AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2919550721
Éditeur : Editions du Petit Caveau (31/03/2014)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Un cadavre au milieu du salon du Manoir... Voilà comment l'Ordre a annoncé sa venue dans la capitale de l'empire britannique. Et ce mort a une signification particulière : la terrible entité réclame vengeance pour le trépas de l un de ses membres. En ces temps incertains, Stella Hunyadi, vampire exilée à Londres, risque sa vie. Car elle est l'unique responsable de cette dérangeante disparition... Le Prince de la ville, Rodrigue, l'aidera-t-il à survivre ou la livrer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Witchblade
  24 mai 2014
Suite et fin des aventures de Stella et de nos vampires londoniens.
Ce tome a été plus long à lire que les précédents alors qu'il est tout aussi court mais j'avais moins de temps pour lire le soir. du coup, il faudra que je me relise cette tétralogie un de ces jours pour vérifier que je n'ai rien loupé d'important pour la résolution dans ce tome. Car celui-ci est finalement le plus intéressant des 4. Il fait le lien entre les précédents et le passé des différents personnages.
Ce tome permet donc de résoudre le destin des différents personnages et de donner une explication sur leur passé, plutôt chaotique pour certains. Donc point d'enquête policière pour celui-ci, à part une quête de la vérité de la part de Stella. Celle-ci a de plus en plus l'impression de n'être qu'un pion dans les manigances politiques de chacune des ombres de Londres. du coup, elle va essayer de percer à jour tous les secrets l'entourant ainsi que ceux de ses compatriotes de l'ombre. Ce tome est donc celui des révélations et nous aide à mieux comprendre les indices laissés dans les précédents tomes.
Comme Stella, nous nous sommes fait balader tout au long de ces aventures sans se douter des secrets et des faux-semblants de chacun. La fin n'en est donc que plus intéressante mais non dénuée de sens quand on rassemble les indices des premiers tomes.
Comme vous l'aurez compris, cette série a été une très bonne découverte pour ma part car j'ai bien apprécié la compagnie de Stella, notre vampire hongroise, et l'imagination de l'auteur qui nous a créé une histoire très élaborée pour sa première série. J'ai donc eu du mal à me séparer de ce personnage principal qui a pourtant toutes les tares : vampire, femme, magicienne et qui a du caractère. Et donc un personnage comme je les aime avec tous ces défauts et qualités qui en font un être humain. Je relirais donc cette tétralogie avec plaisir. Par ailleurs, ce tome est quasi dépourvu de coquilles, ils ont changé de correcteur, il ne reste qu'une ou deux erreurs lors des découpages des mots au moment de revenir à la ligne (l'exemple le plus frappant : « dési » « -rs »...). C'était donc bien appréciable... Je vous conseille donc cette petite série vampirique mélangeant l'époque victorienne, la sorcellerie et les enquêtes policières en compagnie de charmants vampires. Pour ma part, je suivrais donc les prochaines parutions d'Ambre Dubois.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
cricribib
  08 mai 2014
J'avoue que je n'avais jamais lu les 3 premiers tomes, du coup ce fût l'occasion et c'est ce que j'ai fait avant de me plonger dans le Prince de l'ombre ;)
Ce dernier tome est a mon avis le meilleur!
L'écriture est bien, le texte est plutôt simple à comprendre mais certain mot, un peu à "l'ancienne", sont moins explicite, (normal vous allez me dire puisque l'intrigue se situe à la fin du XIXème siècle dans les rues de Londres)
le style du roman est plutôt Polar Fantastique. J'ai bien aimé le coté fantastique du livre mais un peu moins le coté polar, il manque peut être un peu de dialogue à mon goût. Par contre l'intrigue est rondement menée et le suspense au rendez-vous.
Je voudrais juste faire une petite parenthèse sur la couverture que je trouve magnifique!! Ainsi que celle des tomes précédents.
Stella est une belle vampire, enquêtrice à ses heures pour le compte du Prince de Londres alias Rodrigue. Dans le tome précédent, elle a tué par accident un membre de l'Ordre, une ordure de la pire espèce qui faisait des Zombies à profusion.
L'Ordre n'est pas content, et ils débarquent chez le Prince pour avoir des réponses et éventuellement exécuter la sentence de notre belle vampire...
Les personnages sont bien construit mais je trouve que Stella ne se rebelle pas assez, c'est une enquêtrice hors paire, je l'avoue, mais je trouve qu'elle n'a pas assez de mordant.
le Prince est un être d'une extrême froideur bien qu'il a l'air d'avoir des sentiments quand même...mais ça semble calculer, comme si ses actes étaient guidé dans un seul et unique but. J'avoue que j'accroche pas trop à son personnage.
le seul dans l'histoire qui est digne d'intérêt a mon goût c'est Drake le seul membre de leur cour qui pourrait détrôner Rodrigue "au niveau pouvoir" car lui aussi est Prince d'Ecosse.
Ce qui me plaît chez lui c'est qu'il n'hésite pas à fondre sur sa proie et n'en démord pas ;)
Pour résumé, j'ai passée un bon moment avec ce livre même si je préfère avec plus de dialogue​.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   16 septembre 2014
- Nous vivons dans un monde d'hommes, Stella. Ils font ce qu'ils veulent de nous, se jouent de nos sentiments comme de nos existences. Et nous, femmes, avons peu d'armes pour lutter contre ce désir de puissance ou de vengeance. La beauté et l'intelligence ne suffisent pas. Le temps des femmes n'est pas encore venu...
J'étais sidérée d'entendre les paroles prononcées par cette pimbêche. Était-ce parce que nous étions seules dans ce mausolée qu'elle ne se sentait plus obligée de jouer son personnage de débauchée de bas étage ? Je songeais que, finalement, Céleste, tout comme les autres, avait rempli le rôle que la ville lui avait donné depuis de nombreuses années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
WitchbladeWitchblade   15 septembre 2014
Mais une femme ne représentait qu'un jugement, tout comme ces statues antiques qui symbolisent la justice, aveugle et fragile. L'homme, lui, personnifiait le désir de vengeance par le sang, il incarnait la violence et la cruauté qui sommeillent au fond de chaque être humain.
Commenter  J’apprécie          120
WitchbladeWitchblade   16 septembre 2014
Seuls les êtres ayant commis le sacrilège suprême de boire le sang d'un autre vampire jusqu'à provoquer sa mort voit son regard doté de cette teinte jaune ! Elle est la marque de l'infamie absolue.

(dixit Drake en parlant de Rodrigue, le prince de Londres).
Commenter  J’apprécie          100
WitchbladeWitchblade   16 septembre 2014
Même immortel, un homme ne comprendra jamais une femme.
Commenter  J’apprécie          210
autres livres classés : imaginationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1733 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre