AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205054910
Éditeur : Dargaud (04/02/2005)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Au cœur du paradoxe américain - entre une morale puritaine très stricte et une absence totale de scrupule lorsqu'il s'agit de défendre l'hégémonie des USA -, deux amis d'enfance engagent la CIA dans une opération périlleuse : en pleine guerre froide, relancer la mafia russe pour mieux combattre le communisme de l'intérieur. Les Etats-Unis ont toujours eu l'art de créer eux-mêmes leurs meilleurs ennemis.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pavlik
  31 janvier 2016
De la politique-fiction pas si fictionnelle que ça...
A travers l'histoire de deux amis d'enfance, Floyd et Trent, Stephen Desberg nous concocte un scénario classique, sans grande surprise, mais efficace. Chacun pour des raisons différentes, l'un motivé par la vengeance (Floyd), l'autre poussé par son paternel qui y voit un plan de carrière sympa (Trent), ils décident de s'engager dans la CIA, dans le but de devenir agent de terrain. Nous sommes dans les sixties et la guerre froide bat son plein. Après l'inévitable entrainement, vient le temps des premières missions et l'action se focalise sur Trent, affecté en Inde, le terrain de jeux du moment où s'affrontent l'Est et l'Ouest.
Parallèlement, nous suivons, en 2003, un Trent vieillissant, armé de sa longue expérience des affaires louches et des coups tordus, qui enquête sur un mystérieux cabinet d'avocat, affilié à la mafia russe, qui s'est chargé de dissuader des milliers d'américains, d'origines étrangères, de voter aux dernières élections chargées de désigner le gouverneur de Floride...avec en ligne de mire les élections présidentielles.
Un premier tome plutôt bien fichu et dont l'objectif est clair : harponner le lecteur, l'appâter avec du familier bien ficelé et lui donné envie de revenir. Mission accomplie, messieurs de la Centrale Intelligente...Les ingrédients sont connus mais, tels la blanquette de mamie Yvette, sont une valeur sure : une bonne dose de machination complexe, une part d'espionnage et de missions à hauts risques, un soupçon d'amitié viril perturbée par une femme et, pour assaisonner le tout, quelques pincées de mafia, la russe de préférence. Server ce classique du thriller avec de la vodka glacée, vous m'en direz des nouvelles.
Le dessin de Labiano est tout à fait honorable et l'histoire est bien mise en valeur par une mise en page rythmée. Au final, une bd sympa, les amateurs du genre ne seront pas déçus même s'ils ne crieront certainement pas au génie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
garrytopper9
  08 mars 2014
Un suspens en six actes dont voici le premier tome.
Le début de cette saga est assez réussie. Se déroulant sur deux époques, l'action prend place à la fois dans une Amérique en pleine guerre froide et dans une Amérique contemporaine (2004, peu de temps après les élections de l'époque).
Chose assez difficile à réaliser, surtout lorsqu'il s'agit du premier tome d'une série, l'auteur arrive à alterner les deux époques sans que l'on s'y perde.
C'est sans regret, et sans gymnastique cérébrale que l'on passe d'une période à l'heure. Alors, bon, le sujet en lui même, on à l'impression de l'avoir déjà vu des dizaines de fois que se soit au cinéma ou la TV, sans doute moins en BD par contre.
C'est toutefois assez bien mené, on ne s'ennuie pas, les personnages sont accrocheurs et de fait, on a bien envie de connaitre la suite.
Une entame de série très correcte.
Commenter  J’apprécie          220
Crossroads
  23 avril 2012
Bon p'tit thriller politique sur fonds d'espionnage...
Ce premier opus fait dans le renseignement , époque guerre froide . Un double récit alternant savamment la jeunesse d'un Floyd marqué tres tot par la disparition de son pere en 1945 , mort imputée aux vilains communistes de l'époque , et un présent fait d'investigations politiques à haut risque . Des Retour Vers le Futur parfaitement maitrisés qui viennent intégrer une histoire personnelle à un récit plus global .
Années 60 . Floyd est jeune et insouciant . Avec Ray , son meilleur pote , ils décident , mais pour des raisons différentes , d'intégrer la CIA . Ray , pistonné par un pere influent , n'y voit qu'un tremplin politique là ou Floyd , lui , pense alors pouvoir venger son paternel en bouffant du coco jusqu'à plus faim .Tous les codes sont présents pour tenir le lecteur en haleine : amitié virile – mais correcte - trahie , amour déçu , rivalité qui se fait jour...le scénar est sans surprise mais éfficace ! Puis viennent les premieres missions teintées d' inévitables manipulations , parfois létales , gagnantes finales d'un jeu pratiqué au nom d'un chauvinisme exacerbé qui prete souvent à sourire . Véritable jeu du chat et de la souris pour ce panier de crabes d'envergure mondiale ! La rivalité Est – Ouest tient toutes ses promesses ! Elle contrebalance un récit plus actuel ou Floyd , alors devenu enqueteur , se trouve désormais mandaté pour éclaircir ce mystere insoluble que fut l'abstention massive de populations émigrées lors des élections présidentielles promises à ce benet , bretzelomane , qu'est G.W.Bush Jr ! de là à penser fraude et corruption en vue d'élire à tout prix un Républicain , il n'y a qu'un pas . D'ou ce questionnement essentiel : A quoi sert la miss météo sur Canal + ? La claque , avec ou sans élan ? La CIA va alors se rappeler à son bon souvenir , le KGB s'en mele , les anciennes rivalités que l'on croyait en sommeil refont surface...
Alors , effectivement , présenté comme ça , çela ressemble à un joyeux bordel incompréhensible , j'en suis conscient , si , si , mais je vous rassure , la trame de cette BD , se veut , elle , beaucoup plus claire et didactique que je ne le suis ! Fin mélange de politique fiction ( ou pas ) et de fiction politique ( ou pas ) , ce tome augure du meilleur !
Un récit prenant , un graphisme expressif aux couleurs attreyantes , une mise en page nerveuse pour soutenir un propos qui sort des sentiers battus . Premier tome prometteur qui vous donne fortement l'envie d'en découvrir un peu plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Louis_LUCAS
  14 mars 2016
"Black Op" est une série démarrée en 2004 et créée par le dessinateur Hugues Labiano et le scénariste Stephen Desberg. Si à la parution de ce premier tome, le C.V. du premier était assez succinct, j'ai découvert le second à travers la série "IR$" que j'ai abandonné, peut-être à tort, dès le premier tome car il manquait, à mon sens, de rythme. Dans "Black Op", le duo nous emmène dans la complexité des relations internationales et des conflits américains, ainsi que dans la manipulation et la corruption qui minent depuis toujours le fonctionnement du gouvernement des Etats-Unis. Ce premier tome met bien en place les principaux personnages et se sert du passé de son héros, Floyd Whitman, pour expliquer le conflit actuel dans lequel il commence à s'impliquer. L'histoire a cette fois du rythme et si pour le moment, on s'est peu attardé sur les états d'âme et la personnalité des personnages, on sait déjà pourquoi Floyd a rejoint la C.I.A. et on apprécie la mise en valeur du conditionnement anti-communiste de l'époque. Les dessins, sans être excellents, possèdent un trait original qui pèse dans la balance. Ce premier tome est un peu trop léger à mon goût mais suffisamment intrigant pour que je m'abstienne de donner un avis arrêté alors attendons le second tome pour voir comment Labiano et Desberg vont mener leur histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vexiana
  27 janvier 2017
Voici le premier tome d'une série mêlant espionnage et politique qui me laisse un peu sur ma faim. C'est complexe mais bien amené, c'est intéressant mais je ne sais pas encore si j'aime...il me manque le petit grain de sel qui, en général, me fait sauter sur le second tome d'une saga.
Le dessin me laisse un peu de marbre mais est loin d'être mauvais.
Je vais tenter le tome 2 pour me faire une idée plus claire.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PavlikPavlik   30 janvier 2016
Ce qu'il faut que tu saches, mon petit, c'est que ton père n'a pas été victime des nazis. Ton père était un héros. Il a été un des premiers américains trahis par ces salauds de communistes. Ecoute-moi bien, petit. Et n'oublie jamais mes paroles : l'ennemi, dorénavant, est encore pire. Il est rouge !
Commenter  J’apprécie          100
garrytopper9garrytopper9   08 mars 2014
Big Bob se débattait entre le remord de tromper sa femme et le prix demandé pour le faire...
Commenter  J’apprécie          50
garrytopper9garrytopper9   08 mars 2014
Kennedy s'en était allé, avec ce rêve d'une Amérique jeune à nouveau. Mais le campus avait majoritairement soutenu Johnson, à défaut de mieux...
Commenter  J’apprécie          20
garrytopper9garrytopper9   08 mars 2014
Vous pouvez transmettre un message à vos patrons...Floyd Whitman est de retour !
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Stephen Desberg (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Desberg
Trente ans après le chef d'oeuvre de Jean van Hamme, une nouvelle vision de ce que nos sociétés pourraient imaginer de pire. S.O.S. Bonheur - Saison 2 (volume 1) par Griffo & Desberg (Aire Libre) Disponible au rayon BD
Feuilleter la BD : http://bit.ly/2zN6a0P
autres livres classés : ciaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

6 questions pour voir si vous avez lu le Scorpion, tome 6:Le trésor du temple, moyen

comment s'appelle l'égyptienne, amoureuse de scorpion?

Réjaï
Méjaï
Thaï

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Le Scorpion, tome 6 : Le Trésor du Temple de Stephen DesbergCréer un quiz sur ce livre