AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2278070525
Éditeur : Didier Jeunesse (16/10/2013)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Dans un village, une femme vivait seule avec ses deux filles. Sa fille aînée lui ressemblait : laide et méchante. La petite, quant à elle, ressemblait à son père défunt : joyeuse, et si belle… Un soir de janvier, la mère, sans pitié, envoie la petite cueillir des violettes, un caprice de la grande. Dans la neige, la fillette rencontre douze hommes encapuchonnés : les douze mois de l’année…
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
QueLire
  28 décembre 2015
Inspirée par deux contes traditionnels, un russe et un tchèque, Sylvie Delom nous écrit un conte dans lequel la nature est maîtresse de tout. L'histoire d'une femme acariâtre qui n'a d'yeux que pour sa fille ainée, obligeant la cadette à assouvir les moindres désirs de sa soeur. À la recherche de l'introuvable, les saisons l'aideront à trouver le bien convoité. La petite revient toujours avec ce qui lui a été demandé, si bien qu'un jour, sa mère lui ordonne de lui trouver de quoi devenir riche. Les saisons ne peuvent alors plus rien pour elle.
Un conte plutôt classique, les méchants contre les gentils, le bien contre le mal, et la morale finale. Un album qui donne vie à l'hiver, les illustrations, en grande partie vertes et bleues pour représenter le froid et quelques touches de couleurs vives en fonction des saisons. Les deux contes originaux venant des pays de l'Est, je pense qu'Aurélia Fronty a souhaité s'inspirer des campagnardes de ces contrées pour créer ses personnages.
J'ai apprécié que l'on découvre les douze mois de l'année, aidant l'enfant chacun leur tour.
À première vue, l'histoire ne m'avait pas marqué plus que cela, cependant, les explications sur le sens caché des évènements qui s'y produisent donnent plus de corps à ce récit. Je vous conseille vivement de lire les notes que Sylvie Delom a inscrites sur la couverture intérieure.

Lien : http://que-lire.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
bouma
  03 mars 2014
Une vieille femme eu deux enfants d'un mariage malheureux. La première lui ressemblait, laide et avide, la deuxième était tout son contraire, et le portrait de son père. Aussi la mère et l'aîné lui faisait faire toutes les travaux pénibles. Par un froid soir d'hiver, elles lui demandèrent même de trouver des violettes, quitte à finir marier au Grand Gel.
Dans la plus pure tradition des contes de fées, voici une histoire qui s'inspire d'un conte tchèque Les saisons et les mois et d'un conte russe le Gel craquant. Je vous rapporte là des explications données à la fin de cet album (petit plus non négligeable et surtout très appréciable). La trame est assez classique avec les diverses épreuves relevées par la cadette grâce à l'aide de la nature qui ne saurait punir une enfant si dévouée. Pourtant la fin m'a surprise car justement elle tranche.
Les illustrations d'Aurélia Fronty sont absolument magnifiques. Toujours sur des double-pages, elle réalise de véritables tableaux. Les personnages sont toujours de profil, et apparaissent tout petit face à la grandeur de la nature. Les mouvements des éléments naturels (neige, gel, vent…) sont représentés par des miriades de petits points, de petits motifs récurrents et donnent une atmosphère toute particulière que j'ai vraiment apprécié.
Un album qui a fait l'unanimité autour de moi et l'on comprend aisément pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yana
  20 décembre 2013
Ce conte est inspiré de deux contes traditionnels. Sylvie Delom nous en offre, ici, une version toute en subtilité et en finesse, sublimée par les illustrations à la fois délicates et emplies de force, de Aurélia Fronty.
Lien : http://yanasaule.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
QueLireQueLire   28 décembre 2015
Mais la mère méditait sur l'habilité de sa cadette à toujours obtenir ce qu'on lui demandait.

Un jour elle ordonna à la petite :
- Va dans la montagne et trouve-nous de l'argent !
Sous n'importe quelle forme, apporte nous de la richesse. Sinon...pas la peine de revenir !

Les épousailles avec Grand Gel étaient cette fois certaines.
L'argent n'est pas un don des saisons, il est le fruit du travail des hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
boumabouma   31 janvier 2015
Elle vit, assis sur douze pierres, douze hommes sans visage, encapuchonnés de pelisses épaisses.
Trois de ces manteaux étaient blancs comme la neige, trois verts comme l'herbe, trois blonds comme les blés, trois violets comme des grappes de raisin.
Les douze hommes qui regardaient les flammes en silence étaient les douze mois de l'année.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Sylvie Delom (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Delom
Une façon divertissante de revisiter les contes de Charles Perrault: deux dés, deux équipes, un jeux. Par Sylvie Delom.
autres livres classés : saisonsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
975 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre