AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2371022683
Éditeur : Lumen (19/03/2020)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Fermez les yeux et envolez-vous main dans la main avec Piper McNimbus !

Piper McNimbus sait voler. Comme ça, le plus naturellement du monde, les doigts dans le nez. Tonneaux, vrilles et loopings, elle sait tout faire. Terrifiés de voir la nouvelle se répandre, ses parents dissimulent ses talents aux yeux du monde... jusqu'au moment où elle se trahit devant la ville entière. Du jour au lendemain, elle se retrouve dans une école top-secrète de haute séc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Eowyne
  31 mars 2020
Un roman qui, je pense, plaira aux adolescentes. Déjà, j'ai fondu pour la couverture. Piper, gamine qui habite à la campagne, découvre qu'elle a le pouvoir de voler. Pour ne pas effrayer les villageois, elle doit se cacher mais c'est sans compter les ragots et la découverte de son secret. Arrivent alors les médias et une mystérieuse directrice qui l'emmène dans une école pour les enfants différents. Mais quel est le but réel de cet établissement ? Piper, arrivera-t-elle à se faire des amis alors que Conrad, le plus ancien élève semble la prendre en grippe ? le personnage de Piper est attachant car derrière son côté "bouseuse" (accentué par la manière dont elle parle), elle analyse les gens autour d'elle. J'ai eu parfois quelques difficultés à me rappeler de tous les enfants et de leur pouvoir mais j'ai été agréablement surprise par les rebondissements. Les péripéties en fin de roman et la conclusion ont été un peu rapides à mon goût. Il reste des zones d'ombre (qui est J ?) préparant sûrement à un tome 2. Un bon moment de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesJoliesLecturesdePapier
  21 mars 2020
Avec sa jolie couverture et son résumé qui promettait une histoire des plus attrayantes, je n'ai malheureusement pas été totalement convaincue par ce roman. L'histoire est agréable et rafraîchissante mais, de nombreux points négatifs sont venus faire obstacle à ce qui aurait pu être un bon moment de lecture.
Concernant le style d'écriture, nous sommes vraiment sur un style relativement fait pour de la littérature jeunesse. La plume de Victoria Forester est fluide et plaisante mais reste toute de même assez simple. C'est un peu le même style d'écriture que l'on retrouve dans la série Rosewood Chronicles de Connie Glynn. Bien évidemment, il est normal que le style soit un peu plus enfantin car il ne faut pas oublier que ce roman a été réalisé pour un plus jeune public. En somme, l'écriture ne m'a dérangée tant que cela.
Ensuite, pour ce qui est du rythme et de l'intrigue, j'ai eu quelques difficultés. J'ai trouvé le rythme du récit particulièrement lent et la façon dont est construite la trame n'aide pas non plus. On alterne entre le présent et le passé de certains personnages sans jamais voir apparaître une distinction entre ces deux temps. Donc, il difficile parfois de s'y retrouver. L'intrigue, quant à elle, est suffisamment bien échafaudée mais pas assez exploitée et approfondie à mon sens. En effet, certains éléments auraient mérité d'être un peu plus creusés et l'histoire finit par être bâclée. de plus, la fin part légèrement dans tous les sens, faisant passer ainsi à la trappe de nombreuses informations.
Pour ce qui est des personnages, là encore, il y a un gros manque d'exploration. Ils sont les uns et les autres très sympathiques mais tous manquent cruellement de tempérament. Certains passent inaperçu, très peu d'informations sont dévoilées à leur sujet et au final, on se retrouve avec des personnages qui font de la figuration. Un mystérieux personnage fait également son apparition au cours de l'histoire, seulement, il repart aussi vite qu'il est arrivé. Je trouve cela dommage car je pense qu'il aurait pu apporter un plus à l'histoire.
Piper est une jeune fille attachante et adorable, néanmoins, elle passe souvent pour une enfant un peu niaise. Bien qu'elle soit importante, je n'ai pas spécialement trouvé que son personnage était impressionnant. Conrad, quant à lui, est peut-être un peu plus travaillé mais les raisons de son comportement hostile envers ses camarades sont tirées par les cheveux. Autre personnage qui avait aussi une importance particulière : le Dr Infernal. Une fois de plus, un personnage qui fait défaut, pourtant essentiel à l'intrigue. Un nombre important de questions à son sujet restent sans explication et nous n'en savons pas plus après avoir fini le livre.
D'ailleurs,  parlons-en de cette fin. Comme je le disais plus tôt, elle est pour ma part bâclée. Victoria Forester laisse une fin ouverte malgré le fait que ce roman soit un one-shot mais au lieu de me satisfaire, cette fin m'a frustrée. Pas de conclusion à l'intrigue, pas d'éclaircissement au sujet du mystérieux personnage et aucun renseignement concernant les origines des pouvoirs de Piper et des autres enfants ou alors, j'ai loupé un épisode…
En conclusion, La Fille Qui Pouvait Voler est pour moi une lecture en demi-teinte. L'histoire avait tout pour me plaire et me faire passer un bon moment. Malheureusement, trop d'imprécisions persistent. Néanmoins, l'idée de base reste tout de même intéressante. Je trouve que le roman est assez court pour le développement de l'univers créé par Victoria Forester et cela aurait intéressant de répartir l'histoire sur plusieurs tomes. En tout cas, je vous laisse vous faire votre propre avis sur la question et il ne faut pas oublier que cela reste mon avis personnel.
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lupiotte
  22 mars 2020
Je tiens tout d'abord à remercier Lumen pour l'envoi de ce roman. Je trouve la couverture de ce roman absolument magnifique ! Lumen nous gâte toujours avec l'esthétique de ces romans et on ne s'en lasse pas le moins du monde ! J'étais clairement curieuse de découvrir ce roman à cause de sa description disant que c'était un mélange entre Prison Break et X-Men, je dois dire que ça m'intriguait clairement. Alors en soit ce n'est pas faux mais c'est quand même très jeunesse ce roman donc c'est ça mais en mode très gentillet. J'ai trouvé la première partie assez longue où l'autrice nous présente Piper et sa vie avant de se retrouver dans une école top secrète de haute sécurité. On voit que ces parents n'aiment pas la différence de leur fille et la cache pour que personne ne soit au courant, ils lui interdisent littéralement de voler et même d'aller à l'école pour que justement son pouvoir ne soit pas dévoilée jusqu'au jour où forcément ce secret fut connu. Rien ne dure éternellement … Forcément, elle est pointée du doigt parce que les gens n'apprécient pas les différences et ne savent pas encaisser. du coup, le gouvernement l'apprend et lui offre une autre vie. Mais finalement, les choses ne vont pas tourner comme Piper l'aurait espérer.
L'autrice veut réellement montrer dans ce roman que beaucoup de différences existent et qu'il ne faut pas en avoir honte ni même les cacher. C'est un message fort dans un roman destiné aux jeunes pour faire passer le message d'une manière originale en mettant les héros de l'histoire à avoir des pouvoirs tous différents. Beaucoup de personnes n'aiment pas les différences et aimeraient réussir à faire changer ceux qui en ont. C'est ainsi que l'école où ils sont essayent de leur supprimer leur pouvoir. Ils mentent, abusent des enfants, et font des expériences horribles. Ils sont littéralement en prison et il faut qu'ils arrivent à s'en échapper par tous les moyens mais tout n'est pas si simple … C'est un roman assez fort et prenant quand on passe la première moitié. Je dois dire que j'ai eu du mal à décrocher une fois que les choses sérieuses commencent. Je me suis demandée comment le roman allait finir parce que il y a un passage auquel je ne m'attendais pas du tout ! le roman arrive à nous surprendre à plusieurs reprises et c'est très plaisant dans notre lecture car rien n'est vraiment prévisible !
En résumé, la fille qui pouvait voler est un roman au message fort sur la différence et sur l'acceptation de celle-ci. C'est un livre très bien écrit, facile à lire ! Il a quelques défauts mais passé la première partie on le dévore littéralement ! Une très bonne découverte que je ne peux que vous encouragez à découvrir où tout du moins vos plus jeunes lecteurs à la maison !
Lien : http://antredeluciole.fr/202..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookmotion
  21 mars 2020
Et si le ciel devenait votre univers, vous cacheriez-vous ?
Piper n'est certainement pas une fille comme les autres. D'abord, sachez que déjà bébé, elle savait l'éviter dans les airs, comme ça, sans même y penser. Puis, en grandissant, elle s'aperçut qu'elle pouvait faire bien d'autres choses…
Mais ne croyez pas que Piper était heureuse de son pouvoir. D'abord, il fallait le cacher. Comment expliquer qu'une petite fille d'un petit village ancré dans es traditions puissent comprendre une telle chose. le diable serait-il derrière tout cela ?
Puis un jour, tout changea… Piper se retrouva dans un centre spécialisé, où elle put rencontrer d'autres enfants comme elle. Enfin, pas tout à fait… Elle n'était plus seule, mais il lui fallait maintenant combattre d'autres démons !
Un ton frais et léger, pour une aventure qui se veut débordante d'énergie, de suspens et de trahisons. La jeune héroïne, Piper, découvre à peine ses talents qui bouleversent son monde – intérieur et extérieur – que la voilà propulsée dans un univers à l'antipode de sa petite vie tranquille de fille de fermiers. Elle y côtoie une bande de jeunes prodiges belliqueux pour certains, voire carrément méchants, fleurs bleue pour d'autres. Mais chacun semble cacher un secret, à commencer par la merveilleusement gentille Mme Inferna…
Un ton décalé donc, pour une histoire loin des super héros qu'on connaît, qui donne une puissance narrative sur les sujets abordés tout en douceur, mais sans faux-semblants, comme le harcèlement, l'abandon, la violence…
La couverture du livre, aussi fleur bleue que possible, est tout aussi trompeuse. Ne vous y fiez pas, et succombez au charme et à la force de caractère de la petite Piper, dont on pourrait trouver de nombreux points communs avec une certaine Fifi Brindacier.
#lafillequipouvaitvolerLumeneditions #NetGalleyFrance
Merci aux éditions Lumen et à NetGalley pour leur confiance.
Lien : https://bookmotion.fr/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire-une-passion
  24 mars 2020
J'avais envie de lire un livre jeunesse, qui me ferait passer un bon moment. Alors, mon choix s'est porté sur ce livre. Si le début était très prometteur, très vite, ça a tourné à la catastrophe et j'ai de plus en plus détesté cette lecture...

L'idée de base était très intéressante, je l'avoue : une jeune fille qui se découvre des pouvoirs magiques, de pouvoir voler, c'est assez dingue. Qui n'a jamais rêvé de voler, hein ? Et le début était prometteur, vraiment. J'ai pris plaisir à découvrir cette univers, cette jeune fille avec sa famille et tout ce qui tournait autour.

Et puis très vite, la catastrophe. C'est passé de bonne lecture en une lecture difficile, compliquée et qui partait dans tous les sens. En réalité, ce qui m'a le plus énervée, c'est le fait que l'auteure prenne ses lecteurs pour des débiles. Ouais, désolée, le terme est sans doute fort, mais c'est ce que j'ai ressenti. Des scènes loufoques, sans réalisme, des réactions totalement déplacées, de la méchanceté gratuite, des personnages inintéressants. Bref, ce premier tome est pour moi une réelle déception.

Et croyez-moi, je pensais vraiment aimer ce roman. Il avait tout pour me plaire. Comme quoi, même une très jolie couverture ne fait pas tout... L'intrigue aurait pu être complètement dingue, mais l'auteure s'est trop éparpillée, donnant ainsi des scènes un peu WTF et qui n'avaient aucun sens. Entre méchanceté gratuite, des réactions inadéquates et des personnages pas attachants, il est clair que ce roman et pour le moment, ma plus grosse déception de l'année...
​En résumé, un premier tome qui commençait bien et qui est parti en live assez vite. Des réactions inadaptées pour un roman jeunesse, des idées fouillies et sans vraiment de contextes. Bref, une belle déception pour moi. Mon aventure s'arrête ici sur une note amère et un peu énervée.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
EowyneEowyne   31 mars 2020
Le Dr Inferna avait promis de tenir Piper à l’abri du danger. Sans compter que les besoins spécifiques de leur fille exigeaient un programme d’apprentissage personnalisé, conçu en fonction de ses aptitudes.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Victoria Forester (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Victoria Forester
La Fille qui pouvait voler, premier tome d'une trilogie signée Victoria Forester, arrivera en librairie le 19 mars prochain !
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15755 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre