retenue ni difficulté malgré qu'il soit éloigné dans le temps et dans les lieux.
Des histoires d'amour impossibles, des sacrifices, des trahisons et retournements de situations, des hasards et coïncidences folles...
Nous rencontrons tout au long de ce livre des femmes incroyables, courageuses, à qui la vie n'épargne rien, des rebondissements qui pimentent l'histoire quand il faut et qui font tourner les 486 pages de ce roman à un rythme fou...
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          450
llamy89
  16 janvier 2019
Je découvre Lucinda Riley avec cette saga familiale. Un roman, histoires de femmes, danseuses de 1900 à nos jours, liées par un amour immodéré pour Aurore, héroïne du ballet "la belle au bois dormant". Les sentiments des personnages sont délicatement livrés par la plume fluide de l'auteure.
Les familles Ryan et Lisle imbriquées par l'amour d'un lieu : l'irlande, la baie de Dunworley dans le comté de Cork. L'auteure décrit des personnages émouvants, des paysages sauvages. La lande, les falaises, l'océan déchaîné, des secrets, des fillettes, des non-dits. Lucinda vous fera rêver au clair de lune, respirer les embruns.
En parallèle, l'histoire de Matt le New-Yorkais, comme celle d'Anna ne sont pas assez développées à mon goût. Grania va vivre des émotions fortes, découvrir le lien entre les Ryan, les Lisle, se découvrir, réapprivoiser l'amour avec son âme d'artiste. Toutefois, la flamboyance du début de son aventure s'amenuise dans les derniers chapitres au profit d'Aurora, Anna, Mary et les autres, Destins mêlés à travers le temps. Ces générations de femmes toutes fortes, sont pour les premières animées par une passion la danse classique, les ballets Russes.
Une histoire à tiroirs, captivante dès les premiers chapitres qui s'essoufle un peu par choix de l'auteur d'un florilège de personnages dont tous les parcours ne sont pas développés. Des péripéties nombreuses, des invraisemblances aussi, mais l'écriture de Lucinda Riley rend cela confortable. Un fil rouge, les commentaires d'Aurora qui accompagnent les événements de la vie de Grania.
Un excellent moment de lecture, d'évasion romantique comme peu l'être l'âme slave. En refermant ce roman, vous vous direz qu'il faut vraiment profiter du moment présent, des petits bonheurs quand ils vous croisent en attendant la prochaine tempête !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
saphoo
  08 janvier 2020
Un bon petite pavé pour commencer ce mois de janvier, une histoire intéressante et prenante, certes sans grandes fioritures, mais ça fait du bien parfois de se laisser porter en douceur par la rondeur des récits. J'apprécie en règle générale les romans au long cours qui cahotent d'une époque à une autre, les secrets de famille, les histoires qui resurgissent à l'improviste. J'ai beaucoup aimé les ambiances, que ça soit à Londres dans le passé ou en Irlande, c'est dépaysant.
Voilà un bon roman sans prétention qui fait du bien à lire au coin de la cheminée avec un bon gros plaid, une tasse d'une boisson chaude rien de plus rien de moins, et c'est le bonheur assuré de passer de longues heures de lecture.
Commenter  J’apprécie          321
Gaoulette
  11 octobre 2018
Un coup de coeur mais…..
Voici un roman qui m'a agréablement surprise et j'étais loin de me douter que j'allais le dévorer à la seconde partie. Un roman qui commence doucement avec l'entrée en scène d'Aurora qui raconte son histoire à l'heure actuelle. Elle nous plonge des années en arrière avec sa rencontre avec Grania, une jeune femme qui vient de connaitre un drame et retourne vivre dans sa maison familiale en Irlande. Grana fera la rencontre d'Aurora, 8 ans, sur une falaise. Ce sera le début d'une belle histoire d'amour, le plus pure et surtout un plongeon dans les histoires de familles et leurs secrets.
Lucinda Riley construit son roman sur plusieurs générations pour expliquer le lien entre ces deux jeunes femmes. Pour cette partie là, j'ai eu du mal à rentrer dans les histoires de famille que j'ai trouvé complexe à comprendre jusqu'aux révélations surprises et on se demande où l'auteure veut en venir.
Il est vrai qu'elle commence avec une histoire d'amour conflictuelle Grania/Marc et nous présente Mary l'arrière grand mère de celle ci et l'on se demande où l'histoire va t'elle se connecter, où il y aura des liens évidents.
La famille Lisle/Ryan se connaissent depuis plusieurs générations et à chaque fois qu'ils sont entrés en contact, un drame est survenu. Avec La jeune fille sur la falaise, Lucinda Riley a voulu conjurer le sort avec la rencontre Grania/Aurora. Elle nous offre une boucle qui se ferme avec ces deux héroïnes.
L'auteure nous charme avec ses secrets de famille, ses révélations chocs qu'elle distille doucement mais surement. Elle nous surprend même parfois alors qu'on voit le traquenard arriver grand comme une maison. Elle fait évoluer ses personnages forts et on se retrouve même à aimer ou détester parfois ces deux familles.
Des destins tragiques, des drames familiaux qui ont crées de la rancoeur. Lucinda Riley apporte le pardon dans la plus belle des manière : l'amour…..
Malgré un enthousiasme évident, je reste sceptique sur certains âges de nos héros. Impossible de donner un âge à Kathleen et Alexander qui reste un détail important pour la trame et surtout pour que le lien "physique" soit plausible entre Aurora et Grania.
Un roman qui offre un happy end dans un premier temps et vous bouleverse dans un second temps. Une très belle histoire d'amour entre des mères et leurs filles. Une jolie rencontre au salon du livre avec l'auteure et ma binôme Missnefer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          174

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   23 février 2022
Le psychologue en lui comprenait que tout être dans son tort faisait son possible pour minimiser la portée de ses actions. Il y avait toujours une excuse parfaitement valable , une raison à laquelle croyait le coupable, qui justifiait son comportement.
Commenter  J’apprécie          280
OdeOde   19 novembre 2017
Les gens me demandent souvent pourquoi je n’ai pas peur. C’est apparemment ce qui empêche nombre d’entre nous de faire ce qu’il faut pour mener une vie plus heureuse. En réalité, je n’ai pas réponse, mais peut-être que quand on n’a pas peur des fantômes, ou de la mort elle-même, qui est ce qui peut arriver de pire à un être humain, il n’y a pas grand-chose d’autre à redouter.
A part la douleur…
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   22 novembre 2015
Grania regarda la mer froide et grise et conçut soudain un immense respect pour ses parents. Quelque part, ils avaient réussi l'impossible - faire des compromis, accepter leur destin et, plus que tout, rester heureux pendant trente-quatre ans.
C'était peut-être tout simplement parce que les couples modernes étaient trop exigeants. La hiérarchie des besoins avait évolué. Un couple n'avait plus les mêmes priorités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jeunejanejeunejane   23 février 2022
" Je tire mon chapeau à cette petite, dit Kathleen de retour à la cuisine après avoir souhaité bonne nuit à Aurora.
....
- Je l'ai toujours dit, malgré son jeune âge, elle a beaucoup vécu. C'est une vieille âme. Elle comprend des choses qui ne sont peut-être pas accessibles au commun des mortels.
Commenter  J’apprécie          70
AnalireAnalire   26 novembre 2015
En Amérique, on croit à la magie, tout comme moi, parce que cette jeune nation ne connaît pas encore le cynisme et la sagesse, qui ne viennent qu'avec l'âge.
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Lucinda Riley (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucinda Riley
Lucinda Riley - La saga des Sept sœurs au Livre de Poche
autres livres classés : littérature irlandaiseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
183 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre