AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362790797
Éditeur : Alma Editeur (23/01/2014)

Note moyenne : 2.57/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Étoile montante de la nouvelle génération de la BD, Ludovic Debeurme publie son premier roman. Utopie, fantaisie, inquiétante étrangeté, s'entrecroisent dans cette quête initiatique où deux frères se reconstruisent face à leurs parents qui se sont déconstruits. Deux frères. L'un multiplie compulsivement les aventures sexuelles, tel un chasseur nocturne. L'autre, SDF et psychotique, s'invente un monde parallèle sous une tente igloo. À peine sortis de leur enfance, le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
andy86
  27 août 2014
Ce livre se présente comme un conte, a mis chemin entre Lautréamont et Jules Verne. Soit., restons ouvert.
C'est l'histoire d'une famille particulière. Les parents décident du jour en lendemain de quitter la France métropolitaine pour aller s'exiler sur une île du Pacifique. Un moyen de fuir le fisc et les microbes (la mère est mega hypocondriaque). Ils abandonnent ainsi leurs deux enfants, âgés de douze et quinze ans. Ils se retrouvent livrés à eux même.
Bien des années plus tard, devenus adulte, nous retrouvons ces deux enfants. L'aîné est un sdf par choix, schizophrène et épileptique, qui déambule sur les routes et chemins de France, avec pour seuls compagnons un couteau et une tente igloo. Il sait qu'il a de l'argent sur un compte bancaire, mais ne sait pas comment s'en servir, donc reste sans revenu.
Le cadet de la famille est établie à Paris, a un appartement et un boulot stable, mais est érotomane. Il ressent le besoin de déclarer sa flamme aux filles d'un soir, et méprise les filles avec qui il prend le temps d'établir une relation plus normale.
Un jour, le père reprend contact avec son cadet, pour lui demander de retrouver son frère, et de venir sur l'île privatisée des parents, car la mère est malade. A partir de là, une grande aventure devrait se passer, dans un premier, le challenge de retrouver son frère, et de ramener ces orphelins devenus adulte sur la terre d'exil des parents.
J'utilise le conditionnel, car je n'ai pas terminé ce livre. Les personnages sont, de mon point de vue, inintéressant. le frère aîné a de nombreux handicaps pour être crédible, et le cadet est un peu insupportable.

Du point de vue styliste, autant l'écriture pour narrer la vie du frère cadet est intéressante, quoique un peu brutal, autant celle employé pour le frère aîné est ennuyeuse. Bref, je n'ai absolument accroché à cette histoire pseudo de famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
monana28
  15 mars 2014
Nimbé d'une grande étrangeté et d'une écriture à la poésie sombre et singulière, le récit de Ludovic Debuerme - surtout connu pour ses oeuvres de bandes dessinées et ces illustrations au charme atypique - prend la forme d'un conte initiatique déroutant. Alors qu'il réussissait à faire entrer son lecteur dans son univers graphique et très personnel, par la singularité des histoires et la beauté du trait, le "roman" qu'il propose aujourd'hui n'a pas eu la même résonance chez moi. Les qualités de son écriture sont finalement aussi ses défauts: il a été pour moi difficile en effet de rentrer dans cette histoire de fratrie et de famille éclatée, justement par ce style, ce vocabulaire ampoulé et qui ne parvient pas, dans ses descriptions de la nature environnante à me transporter dans son imaginaire. Les passages où l'on se retrouve dans la tête du frère érotomane sont finalement les plus concrets, les plus crus, les plus percutants. L'écriture est alors bien différente de celle qui dominera la plupart du temps le roman: une écriture à la poésie sombre, qui ne m'a malheureusement pas atteinte. On passe d'une narration classique à un discours empreint d'images, et ce va-et-vient est fatigant, tant on aimerait en savoir davantage sur les personnages et la raison de leurs existence. Dommage, j'avais vraiment hâte!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelWaouMan
  03 mars 2014
Ce roman mêle la réalité assez crue de la vie éclatée des membres d'une famille moderne et l'imaginaire de ces personnages qui cherchent tous un moyen d'échapper à cette réalité dérangeante.
Les parents, par peur du fisc et des contaminations urbaines s'isolent dans un bunker sur une île du Pacifique, laissant seuls leurs deux fils de 15 et 12 ans.
L'aîné est épileptique et schizophrène. A 16 ans et demi, il part définitivement avec une tente igloo et un couteau allemand. Son rêve est de rejoindre la forêt et de s'envoler.
Le plus jeune se perd dans la ville à la recherche de l'amour qu'il ne trouve que dans des relations éphémères.
Seize ans plus tard, le père lui demande de venir avec son frère sur leur île pour un dernier adieu à la mère.
Commence alors un long chemin semé de violences pour réunir cette famille et se retrouver peut-être grandi et libêré des démons de l'enfance.
L'auteur, issu du monde de la bande dessinée a un style très fluide et imagé qui donne une lecture agréable. Mais il laisse libre cours à son imagination ce qui peut donner des scènes parfois violentes, osées, des rencontres inattendues, des moments un peu délirants.
L'ensemble donne toutefois un roman original et intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lalydo
  20 février 2014
Premier roman de l'auteur de bande-dessinées, Ludovic Debeurme, Ocean Park est une belle continuité de son travail de créateur. J'ai retrouvé dans cette histoire l'univers de l'auteur, découvert dans la BD Lucille, où il met en scène deux personnages torturés par la vie.
A travers les errances individuelles des 2 frères, on découvre des êtres abandonnés par des parents psychotiques qui, chacun à leur manière, vivent avec des névroses qui guident leur vie. Alors que l'un va tenter de se perdre dans des relations charnelles qui n'ont pas de sens, l'autre va chercher à trouver dans la nature un sens profond, quitte à devenir un élément de cette nature. Leurs retrouvailles vont prendre l'allure d'une quête initiatique, pour l'un comme pour l'autre.
Dans ce récit à la première personne, alternant le point de vue des 2 frères, l'auteur nous embarque dans un récit mélancolique, à la fois ancré dans la réalité et dans l'onirique, chaque personnage représentant l'ambivalence d'une seule et même personnalité.
Malgré l'écriture assez rude de l'auteur, on finit par être intrigué par ces 2 personnages et l'ambiguïté de leur relation attise la curiosité et finit par nous toucher par sa sincérité et sa grande pudeur.
Ocean Park est une histoire dont le thème a été mille fois traité mais qui évoque assez justement les liens familiaux avec toutes les contradictions qui animent chaque famille. Un roman qui touche, qui est percutant et finalement, surprenant.
Ludovic Debeurme est un auteur, dont l'univers est à découvrir sans aucun doute!
Merci à Babelio et Alma Editeur pour cette lecture!
Lien : http://lalydo.com/2014/03/oc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JOYSS
  26 juin 2017
Le style de l'écriture est assez cru. Plus on avance dans l'histoire, plus c'est irréel et je ne sais pas s'il faut se réjouir de la fin, est-ce l'aboutissement d'un rêve ou plutôt une fuite ? c'est un ensemble plutôt noir. C'est le côté relationnel entre les frères et les parents que j'ai trouvé intéressant, bien différent de ce que l'on peut lire dans la plupart des romans. J'ai lu ce livre jusqu'au bout sans mal car je voulais connaître la fin.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MelWaouManMelWaouMan   03 mars 2014
Après tout, c'est bien à ça que ça sert, la descendance: s'assurer le moment venu, malgré tout ce que nous réserve la mort d'implacable finalité, qu'un morceau de notre ADN poursuivra le cours des choses.
Commenter  J’apprécie          10
MelWaouManMelWaouMan   03 mars 2014
Mon frère est resté fidèle à ce pacte. Aujourd'hui encore, il est le fils des bois. Tandis que moi...tandis que moi, je me suis perdu dans la ville... La nuit... A la recherche de l'amour.
Commenter  J’apprécie          10
MelWaouManMelWaouMan   03 mars 2014
Je serai son enfant sauvage, allant de la forêt à l'eau, retournant à la ville encore, pour y sonder les paradoxes.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ludovic Debeurme (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ludovic Debeurme
Alors que le dernier tome de la trilogie EPIPHANIA est en librairie depuis quelques jours, Ludovic Debeurme nous ouvre les portes de son atelier pour une immersion dessinée dans ce conte fantastique...
EPIPHANIA - tome 3, déjà disponible ? https://bit.ly/EpiphaniaT3
autres livres classés : sdfVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1097 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre