AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800100036
72 pages
Dupuis (01/04/1986)
3.47/5   133 notes
Résumé :
4 histoires de Spirou et Fantasio dans cet album : Spirou et les plans du robot (15 planches) - Spirou sur le ring (21 planches) - Spirou fait du cheval (7 planches) - Spirou chez les Pygmées (22 planches).
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,47

sur 133 notes
5
2 avis
4
4 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

XanderOne
  16 octobre 2014
Voici ce que l'on peut appeler le premier tome officiel de Spirou, nous ne sommes pas encore dans une grande aventure en un seul volume, mais là, nous ne sommes plus dans les hors-séries.
Ce tout premier tome de Spirou et Fantasio, contient donc 4 histoires, assez courtes en moyenne, sauf pour la dernière qui fait un peu plus de vingt pages. On voit ici clairement que Franquin veut aller vers de plus grande aventures, qu'il veut développer ses personnages et créer un univers. Chose qu'il fera dès le tome suivant, en créant Champignac. Mais pour l'heure, voici le détail de ces 4 aventures.
Spirou et les plans du robot :
Le professeur Samovar a inventé un robot efficace mais à haute teneur nuisible. Spirou en détient les plans et entend bien les détruire. Quoi de plus tentant pour de petites frappes, tels Colibri et son chef, spécialistes ès affaires foireuses ? Les voilà poursuivant Spirou et Fantasio par monts et par vaux et retrouvant même la trace de Samovar que la sagesse engagerait pourtant à confiner dans l'asile où ce savant fou coule des jours heureux.
C'est la suite directe de Radar le robot, sortit en 1947 et on est donc dans la lignée de la premier histoire. Beaucoup d'action et un peu de morale, dans le sens ou les fameux plans ne doivent jamais tomber entre de mauvaises mains. Simple mais efficace.
Spirou sur le ring :
Poildur, petit voyou des rues, défie Spirou en un combat de boxe tout ce qu'il y a de plus déloyal. Mais avec un entraîneur comme Fantasio et le soutien de tous les amis de Spirou, notre héros est bien capable de battre les plus fourbes !
Petite histoire plus légère avec ici une bonne dose de morale, adressé surtout au plus jeunes. En quelques sorte, cette histoire nous dit de ne pas nous battre dans la cour d'école, de ne pas tricher, de toujours faire preuve d'honnêteté. Ce n'est pas très palpitant mais cela à le mérite d'avoir un certain intérêt, qui ne peut pas faire de mal entre les mains de nos chères têtes blondes.
Spirou fait du cheval :
Fantasio a toujours été fasciné par la haute société. Il se doit donc de fréquenter haras, manèges et autres jumpings. Bien malgré lui, Spirou se voit entraîné dans ce caprice. Et c'est bien ce qualificatif qui convient à Plumeau, le cheval dont on ne sait qui, de lui ou de son cavalier, est le plus comique.
De l'humour, juste de l'humour, léger et parfaitement détendant.
Spirou chez les pygmées :
Un léopard échappé en ville, et voilà l'aventure qui rebondit. Au grand dam de Mme Pinson, la proprio de Spirou. Sur ses précieux tapis, elle ne tolère que les chats. le fauve appartient à l'empereur de Lilipanga, petite île au large de la côté africaine. Aussi exigu que soit ce territoire, il abrite deux tribus qui se détestent, les Lilipengués et les Lilipangus. Nommés ministres d'empire, Spirou et Fantasio sont chargés par l'empereur de faire revenir la paix dans l'île.
Une histoire assez lente, un peu plus longue qu'a l'accoutumé puisque elle dépasse les vingt pages et qui, en toute légèreté va nous parler de ce que les hommes blancs, apportent ou pourraient apporter au peuplades primitives. C'est habilement écrit, ce n'est jamais raciste et ça dénonce très bien le fait que les européen débarquent là-bas et chamboule la vie des autochtones pour leurs propres besoins.
Si vous souhaitez commencer Spirou et Fantasio, commencez par ce premier tome, vous aurez 4 aventures dans des styles différents et vous pourrez vous faire une idée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
HORUSFONCK
  12 juin 2018
C'est en relisant cet album, que l'on mesure l'immense talent qu'a développé André Franquin dans une carrière de dessinateur de bande dessinée hors du commun.
Jijé, qui a repris Spirou à Rob-Vel, adjoint au groom ce grand flandrin de Fantasio qui ne le quittera plus désormais.
Avant la grande aventure de Il y a un sorcier à Champignac, Franquin fait ses gammes... Et quelles gammes! le clou du spectacle, à mon sens, étant Spirou sur le ring avec l' affrontement sportif entre le groom et ce voyou de Poildur.
Commenter  J’apprécie          160
MaggyM
  13 août 2021
Bien que comptabilisé comme le tome 19, il s'agit bien ici d'un album regroupant quatre aventures très différentes de Spirou et Fantasio que Franquin a imaginées à la fin des années 40.
Ce fut une belle immersion dans l'univers des deux compères. 4 histoires, 4 types d'intrigues différents et pas mal d'humour.
Alors bien sur certains esprits chagrin y verront une pointe de racisme, essentiellement dans le dernier récit chez les pygmées. Mais il faut parfois se contenter de prendre les choses pour ce qu'elles sont: des histoires destinées à faire rire petits et grands il y a presque 80 ans et qui continuent aujourd'hui à faire rire.
Ne connaissant pas vraiment cet univers, j'ai été agréablement surprise de constater qu'il y avait bien souvent deux niveaux de lecture permettant que chacun trouve son compte de plaisir lors d'une lecture parents/enfants.
J'ai vraiment passé un bon moment et n'hésiterai pas à lire d'autres albums à l'occasion.
Commenter  J’apprécie          122
trust_me
  21 décembre 2011
Les aventures de Spirou ont commencé dans les pages du premier numéro de la revue éponyme en avril 1938 sous la plume de Rob-Vel. Jijé lui succéda entre 1943 et 1946 avant de passer la main à Franquin. C'est avec ce génial créateur que la carrière du plus célèbre des grooms prendra véritablement son envol. Après s'être familiarisé avec l'univers imaginé par Jijé le temps de quelques histoires courtes (Le Tank, 1946 / Les maisons préfabriquées, 1946 / L'héritage de Spirou, 1947 / le savant fou, 1947) Franquin passe à la vitesse supérieure dès le début de l'année 1948 avec un récit intitulé Les plans du robot.
A l'occasion des fêtes de fin d'année, les éditions Dupuis publient un fac-similé de l'édition originale de 4 aventures de Siprou et Fantasio, le premier album de Franquin sorti en librairie en 1950. Un exemplaire original a été numérisé dans son intégralité. Cette réédition à l'identique reprend strictement la finition d'époque (format, cartonnage des plats, dos en simili cuir rouge, absence du nom de l'auteur et de l'éditeur sur la couverture) et les défauts de la colorisation, notamment les décalages de couleur sur certaines pages dus au manque de précision des techniques d'impression des années 50.
Parmi ces quatre histoires, ma préférée reste Spirou sur le ring. Dans cette aventure parue initialement dans la revue entre le 26 août 1948 et le 17 février 1949, notre héros affronte Poildur, un sale gosse qui terrorise tous les enfants du quartier. L'action et l'humour sont omniprésents dans ce récit très rythmé. Graphiquement, Franquin s'affranchit petit à petit de l'influence de Jijé et propose davantage de cohérence que son prédécesseur. Les dix pages décrivant le combat de boxe sont un modèle de découpage ou tout l'art du mouvement du futur papa de Gaston Lagaffe s'exprime avec une facilité déconcertante.
Une occasion unique pour les amoureux de la BD franco-belge de (re)découvrir les premiers travaux de celui que beaucoup considèrent comme l'un des plus grands dessinateurs de tous les temps dans une édition d'une qualité remarquable.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Erik_
  01 décembre 2020
Durant mon enfance et mon adolescence, mes lectures se sont portées sur Tintin, Astérix et Lucky Lucke sans oublier les Picsou et autre Mickey Parade. C'était mon univers. Je n'ai jamais été attiré par le groom Spirou. Pourtant, je lisais de temps en temps le journal de Spirou où était abonnée ma grand-mère. du coup, j'ai totalement zappé le Marsupilami et autre Gaston Lagaffe. Bon, j'ai quand même offert la peluche du Marsu à mon plus jeune fils.
En grandissant (un peu), j'ai continué à ignorer Spirou préférant les tuniques bleus ou encore les Thorgal dont je demeure un grand fan. Force est de constater que j'ai complètement ignoré un grand classique de la bd unanimement apprécié. Ce sont des choses qui arrivent...
J'ai découvert dernièrement les albums formés par le collectif qui reprend les aventures de ce héros mythique. J'avoue avoir bien aimé le journal d'un ingénu qui me semblait profondément mâture et encré dans une réalité historique intéressante.
J'ai voulu remonter aux sources et lire pêle-mêle plusieurs titres de chacune des époques qui ont marqué l'apogée et la chute de Spirou. A la différence de la plupart des lecteurs, je préfère les derniers titres que je trouve bien évidemment plus moderne (ex: la machine qui rêve).
C'est vrai qu'on peut suivre une évolution bien intéressante même d'un point de vue graphique et scénaristique en passant de l'humour à la tendance polar. Visiblement, des pétitions de fans extrémistes ont circulé pour arrêter le massacre. D'après eux, Spirou se résumerait à Franquin et au duo Tome and Janry. Ah, oui?
Cependant, je me rends compte que Spirou est un garçon très gentil dans le genre de Tintin. Fantasio a par contre un air hautain et méprisant. C'est une bd très lisse dans son concept. Je suis étonné par exemple que Spirou ne connaît pas la passion amoureuse pour son âge. Serait 'il gay? Non, je rigole! C'est peut-être trop demandé et cela sortirait du cadre bien conventionnel de toutes ces aventures paramétrées et ô combien naïves.
Bon, 3 étoiles quand même pour une oeuvre qui aura sans doute marqué la bd même si ce n'est pas la bd que j'apprécie le plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32


critiques presse (1)
LaLibreBelgique   02 septembre 2013
Un récit méconnu qui va voir Spirou aux prises avec deux villages antagonistes. Malgré les apparences et les rancunes, les deux villages ont peut-être beaucoup plus de points communs qu’ils semblent le penser.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
XanderOneXanderOne   16 octobre 2014
- Spip, sais-tu ce qu’il y a dans ce panier ?
- Du lait, des galettes et du beurre pour ta mère-grand qui est malade ?
- Navet !!
Commenter  J’apprécie          360
YaneckYaneck   06 juin 2013
Vous vous en tirez à bon compte, monsieur Spirou... Tous ceux qui se sont mêlés à nos affaire n'ont pas eu votre chance... Mais que je ne vous retrouve plus sur mon chemin, où il vous en cuira!
Commenter  J’apprécie          40
Radwan74Radwan74   17 octobre 2021
- qu’est-ce que… allez-vous prétendre que ceci est un cheval ?!..
- maïs c’est un très bon cheval, Monsieur ! Il a du sang arabe…
- du sang de chameau, sans doute !!
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   01 décembre 2020
Monsieur mégot, cette fois, vous êtes renvoyé ! en remplaçant les bouteilles de chocolos par des bouteilles de bières dans le distributeur de l'école, vous avez failli provoquer le coma éthylique de douze malheureux bambins !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de André Franquin (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Franquin
Spirou & les petits formats
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Franquin

Personnage flamboyant, je suis un animal légendaire découvert par Fantasio, et depuis officiellement recensé par la très sérieuse Zoological Society of London. Quel est mon nom ?

Le Marsupilami
Spip
Zorglub
Le cracoucass

10 questions
155 lecteurs ont répondu
Thème : André FranquinCréer un quiz sur ce livre

.. ..