AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367730806
Éditeur : Marmaille et Compagnie (18/03/2016)
3.97/5   17 notes
Résumé :
Dans une rivière de la région d’Okayama, une vieille femme lavait son linge et ses draps.

Voilà qu’un matin, pourtant très ordinaire, portée par le courant farceur de la rivière, une pêche énorme, charnue, rose, douce, hors du commun, vient surgir entre ses deux mains.

Les deux moitiés se séparent enfin sur la table, révélant au lieu du noyau une chose incroyable : un minuscule petit garçon est assis là.

Il se redresse... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 17 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

lilice_brocolis
  27 avril 2016

Si j'avais déjà rapidement entendu parlé de la légende de Momotaro à travers divers mangas, je ne la connaissait pas encore. J'ai donc sauté sur l'occasion lors du dernier Masse Critique, surtout qu'en plus l'album avait l'air chouette. J'ai eu la joie d'être sélectionnée pour ce livre, merci beaucoup à Marmaille et Compagnie et à Babelio !

Il est effectivement très chouettes, avec de belles illustrations pleines pages au style marqué, une histoire qui repose sur des schéma classiques mais avec ses particularité et son ton qui met de bonne humeur.

L'histoire se décompose en trois partie : la naissance de Momotaro et sa vie tranquille avant qu'on lui donne pour mission d'aller vaincre les démons, le voyage jusqu'à l'île où il se trouve des compagnons, et la lutte contre les démons.

La première partie est plutôt longue, en tout cas plus que ce que l'on voit habituellement dans les albums de ce type. Momotaro y est présenté comme un personnage doux et honnête, muni d'une force exceptionnelle mais ne s'en servant que pour travailler sans peine. L'ambiance de petite vie sereine est bien posée, sans compétition ou jalousie. La partie voyage est la plus "classique" avec un schéma qui se répète trois fois et où les compagnons sont vite trouvés. La partie finale est très chouette, sur des tons inquiétants et héroïque, dynamique sans donner dans le "bing bam bang"et tout ne se resoud pas en une page (bon, ok, en trois ou quatre, mais ça ne donne pas l'impression d'une fin abrupte).

L'histoire est racontée en rimes, sur un ton sympathique et plutôt rigolo. C'est un peu moins grandiloquent que les albums pour les plus petits et j'ai trouvé ça très agréable. Des références à la culture spécifiquement japonaise y sont glissé (comme le type de gateaux que Momotaro emporte avec lui), avec un petit lexique pour nous expliquer tout ça. le texte - pas si court pour un album - se trouve dans des coins des grandes et belles images.

Parce que oui, j'y viens enfin ! le livre est magnifique ! Les décors fourmillent de détails, les couleurs sont vraiment belles et chaleureuses, les paysages sont sans aucun doute grandioses. Les personnages sont dessinés avec des traits plus simples, ce qui leur donne un côté doux et francs. Les sourires et les expressions des visages, souvent de profils, jouent beaucoup sur l'ambiance du début du récit. On retrouve certains traits que j'associe avec un style japonisant (mais je n'y connais pas grand chose), mais aussi franchement moderne et original.

Chaque paysage - que ce soit la rivière, l'herbe à raz du sol, les falaises, l'île terrifiante ou la forêt - est travailler avec beaucoup de soin et donne de suite une ambiance. On regarde vraiment l'image de toute part avant de juste s'en servir pour porter l'histoire. J'ai particulièrement aimé l'île aux monstres avec ses détails à trouver quand les personnages pas rassurés ont l'impression d'être observés, même si - il faut bien l'avouer - le principe est déjà vu, ça reste extrêmement bien réaliser.

En fin d'album on a même le droit de découvrir comment les illustrations ont été réalisées, avec les étapes successives de plusieurs planches.

Plus globalement, le travail d'édition et de mise en page est également très réussi.

Tout à fait le genre d'album que les parents aimeront encore plus que les enfants, même si ceux-ci ne devraient pas être en reste devant la belle histoire, bien construite et bien portée.
Lien : http://lemoulinacritiques.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Bazart
  11 avril 2016
Momotaro est un personnage du folklore japonais dont la légende est très populaire et très racontée dans l'Asie du Sud Est. Ici c'est l'adaptation française qui est racontée.
Le pitch :
Un jour une vieille dame en lavant son linge à la rivière trouve une pêche énorme qui jaillit des flots. Elle la rapporte à son mari et alors qu'ils s'apprêtent à la couper pour la déguster un petit garçon sort de cette pêche. Ils le baptisent "Momotaro", enfant de la pêche.
Il grandit et acquiert une force incroyable, tenté si bien que le seigneur de la région le convoque et lui confie une mission : combattre les démons cruels présents sur l'île au diable et revenir avec leurs trésors.
Y parviendra t--il ? la réponse se trouve dans l'album.
Ce qu'ils en ont pensé :
Les enfants ont apprécié de découvrir un autre conte que ceux qu'ils connaissent déjà. Ils ont aimé les animaux qui accompagnent Momotaro dans sa mission, ont trouvé les démons terrifiants.
Ils ont aussi feuilleté avec attention les dernières pages qui montrent le travail préparatif à une vignette étape par étape.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Jumax
  31 mars 2016
Superbe album reprenant la célèbre légende asiatique de Momotaro, l'enfant à la force fantastique né dans une pêche.
Malgré une fin un peu rapide, cette grande aventure enchantera petits et grands.
le petit plus qui fait toute la différence : les coulisses de l'album en fin de livre (j'adore) et le petit poème plein de tendresse que l'auteure écrit sur l'illustrateur, TROP mignon !
Lien : http://letrianglemasque.blog..
Commenter  J’apprécie          200
BOOKSANDRAP
  01 avril 2016
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/04/01/la-legende-de-momotaro-margot-remy-verdier-paul-echegoyen/

Avis : Encore un grand plaisir que de découvrir les nouveautés des éditions Marmaille et Compagnie un grand merci à Aurélie pour sa gentillesse encore une fois. Quand elle m'a proposé de découvrir cet album je n'ai pas pu résister… Déjà parce que je l'avais moi-même repéré héhé et puis tout simplement parce qu'il m'avait l'air super !
Si vous vous attendiez à une déception, ce n'est pas encore le cas aujourd'hui, je n'ai encore jamais été déçue par les oeuvres que j'ai pu découvrir jusqu'à présent et on va pas s'en plaindre haha.
C'est donc avec grand plaisir qu'on va parler aujourd'hui de « La légende de Momotaro » écrit par Margot Remy-Verdier et illustré par Paul Echegoyen.
Remettons nous déjà dans le contexte voulez-vous ? On va faire la connaissance de Momotaro, un jeune garçon, tout ce qu'il y a de plus ordinaire me direz-vous mis à part peut-être qu'il est né dans une pêche et qu'il possède une force extraordinaire. Par la suite, il va se voir léguer une mission très importante et va partir pour une épique aventure. Mais je ne vous en dirais pas plus, il faut garder un peu de mystère, après tout l'album n'est pas bien épais (à mon grand regret !).
Parlons d'abord de l'histoire. J'ai adorée, je l'ai découvert la première fois en compagnie de mon neveu de 4 ans et je peux vous dire que tout deux on a très vite accroché. Je trouve que l'auteur raconte l'histoire d'une manière très douce et pleine de sagesse, c'est agréable de suivre Momotaro, ce personnage a bon coeur et il est très courageux on sent qu'il à envie de mener à bien sa mission. Certains passages sont très intelligents, je vous explique tout de suite. Ils sont écrits de manière à ce qu'un enfant soit captivé et puisse participer au récit. Pour vous donner un exemple, quand je faisais la lecture à mon petit neveu, dans un passage il est narré que Momotaro emmène dans son baluchon des gâteaux, et cela est répété à chacune des rencontres qu'il fait avec ses compagnons de voyage et mon neveu criait à chaque fois que j'arrivais au passage du fameux baluchon « Il emmène des gâteaux ! Des gâteaux ! » haha il était très enthousiaste d'avoir bien suivi l'histoire et d'avoir tout compris.
Pour parler maintenant des dessins. Je trouve que le coup de crayon de monsieur Echegoyen sublime à la perfection l'histoire. le style très japonais, épuré et à la fois simpliste du dessin s'allie à la perfection à ce que j'imaginais que cet album ressemblerait. On sent une réelle douceur dans les illustrations, les traits des personnages sont doux, comme les couleurs et l'ambiance générale de l'oeuvre. Il n'y a quasiment que des doubles pages de dessins où le texte est implanté dans un coin ou un autre. Rares sont les pages blanches et c'est un très bon point, on profite d'autant plus des détails et des paysages.
Un des points également que j'ai beaucoup aimé, comme pour « le fantôme de Canterville », ce sont les planches rajoutées à la fin de l'histoire, il nous est montré les étapes afin d'obtenir le dessin final. On voit les ébauches au crayon, puis le remplissage en couleur ainsi de suite, c'était très intéressant et ingénieux de les insérer.
Vous l'aurez donc compris, c'est sans réelle surprise, je voudrais vous recommander grandement « La légende de Momotaro ». Cette adaptation française du conte traditionnel est un petit bijou, si vous avez des enfants, ou pas d'ailleurs ! C'est un très bel objet livre que je suis ravie de posséder et pourtant j'ai plus de 10 ans haha.
On est happés dans ces paysages merveilleux ainsi que dans la culture asiatique dès la première page et ce fut un bonheur de suivre le jeune Momotaro et ses amis dans sa folle aventure.
Je recommande ! Très bel album jeunesse.
Pour la note : 15/20.
Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cylhis
  08 avril 2016
Dans le cadre de la dernière Masse Critique spécial jeunesse, j'ai été sélectionnée et j'ai reçu cet album des éditions Marmaille et compagnie. Un grand merci à Babelio et à la maison d'édition de ce bel illustré tout en poésie.
Momotaro est issu d'une pêche, qu'une vieille femme a reçu entre les mains alors qu'elle lavait son linge dans une rivière. Cet être alors minuscule va se révéler extraordinairement fort, au point de se voir confier une mission digne d'un héros…
Mon petit laïus, totalement dénué de poésie et de musique est tout le contraire de cette légende qui se lit à haute voix. La musique des mots répond à celle des illustrations magnifiques et le tout nous emporte facilement au coeur du Japon, aux côtés de cet être formidable de force et de simplicité à la fois. Un très beau conte à lire à son enfant, et même à soi-même, pour nous préparer à de doux rêves…
Un très bel objet à offrir, à s'offrir, à découvrir !
Et le petit mot qui accompagnait le pli était fort sympathique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Ricochet   25 août 2016
un joli album pour entrer dans l’onirisme japonais.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   30 mars 2016
Sans l'avoir cherchée, j'acquiers une force inespérée.
Cependant, je n'ai aucune envie de travailler.
Je préfère méditer et contempler la nature, me coucher dans les herbes et respirer l'air pur.
Je réfléchis souvent à ma force miraculeuse, je me sens voué à une destinée plus glorieuse.
Commenter  J’apprécie          120
ColibrilleColibrille   12 mai 2016
Mais je me fiche de la richesse et des honneurs.
Je rentre chez moi et retrouve avec bonheur
les bras de mes parents, la tendresse de leur cœur.
Car tel est pour moi le véritable trésor :
l'amour de ma famille, qui m'aime et que j'adore.
Commenter  J’apprécie          40
ColibrilleColibrille   12 mai 2016
Dans un petit village ensoleillé,
Bercé par l'odeur du foin coupé,
Le son des ruisseaux de campagne,
Et l'air frais de la montagne,
Naît un garçon au nom chantant,
Plus rêveur que les autres enfants.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   12 mai 2016
Dans une rivière de la région d'Okayama,
une vielle femme lavait son linge et ses draps.
Tous les jours, fatiguée par son âge et sa vie,
elle s'acquittait de sa tâche sans grande fantaisie.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   12 mai 2016
Sans plus attendre j'emprunte le chemin escarpé
qui conduit vers l'île où m'attend ma destinée.
Je sais que la route sera semée de dangers,
mais rien ne saurait affaiblir ma volonté.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Paul Echegoyen (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Echegoyen
Voyages de Gulliver - De Laputa au Japon
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1226 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre