AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205064025
64 pages
Éditeur : Dargaud (18/03/2011)

Note moyenne : 3.84/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Revenue à la vie, Megan, la fille de Morton Chapel, est maintenant possédée par Seth, un démon. Morton a déjà vécu cette épreuve, des années plus tôt, avec la propre mère de Megan. Il sait donc que sa fille est en grand danger et que le seul moyen de tuer ce démon est de la sacrifier... Un dilemme terrible qui le pousse à revenir dans la ville de Valeria, dans la région des Appalaches, où Seth est apparu pour la première fois. Morton est décidé à mettre fin à cette ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  26 septembre 2019
L'album Megan avait déjà planté les graines qui vont permettre à Seth de germer, de prendre corps et devenir une entité à part entière… C'est donc en toute logique que l'album va lui être consacré.

D'emblée, la première de couverture retient l'attention. Ce coucher de soleil, ce personnage que l'on pressent à bout de forces qui se traîne avec ses fontes, selle et équipement sur une voie de chemin de fer donne tout de suite le ton. de qui s'agit-il ? La réponse est facile à trouver : Morton Chapel, qui aura droit ici à un part non négligeable de l'intrigue, qui mise sur un l'axe du héros fatigué et en fin de course. Les dessins, comme d'habitude seront largement à la hauteur et seront pour beaucoup dans la réussite de l'album !

Il n'est pas le seul qui sera mis à rude épreuve ici. WEST n'était pas en très grande forme dans les albums précédents, mais là, les équipiers vont devoir boire le calice jusqu'à la lice. Et pour certains d'entre eux ce sera la fin du chemin. Bien que la tentation soit grande, il ne sera pas ici question d'abattage en série de personnages et les surprises seront nombreuses.

Le scénario est ici assez étrange puisqu'il oscille constamment entre réalisme et ésotérisme. le parti finalement retenu est assez surprenant et peut justifier la fin de la série, surtout si ce choix est mis en relief avec le destin de plusieurs personnages de l'équipe. Malgré tout, ce choix est quelque peu décevant, certes, nous ne sommes pas dans un conte de fée, mais certaines décisions laissent un goût amer, d'autant que la saga s'achève sur une drôle de porte ouverte. Nous sommes, hélas, assez loin du sommet représenté par le cycle cubain.

Seth met un terme à la série WEST. Si l'on peut regretter une petite baisse de régime, la déception tient ici surtout à l'idée de quitter cette bande à laquelle nous nous sommes si rapidement habitués.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MissG
  10 novembre 2012
Ce dernier tome de la série W.E.S.T. est consacré à Seth, le démon vivant avec Megan et auparavant sa mère (et auparavant sa propre mère).
Si le précédent tome montrait au lecteur le côté pervers et diabolique de ce démon, ce volume permet d'en prendre la pleine mesure et de découvrir enfin quelles sont ses motivations : "Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Tu dois me donner la force de te protéger, Megan. Offre-moi un corps, offre-moi la vie ... et plus rien ni personne ne pourra nous séparer.".
Et si finalement cette série n'était pas en réalité la quête de la vie ?
Qu'il s'agisse du personnage de Morton qui chercher à retrouver vivante sa fille et fonder avec elle une vraie famille : "Une famille, c'est tout ce dont un homme a besoin.", ou de celui de Bart Rumble qui finira par quitter la W.E.S.T. complètement désabusé : "Je suis rentré dans W.E.S.T. parce que j'y avais des amis. L'un est mort, l'autre traîne quelque part dans cette ville, avec une main en moins ... et pour quoi ? Pour sauver une petite furie qui tue des gens comme elle respire ? Ou pour aider son propre père à mettre fin à ses crimes ? Non, très peu pour moi ! Je vous souhaite bien du bonheur, à tous les deux, le docteur et ses théories, vous et vos fantômes ... vous êtes faits pour vous entendre !", tous ces personnages n'aspirent finalement qu'à une vie calme, tranquille et heureuse.
Je trouve qu'il se dégage de ces deux derniers volumes une dimension philosophique qui n'était qu'effleurée dans les précédents tomes et ceci au détriment de l'action et de l'aventure.
L'histoire, tout en étant intéressante, manque d'aventure et de réelle tension, ceci étant sans doute lié au fait que l'action se concentre autour du personnage principal et de sa fille, alors que précédemment dans les cycles 1 et 2, elle touchait des personnes inconnues et extérieures à l'unité W.E.S.T.
A mon sens, l'intérêt principal de ce troisième cycle réside dans l'opposition entre croyance spirituelle et médecine, certains personnages croyant réellement en l'existence du démon, tandis que le personnage de Kathryn Lennox croit fermement à la médecine, plus particulièrement à la psychiatrie, pour expliquer l'état de Megan : "Je ne crois pas aux démons ... mais je crois au pouvoir de l'esprit ! Je crois même que ce pouvoir est sans limites ... Megan en est la preuve vivante.".
Au final, je ne saurai dire qui a raison, mais les dernières images laissent à penser que c'est le domaine de la psychiatrie qui l'emporte sur le spirituel et le démoniaque.
Quant aux personnages, je leur fais le même reproche que dans le précédent volume, certains ont pris un virage à 180° dans leur attitude et je ne suis pas sûre d'apprécier totalement l'orientation choisie par les auteurs, d'autant plus que ce tome clôt de façon définitive la série, avec la dissolution du W.E.S.T.
Par contre, du point de vue des dessins et de la mise en couleur, c'est visuellement très beau et agréable à regarder, d'autant que par moment cela tient plus de l'aquarelle que du dessin précis et académique.
"Seth" clôt définitivement la série W.E.S.T., série qui dans son intégralité mérite d'être lue et découverte pour ses histoires à rebondissements conçues intelligemment par les auteurs et servies par un très beau graphisme.
Néanmoins, je trouve que ce troisième cycle est plus en demi-teinte par rapport aux deux précédents, l'histoire qui y est développée n'en a pas la puissance narrative et les personnages sont moins en osmose entre eux.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
badpx
  21 septembre 2019
Le tome précédent était revenu sur une histoire paranormale.... mais pour clore le diptyque, l'explication est beaucoup plus cartésienne et psychologique : C'est un peu dommage, je m'attendais à une histoire un peu plus "libre".
Je regrette un peu que cette série s'arrête là : je commençais enfin à comprendre qui était qui. Et surtout l'histoire de ces 2 derniers tomes étaient beaucoup moins confuse que ce que j'avais lu avant, aussi c'était un petit plus facile à lire.
Par contre, je ne suis pas sûre de me souvenir longtemps de ce que tout cela racontait.
Commenter  J’apprécie          60
croix59
  20 avril 2020
Un dessin assez exceptionnel allié à des couleurs magnifiques.
Un scénario alambiqué sur les premiers tomes, un peu plus linéaire sur ce denier cycle : Megan la fille de Morton Chapel est aphasique depuis des années. Kathryn Lennox tente de l'hypnotiser et provoque la resurgence de Seth, démon qui possède depuis des générations les femmes de la famille de Megan. Son but ultime? Se réincarner totalement dans Megan.
L'équipe de West va tenter de s'interposer. Tenter mais ce sera difficile...
A lire ne serait ce que par admiration de la maitrise de Rossi. Pour le reste ce dernier cycle est plus lisible que les précédents.
La bande de bras cassés qui compose l'équipe de West est intéressante, chaque tome détaille l'un d'entre eux, Kathryn dans le premier cycle, Morton Chapel dans le dernier, mais Angel et Bishop sont un peu laissés de coté.
C'est dommage, c'est le petit manque dans cette mini série, il me semble.

Commenter  J’apprécie          20
temps-de-livres
  17 juillet 2011
Pendant que Morton Chapel est entre la vie et la mort, l'équipe de W.E.S.T au complet le recherche. de l'autre côté, Seth et Megan Chapel traversent le pays en direction de Valeria City. Johan Verhagen, le grand-père de Megan les y attend, là où tout a commencé. Une course poursuite infernale dont l'enjeu est la vie de Megan, et la mort de Morton.
W.E.S.T ou Weird Enforcement Special Team. Si les apparences font penser à la série télé "Les mystères de l'ouest", c'est s'arrêter à la surface d'une histoire. Xavier Dorison et Fabien Nury ont inventé une scénario complexe et logique. C'est le dénouement des cinq précédents livres que nous retrouvons ici. Chaque protagoniste est détaillé dans sa psyché. Si nous avions une brève aperçue de la folie des membres de W.E.S.T, ou si nous voulions nous la cacher, elle apparaît évidente. Morton Chapel qui veut tuer sa fille, Kathryn Lennox qui pense que Megan est "simplement" folle, Angel Salvaje qui doit finir l'exorcisme qu'il a commencé, et enfin les deux hommes armés: Bart Rumble, peut-être le plus raisonnable et Joey Bishop, la machine à tuer. Et Seth? Double personnalité de Megan Chapel pour les uns, démon voulant s'incarner en humain selon les autres. Les auteurs vont jouer avec les nerfs des lecteurs jusqu'à la dernière planche, pour donner une solution. Quant aux personnages secondaires, ne les croyez pas angélique. Tous les protagonistes ont une face cachée.
Si le duo Dorison-Nury écrit une histoire efficace et complexe, n'oublions pas Christian Rossi qui a travaillé le dessin et la couleur. Les cinq premiers tomes prouvaient que le dessinateur avait de la ressource, qu'il savait prendre des risques aussi bien dans les ambiances à rendre que dans les cadrages des dessins. Ce dernier tome est magnifique. Il suffit de regarder la couverture et le dos de celle-ci: Simple, élégant, sans artifice. le dessin est efficace, il n'est pas surchargé de détails, mais il reste beau grace à une maîtrise de la mise en couleur. Dans cet album, il y a des planches sans bulle. Christian Rossi a su les mettre en valeur, dès la première page. Nous sommes prévenus si nous ouvrons ce livre: Chaque planche est une histoire à elle seule.
Un sixième tome époustouflant au niveau de l'intrigue et des moyens scénaristiques mis en oeuvres : planches sans bulle, flashback, scène onirique... le dessin accompagne le scénario en donnant corps et âmes aux protagonistes. Rien n'est épargné au lecteur. Chanceux lecteurs que nous sommes de pouvoir lire cette fin de cycle. La série W.E.S.T fait partie de ces livres qu'on se doit de posséder dans la bibliothèque.
Lien : http://temps-de-livres.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MissGMissG   10 novembre 2012
Je ne crois pas aux démons ... mais je crois au pouvoir de l'esprit ! Je crois même que ce pouvoir est sans limites ... Megan en est la preuve vivante.
Commenter  J’apprécie          20
MissGMissG   10 novembre 2012
Je suis rentré dans W.E.S.T. parce que j'y avais des amis. L'un est mort, l'autre traîne quelque part dans cette ville, avec une main en moins ... et pour quoi ? Pour sauver une petite furie qui tue des gens comme elle respire ? Ou pour aider son propre père à mettre fin à ses crimes ? Non, très peu pour moi ! Je vous souhaite bien du bonheur, à tous les deux, le docteur et ses théories, vous et vos fantômes ... vous êtes faits pour vous entendre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissGMissG   10 novembre 2012
Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Tu dois me donner la force de te protéger, Megan. Offre-moi un corps, offre-moi la vie ... et plus rien ni personne ne pourra nous séparer.
Commenter  J’apprécie          00
MissGMissG   10 novembre 2012
Une famille, c'est tout ce dont un homme a besoin.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : démonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3768 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre