AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Maeve Regan, tome 1 : Rage de Dents (82)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Oliveoued
  19 août 2017
Je ressors un peu mitigé de cette lecture. Même si j'ai bien aimé cette histoire, qui nous apporte une fin avec plein de possibles pour le tome 2, j'ai trouvé qu'il y avait quand même beaucoup de violence.

Nous sommes dans le schéma classique de ce genre de livre, avec une jeune et douce (non, pas vraiment) jeune fille qui a perdu ses parents bébé et qui découvre qu'elle n'est pas comme tout le monde. On a aussi le beau gosse ténébreux pas si méchant que ça, le grand-père mystérieux qui sait tout mais qui ne dis rien et la horde de méchants tous plus cruels les uns que les autres !

Et puis il y a le personnage de Maeve. Alors, c'est sûr, on n'a pas l'héroïne nunuche qui minaude à tout va. Mais ce caractère est too much pour moi. Au début on se réjouit, car la nana n'a pas sa langue dans sa poche. Mais au bout de quelques pages, la voir s'engueuler avec tout le monde et voir toute cette violence, ça m'a un peu lassé.

Ceci dit, dans le dernier tiers du livre, l'action devient intéressante. Une fois l'histoire mise en place et le rôle de chacun plus ou moins défini, les choses sérieuses peuvent enfin commencer. Et c'est à ce moment-là que l'on commence à réellement apprécier le personnage de Maeve, qui évolue. Je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler.

En tout cas, le dernier tiers a rattrapé le reste du livre et me donne envie de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Cinder6
  16 septembre 2015
Rohh j'ai adoré ce roman. Quand je l'ai lu, cela faisait longtemps que j'avais éprouvé tant de passion et d'addictivité pour un livre. En plus du suspense, on y trouve des moments d'humour grâce aux répliques de Maeve et à certaines situations dans lesquelles elle se fourre. J'ai adoré cette héroïne au sale caractère qui ajoute du peps à l'histoire.
Commenter  J’apprécie          30
Jupsychokiller
  10 août 2015
Aujourd'hui, je retourne dans les contrées de la bit-lit francophone avec Rage de Dent, premier tome de Maeve Reagan par Marika Gallman.

Ma toute première impression n'a pas été super bonne. Il faut l'avouer quand j'ai commencé à lire le début, j'ai eu du mal avec le style de l'auteur, le comportement de l'héroïne et j'ai éteint ma liseuse ensuite. J'ai laissé reposer quelques jours, puis j'ai repris ma lecture. Je ne sais pas si j'étais dans un mauvais jour ou non lors de ma première tentative, mais à la seconde tout s'est passé pour le mieux. J'ai réussi à me laisser porter jusqu'à la fin du tome 1, qui me poussera sans le moindre mal à lire la suite de saga.

Oui, j'ai fini par m'attacher à Maeve, qui a un sale caractère. Et encore, je crois que je suis en-dessous de la vérité. Maeve a un caractère de merde, mais en même temps j'avais l'impression d'être face à une vraie personne. En fait, elle m'a rappelée ma petite soeur. (qui ne lira jamais ses mots, ce qui est mieux pour ma survie!) A ses côtés, un groupe de personnes gravitent, chacun avec ses qualités, mais aussi ses défauts. J'ai eu un coup de coeur pour le personnage de Tara avec laquelle Maeve entretient une relation compliquée.

A côté de cela, l'intrigue ne révolutionnera pas le genre. Néanmoins les personnages complexes et de nombreux rebondissements font que l'on s'ennuie rarement. J'ai tout de même trouvé le temps long lorsque Maeve commence à s'entraîner une fois qu'elle a découvert qu'elle n'était pas une jeune femme comme les autres. Heureusement les choses s'accélèrent à nouveau vers la fin où la mort pointe le bout de son nez accompagné de la famille et d'une chute, qui donne clairement envie de plonger dans la suite de cette histoire.

Au final Rage de Dent est un premier tome, qui ne révolutionne pas le genre de la bit-lit, mais qui réussit à être efficace grâce à son lot d'action et à ses personnages solides. Si vous n'avez pas encore jeté un oeil à cette histoire, il est encore temps de vous rattraper !

Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Thalyssa
  30 décembre 2013
Mieux vaut tard que jamais ! Ça y est, j'ai découvert l'univers de Marika Gallman ! À travers une plume cynique et incisive, elle nous présente son héroïne, Maeve Regan. Étudiante à l'université, cette dernière semble un peu paumée - que ce soit au niveau familial, amical ou amoureux. Elle s'est retrouvée orpheline très jeune et a été élevée par un grand-père aimant, à défaut d'être très démonstratif. Elle entretient des rapports confus avec Elliot, son ami d'enfance. Rapports qui s'enveniment face aux conquêtes de Maeve dans les boîtes de nuit, mais aussi face à Tara, la fiancée d'Elliott. Ajoutez à cela une amie au compagnon violent, un bel et mystérieux inconnu… et l'action démarre !

Maeve est plutôt du genre garçon manqué. Elle lève facilement le coude, préfère les jean/débardeur aux robes, jure et préfère se battre plutôt que dialoguer. Elle a le sang chaud et va se heurter à un être de sang froid : Lukas. À son contact, la jeune femme va progressivement découvrir qu'elle a grandi dans le mensonge et qu'elle est à l'origine d'une prophétie mêlant vampires et sorciers. En tentant de préserver ses liens sociaux et son quotidien d'étudiante lambda, elle ira de Charybde en Scylla, un secret en cachant un autre encore plus effrayant.

L'intrigue ne surprend pas vraiment, mais se laisse agréablement parcourir. Maeve a un caractère de cochon et en est consciente, et ses étranges rêves n'arrangent guère la donne. Elle m'a souvent fait penser à Faith dans Buffy contre les Vampires : elle fonce tête baissée, sans prendre le temps de vraiment réfléchir aux conséquences de ses actes à venir, mais elle reste quelqu'un de droit, qui doute, espère, souffre… Elle va se retrouver au coeur d'une tempête surnaturelle qu'elle n'avait jamais ne serait-ce que soupçonné et fera de son mieux pour s'en sortir… Malheureusement, son chemin est autant parsemé d'embûches que de sacrifices…

Quelques petits détails m'ont gênée comme l'évolution d'Elliot : on sent qu'il partage des sentiments avec Maeve (dans la lignée de l'ami d'enfance qui connaît tout d'elle et serait donc l'âme-soeur) et pourtant, un chapitre plus loin, il devient un gros mufle, jaloux pour de mauvaises raisons. Dans un autre passage, Maeve s'entaille méchamment le pied et se couche endolorie. le lendemain matin, plus aucune mention de la profonde blessure et elle trottine comme si de rien n'était. le style manque parfois de maturité, avec des répétitions maladroites comme ce « ciel, assombri par des nuages sombres ». Ce premier tome n'est donc pas parfait, mais j'y ai pris plaisir et ai hâte de découvrir la suite. Surtout après un tel final !

De l'humour, de l'action et un sens de la répartie bien marqué – le tout saupoudré d'un soupçon de romance - font de Marika Gallman un auteur prometteur, que j'ai hâte de découvrir plus en avant.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Namine
  04 octobre 2012
Une couverture réalisée par Fleurine, un résumé alléchant... Il ne m'en fallait pas plus pour découvrir cette nouvelle saga bit-lit parue chez Milady. Enfin nouvelle, pas vraiment, puisque les éditions du Petit Caveau ont déjà publié le premier tome des aventures de Maeve Regan en 2011. Et quelle bonne surprise ! Marika Gallman nous a concocté une aventure à la hauteur des gros best-sellers bit-lit américains. Notre auteure francophone est pleine de ressources... C'est une saga qui vaut le coup d'oeil !

L'histoire ne révolutionne peut-être pas le genre, mais on sent qu'un réel effort a été fait pour créer un univers prenant et qui tient la route : Maeve, 21 ans, est un tout petit bout de femme dotée d'un caractère de feu. Elle ne se gêne pas pour dire ce qu'elle a à dire, n'en déplaise à certains. N'hésitant pas à s'en prendre à des brutes, sa grande gueule va même lui attirer des ennuis et les foudres de son meilleur ami Eliott, qui ne comprend pas qu'elle puisse se mettre en danger. Ce n'est pas sa faute, Maeve ne contrôle pas ses accès d'humeur, et son sang ne fait qu'un tour quand quelqu'un s'en prend à ses amis. Il faut dire qu'il ne lui reste plus qu'eux et son grand-père, car ses parents sont morts quand elle n'était encore qu'un bébé. Mais voilà, depuis quelque temps, elle fait d'étranges cauchemars qui sont tous plus violents les uns que les autres. Elle commence à s'isoler et s'inquiéter... Qui est-elle vraiment ?

J'ai vraiment été prise par l'histoire. Une bonne partie de l'intrigue se concentre sur la quête d'identité de Maeve et petit à petit, on s'interroge avec elle sur sa vraie nature et sur les cauchemars qui la hantent. On finit par s'attendre au pire et j'ai aimé ce mystère qui est entretenu autour de ce personnage. D'ailleurs, c'est vraiment le point fort de l'histoire. Il est vrai que Maeve peut paraître exaspérante au premier abord : elle est grossière, peu sociable, impertinente, irrévérencieuse... mais elle a une répartie d'enfer et se met dans des situations impossibles qui m'ont fait sourire plus d'une fois. Pourtant, en général, j'ai énormément de mal avec les héroïnes vulgaires, mais avec Maeve, ça passe tout seul. Elle a un petit quelque chose d'unique, ainsi qu'une audace et un aplomb incroyables qui font d'elle une héroïne très charismatique. Cependant, on sent qu'elle est brisée intérieurement, et ce côté fragile qui ressort parfois apaise un peu son côté dur à cuire. C'est une héroïne que j'aime, je dirais même que j'adore, et qui sort littéralement du lot ! (Hum bon par contre ça passe ou ça casse, son charmant caractère peut vraiment agacer...).

L'histoire en elle-même ne m'a pas pour le moins déplu, même si j'ai trouvé quelques petites faiblesses dans l'intrigue. Certains passages sont un peu trop vite traités à mon goût et d'autres tombent parfois dans la facilité (c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'ai mis "que" quatre coeurs, car j'ai failli en mettre cinq). Difficile d'en parler sans spoiler, mais c'est ce qui m'a le plus dérangée dans le fond. La vie sentimentale de Maeve est assez prévisible, mais le triangle amoureux qui va vite se former laisse prévoir un futur incertain. J'ai adoré sa relation avec Lukas, et surtout la tension qui émane de ce duo explosif. Franchement, parfois... ça donne chaud ! Par contre, j'ai moins aimé Eliott qui ne m'a fait ni chaud ni froid. Il est très protecteur envers Maeve, parfois trop, et je n'ai pas toujours compris ses réactions. Concernant la fin, elle est juste insoutenable. Je suis restée sur les fesses (pour être polie). Ça finit tellement brusquement que je me suis demandé comment j'allais pouvoir attendre jusqu'en septembre pour lire la suite.

Si vous voulez découvrir une très bonne saga bit-lit avec une héroïne qui décoiffe, jetez-vous vite sur Maeve Regan ! Pour ma part, je suis accro à 100%...
Lien : http://www.plume-a-papote.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Phooka
  15 juin 2012
Maeve, 21 ans, orpheline, étudiante est un petit bout de femme plein d'énergie. Elle compense son manque de hauteur par un caractère épouvantable et n'hésite pas à mettre les "poings sur les i" de manière assez fracassante quand quelque chose ne lui convient pas. Évidemment ce genre d'attitude a une fâcheuse tendance à la mettre dans des situations inconfortables, surtout quand elle s'attaque au petit copain de sa meilleure amie Brianne, un géant qui fait le double de son poids. Ses amis, Brianne donc, Elliot son ami d'enfance et Tara sont franchement inquiets de la voir péter les plombs régulièrement et de se mettre ainsi en danger. Mais rien n'y fait, Maeve a un caractère de chien et elle ne va pas changer comme ça.
Pour finir de brosser le tableau, rajoutons qu'elle a une langue acérée et une propension à ramener chez elle les mecs qui lui plaisent bien. Un drôle de personnage donc.
Évidemment ce qui devait arriver, arriva, Maeve va un soir se retrouver devant un os, ou plutôt devant Lukas, un horriblement séduisant vampire ...

Que du banal me direz-vous. de fait on ne peut pas dire que l'histoire soit originale et ça pourrait presque faire peur. Sauf que ... sauf que le traitement est franchement jouissif!

Maeve, son franc parler et son langage cru. Lukas, magnifique vampire dont on ferait bien son goûter, colérique et séducteur mais qui cache bien des failles. On se retrouve dans le rapport de force inverse, du vampire gros balèze amoureux et de la petite nana fragile mais si forte. du moins dans un premier temps, car au fur et à mesure du récit les caractères vont s'étoffer. Difficile de comprendre ce qui fait agir une fille comme Maeve, tellement elle se cache derrière sa façade d'agressivité, mais petit à petit elle va se dévoiler, vraiment tout doucement. On comprend un peu mieux à la fin les faiblesses qu'elle cache.

Lukas lui est l'archétype du vampire super beau, super séducteur, super sûr de lui et que les filles regardent avec le mot "sexe" qui s'affichent dans leurs yeux. Ben vi hein, c'est de la bit-lit quand même :)). Enfin bref, j'ai eu beau chercher partout moi j'en ai pas trouvé des comme ça mais bon ! Lui aussi va se dévoiler petit à petit (au sens figuré hein parce qu'au sens propre, il a une propension à se foutre à poil très vite !). Lukas va se révéler bien plus complexe qu'on l'imagine au départ (faut dire au départ on l'imagine en train de boire du sang et de baiser ... enfin surtout le dernier point d'ailleurs). Bref, une relation assez compliquée et difficile va se nouer entre ces deux là.

Ha oui parce que j'ai oublié de vous dire: Maeve est à moitié sorcière de par sa mère ou un truc du genre, son père la recherche pour la tuer et Lukas est chargé de l'entraîner à se défendre, enfin bref lisez donc vous verrez bien.

Des révélations et des retournements de situations, il y en a à profusion et on ne les voit pas toujours venir. Des histoires de vampires, de magie, d'amour contrariées, d'hybrides, de famille décédée ou pas ou peut-être mais faut voir, y'en a plein et franchement le récit file à la vitesse de la lumière.

Marika Gallman doit avoir quelque chose de Maeve dans son caractère, tellement son écriture est nerveuse, pleine de gouaille et d'humour à deux balles. Pile le genre de truc que j'adore pour me détendre. Pas un seul moment d'ennui, de l'action, du suspense, du sexe à un rythme d'enfer. Une fois plongé dedans, franchement il est quasi impossible d'en ressortir c'est de la pure jouissance.
Lien : http://bookenstock.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Errant
  20 septembre 2015
Histoire d'une jeune femme habitée par une colère à fleur de peau dont la cause nous sera dévoilée peu à peu... Après le premier tiers du livre, on tombe dans un univers partiellement surnaturel, de facture plus classique, mais qui soutient l'intérêt. C'est le premier tome d'une trilogie; ai-je le goût de poursuivre? Peut-être lorsque je serai à la recherche d'une lecture très légère qui se dévore à vitesse grand V sans toutefois laisser de souvenir aucun.
Commenter  J’apprécie          20
Nemith
  20 août 2013
* Soupire * Kyaaaaaaaa * hurlement de joie * Ce livre… On m'en avait parlé et je ne suis pas déçue le moins du monde.

Maeve est une gentille fille qui se réveil un jour en se disant tient je me sens bizarre… Maeve ce n'est pas les mademoiselle parfaites qu'on trouve à tour de bras (et que j'adore) dans les autres romans. Maeve déjà est petite et déteste qu'on lui dise, elle ne se laisse pas dicter quoi que ce soit, elle agit avec instinct , elle jure, elle bois et emploi de terme que j'utilise chaque jours. Elle ne ressemble pas à ce qu'on voit un peu partout, elle n'est pas véritablement surdouée, elle est puissante mais pas parfaite… Et CA c'est vraiment génial ! Je sais des rebelles il y en a à tour de bras mais j'ai trouvé que cette fois c'était une vrai rebelle et pas une rebelle des bois jolies comme on trouve.
Marika Gallman utilise un style et un vocabulaire génial, elle ne tombe pas sur les fesses non elle tombe sur le cul comme tous le monde. C'est rafraichissant et franchement rassurant pour mon cas.

Je trouve que la petite vulgarité utilisé donne un côté vrai au livre ce n'est pas juste de la provocation, on a l'impression d'être proche de Maeve, on partage ses pensées, ses délires qu'ils soient drôles ou pas.

Même si le personnage est juste GENIAL, l'histoire met très bien valeur tout cela. Elle tourne évidemment autours de Maeve et ses origines, ses secrets et ceux de sa famille. C‘est très bien mené est très original pour une histoire de vampire. Par contre je trouve qu'on en apprend pas assez, je reste sur ma fin… Heureusement je vais bientôt acheter le second opus.

C'est un roman frais, agréable et facile à lire dans lequel on avance. Je pense qu'on peut vite ouvrir de grands yeux quand on rencontre certaines phrases mais personnellement j'ai véritablement adoré ! J'ai surtout adoré en lire des bouts à un public puritain qui ne prononce pas un mot grossier…

Un livre pour tout ceux qui aime le fantastique qui ne ressemble pas aux restes ! A consommer sans modération !

Bref un coup de coeur !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
verodew
  19 mai 2013
Maeve vient tout juste de fêter ses 21 ans, elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à se battre pour défendre ses amis. Elle a toujours cru que ses parents étaient morts alors qu'elle était bébé, elle va apprendre que ce n'est pas du tout la vérité. Son père est un vampire et sa mère était une rêveuse !!!!! Sa vie va être chamboulée d'un coup... elle va être kidnappée par un vampire qui veut se servir d'elle pour qu'elle tue son père.

Le début m'a tout de suite emballée et j'ai vraiment apprécié l'humour de l'auteur. Mais j'ai déchanté petit à petit, l'hsitoire me semble tirée par les cheveux !! Maeve serait mi-vampire mi-humaine et aurait des capacités comme sa mère de faire des rêves prémonitoires... et à part le fait qu'elle soit rapidement en colère, elle n'aurait pas remarqué de signes précurseurs !

Bref, je reste sceptique sur certaines choses, j'ai tout de même lu tout le livre et je pense lire le second pour me faire une idée de la suite des évènements car la fin du premier laisse beaucoup de questions sans réponse. Mais ce n'est vraiment pas ma saga bit-lit préférée !!

Note : 2.5/5
Lien : http://labibliodevero.overbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mariejuliet
  27 octobre 2012
(...)
L'héroïne est vraiment très attachante, elle se débat entre son sale caractère (je ne l'ai pas trouvé si ‘sale' que ça, elle a du caractère c'est tout et j'aime ça) et la bienveillance de ses amis (comment ne pas la soutenir à 100% quand elle ne peut pas supporter la petite amie de son meilleur amie, qui est trop parfaite ?). Je vous rassure la baston arrive très vite et je la trouve bien décrite et réaliste (oui je sais les vampires n'existent pas mais en terme de bataille contre les vampires ça fait très réaliste). La romance est là, mais pas dégoulinante, les « allusions sexuelles » aussi (ça ne serait pas de la bit-lit sinon) mais on n'en lit pas jusqu'à l'écoeurement. le suspens est total et l'on va de surprise en surprise. (...)
Lien : http://www.leslecturesdemari..
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1757 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre