AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782924648155
Éditeur : Studio Lounak (28/09/2018)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Même si l'étrange été d'Élodie tire à sa fin, elle n'entend pas pour autant quitter le Camp du Lac à L'ours sans avoir élucidé le mystère entourant le directeur et cette lumière fantomatique qui est apparue dans la forêt. Avec Catherine... c'est compliqué -ou complexe- rien n'est trop sûr, mais entre des rouquines toujours aussi monstrueusement adorables et des légendes qui semblent prendre vie, Élodie mène l'enquête, malgré la peur et l'épuisement.
L'Esprit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  15 janvier 2019
Le 1er tome de « l'esprit du camp » avait été une très jolie découverte. Cette chronique à la fois drôle et nostalgique m'avait emballée. Autant dire que j'étais impatiente de lire ce 2nd tome. Mais j'avoue que mon impatience était teintée d'une certaine appréhension. Falardeau allait-il parvenir à clore son diptyque aussi bien qu'il l'avait commencé ? A ma grande joie, la réponse est oui.
Dans ce 2nd tome Falardeau conserve les mêmes ingrédients et le même ton que le 1er volet tout en parvenant à se renouveler. Si les ingrédients sont les mêmes, le dosage est un peu différent. L'auteur met d'avantage l'accent sur l'aspect fantastique sans pour autant sacrifier la véracité des personnages et la profondeur de leurs relations.
J'espère que ce très modeste petit billet donnera envie à quelques-uns de découvrir ce diptyque injustement méconnu. « L'esprit du camp » est une très bonne B.D qui mériterait un plus large public.
Commenter  J’apprécie          354
Shan_Ze
  21 octobre 2019
Le premier tome avait été lu il y a un petit moment et j'avais hâte de savoir si cette histoire tournerait au fantastique ou pas. Est-ce une hallucination d'Elodie ?
Beaucoup aimé ce second tome avec le lexique québécois, les furies rouquines et l'intrigue mystérieuse. Une BD qui parle de l'adolescence, de l'amitié sous fond de camp de vacances. Très drôle et très touchante !
Commenter  J’apprécie          240
jamiK
  03 octobre 2019
Il y a beaucoup de choses dans cette bande dessinée.
L'histoire tout d'abord : Elodie va faire sa première colonie de vacances en tant que monitrice, ça se passe au Québec.
Il y a des petites filles espiègles, une héroïne un peu perdue, une histoire très Girly d'amitié voire plus, de joies de l'adolescence, de découvertes et de rencontre, l'héroïne tient un journal intime, l'aspect québécois est appuyé, on arrive à entendre l'accent avec l'utilisation du vocabulaire bien spécifique, chaque chapitre est agrémenté d'un glossaire. Il y a aussi une part de fantastique, de mystique panthéiste, il est question d'esprit de la forêt, le récit tergiverse parfois vers une ambiance inquiétante et lugubre.
Je n'ai pas vraiment apprécié le dessin, très marqué par l'influence des mangas, grand yeux, expressions stéréotypées, mise en page raide, même s'il y a un peu plus d'audace dans les scènes fantastiques.
Mais surtout, je n'ai pas accroché à tout cet imbroglio fourre-tout, je n'ai pas compris ce que la partie fantastique apportait au récit, ni même ce qu'apportait l'identification à la société québécoise, si ce n'est un peu d'exotisme pour pimenter le récit, et les personnages sont tous plus insupportables les uns que les autres, l'auteur voudraient que les plus sympathiques soient ceux qui font tout le temps la gueule ou sont les plus désagréables, je n'arrive pas à m'y intéresser. J'ai eu l'impression que cette histoire utilisait le maximum de recettes pour toucher son public et tout cet ensemble s'accumulait sans liant, on passe du fantastique à l'humour pour revenir à l'histoire Girly, tout cela s'articule de façon très artificielle, ça tire dans tous les sens pour une simple bleuette d'ado.
Bref, ce n'était pas pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Vexiana
  06 juin 2019
Il y avait tellement de choses qui m'avaient plu dans le tome 1 que je craignais un peu de lire le tome 2 tout en étant vraiment impatiente de mettre la main dessus.
Et bien, c'est une très bonne suite qui clôture (déjà et c'est triste) les aventures d'Elodie, de Catherine, du directeur, des rousses et de tous les autres.
J'ai beaucoup ri, j'ai été attendrie, j'ai voyagé, j'ai eu envie d'écouter du Nirvana et du Black Sabbath, j'ai eu envie de reprendre les deux tomes et de tout relire à nouveau...je pense que ce sont des signes qui ne trompent pas, c'est un coup de coeur pour moi.
L'histoire est vraiment bien pensée, mêlant efficacement les genres et prodiguant de la nostalgie à ceux qui voudront la trouver. Les personnages sont tous excellents et attachants, les relations entre-eux sont vraiment bien pensées.
Le dessin est très bon, vraiment rien à redire.
Le petit plus : les lexiques reprenant les expressions québécoises avec les 'traductions' en 'français', certaines définitions sont vraiment drôles.
Bref, un excellent diptyque où on sent que l'auteur s'est fait plaisir et ça change tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
gayane
  11 mars 2019
L'été d'Elodie touche à sa fin mais elle ne partira pas du camps du Lac à l'Ours avant d'avoir résolu le mystère entourant le directeur du camp.
Une BD que j'ai beaucoup apprécié, notemment parce qu'elle est québécoise et qu'elle m'a permise de découvrir le français de la-bas.
J'ai adoré les petites rousses d'Elodie, j'ai adoré le dessin, les couleurs et les expressions des personnages.
Je regretterai seulement que le réit ne soitpas plus long, plus développé, plus complet.
Je recommanderai !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   06 mars 2019
Hier… Je l'ai vu hier… Il était torse nu avec des cornes sur la tête… et il était en train de vider Magalie de son énergie vitale…
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   06 mars 2019
À part le père Noël, je connais pas beaucoup de visiteurs nocturnes avec des bonnes intentions…
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   06 mars 2019
La haine m’apaise / Le chaos me nourrit
Commenter  J’apprécie          10

Video de Michel Falardeau (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Falardeau
Critique de L'esprit du camp
autres livres classés : camp de vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16632 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre