AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 236749021X
Éditeur : Cohen et cohen (12/02/2015)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ce livre (le deuxième opus de Marie Devois dans la collection) est consacré à l'enquête menée autour du célèbre tableau disparu de Diego Velázquez L'Expulsion des Morisques. Cette formidable investigation, pleine de rebondissements, plonge le lecteur dans l'Espagne du Siècle d'Or mais déclenche également une série d'événements bien présents auxquels il faudra donner un sens : effractions, enlèvement, séquestration... et un meurtre commis voilà plus de dix ans.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Evelynes66
  29 mars 2019
Pour son deuxième  opus dans la magnifique série Artnoir consacrée aux thrillers se déroulant dans le monde de l'art, Marie Devois nous invite à la suivre dans une passionnante enquête dans l'ombre du célèbre peintre  Vélasquez . Une aventure qui va la mener de Paris au pays basque ainsi qu'à Madrid.
 
Inès, 25 ans, licenciée en histoire de l'art et en droit, passionnée de ventes en ligne d'oeuvres, travaille pour un cabinet d'avocats dont les clients sont des collectionneurs d'art, directeurs de musées et galeristes. Son rêve a toujours été de  devenir commissaire-priseur d'où le titre du livre.
Au cours d'une vente, Inès a un coup de coeur pour une toile très abîmée pour la somme de 450 euros  qu'elle soupçonne être le fameux tableau «  l'expulsion des Morisques » de Velasquez déclaré détruit  lors de l'incendie de l'Alcazar en 1734. le Roi Philippe IV, en 1627, avait organisé un concours de peinture dont le sujet était « l'expulsion des Morisques » ordonné par son père . Quatre peintres y avaient participé et Vélasquez fut récompensé par le titre « huissier de la chambre du roi ».
Inscrit au dos de cette toile en italien cette injonction ‘cerca trova » interpelle  Inès,  qui décide de  s'intéresser à l'histoire de cette toile et des liens entre la famille etcherbane  et le peintre Ambrosio Fernandez assassiné dans son atelier, connu pour peindre à la manière du célèbre peintre espagnol.
Elle va sympathiser avec la maîtresse des lieux  où avait lieu la vente et qui accueillait des artistes en résidence et  ainsi  découvrir dans un grenier, une malle qui va révéler certains secrets.
Situant ce roman dans le contexte historique, Marie Devois  suscite notre curiosité en nous livrant en direct  l'incendie de 1734 par une succession de scènes mettant en lumière la volonté et les efforts des moines pour  sauver les oeuvres. de fines réflexions concernant la purification ethnique… sujet  toujours d'actualité.
Un livre qui nous suggère de revisiter l'oeuvre de Velasquez afin de comprendre  la façon de travailler de l'artiste et surtout de contempler le chef-d'oeuvre,  l'énigmatique portrait de la famille royale « les Menines ».
Une incitation à visiter les musées sans modération.
Collection Artnoir  chez cohen&cohen
19 euros
E.L

Lien : http://presscat.org
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MonCharivariLitteraire
  07 avril 2018
Ce livre m'a beaucoup plu. j'ai lu plusieurs romans de Marie Devois publiés dans la collection art noir et celui ci est de loin mon favori.
Une jeune fille achète une vieille toile abandonnée et très endommagée aux enchères qu'elle pense être l'expulsion des morisques de Velasquez. Commence des recherches en France et en Espagne pour déterminer si l'oeuvre est bien celle qu'elle croit. Mais, c'est aussi le début des ennuis entre cambriolage, et kidnapping! Nous suivons avec grand plaisir les aventures d'Ines qui reconstitue une période de la vie de Velasquez. Les pages se tournent toutes seules!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 avril 2018



Elle s'était pourtant juré de changer ses habitudes. De ne plus commencer la journée en consultant en ligne, en même temps qu'elle prenait son petit déjeuner, les catalogues des ventes à venir. il aurait suffi qu'elle tourne une fois pour toute la page, qu'elle clique sur "week end au soleil" au lieu d'auction.fr par exemple.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 avril 2018



Le 29 ils avaient poussés des cris de joie en découvrant dans une boite très abimée deux précieuses reliques. C'était comme un signe de Dieu. un ordre tombé du ciel qui leur enjoignait de continuer à labourer les cendres. Chaque calice, chaque crucifix, extrait des ruines venait donner du sens à leur quête.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraireMonCharivariLitteraire   07 avril 2018
La gamme de Diego Velasquez était toujours très réduite et c'est en moulinant les poudres plus ou moins finement et en appliquant les couleurs en couche minces ou épaisses qu'il créait des impressions de transparence ou de profondeur comme peu d'artistes savaient en faire.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : séquéstrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
916 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre