AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782747065474
480 pages
Bayard Jeunesse (24/10/2018)
4.36/5   179 notes
Résumé :
À la fin de Caraval, Donatella a reçu la lettre d'un mystérieux « ami » lui demandant de payer sa dette. C'est en effet grâce à lui qu'elle et sa soeur ont pu participer au jeu. Il la somme de découvrir la véritable identité de Légende, le maître de Caraval. Si elle réussit, il promet de lui amener sa mère, qui les a quittées huit ans plus tôt. Donatella se rend donc à Valanda pour participer à la nouvelle édition de Caraval, organisée pour les 70 ans de l'impératri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,36

sur 179 notes
5
29 avis
4
13 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis

florencem
  11 janvier 2020
J'avais une grosse appréhension à commencer Legendary. J'avais apprécié Caraval, mais la magie n'avait pas non plus totalement opéré. Ma lecture du premier volume ayant été en version anglaise, je pense, avec le recul, que cela avait contribué au fait que je n'étais pas complètement entrée dans l'univers. Tella n'avait pas non plus été dépeinte comme un personnage agréable, se montrant futile et impétueuse, et savoir qu'elle était la narratrice de Legendary m'avait un peu plus freinée encore. Et pourtant, je voulais connaître la suite des aventures des deux soeurs car j'avais le sentiment que Stephanie Garber n'avait fait que gratter la surface de son univers. Bien m'en a pris, je me suis finalement lancée, et j'ai vraiment adoré ce second tome.
Contre toute attente, j'ai vraiment apprécié suivre Tella. Il faut dire que la placer comme narratrice aide beaucoup plus à appréhender son caractère et ses intentions. Elle devient rapidement sympathique, et malgré son impétuosité, on voit combien elle tient à sa soeur et que ses actes sont dictés, avant tout, pour aider son aînée à être heureuse. La psychologie du personnage est aussi plus développée. L'abandon de leur mère alors qu'elles étaient très jeunes a beaucoup marqué les deux soeurs. C'est indéniable, et on se rend compte que si Scarlett est plutôt timide et peu amène à donner son coeur, Tella joue sur ce côté frivole et plein de vie pour compenser cette perte. Un manque de confiance qui se traduit de deux façons différentes. Et c'est à cause de cet événement douloureux que tout à basculer pour elles et qu'elles se retrouvent à jouer une seconde fois à Caraval.
Difficile de replanter une nouvelle fois le jeu alors que nous en connaissons déjà les ficelles. Mais l'auteur a su introduire de nouveaux éléments qui font que la magie perdure. Caraval n'était qu'une mise en bouche, et maintenant, les choses sérieuses peuvent commencer. le jeu va même dépasser la réalité et les limites de l'un comme de l'autre sont trop ténues pour qu'on arrive quelque fois à les distinguer. Mais on ne perd pas le moins du monde ce côté onirique, il est même renforcé grâce à l'exploitation plus poussée de la magie au sein de l'univers de Stephanie Garber. Les Fatalités font leur entrée dans le jeu. Mystérieuses et dangereuses, on sent rapidement qu'elles sont le nouveau point de départ de l'intrigue. Et c'est très intéressant, car leur venue soulève pas mal de questions et met le doigts sur des événements qui concernent nos personnages principaux. J'ai vraiment aimé cet approfondissement de l'univers. Il nous ouvre de nouvelles portes et en même temps, il nous permet de rester dans le jeu. Nous ne sommes pas déboussolés, et la nuance entre le bien et le mal continue d'être un voile opaque facilement déchirable.
Tella n'est pas la seule que l'on apprend à mieux connaître. Dante prend le pas sur Julian dans Legendary. Et comme pour Tella, j'ai trouvé le ténébreux acteur plus vivant et intéressant que Julian. Il faut dire qu'il est tellement ambivalent que l'on ne sait pas sur quel pied danser, et cela ajoute à son charme déjà dévastateur. le fait qu'il se livre plus ici, ajoute à sa complexité, et il ne nous paraît plus comme le bellâtre frivole qui aime s'amuser. Et la suite de son évolution a été parfaite pour moi. Nous croisons aussi le chemin de Jacks, un nouveau protagoniste qui me rappelle un peu le traitement du personnage de Dante. Je n'arrive d'ailleurs pas à me faire une idée sur ce jeune homme qui va en faire voir de toutes les couleurs à Tella. Contre toute attente, je l'aime bien. Il n'en a pourtant pas le profil mais je ne sais pas... il y a ce je-ne-sais-quoi qui le rend très intéressant. J'espère que Stephanie Garber ne gâchera pas ce potentiel en tout cas.
Legendary aurait pu être un coup de coeur. Cela s'est joué à deux détails. le premier, le caractère de Tella. J'apprécie vraiment la jeune femme, mais quelque fois, son manque de confiance envers les autres est agaçant. Une scène de la fin m'a particulièrement titillée. Après une preuve qui vaut tout l'or du monde, elle continue de douter vis-à-vis d'un des personnages. Alors oui, j'oublie facilement que la jeune femme n'a que dix-sept ans, et qu'elle a un passif, et que nous sommes dans Caraval... mais quand même. Que lui faut-elle de plus ? le second concerne l'identité de Légende. J'ai trouvé que c'était une révélation assez éventée. On découvre, selon moi, trop facilement son identité et le doute que l'auteur essaye de faire planer n'est pas assez crédible pour moi. Cela ne rend pas moins l'histoire passionnante mais j'aurais aimé un peu plus de mystère.
Un second tome qui m'a vraiment réconcilié avec la saga. J'ai dévoré Legendary et j'ai hâte de découvrir la fin de la trilogie avec Finale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Saiwhisper
  12 avril 2019
C'est avec difficulté que j'ai commencé la lecture de ce second tome… En effet, je n'avais pas souvenir que l'héroïne m'agaçait à force d'inventer sans arrêt des mensonges, même pour des choses simples ! Ainsi, la voir mentir à sa soeur Scarlett et aux autres m'a horripilée pendant un bon tiers du livre. Je ne comprenais pas pourquoi elle ne lui disait jamais la vérité, même lorsqu'il n'y avait aucun danger… La jeune Donatella, alias Tella, a également pour défaut d'être hyper naïve et de se croire stratège… Encore une fois, elle n'apprend pas de ses erreurs passées et va accepter des marchés sans réfléchir comme celui qu'elle va faire dans le bateau ! Elle fanfaronne souvent, se dit intelligente et capable de voir le jeu d'autrui cependant, elle tombe toujours dans les pièges !… Son caractère crédule, l'empêche aussi de comprendre des secrets qui m'ont paru évidents ! C'est par exemple le cas avec Dante, qui va lui faire savoir qu'elle l'intéresse réellement à plusieurs reprises… Mais la demoiselle ne le croit jamais et préfère le rejeter, même après plusieurs aides ou sauvetages de la part du jeune homme ! En relisant ma critique de « Caraval », j'ai alors réalisé que ce n'était pas Donatella la narratrice, mais Scarlett ! Cela explique le fait que je me souvienne très peu du tempérament de Tella…
Il m'a fallu un bon tiers du roman avant d'être enfin prise par l'intrigue. Il faut dire que le début est un peu long à se mettre en place et il m'a fallu un certain temps avant d'accepter le caractère ingénu de Donatella. Une fois que le nouveau jeu a commencé, je me suis régalée. de nouveau, l'idée d'acteurs, de compétition, de marchés dangereux et d'enquête m'a captivée. Je regrette néanmoins le fait que l'enquête est moins poussée que dans le premier opus… Dommage, car cela rendait la lecture haletante. Cette fois-ci, les jeux de pouvoir et la manipulation prennent une place majeure, prenant alors le pas sur tout le reste. Bien que j'adore ce type d'intrigue, je me doutais que l'héroïne s'en sortirait ou trouverait des alliés capables de l'aider, si bien que je n'ai aucunement craint pour sa survie… En ce qui concerne les révélations, j'avoue avoir été légèrement déçue : la plupart d'entre elles étaient prévisibles, notamment l'identité de Légende ! C'était l'un des défauts du premier opus. J'espérais donc que l'on éviterait de tomber à nouveau dedans… Heureusement, d'autres mystères comme l'identité du fameux « Ami » m'ont agréablement surprise.
Les personnages secondaires masculins ont su me plaire. C'est notamment le cas de Julian, Dante et de Jacks. Dante est réellement quelqu'un de mystérieux, beau, gentil, patient, protecteur et dévoué à celle qui fait battre son coeur. J'étais toujours impatiente de le voir intervenir dans le scénario. Jacks s'est révélé être un homme ambigu, étrange, fourbe, vif et plein de non-dits. Sa relation avec Donatella a été explosive et tendue au point que je me demandais où tout cela mènerait les deux protagonistes… J'ai aimé en apprendre plus sur la mère des deux soeurs, car elle cache de nombreux secrets dont on se délecte au compte goutte ! Quelques voiles sur Légende vont également se lever toutefois, il y a encore beaucoup à faire, surtout après le dénouement qui apporte de nouvelles questions. Je suis certaine que le tome trois nous apportera des réponses ! J'aurais souhaité voir davantage Scarlett, qui va être bien trop effacée à mon goût. Mais peut-être que la suite la mettra davantage en lumière ! (Ce que j'espère, car c'était le personnage que je préférais !)
Malgré les points noirs soulevés, j'ai apprécié ma lecture, en particulier grâce à certains personnages et grâce à la notion de Fatalités rappelant le tarot divinatoire. Ces Fatalités ont énormément de pouvoir et sont aussi dangereuses que le jeu de Caraval. Je me languissais de les découvrir et de voir quel impact leur présence aurait sur l'héroïne. de nouveau, l'idée d'être perdu entre le réel et le jeu a su me conquérir. Comme Tella, on nage en plein doute : on se demande qui joue un rôle et qui est sincère. C'est très prenant ! L'univers a également su me happer, car il y a un formidable mélange de magie, de mystère, de nombreux personnages étranges et de danger ! Je suis curieuse de voir si l'auteure va se renouveler et apporter les réponses que j'attends dans l'ultime opus.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
candou42
  20 mai 2022
Honnêtement, je m'attendais à moins aimer ce deuxième tome. Je me souviens que, quelques années en arrière, j'avais été charmée par l'ambiance onirique de Caraval et que j'avais su apprécier les retournements de situation. Mais voilà, du temps s'est écoulé et j'ai mûri en tant que lectrice. Ainsi, j'étais peut-être plus indulgente envers certains éléments à l'époque qui me posent un peu plus de souci aujourd'hui. Mais je m'y attendais. Tout comme je m'attendais à ne pas apprécier le personnage de Donatella que j'avais déjà trouvé antipathique dans le premier tome. Ce deuxième opus lui offrant le rôle principal, on était assez mal embarquée. Je pense même que si j'avais enchaîné Caraval et Legendary à l'époque, j'aurais eu ce même ressenti de moins bien mais d'une intensité moindre.
Certes, il est toujours dommage de ne pas pleinement apprécier la suite d'un livre qu'on avait adoré, mais comme je l'ai dit et redit dans cette critique, ce sentiment était attendu.
Je n'ai pas plus aimé Donatella en personnage principal qu'en personnage secondaire, je la trouve toujours immature et prompte à juger autrui car sa vision des événements et des actes est très étroite. Ainsi, elle est en mode girouette et change d'avis toutes les 10 pages tout en nous expliquant en long, en large et en travers pourquoi son choix est le bon alors qu'en tant que lecteur on sait pertinemment qu'elle est complètement à côté de la plaque. de plus, sa relation avec Dante m'a paru assez superficielle et l'excuse de « je ne veux pas tomber amoureuse pour ne pas donner du pouvoir à celui que j'aime » est un peu trop vue et revue. Mais également symbole d'une époque de publication. Il ne faut en effet pas oublier que cette histoire date de 2018 et que je ne me suis décidée à la lire maintenant uniquement parce que le tome 3 est enfin publié. Je pardonne donc-un peu- cet écueil à l'autrice car je ne peux lui reprocher ce maque d'originalité à cause des publications postérieures à son oeuvre. Mais ce choix de relation compliquée- alors qu'elle pourrait être très simple si les protagonistes discutaient pour mettre les choses à plat- juste pour créer une tension romantique et accrocher le lectorat autour de cette histoire d'amour ne fonctionne pas ici. Tout simplement, parce que c'est le même schéma que dans le tome 1 et que j'aurais aimé un peu plus d'originalité. Et que l'histoire n'a pas besoin de ça car l'autrice a su créer un univers enchanteur et prenant.
Et j'en viens à la deuxième faiblesse de ce roman, un manque de rythme et de surprise. Il ne se passe pas grand chose et l'impression que l'autrice recycle des éléments du premier tome est également bien présent à ce niveau-là. On retrouve Caraval comme prétexte fallacieux et cela se sent. le jeu est complètement laissé de côté et il ne me paraît pas essentiel dans la construction de l'intrigue, Donatella pouvant mener son enquête sans l'aide du jeu. J'ai eu l'impression que l'autrice utilisait ce prétexte du jeu uniquement pour justifier la présence de ses protagonistes masculins. Ce qui rend l'intrigue de ce deuxième tome bien faiblarde. Heureusement, l'apport de la mythologie autour des Fatalités apporte un peu de peps à cette histoire et maintient l'intérêt pour pouvoir se lancer dans le troisième.
Mais je ne peux m'empêcher de penser que j'ai subi cette lecture en tant que passage obligé pour lire le tome 3 qui est celui qui me faisait vraiment envie. Certes, j'aurais pu être agréablement surprise par Donatella et l'intrigue de ce second tome, mais au final, il n'en est rien. Ce n'était pas une torture, loin de là, mais je n'aime pas cette sensation d'obligation. Je savais que je devais le lire pour comprendre le 3e tome mais, a posteriori, je me dis que j'aurais pu me contenter d'un résumé spoilant, car vraiment, le personnage de Donatella n'est pas plaisant du tout à suivre. Peut-être que Scarlett souffrait des mêmes défauts et que je ne m'en souviens pas -je verrai bien avec le tome 3 mais j'ai déjà la sensation qu'elle va quelque peu m'agacer si son comportement est à l'image de celui qu'elle a dans ce deuxième tome.
En conclusion, ce seconde tome est une déception, la faute à plusieurs facteurs : le temps qui s'est écoulé entre ma lecture du premier et de ce tome (la faute à un éditeur qui abandonne une saga en plein milieu de l'histoire) qui fait que je suis un peu moins indulgente envers ce qui ne m'embêtait pas trop à l'époque ; le personnage de Donatella que je n'aimais pas et que j'aime encore moins après avoir suivi son point de vue trop immature pour moi (mais bon, c'est vrai qu'elle n'a que 16 ans…) ; une impression d'avoir lu un tome de remplissage-le fameux syndrome du tome 2- l'intrigue stagnant et ne réservant aucune surprise quand le premier tome avait su m'envoûter par sa magie et ses retournements de situation.
Je ne peux cacher que j'ai une petite appréhension avant de commencer le tome 3. J'ai peur que la magie ne soit plus présente et que je sois maintenant trop âgée pour apprécier pleinement cette histoire. Je ne peux m'empêcher de croire que j'aurais été un peu plus emballée à l'époque, même si, comme j'ai déjà pu le dire, il est certain que j'aurais également moins aimé ce deuxième tome, et donc regretter, une nouvelle fois, l'aspect mercantile qui pousse beaucoup de maisons d'édition spécialisées dans la jeunesse et le Young adult à abandonner certaines sagas en cours car pas assez rentables. Mais bon, on ne saura jamais si mon souvenir de lecture de premier tome aurait été terni par la lecture de ce second tome si je l'avais lu plus tôt, et c'est bien regrettable. Mais c'est ce qui arrive quand tu achètes un deuxième tome de saga pour apprendre dans la foulée que la suite et fin ne sera jamais publiée. Tu le laisses de côté dans l'espoir que les grands pontes des maisons d'édition changent d'avis. Des années passent, et parfois des petits miracles se produisent ce qui te permet de ne pas être frustrée à l'idée de ne jamais connaître la fin de l'histoire (merci les éditions Aeternam AS d'avoir repris le flambeau). Tu te lances donc enfin dans le deuxième tome, ravie à l'idée d'avoir enfin ce troisième tome en ta possession. Mais voilà, parfois la magie s'est envolée et tu ne sauras jamais si c'est de la faute de l'auteur qui n'a pas réussi à reproduire ce qui t'avait tant plu dans le premier tome ou si c'est juste que tu as mûri et que cette saga, si envoûtante par le passé, n'a plus un impact aussi fort sur toi….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
loupVDH
  04 novembre 2020
« Un coeur à protéger.
Une dette à rembourser.
Une partie à gagner »
Un 2ème tome encore plus mystérieux que le 1er …
J'ai souvent un a priori avant de commencer le second tome d'une saga …. Sera-t-il meilleur ou au contraire, superflu ?
Legendary fut tout simplement et encore un fois magique ! J'ai été happée 2 fois plus facilement par sa lecture que par la lecture de Caraval (qui cela dit en passant était déjà au top !).
Est-ce le fait que l'histoire soit, cette fois-ci, vue à travers les yeux de Tella et non de Scarlett ? Est-ce le fait que, cette fois-ci plus que jamais, j'ai été complètement perdue entre rêve et réalité ? Est-ce le fait de peut-être enfin savoir qui est Légende ? Qui est la mère de Donna et Scarlett ? Est-ce l'apparition de nouveaux personnages tous aussi extravertis les uns que les autres ? Est-ce tout simplement l'ambiance de Caraval ?
Est-ce tout cela qui m'a fait prendre conscience que j'en étais déjà à la dernière page du livre en ayant cette vague impression de l'avoir commencé il y a 5 minutes à peine ?
Je suis cependant encore un peu partagée avec les personnalités des personnages qui me semblent stéréotypés mais auxquels justement on s'attache.
Saviez-vous que le mystère était au départ un genre théâtral ? Et bien, je peux vous l'avouer la saga Caraval est un théâtre grandeur nature où gagner reste primordial …. Mais est-ce vraiment le jeu qu'il faut gagner ?
Hâte de lire le dernier tome ! A vos marques… Prêt… Partez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
BOOKSANDRAP
  03 février 2019
> https://booksandrap.wordpress.com/2019/01/30/caraval-t2-legendary-stephanie-garber/
Enfin je découvre ce second tome ! Si vous aviez suivis, le premier tome de Caraval avait été une très belle surprise ! J‘avais beaucoup apprécié l'ambiance, les revirements de situations et les multiples personnages que j'avais rencontrés au cours de ma lecture. Alors quand j'ai eu ce beau bébé entre les mains, j'ai sauté dessus. Et je l'ai dévoré. Encore une fois ce fût une superbe lecture. Enchanteresse, intrigante, romantique et dangereuse à la fois. Legendary est un cocktail explosif qui à très bien fonctionné avec moi, encore une fois.

On ne sait jamais si ce que nous lisons est réel.
Entre doutes, rêves, cauchemars et désillusions, le lecteur est plongé dans cette intrigue qui nous pousse à ne jamais savoir si ce que nous lisons est la réalité ou simplement le jeu et ses règles vicieuses. C'est très perturbant de douter de tout et de tout le monde. de ne pouvoir se fier qu'à notre personnage principal qui est Donatella et à personne d'autres sous peine de se retrouver complètement démunie et désorientée au cours de notre lecture. C'était hyper plaisant et à la fois hyper frustrant.

Ce gros point positif rejoint un autre qui m'avait déjà fortement séduite dans le premier tome : la qualité de l'intrigue et de l'univers. Encore une fois l'auteure sait se renouveler et nous présente une intrigue dans la lignée de Caraval et qui pourtant reste très différente. Une partie est bien entamée mais les enjeux sont tout autres. Certains pourraient même y laisser la vie…

L'univers est encore une fois extraordinaire. C'est très visuel, très coloré. On ressent ce danger et ce côté magique qui m'a tout de suite séduite et qui je l'espère vous plaira et vous enchantera à votre tour.
Et pourtant malgré la profondeur nouvelle de l'intrigue et le caractère plus poussé de cette dernière durant le jeu, j'ai moins apprécié le chemin que l'auteure à emprunté. On part vers quelque chose de plus fantastique, avec l'apparition de nouveaux personnages tels que les fatalités qui finalement apportent un aspect au bouquin qui m'a moins inspirée et moins emportée.

Néanmoins le fait qu'on suive cette fois-ci Donatella et non Scarlett m'a ravie. Je l'ai adoré ! Beaucoup plus aventureuse, fougueuse et irréfléchie que sa grande soeur, Tella est impulsive et sauvage et n'écoute qu'elle-même. Elle apporte un rythme à l'histoire bien particulier. Quant à sa relation avec le ténébreux Dante, je ne peux que trépigner de me plonger dans le troisième et dernier tome pour connaître la conclusion finale à cette trilogie flamboyante. Je vous le recommande vivement, si vous n'avez pas encore tenté Caraval qu'attendez- vous ? Mais méfiez-vous tout de même car Légende n'a pas fini de vous piéger….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   10 janvier 2020
D’ordinaire, Tella n’était pas du genre à faire le choix de la sécurité. D’après son expérience, ce choix n’en était pas un ; cela revenait à s’effacer poliment en laissant toute latitude à ceux qui avaient plus de pouvoir.
Commenter  J’apprécie          130
filledepapiersfilledepapiers   29 avril 2021
– Tout le monde ne connaît pas la véritable fin de son histoire. Il existe deux sortes de fins car la plupart des gens abandonnent au moment où tout va mal, où la situation paraît désespérée. Pourtant, c'est là qu'il faut le plus d'espoir. Seuls ceux qui persévèrent peuvent découvrir la vraie conclusion.
Commenter  J’apprécie          90
SaiwhisperSaiwhisper   12 avril 2019
- Tu te souviens de ce que je te répète sans cesse concernant l'avenir ?
- Nous avons tous en nous le pouvoir d'écrire le nôtre.
- C'est juste. Tu peux façonner ton avenir comme tu le souhaites. Chacun est capable de choisir son destin. Mais si tu joues avec ces cartes, ma poupée, tu donnes aux Fatalités qu'elles représentent l'occasion de dévier ton chemin. Certaines personnes utilisent des jeux de la Destinée semblables à celui que tu as entre les mains pour prédire l'avenir, et, une fois qu'un avenir a été prédit, il prend vie et se démène pour se réaliser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SaiwhisperSaiwhisper   12 avril 2019
- Tu as tout faux, commenta Dante en s'emparant de l'autre extrémité. Il va falloir qu'on refasse le nœud.
D'un geste brusque, elle reprit les deux bouts et s'écarta d'un pas chancelant.
- Tu ne vas quand même pas me déshabiller au beau milieu de cet escalier !
- Ça veut dire que je peux le faire ailleurs ?
Sa voix grave débordait de promesses sulfureuses. Tella le fouetta avec la cordelette.
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   12 avril 2019
Je crois que Paradis avait peur de l'amour parce que, lorsqu'elle aimait, c'était avec la même ardeur qu'elle mettait à vivre.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Stephanie Garber (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephanie Garber
A l'occasion de la sortie du tome 2 de Caraval, Legendary, Stéphanie Garber laisse un message à ses lecteurs français !
Résumé du roman :
Après avoir sauvé sa s?ur, Scarlett, d?un mariage désastreux, Donatella reçoit la lettre d?un mystérieux ami avec qui elle passe un marché. Si elle lui livre le vrai nom de Légende, le maître du jeu Caraval, il l?aidera à retrouver Paloma, leur mère, qu?elles n?ont pas vue depuis huit ans. Mais si elle ne respecte pas son engagement, la jeune fille perdra tout ce qui compte pour elle, peut-être même sa vie? Quand une nouvelle édition du jeu est organisée à Valenda pour les 70 ans de l?impératrice Élantine, Donatella doit y participer pour remplir sa mission. Dès son arrivée, les ennuis commencent. Elle devra faire preuve de ruse et de courage afin de gagner cette nouvelle partie? Attention, nouveau jeu, nouvelles règles?
Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ycduugv7
+ Lire la suite
autres livres classés : illusionsVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2079 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre