AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Sophie Bastide-Foltz (Traducteur)
EAN : 9782742789573
309 pages
Éditeur : Actes Sud (28/02/2010)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Venue du Sud de l'Inde jusqu'à Bombay pour y devenir actrice, la ravissante Aasha Rani voit à présent son étoile briller au firmament du ciel de Bollywood. Star de cinéma adulée, son parcours a pourtant commencé sous d'assez sordides auspices : célèbre producteur de films à Madras, son père a quitté sa famille pour une lolita, abandonnant ses deux filles aux mains de leur mère, femme ambitieuse et intrigante. Celle-ci n'a pas tardé à pousser Aasha, alors âgée de qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
PtitVincent
  03 décembre 2019
Aasha Rani est une jeune actrice venue de Madras à Bombay pour devenir une star de Bollywood, tout comme de nombreuses autres jeunes filles. Encouragée en cela par sa mère. En effet, son Amma n'hésite pas à user de tous les stratagèmes pour parvenir à ses fins. Quitte à pousser sa fille (quinze ans au départ de l'histoire) dans le lit de quelques producteurs vénaux. Et la jeune fille devient vite une des têtes d'affiche du cinéma indien ! Il faut dire que la jeune fille a des atouts : outre ses qualités de danseuse, Aasha a des formes généreuses et énormément de sex-appeal, et ce malgré une peau un peu trop foncée au goût de certains. Car c'est cela que l'auteure dénonce dans ce roman : le rôle dévolu aux femmes dans l'industrie du cinéma indien : une sexualisation à outrance, où les femmes doivent être belles avant toute chose. Et derrière la caméra, leur situation est encore pire : elles sont de la chair fraîche pour les producteurs, réalisateurs et acteurs avides de sexe facile. Aasha, dont la carrière semble toute tracée, va pourtant subir de nombreux désagréments : non seulement, elle n'a pas vraiment choisi cette carrière et le cinéma ne la passionne pas outre mesure, mais en plus elle tombe amoureuse d'un acteur, homme marié, violent, lâche et infidèle. Et lorsqu'elle décide de prendre une pause dans sa carrière, sa petite soeur Sudha s'engouffrera pour prendre sa place. Sans parler de la sexualité dont elle fut la victime dès son enfance et qui devient pour elle une marchandise dont elle use et abuse au gré de sa carrière. Une critique au vitriol de l'industrie de Bollywood, et à travers celle-ci de la société indienne dans son ensemble, une société patriarcale où les femmes ne sont là que pour faire des enfants et assouvir les plaisirs des hommes. Même si le texte a déjà quelques années (il date de 1992), j'ai bien peur que les choses aient peu évoluées depuis l'écriture de ce roman. Un roman qui se lit agréablement, mais qui ne m'a pas enthousiasmé pour autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AustenWorld
  22 mai 2018
Un roman très prenant où l'on découvre l'envers du décors bling-bling des films indiens. Bollywood ou comment les actrices ne sont que des bouts de viandes et où le sexe et la malhonnêteté ne font qu'un. Aasha Rani est d'une naïveté déconcertante et j'ai eu bien souvent envie de lui crier "idiote ! tu te laisses trop faire !" Sa vie est terrible. Elle n'a aucun répit. Sa mère, pour assouvir un besoin d'argent, la vend comme une marchandise au mains des producteurs de cinéma. On est dans une ambiance malsaine tout au long du roman. Et sans cesse, la naïveté de l'héroïne lui fait faire les mauvais choix. C'est un roman très prenant mais il m'a déprimé. Les rapports hommes / femmes sont abordés de façon cinglante. Et si l'on doit comprendre quelque chose dans ce livre c'est à quel point il ne faut faire confiance à personne. Un bon roman certes, mais moi qui m'attendait à quelque chose de léger (allez savoir pourquoi !), j'ai été surprise par le vocabulaire cru de l'auteur. Ce fut une découverte dont je me souviendrai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lounima
  17 mars 2013
A travers la vie d'Aasha Rani, Shobbhaa Dé décrit les coulisses de Bollywood : un monde impitoyable fait de coucheries, tromperies en tout genre, où tout est basé sur l'image de marque des acteurs ou actrices et gare aux faux-pas : ils ne pardonnent jamais !
Honnêtement, j'ai été très déçue par ce roman : l'héroïne, Ashaa Rani, n'a pratiquement aucune valeur morale, elle est "soutenue" par une mère qui, elle-même, n'a aucun scrupule et a même vendu sa fille au plus offrant alors qu'elle n'était qu'une enfant ! de même, sa vie est assez peu crédible; au-delà du manque de vraisemblance chronologique (en tout cas, à mes yeux), son histoire est ponctuée de moments de chance et de malchance aussi irréalistes les uns que les autres... Mais, après tout, c'est un livre qui parle de Bollywood, donc quoi d'étonnant à ce qu'il soit parfois invraisemblable ?
Je me suis tout de même souvent demandée si l'auteur, qui a été pendant douze ans rédactrice en chef de "Stardust" (magazine indien consacré au cinéma), n'avait pas un compte à régler avec ce milieu tant les producteurs et réalisateurs sont décrits comme des profiteurs qui, tous, imposent à leurs actrices de passer dans leur lit avant de faire un film, et tant Ashaa Rani, du moins dans la grosse majorité du roman, semble si froide mais en même temps si naïve qu'elle en paraît parfois idiote, à défaut de nous émouvoir !
Bref, un livre qui n'a pas retenu mon attention...
Lien : http://loumanolit.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BVIALLET
  27 avril 2012
Aasha Rani est la fille aînée d'un producteur de cinéma hindou qui s'est retrouvé ruiné suite à quelques mauvais films. Sa mère, abandonnée et sans ressource, pousse sa fille toute jeune à devenir actrice. Tous les moyens sont bons pour faire d'Aasha une étoile et même la pousser à quinze ans dans le lit de divers producteurs, distributeurs et acteurs influents. Après être passée par le purgatoire des navets et films pornos, elle finit par atteindre le sommet. Malheureusement, elle s'attache trop à un acteur déjà marié qui la rejette, fait une tentative de suicide, joue la diva et finit par tout plaquer en plein tournage. Arrivera-t-elle à refaire sa vie avec un fermier néo-zélandais, loin de Bombay et de ses étoiles de pacotille ?
« La nuit aux étoiles » permet au lecteur une plongée dans l'univers impitoyable de Bollywood où les starlettes ne sont guère différentes des prostituées, où tout est clinquant et faux semblants et où la gloire est aussi éphémère qu'ingrate. le destin de cette jeune femme ballotée d'amants en amants est assez émouvant quoique la fin de son histoire soit un peu décevante de banalité. le style de Mme Dé est assez lourdement descriptif, elle se complait un peu beaucoup dans des descriptions érotiques et décrit par le menu tous les sentiments de son héroïne. L'ensemble manque un peu d'humour et de légèreté, l'auteur n'ayant pas opté pour un genre particulier. Ce livre n'est ni un drame, ni une comédie, même pas une tragi-comédie. Juste la vie d'une pauvre petite fille riche qu'on a pressé comme un citron avant de la jeter.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ande
  14 mars 2017
Un plongeon dans l'envers du décor du cinéma bollywoodien.
Un roman très riche qui évoque à la fois la pauvreté, la condition de la femme, la place des enfants dans l'Inde actuel.
Son héroïne est une jeune femme propulsée par sa mère dans le cinéma indien, où elle sera exploitée et maltraité.
Certaines scènes ont de quoi choquer : maltraitance, prostitutions, pédophilie. A de nombreuses reprises son héroïne tente de fuir son milieu et son pays, mais son destin semble à chaque fois la rattraper.
Shobhaa Dé réussit à nous dépeindre à la fois la magie et la noirceur de l'Inde à travers le regard d'une femme.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   16 septembre 2016
Les hommes sont cruels. Très cruels. Il n’y a pas de justice en ce monde. Et aucune égalité entre hommes et femmes. Ne va pas croire que le mariage y change quoi que ce soit. Ça ne fait même parfois qu’aggraver les choses. Qui a l’argent détient le pouvoir – n’oublie jamais ça. Il est le maître du jeu. Quand tu repenseras à ton propre mariage, tu verras que j’avais raison. La seule différence, c’est que certains hommes arrivent à ne pas montrer leur sentiment de supériorité. Ce sont ceux qu’on dit « cultivés ». Les autres ne s’en cachent pas. Ils font en sorte que leur femme se sente leur obligée. C’est la meilleure façon de les faire taire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
AtasiAtasi   09 novembre 2014
"Allons faire un tour en ville, au zoo, quelque part. N'importe où. Nous pourrions prendre une vedette à la porte de l'Inde et aller voir les grottes d'Elephanta. ça fait des années que je vis à Bombay et je n'ai encore rien vu. Les studios de cinéma et les hôtels cinq étoiles, c'est tout. J'ai envie de me balader sur les marchés. D'aller faire du shopping à Kala Niketan. D'acheter quelque chose au marché aux voleurs. Tu y es déjà allée ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AtasiAtasi   09 novembre 2014
Aasha Rani avait tout au plus vaguement entendu parler des invités des milieux industriels. Elle n'en connaissait pas un seul. Ce qui lui fit penser au monde du cinéma. Un monde complètement à pars, qui n'avait rien à voir avec la réalité. Un monde fondé sur des illusions et des rêves en technicolor. Aussi toc que les films qu'il débitait à la chaîne.
Commenter  J’apprécie          10
NikozNikoz   10 avril 2017
- Et je jouerais quel rôle?
- La belle mère
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : bollywoodVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Shobhaa Dé (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre