AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B08NHV9F95
377 pages
Black Ink Editions (30/11/2020)
4.12/5   37 notes
Résumé :
Ingénieure fraîchement diplômée, Jules n’en revient pas lorsqu’on lui propose un emploi de chargée de recherches sur le terrain.

Elle se voit déjà à Hawaï, destination parfaite pour échapper à la neige et au folklore de Noël qu’elle a en horreur !

Sauf que... la filiale avec laquelle elle a signé se situe en Islande. Pour ne rien arranger, la société lui attribue un drôle de spécimen comme chauffeur...

Lauritz Stéphansson... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 37 notes
5
8 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, ce n'est pas le bellâtre affiché sur la première de couverture qui a attiré mon regard mais bien le titre : "jól" qui signifie "Noël" en islandais. Ah l'Islande ! Pays magnifique à la beauté sauvage et rude avec ses paysages à couper le souffle, ses aurores boréales magiques, sa langue imprononçable ou presque, sa météo plus que changeante, ses harengs dès le petit déjeuner, ses traditions d'un autre âge et tellement de choses encore. Ce charme inégalable ...

Cette petite romance m'a permis de retrouver un peu de l'Islande que j'ai eu la chance de découvrir il y a un peu plus d'une dizaine d'années, avant le flot de touristes.

Jules, une jeune scientifique de 25 ans vient de décrocher le job de ses rêves : "chargée de recherches sur le terrain" ! Par contre, elle pensait s'envoler vers Hawaï mais manque de pot, c'est pour Reykjavík qu'elle a signé ...

L'écriture est simple et fluide. J'ai particulièrement apprécié l'introduction des différents chapitres, nous en apprenant plus sur les traditions du pays. L'intrigue en elle-même est sympa, mais nous sort les clichés habituels. Il faut tout de même avouer qu'on s'y attend un peu quand on choisit ce type de lecture. J'avais juste envie de me plonger sous la couette et de profiter d'une histoire "cocoon", sans prise de tête. Cette balade islandaise a donc parfaitement joué son rôle. Dépaysant !

Commenter  J’apprécie          200

Une romance de noël pétillante, sensuelle et animée qui nous transporte directement dans les merveilleux paysages de l'Islande ainsi que son folklore et ses traditions. Jol est une romance intense, magique et féerique qui ne peut que conquérir son lectorat.

On y fait la connaissance de Jules, une jeune scientifique pleine d'ambition pour qui travailler chez Caltech serait parfait ; une véritable opportunité pour elle de faire ses preuves et sortir de la réputation que lui offre son nom de famille déjà connu dans le monde de la science. Seulement voilà, sur un malentendu, la demoiselle se retrouve propulsée pendant six mois sur les terres sauvages et glaciales de l'Islande au lieu du sable chaud et des paysages carte postale de Hawai. Et le "pire" dans cette histoire, c'est qu'elle y va pendant les fêtes de fin d'année, et autant dire qu'elle n'affectionne pas Noël, ni tout ce qui s'en rapporte.

En parallèle, nous faisons la connaissance de Lauritz, propulsé dans la peau d'un chauffeur par son frère aîné car son nouveau chargé de recherche a fait virer ses deux précédents chauffeurs qui se sont avérés soit ivre, soit trop tactile à son goût. Motivé par l'argent nécéssaire pour ses travaux, Lauritz accepte de faire ce job pour les six prochains mois. Seulement voilà, persuadé d'avoir affaire à un homme, il se retrouve face à un joli petit bout de femme...

Entre Lauritz et Jules, c'est explosif dès le départ. Aux yeux de la demoiselle, son nouveau chauffeur représente absolument tout ce qu'elle n'aime pas : il est rustre et arrogant, il collectionne les femmes, il est beaucoup trop familier avec elle et surtout : il est trop grand, blond et barbu ! La représentation parfaite du Viking islandais. Loin d'être ravis de leur situation actuelle, Lauritz et Jules vont absolument tout faire pour se débarrasser l'un de l'autre et se lancer dans des paris tous plus farfelus les uns que les autres.

L'auteure nous offre une histoire pétillante qui dissimule malgré tout une romance émouvante pleine de rebondissements. On est loin des clichés des romances Hallmark car celle-ci ne traite pas du traditionnel Noël connu de tous. Jol est présent dans chaque fibre de cette histoire et cela nous fait voyager dans de nouvelles légendes et traditions. J'ai beaucoup aimé cet inédit qui sort du lot, et qui apporte une véritable vague de fraicheur. La plume est fluide, et addictive. Ca se lit vraiment tout seul, j'ai eu beaucoup de mal à me détacher de ma lecture une fois celle-ci commencée.

Vous l'aurez compris, les personnages principaux (mais aussi les secondaires !) sont plein de peps et de caractère. Entre un viking sans filtre qui dit exactement ce qu'il pense tout en usant d'humour dérisoire, et une scientifique grognon, stricte et froide, on ne peut que s'attacher. Surtout que Lauritz se fait un devoir de lui faire découvrir et apprécier l'Islande à travers ses nombreux défis, et nous entraîne malgré nous dans une lecture drôle, addictive, et bouleversante. A travers ces nombreux paris, les liens se resserrent entre Jules et lui. Attirance ou amitié ? La frontière est plus que mince, et ils se perdent leur jeu. Entre eux, c'est sensuel, puissant et profond. Il y a une vraie alchimie. L'un et l'autre cachent des cicatrices de la vie et ce ne sera pas toujours facile de laisser les ombres de leurs tableaux se dissiper.

Les personnages secondaires ont un rôle très important dans cette histoire, aussi bien ceux qui sont physiquement présents que ceux qui sont présents de manière omnisciente. Chacun a son caractère et apporte sa touche. J'ai beaucoup apprécié la famille de Lauritz : son frère aîné Matheus, sa femme Rina ainsi que leurs trois enfants : Leena, Peter et Rollo. A leurs côtés, Jules va beaucoup évoluer. En plus de Lauritz, cette famille va avoir une grande importance dans l'évolution de son personnage. Et puis, parce qu'il en faut toujours un, il y a ce personnage qu'on déteste. Vraiment. Celui où on veut rentrer dans le livre pour aller le frapper et lui faire payer... Oui, ce personnage là ! Mais dans la globalité des personnages, je me suis attachée à chacun d'entre eux à des niveaux différents.

J'ai passé un excellent moment lecture auprès du Viking et d'Heslihnot. J'ai été charmée et ai vécu un véritable dépaysement. le folklore islandais est très bien mis en avant, et la mise en page du livre rajoute un vrai plus. C'est un peu comme si moi aussi j'avais été propulsée là-bas pour suivre de très près toute cette histoire. J'ai tout aimé dans ce livre, c'est passé très près pour que cela soit un coup de coeur. Il manque un tout petit truc que je ne saurais définir, mais ce qui est certain, c'est que ce roman rentre dans ce que j'appelle les lectures doudou : celles qu'on relie avec plaisir et sans jamais se lasser et qui nous transporte dans un univers rassurant.

Je ne connaissais pas Isabelle Fourié, mais cette première expérience m'a donné envie de réitérer très prochainement.

Commenter  J’apprécie          00

En commençant à écrire cet avis, je me suis dite qu'il fallait vraiment que je classe mes idées sur mon ressenti à la lecture. Je crois que je pourrai vous écrire un très très long article sur ce roman, mais serait-il opportun de vous livrer tout ce que j'ai vécu en le lisant. Non, il me fallait donc trouver le juste milieu. Mais je crois que ce livre m'a surprise, répondant à mes attentes oui et plus encore, alors à moi de vous livrer un avis suffisamment construit pour que vous ayez envie aussi de le lire !

Jules est une jeune française brillante, elle a beaucoup d'ambitions et après un stage de fin d'études plus que satisfaisant, elle a envie de faire ses preuves et de montrer qu'elle peut réussir dans son domaine. La réponse à un poste qui lui permet d'envisager un bel avenir, nous conduit à la suivre loin de son quotidien, mais dans des sphères plus au nord que ce qu'elle avait prévu. Elle, qui ne rêvait que de plages, de chaleur et de soleil, se retrouve en poste en Islande. L'Islande, là où le jour ne dure que quelques heures, où les températures descendent très bas en dessous de zéro et où les conditions de vie différent complètement avec nos habitudes. Elle était bien entendu au courant de tout cela, mais le choc est tout de même assez rude et le dépaysement saisissant ! Là voilà donc embarquée pour six mois de mission, qu'elle envisage comme une épreuve mais aussi comme un tremplin vers un bel avenir professionnel. L'importance pour elle de cette réussite vient de l'éducation qu'elle a eu et des rapports particuliers qu'elle entretient avec ses parents, d'abord avec sa mère assez despotique et carriériste, qui lui a mené et lui mène encore la vie dure, et son père, plus effacé mais tout aussi intelligent et brillant. Elle a de qui tenir ses talents et sa persévérance, mais c'est aussi au dépend du reste de sa vie, et aussi de sa personnalité qui a forcément subit des désagréments par rapport aux attitudes de ses parents.

Lauritz, ce personnage, c'est notre personnage masculin. Alors déjà il est canon, ça, il n'y a pas de soucis, personnellement je dirai qu'il répond assez bien au fantasme du viking, j'adore. C'est déjà un point essentiel, physiquement on ressent quelque chose pour cet homme grand, baraqué, tatoué, barbu, chevelu, blond, tout simplement canon pour faire bref. Puis on le découvre, c'est un homme qui a des valeurs, déjà j'ai trouvé intéressant de voir ce qu'il est et ce qu'il souhaite faire, et les moyens qu'il se donne pour y arriver, j'ai beaucoup aimé cet aspect-là de sa personnalité. A côté de cela, il mène une vie un peu déchue, où il se laisse porter par des envies basiques de jeune mec en manque de sexe. Une attitude qui nous apporte quelques belles phrases bien placées, et des attitudes de séducteur en manque constant, mais une attitude qui cache aussi tout autre chose. Lauritz a donc une part de sa personnalité qui intrigue, assez mystérieuse et qu'il a tendance à cacher derrière une attitude très désinvolte, forcément cela nous attire d'autant plus.

Donc je ne vous cache pas que les deux personnages principaux m'ont beaucoup plu, tant dans leurs forces de caractère que dans leurs faiblesses. Nous les découvrons tels qu'ils sont aujourd'hui, lui bien ancré dans son pays, sa famille et ses projets, elle à la recherche du meilleur pour prouver qu'elle vaut quelque chose. Mais tous deux sont aussi bien loin d'eux-même, ils se sont oubliés, cherchant l'approbation, le pardon et bien d'autres choses encore, sans plus penser à soi et uniquement à cela. Cette rencontre et cette mission va leur permettre de se retrouver petit à petit, de faire ressortir leur véritable personnalité, et c'est ainsi que nous découvrirons qui ils sont derrière toutes ces barrières qu'ils ont monté autour d'eux.

Les lieux où se passent cette histoire sont très importants pour son déroulement, cela n'aurait pas donné la même chose n'importe où ailleurs. Ici, l'Islande offre un cadre très particulier et des conditions tout autant spécifiques et j'ai trouvé que c'était fort intéressant de découvrir quelques lieux de ce pays assez intriguant. D'autant plus que nous sommes alors ancrés dans une période festive autour de Noël, qui nous permet de découvrir les légendes et traditions d'un pays, qui différent un peu des nôtres. Isabelle Fourié nous propose de marquer ses chapitres, selon le calendrier de Jól, avec en introduction quelques infos sur ces lutins qui ponctuent de leurs actions le calendrier islandais et ses légendes. On constate ainsi le temps qui s'écoule, replaçant l'histoire aussi dans un contexte temps bien défini, Jules est en mission et elle a une date de fin à son séjour en Islande. Cela nous permet aussi de constater de quelle façon et à quelle allure leur relation évolue, le tout en découvrant les traditions d'un pays. Des marqueurs temps donc appréciables, nécessaires et judicieusement bien amenés.

Leur relation est superbe, ils m'ont tous deux conquis avec leur histoire, leur vécu, leurs émotions, leurs peurs et la façon dont ils vont se rapprocher. La double narration nous offre beaucoup et elle est essentielle, car l'auteure a su l'utiliser avec brio, nous permettant de constater comment leurs coeurs vont s'ouvrir à l'autre. Lauritz est chaud bouillant, le sexe, il y fait référence à chaque instant, cela a l'air de lui tenir à coeur, lui octroyant alors un langage alors bien fourni de vocabulaire et de références sexuelles multiples. La baise, c'est son troisième leit-motiv, cela fait partie intégrante de sa vie, de préférence avec des touristes de passage, histoire de ne pas se retrouver contraint et forcé par quoique se soit de durable. Elle, cela l'exaspère, elle se dit insensible au charme viking : trop grand, trop poilu, trop blond, trop tout quoi ! Mais c'est compter justement sur ce charme naturel et brut de décoffrage, et il finira par l'amuser au départ, pour ensuite la séduire, mais toujours dans l'idée que non, cela sera sans lendemain.

Un roman qui a su répondre à mes attentes, mais qui est aussi aller au delà, en me proposant plus que ce que j'attendais. Si j'ai adoré tout l'aspect typique d'une romance de Noël, d'autant plus qu'elle se passe dans un cadre particulier et très lutin ! j'ai été aussi comblée, par les émotions que les mots ont vu naitre tout le long de ma lecture. J'ai réellement succombé aux personnages et aux émotions qu'ils ont éprouvé, on voit réellement l'amour naitre entre eux et j'ai trouvé cela très beau et touchant. Isabelle Fourié a su utiliser les blessures de ses personnages pour les rendre suffisamment vulnérables pour que les émotions les atteignent en plein coeur, et puissent leur permettre de croire de nouveau en l'amour, mais aussi en eux. Tout cela se fait de façon progressive, sans précipitations et en prenant le temps de tout installer et d'être très à l'écoute des besoins des personnages.

Quand j'ai commencé ma lecture, je me suis dit : voilà une lecture avec laquelle je vais passer un bon moment. Ce fut le cas ! Nous avions l'héroïne un peu malchanceuse, qui se retrouve en Islande, plutôt qu'à Hawaï et qui enchaine quelques moments burlesques sympathiques. Face à elle, par contre nous avons un spécimen étonnant, j'ai été surprise de voir qu'au lieu du héros bourru, mal luné, nous avions au contraire un homme plein d'envies (on peut dire qu'il en déborde) et étonnamment surprenant. Et ce petit duo marche parfaitement bien ensemble, à cela vous ajoutez quelques autres personnages qui jalonnent la vie de Lauritz, et vous ancrez encore plus un personnage féminin qui pensait juste être de passage, en l'attachant à d'autres et en leur offrant de beaux moments de partages.

J'associe ma chronique à la mention du coup de coeur, il s'explique rarement, en général, je le mets et c'est tout, mais avec ce roman, je pense que l'on comprend à la lecture de mon avis pourquoi j'ai adoré. Mais ce sont vraiment les émotions ressenties lors de ma lecture et de voir cet amour naitre en eux, et grandir et leur permettre d'aller au delà d'eux-même qui m'a conquise. le roman a répondu à plusieurs attentes : il m'a transporté ailleurs, loin de la vie actuelle, de la France et de nos habitudes, c'est déjà un point énorme. Ensuite, c'est une très chouette romance : elle est drôle, pétillante, intéressante, sexy, torride et j'en passe ! Et elle offre tant d'émotions et de très bons moments, de mon côté, je trouve que ce roman avait vraiment tout pour me plaire. Alors je vous encourage à embarquer pour cette romance dépaysante et tellement agréable à lire.


Lien : http://www.livresavie.com/jo..
Commenter  J’apprécie          10

La plume d'Isabelle Fourié me parle à chaque fois, ses romans teintés de voyage sont pour moi un réel plaisir à chaque fois. En grande fan de la période de Noël, avec ce résumé très tentant, je ne pouvais pas passer à coté de l'histoire qu'Isabelle nous propose.

Jules, jeune scientifique pensait s'envoler au soleil pour son premier travail, elle s'y voyait déjà cocktail, les pieds dans le sable... mais il faut toujours lire les petites lignes car ce ne sont pas les tongs mais les après-ski qu'elle va devoir chausser.

Lauritz, a plein de corde à son arc, alors devenir chauffeur au pied levé, c'est tout à fait possible.

La rencontre entre une cartésienne qui déteste Noël et un viking qui la met au défit d'apprécier son pays et ses traditions de Yules, il y a de quoi faire fondre la glace.

J'ai lu, non dévoré ce livre en une nuit. Vous ne connaissez pas l'écriture d'Isabelle Fourié, et bien pour moi c'est chaque fois une redécouverte, avec toujours cet effet addictif. le plus difficile est de pouvoir vous écrire cette chronique, car je voudrais vous raconter tellement de choses, vous donner envie de venir vibrer de plaisir comme cela a été le cas pour moi. J'ai adoré la présentation des chapitres avec les yulelads (lutin de Noël), l'ambiance de Noël est présente mais pas mièvre (oui si vous n'aimez pas Noël vous pouvez le lire sans craintes), ce livre est très poétique quand même.

Isabelle nous emmène en voyage, tous nos sens sont sollicités, de part ses mots on se retrouve comme Jules au coeur de l'Islande, on vit les paysages, on respire la neige, et on goute les pâtisseries (ouiii on en salive même). Et puis on découvre l'Islande et ses traditions avec Lauritz, chacun leur tour ils nous font découvrir ce pays, ses traditions mais surtout leur histoire. Au travers des défis, plus amusant les uns que les autres, chacun se dévoile, affirme son caractère, et s'ouvre à l'amour.

Jules est pleine de vie, elle sait ce qu'elle veut et sait l'obtenir. Elle a une posture et surtout une répartie que j'ai adoré dès les premières pages. J'ai vraiment été touchée par son histoire, et la voir oser être elle, sans masque m'a conquise.

Lauritz, en mode viking, dès le départ m'a vraiment fait rire, il dégage une simplicité très attrayante, mais on sent que derrière cela se cache quelque chose de plus. le voir devenir lui au fil des pages au contact de Jules est sûrement ce qui m'a fait tomber un peu plus amoureuse de leur histoire.

Ces deux caractères forts sont très attachants, et leur romance est comme je les aime, elle se met en place doucement et rien n'est acquis. Leurs réparties sont aussi intenses que les moments de rigolade qu'ils nous offrent.

Les autres personnages sont aussi attachants, la famille de Lauritz est une bouffée d'amour.

Si vous avez envie de découvrir les lutins de Yule, de savoir de quoi un viking et son Heslinot (il va falloir le lire pour comprendre) sont capables pour un défi, mais surtout de vivre un temps de magie de Noël version Islandais, alors installez-vous avec une douce boisson chaude, et embarqué sur « Air Fourié », attachez votre coeur et préparez vous à vibrer au rythme des émotions.

Nb: Attention une fois le livre fini, il est possible que vous regardiez les billets d'avion et que vous ayez envie de relire cette magnifique histoire (toute ressemblance avec une situation personnelle est totalement fortuite)

Commenter  J’apprécie          00

Mon idée de départ était de découvrir une romance de Noël sympa et qui sortirait des sentiers battus du genre. le beau blond en couverture m'ayant fait de l'oeil, je me suis dit "Pourquoi pas?" Oui, je suis faible, je sais ...

Une petite erreur de lecture (toujours vérifier les lignes en bas de page sur les contrats !) et Jules se retrouve en partance pour l'Islande au lieu d'Hawaï… Deux salles, deux ambiances. Et ses déboires ne vont pas s'arrêter là.

Elle, la rigoureuse, rigide même, se retrouve affublée d'un chauffeur aussi énervant que séduisant, Lauritz, le frère de son patron. Leurs personnalités diamétralement différentes ne vont pas les empêcher de se chercher (et de se trouver !) Lauritz va n'avoir de cesse de défier Jules qui ne se laissera pas faire. Ils s'agacent autant qu'ils s'attirent alors, évidemment, comme dans toute romance qui se respecte, il y a du sexe, des dialogues torrides et cocasses mais aussi des révélations. Dit comme ça, ça a peut-être l'air téléphoné. Oui mais non.

En premier lieu, j'ai beaucoup aimé que l'histoire se déroule en Islande. C'est original et inattendu pour tout le monde, y compris pour Jules, notre héroïne tête en l'air.

Cela donne du charme, de la profondeur et de la crédibilité au récit car l'auteure y a vécu et on sent que son séjour là-bas lui a laissé de beaux souvenirs. de fait, on a l'impression de voyager en même temps que Jules et c'est très agréable. L'alternance des points de vue permet également de découvrir notre scientifique trop sérieuse à travers les yeux de Lauritz. La vision masculine est toute aussi réjouissante à appréhender.

Ensuite, j'ai apprécié que les sentiments prennent leur temps pour apparaître. En règle générale, dans les romances, l'attirance est si folle que les protagonistes ne peuvent s'empêcher de se sauter dessus au bout de cinq pages (j'exagère un peu mais vous voyez l'idée.) Ici, le désir est là, on sait très bien où l'auteure nous emmène mais ce ne sera pas si simple. Jules et Lauritz ont chacun un passé qui les hante, des névroses qui les empêchent d'avancer, de se révéler à eux-mêmes. Et même lorsque l'univers conspire à les faire se rencontrer, ils vont trouver le moyen de se mettre des bâtons dans les roues eux-mêmes. Parlez-moi d'auto-sabotage !

Bref, ils sont beaux, ils sont vrais, ils sont drôles et ils sont parfaitement imparfaits.

Les personnages secondaires, notamment la famille de Lauritz et les parents de Jules, sont très bien amenés. Ils ont chacun un rôle à jouer auprès de nos héros. Tour à tour garde-fou ou sources de blessures d'enfance, ils garantissent la cohérence de l'histoire. Grâce à eux, on comprend ce qu'ont vécu Lauritz et Jules, pourquoi ils réagissent de cette manière. Et pourquoi ils sont parfaits l'un pour l'autre.

J'ai refermé ce roman en ayant l'impression d'avoir passé du temps avec des amis et une envie irrépressible de découvrir l'Islande un jour.

Je ne me suis pas ennuyée, les pages ont défilé facilement et je m'y suis plongée sans aucun problème.

Seul bémol, j'avais imaginé une fin différente mais je ne peux pas préciser davantage sans spoiler 😉.

En tout cas, si vous aimez les romances avec des personnages aboutis et touchants sur fond de paysages grandioses, embarquez sur le vol de « Jol ». Vous ne serez pas déçu.e.s du voyage !

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Jolabokaflod est une tradition singulière et particulière à l'Islande. En effet, après le repas du réveillon chacun reçoit un roman en cadeau. Une fois la fête terminée, chaque membre de la famille peut alors filer sous sa couette pour lire, tout en buvant un chocolat chaud.
Commenter  J’apprécie          90
Les Islandais adorent les célébrations de fin d'année. A tel point qu'elles commencent le douze décembre et de terminent le six janvier. j'ai cru comprendre qu'ils attendaient des sorcières ou des trolls farceurs et qu'ils poussaient le truc à en avoir un nouveau chaque jour. Pire que tout, ces traditions millénaires attirent les touristes aussi sûrement que les aurores boréales.
Commenter  J’apprécie          63
Il n'y a pas d'âge pour mettre un peu de merveilleux dans son coeur.
Commenter  J’apprécie          120
— Habille-toi avant que tu ne vires de riquiqui à microscopique.
— Yules Gardener, je suis choqué, pouffe-t-il en enfilant son caleçon.
J’espère que tu n’es pas en train de parler de mon intimité ?
— Absolument.
Jules ! Mais qu’est-ce qui t’arrive ? C’est pas possible, il y a un lutin dans ta bouche qui débite toutes ces bêtises !
— Pardon ? Toi, siffle-t-il en posant son index sur mon sternum.
Tu vas morfler !.
Commenter  J’apprécie          00
Notre échange a tout du combat entre deux boxeurs, nous nous rendons chaque coup donné.
Une telle passion, une telle fougue, me terrasse.
Ses baisers ne ressemblent à aucun autre.
Ils ont la saveur du merveilleux.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : torrideVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4780 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre