AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782749944968
Michel Lafon (15/04/2021)
3.7/5   23 notes
Résumé :
Laissez-moi vous raconter une histoire aussi incroyable que réelle.

Lorsque j'ai entraîné ma famille dans l'acquisition et la restauration d'un château abandonné, j'ignorais qu'il était encore habité par ses anciens occupants. Si au début les voix, silhouettes, coups dans les murs et manifestations physiques étranges nous laissaient perplexes, nous avons appris à les connaître, à les comprendre et, pour certains, à les craindre.

Mais lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
viedefun
  14 mai 2021
Toutes les personnes intéressées par le paranormal ont déjà entendu parler du château de Fougeret qui est devenu célèbre depuis une dizaine d'années par sa particularité d'être un "château hanté". Un nombre incalculable de "chasseurs de fantômes" en ont fait des enquêtes relayées sur YouTube ou la TV....Tout comme les septiques, les débunkers, comme on dit, qui veulent prouver que tout ça, ce ne sont que des "conneries"....Il y a aussi les médiums, les experts en spiritualité, les web-radios etc qui ont eu leur mot à dire sur ce fameux château...
Personnellement, je ne doute pas de la sincérité des propriétaires du château, le couple Geffroy. Je pense que ce château est réellement habité, "hanté", "visité" par ses anciens propriétaires, mais il sert aussi de lieu de contact, de "portail puissant" avec des défunts qui n'ont aucun lien avec le bâtiment mais avec les "vivants" qui viennent le visiter par curiosité ou par la recherche de réponses....Ce château date du Moyen-Age, il a donc vu beaucoup d'humains, de familles, de soldats se succéder en son sein....
Les siècles passés n'ont guère étaient généreux pour les gens de ces époques, avec des morts violentes, injustes, des morts d'enfants, des tortures de soldats, des meurtres "pour l'argent et le pouvoir"....Bref, ce château contient un lourd passif de souffrances et d'atrocités, mais aussi de joies et des fêtes (notamment quand on voit les photos de famille prises dans les années 1920)....
Si vous croyez tout savoir sur ce château en ayant regardé les reportages à la télé ou les vidéos sur YouTube, je vous arrête tout de suite ! Ce livre, écrit par Véronique Geffroy regorge de confidences inédites, que ce soit pour les "faits paranormaux" mais elle raconte aussi sa vie de famille, ses peurs, ses doutes, ses faiblesses, ses moments de "craquage", ses drames (comme le suicide de son cousin dans le parc du Château)......
Ce livre explique l'aventure d'un couple, d'une famille qui va acquérir un château pour la passion des vieilles pierres (ils avaient déjà acheté un autre château auparavant), et bien entendu, au départ, les phénomènes paranormaux n'étaient pas prévus au programme....En tout cas, dans leur vie de "gens bien les pieds sur Terre" mais force est de constater que les évènements WTF qui vont apparaître très rapidement dans ce château ne laissent aucun doute et d'ailleurs, Véronique l'avoue elle-même, il y a eu des moments où elle a vraiment eu envie de revendre ce château, mais le destin en a voulu autrement.....
Bien entendu, pour les septiques, qui cherchent des preuves sur une quelconque supercherie ou "hystérie collective", penser qu'en exigeant une preuve, à l'instant T aux "fantômes", comme une injonction, cela va fonctionner, il faut vraiment être stupide pour croire que les défunts vont entrer dans le jeu....Parfois, ils le font, de manière subtile ou même violente (Véroniques raconte plusieurs anecdotes qui font froid dans le dos pour les gens qui les ont vécues), mais plus souvent, ils ne vont communiquer qu'avec les gens "purs" et pas avec ceux qui pensent que tout cela n'est qu'un "cirque", une "grosse arnaque".....On ne pourra jamais convaincre quelqu'un qui est enfermé dans ses certitudes, il aura toujours une réponse "relationnel" ou "passera au silence, niera" un évènement bizarre qui ne correspond pas avec les lois physiques et la science que nous connaissons à notre époque actuelle....
J'ai vraiment adoré me plonger dans ce livre....Certes, j'ai mis plus de temps à le lire car je ne le lisais jamais le soir avant de me coucher (pour des raisons évidentes, je suis une froussarde et je suis déjà bien assez consciente du monde invisible qui nous entoure...).
Ce livre est précieux car nous entrons réellement dans l'intimité d'une famille, d'un couple avec ses doutes, ses épreuves, ses défaites et ses victoires.....Véronique Geffroy nous livre ses états d'âmes dans détours et parfois, c'est difficile à lire car on ressent toute sa douleur car il faut quand même gérer cette épreuve...Déjà la peur, la confrontation avec le monde invisible, mais aussi les critiques (tellement nombreuses) des gens du village, puis ensuite du "monde entier" (merci Internet). Et il y a aussi ses problèmes de couple car ce genre de situation inédite est géré différemment d'une personne à l'autre alors évidemment quand votre propre mari n'est pas sur la même "longueur d'onde", ce n'est pas facile à vivre....Heureusement pour ce couple, les explications et les solutions finiront par arriver......Mais Véronique va passer par des moments vraiment difficiles (qui vont presque arriver à la faire "sombrer" dans la dépression voire pire...).
Au niveau des histoires des "invisibles" qui peuplent ce château, chacun a connu un drame, chacun est attaché, voire "prisonnier" à ce lieu pour une raison ou une autre......Je suis touchée par le lien que Véronique a réussi à avoir avec Félix mais aussi Alice ou d'autres "défunts"....Cela nous montre aussi que ces époques passées n'étaient pas faciles à vivre (cela dit, notre époque actuelle n'est guère mieux....Même si on pense être heureux et chanceux grâce à toute la technologie qui nous entoure....Pas besoin de vous faire un dessin, au moment où j'écris cette chronique, nous sommes au printemps 2021....).
Sincèrement, je pensais "tout connaître" de Fougeret grâce aux divers reportages à son sujet depuis une dizaine d'années mais finalement non, ce livre est vraiment essentiel si vous êtes intéressé par ce château car il est une vraie mine d'or en anecdotes inédites et surtout, Véronique nous livre vraiment ses pensées intimes, sur sa vie de famille, prise dans le tourbillon de la "célébrité" qui n'est pas facile à vivre, surtout quand on aborde le sujet du paranormal (notamment en France où les critiques sont cruelles et à la limite de la persécution....).
Je vous recommande totalement la lecture de ce livre ! Je peux le qualifier de coup de coeur car j'ai vraiment adoré la manière dont est narré le récit, nous suivons vraiment le cours de cette vie de famille de A à Z, c'est vraiment prenant ! Par contre, pour les froussard, je ne vous recommande pas de le lire le soir avant de vous coucher car il y a quand même des anecdotes flippantes dans ce livre ! (on parle quand même d'un château hanté !)....Bonne lecture à tous, vous ne le regretterez pas, croyez-moi !
Ma note : 18/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
triss
  07 août 2021
"Coup de coeur pour ce livre"
Les invisibles de Fougeret ce chateau considéré comme le plus hanté de France... des propriétaires dépassés, sous l'emprise du lieu, qui ne vivent que pour cet endroit et ces invisibles. J'ai littéralement dévoré ma lecture.. Véronique passionné d'histoire et de sauvegarde du patrimoine achète fougeret , fier de leur nouveau bébé, ils tarderont pas à découvrir que le château est encore habité par des invisibles ; après l'acquisition , ils n'imaginent pas à quel point leurs vie et toutes leurs croyances sont sur le point de changer , le château de Fougeret laissera entrevoir une autre facette plus angoissante. Véronique et sa famille feront face aux événements, une vraie découverte du monde invisible, les invisibles..
Ce témoignage du monde paranormal est juste captivant même si on n'est pas adeptes ou septique.
Une histoire humaine racontée avec pudeur et honnêteté, sans chichi, sans tabous.
Impossible pour moi de lâcher ma lecture au point d'avoir mis de côté ma lecture précédente que je vais pouvoir reprendre.
Je me suis laissée happé, emporté dans ce récit d'une fluidité incroyable. Très bien écrit, les sujets difficiles, trop délicat sont expliqués juste avec ce qu'il faut.
Les émotions étaient au rendez-vous. J'ai traversé les 3/4 de ma lecture dans une incroyable tristesse, aussi bien pour les propriétaires que pour les invisibles.
Étant très réceptive et passionnée pour tout ce qui est paranormal, je me suis tout simplement régalé !
Jusqu'où irait ces mondes parallèles si différents qui se croisent et se décroisent ? Quelles en sont les limites ? Les "pouvoirs" de tout ces invisibles qui errent sans relâche parmi nous ?
J'étais déjà très ouverte sur le sujet, avec mes propres idées, convictions, ce livre m'a un peu plus ouvert les yeux sur ce qui pourrait exister ou non. Il m'a aussi confirmer des choses auquel je n'étais pas entièrement convaincue mais auquel j'y suis aujourd'hui.
Ce que j'ai aimé dans ce récit, ormis les explications sur les séances spirites qui m'ont valus quelques peurs, c'est les différentes histoires sur les années qui ont traversés Fougeret . L'histoire du château en lui même et les histoires personnelles des habitants invisible du lieu. La propriétaire a pu grâce à des archives retracer la vie de certains et même trouver des photos, et ce n'est pas terminé ! J'ai eu de l'empathie pour certains, une incroyable colère pour d'autres et une tristesse pour quelques-uns...
Véronique avec son franc parler m'a déjà séduite sur les vidéos ; j'ai regardé plusieurs reportages concernant le château de Fougeret , l'endroit est magnifique. Extérieurement et intérieurement. Les restaurations, décorations sont superbes.
Mais ce que je retiens après tout ces visionnages et cette lecture et avec mon propre ressentit c'est que ce château est divisé en deux...
Bon et mauvais...
Alors, vais-je un jour visiter le château de Fougeret ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Montana
  23 avril 2022
Compte tenu de mon intérêts pour les phénomènes paranormaux, je ne pouvais pas passer à côté du récit du château "le plus hanté de France"!
Quelle déception!
Tout d'abord, ce livre manque cruellement de photos. Seul le plan du château est présenté en début d'ouvrage.
Ensuite, ce livre est une suite d'incohérences plus invraisemblables les unes que les autres, le tout raconté dans un style vraiment lourd. L'auteure se répète beaucoup, tourne en rond, s'apesantie sur ses problèmes de couple (dont la cause semble être le château), ses nombreuses tergiversations ("je veux absolument ce château", puis, "je ne veux plus y mettre les pieds"...).
Et enfin, il y a les descriptions des innombrables "séances" de spiritisme faites avec les personnes qui ont choisies de passer le nuit à Fougeret.
Et là je me dis, avec la quantité de témoins participant à ces nombreuses expériences, de médiums, de chasseurs de fantômes accompagnés de leur matériel technologiques de pointe, POURQUOI aucune photo, aucun lien vers d'éventuels films ne figurent dans le livre?
Je n'ai pas du tout apprécié ce livre mal écrit qui en fait trop.
Si vous êtes amateur de paranormal, surnaturel bien raconté, lisez plutôt les excellents livres de Sylvie Havart (L'Amérique hantée, L'écosse hantée, L'Angleterre hantée et Versailles hanté) ainsi que ceux de Stéphanie Sauget (Histoire des maisons hantées ou encore Les âmes errantes : Fantômes et revenants au XIXème siècle).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BenedicteBiblio
  03 juin 2022
Passionnée d'Histoire et de vieilles pierres, Les invisibles de Fougeret est un récit témoignage qui me tendait les bras. J'en parle assez peu sur le blog (et même autour de moi) mais le paranormal est un sujet qui m'intéresse, qui suscite beaucoup de curiosité chez moi. Uniquement lorsqu'il est question de maisons hantées, de fantômes. On peut bien sûr y croire ou non, y être sensible ou se dire que ce sont de pures âneries. Reste que j'ai eu envie de me plonger dans cette lecture, et que je ne le regrette pas.
Historienne de formation, Véronique Geffroy nous raconte son coup de coeur pour Fougeret, un château situé dans la région de Poitiers. Cette rencontre est tellement une évidence, qu'elle n'hésite pas à s'endetter à vie pour l'acquérir dans l'espoir de le rénover.
L'auteure partage avec nous toutes les étapes qu'elle a pu vivre : la rencontre avec ce géant de pierre bâti vers le XVe siècle ; le ressenti d'être constamment épiée ; les bruits de meubles que l'on déplace, alors qu'elle se trouve seule dans le château ; les objets qui disparaissent pour ensuite être retrouvés dans des endroits insolites. Sans oublier ses recherches sur le passé de Fougeret, les répercussions sur sa vie de famille et sur son couple (qui sont assez conséquentes), ou encore l'ouverture de Fougeret au public (pour y passer la nuit ou encore pour échanger).
J'ai trouvé cette lecture plaisante. Je ne vous cache pas que je ne doute pas de la sincérité des propriétaires du château. Les Geffroy mettent tellement d'énergie à essayer de comprendre ce qui leur tombe dessus, qu'on ne peut que les soutenir. Véronique Geffroy partage avec son lecteur ses doutes, ses questionnements, ses peurs face à tous ses évènements et ressentis qu'elle est loin de vivre toute seule (son époux, mais aussi ses enfants, se retrouvent embarqués bien malgré eux dans cette aventure).
J'ai aussi beaucoup aimé les chapitres où l'auteure évoque ses recherches afin de retrouver la trace d'anciens propriétaires qui ont marqué les murs du château (je pense à Félix ou encore à Alice). Les invisibles de Fougeret, ce sont eux. Encore une fois, son objectif est simple : tenter de se raccrocher à une petite part de rationnel, pour essayer de faire des liens et de mettre du sens sur ce qu'elle vit.
J'ai donc été happée par la première partie de ce récit. Ensuite, je vous avoue que mon engouement est un peu retombé. La faute à des passages qui se répètent un peu trop à mon goût, mais aussi à des croyances auxquelles je ne suis pas du tout sensible (je me suis donc parfois un peu ennuyée selon les chapitres).
Lien : https://labibliothequedebene..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tvnlaurie
  19 avril 2022
Il ne s'agit pas d'y croire ou de ne pas y croire.

Il s'agit de voir.

L'autrice raconte son parcours et son expérience suite à l'achat d'un château.
Manifestations, éclats de voix, ils ne sont pas seuls dans ce château.

Effectivement beaucoup de personnes y vivent.

J'étais un peu sceptique au début en ouvrant ce livre, puis j'ai été emportée par la lecture, et cela faisait longtemps que je n'avais pas lu aussi rapidement un livre.

De plus Alice un ancienne habitante du château m'a parue familière, elle est décédée d'une infection qui aurait pu également me coûter la vie si elle n'avait été détectée à temps.

En bref et pour résumer la lecture de ce livre, je dirais qu'il m'a touché, attirée, captivée.
Je ne savais pas si je devais y croire et je ne le sais toujours pas car je fais partie de ceux qui pour le croire doivent le voir, mais ça ne veut pas dire que je réfute les paroles dites dans ce texte.

Après avoir lu ce texte j'ai envie de visiter le château, étant une amoureuse des vieux édifices et des beaux édifices qui plus est.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
viedefunviedefun   14 mai 2021
– Franchement, maman, c’est bizarre comme endroit…
– Pourquoi tu dis ça ? Tu n’aimes pas ?
– Bof… tu vas encore nous embarquer dans un truc pourri. Tu n’en as pas marre ? Il est vrai que mes frasques architecturales phagocytaient toute la famille.
– C’est un super endroit, tu as remarqué la vue de la falaise ? Pas de voisins, des bois tout autour, c’est super et ton père adore ! Elle avait réellement l’air inquiète.
– Écoute maman, tu m’as laissée toute seule pour répondre au téléphone. Je ne me suis pas sentie bien. Je ne vois pas pourquoi tu voulais que je vienne !
– Pour que tu voies en vrai. Tu trouves l’endroit comment ?
– Je ne sais pas trop. J’avais l’impression que des gens me regardaient aux fenêtres.
– N’importe quoi ! Avec le Bazaneix, tu devrais être habituée à l’ambiance des châteaux abandonnés ! On a toujours des impressions étranges au début, et puis ça passe… J’ai mis fin à l’échange en levant les yeux au ciel. Je minimisais volontairement. Je l’écoutais toujours, pourtant. Quelques années auparavant, alors qu’elle prenait des leçons de conduite, elle m’avait raconté avoir vu une femme en chemise au milieu d’un rond-point, qui chantait « Pour que tu m’aimes encore », le tube de Jean-Jacques Goldman interprété par Céline Dion. Elle avait immédiatement pilé. Le moniteur lui avait demandé pourquoi. Elle n’avait pas répondu, la femme avait disparu. Elle avait redémarré, très gênée et perturbée. Une autre fois, alors qu’elle visitait un vieil immeuble – en ruines naturellement –, elle avait vu une gamine vêtue de bleu, avec des cheveux blonds bouclés. Elle voulait sortir de la cave où elle était assise, recroquevillée sur elle-même. Une fois dehors, sa petite main s’était accrochée aux barreaux du soupirail. Mathilde était blême. Bien plus tard, alors que je dépouillais des archives pour ma thèse d’histoire, je suis tombée sur un fonds d’archives contenant une photo de cet immeuble. C’était une confiserie qui s’appelait alors « Aux bons enfants ». Devant la façade, une vingtaine d’enfants étaient assis. Peut-être que certains d’entre eux y avaient été maltraités… Mais là, j’étais aveuglée. Rien n’y faisait. J’ai balayé notre complicité en traitant tout cela comme des élucubrations. Mathilde s’est sentie trahie. Je restais sur ma position, même si aucun des enfants ne voulait nous voir nous lancer à nouveau dans un chantier titanesque qui nous absorberait tout entiers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   12 novembre 2021
J'avais regardé en l'air, comme souvent. Mais là quelque chose m'avait intriguée. Assis sur le côté, me faisant signe de la main, il y a avait un homme nu sur un toit. Sa peau était nacrée d'une couleur de bronze patiné. Il avait des petites cornes et des grandes ailes de chauve-souris. Il me regardait en souriant. Allongé sur le côté, appuyé sur un coude, la jambe opposée pliée, il était beau.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   11 novembre 2021
Et là, j'ai vu ce que je n'aurais jamais cru voir: dans un silence total, assourdissant , la silhouette noire, opaque, d'un homme grand, mince, avec de larges épaule. Son buste était de face, sa taille et ses jambes de profil. Sa silhouette a glissé, sans mouvement, du salon gothique à la salle à manger. J'étais paralysée par la peur.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   11 novembre 2021
Une autre fois, alors qu'elle visitait un vieil immeuble - en ruine naturellement -, elle avait vu une gamine vêtue de bleu, avec des cheveux blonds bouclés. Elle voulait sortir de la cave où elle était assise, recroquevillée sur elle-même. Une fois dehors, sa petite main s'était accrochée aux barreaux du soupirail.
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   11 novembre 2021
Il a remarqué immédiatement une silhouette derrière la fenêtre de la salle de bain. Je n'avais rien vu. La silhouette est blanche, de profil, on voit un visage, un buste et une main. C'est un homme, en hauteur, à quatre mètres vers le plafond. Il est si net.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Véronique Geffroy (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Geffroy
Véronique Geffroy : "Je vis dans un château hanté"
autres livres classés : maison hantéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre