AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749931215
Éditeur : Michel Lafon (22/02/2018)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Patricia Darré a déjà évoqué dans plusieurs livres les rapports avec l'au-delà que son don de médium lui permet d'entretenir.
Elle aborde ici le cas des maisons " hantées " dans lesquelles elle a été amenée à intervenir. Avec prudence ! Elle sait bien que l'esprit humain est capable de créer des visions qui sont plus du domaine des psys que du sien. Mais elle sait par ailleurs que certaines âmes, restées bloquées à l'heure de leur mort, continuent d'errer da... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  14 mars 2018
Râââ ! Super bouquin !
Sans me vanter, je connais un peu le monde des médiums. Je pense que les vrais préfèrent qu'on les appelle des "messagers" pour être distingués des charlatans qui en font commerce. Patricia explique pourquoi.
.
L'auteure a une très belle plume, captivante ; elle est soucieuse de montrer que les messagers sont des gens comme tout le monde.... qui vivent entre deux mondes !
Ici, on est dans "Les Visiteurs", "Harry Potter", "Ghost Whisperer", etc....
Dans ce livre, Patricia Darré décrit sa rencontre avec le chevalier de K., puis elle évoque Adèle, qu'elle a réussi a délivrer de l'emprise inconsciente d'Ismérie, femme du XIXè siècle. Il y a aussi de l'ermite capturé pendant la Révolution et dont l'âme s'était réfugiée dans un tabernacle, et enfin de Joseph de Malemont, qui ne connaît pas "L'éducation sentimentale" que lit Patricia, puisqu'il est décédé en 1869...
Quel rapport avec le titre ?
Les maisons ont un historique, des gens ont vécu et sont morts dans ces maisons ou ces lieux de construction. Il y a quelqu'un dans la maison, oui, et il est malheureux, il faut le faire partir vers la lumière, pour le rendre heureux et débloquer la situation ici bas.
Religion.
Hormis le fait de croire en la vie éternelle, la spiritualité a peu de rapports avec la religion, surtout quand celle-ci est construite en hiérarchie et en conquêtes, à l'image des défauts humains d'avidité et d'orgueil.
Anecdote.
Plusieurs faits cités ici me sont connus, bien que je ne sois pas moi-même messager.
Il y a trois jours, ma femme me téléphonait alors que je conduisais. N'ayant pas d'endroit pour m'arrêter, je ne répondis pas. Elle a reçu un SMS instantanément de ma part : "Je suis en réunion." Je ne lui ai jamais écrit ça. Mais "on" veille sur nous, et parfois "on" agit pour éviter que nos proches s'inquiètent.
Voir.
Patricia voit les entités.
Certains messagers demandent à ne pas voir les entités, ils ressentent alors leur odeur, ou leur pression quand ils s'asseyent sur le lit, à côté d'eux. L'entité peut "traverser" l'élu et lui faire ressentir un message d'amour.
Blocage.
Patricia évoque les blocages.
Un de nos enfants étant parti s'installer à Toulouse, nous cherchions à acheter une maison dans le midi-Pyrénées. Mettant notre dévolu sur une vieille bâtisse en "L", nous étions prêts à signer quand le propriétaire a fait opposition. Un an plus tard notre fils est revenu en Picardie, là où nous avons toute notre vie.
Amour, empathie, pardon.
Patricia écrit que pour débloquer une situation, il faut, grâce à l'empathie, donner de l'amour, ou du moins prouver qu'on ne veut pas de mal à l'entité prisonnière.
C'est vrai, et j'irai peut être plus loin : pardonner un proche qui vous a fait du mal permet d'avancer.
Epuisement.
Patricia dit que les fantômes la fatiguent. C'est vrai, surtout quand ils sont négatifs, qu'ils sont des âmes noires. Ils peuvent fragiliser leur coeur des messagers, car ils pompent leur énergie.
Hiérarchie.
Patricia évoque sa hiérarchie.
Oui ! Là-haut existe une hiérarchie qui veille sur nous, nous permet d'effectuer nos missions sur Terre, fait partir ceux qui ne servent plus à rien ou qui souffrent trop... L'entité suprême, on peut l'appeler Dieu, Allah, Horloger comme Voltaire, etc...
Voilà !
J'ai passé un merveilleux moment avec ce livre, et si vous avez quelque sensibilité, je vous invite à en faire autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
FleurDuBien
  04 mars 2018
Alors on y croit ou pas, mais cette auteure est formidable. Formidable car elle donne beaucoup d'espoir à chacun de ses livres que je ne manque jamais.
C'est une lecture troublante.
C'est même limite incroyable.
Et pourtant c'est vrai.
Je l'ai vécu à de nombreux reprises, cette sensation étrange de savoir que nous ne sommes pas seuls. Cette "présence"que je ne peux expliquer, il faut l'avoir vécue.
Très intéressant et je l'ignorais, le fait qu'il y ait toujours de l'eau (vieux puits, source ou ruisseau) proche de l'endroit des apparitions ou des phénomènes inexpliqués. C'est ainsi que je ressens les présences toujours dans ma salle de bain.
Étrange...
Ma tante adorée, Anne, avait coutume de dire "Je ne suis jamais seule...". A présent, je la comprends mieux. Surtout que c'est elle dont je sens la présence de temps en temps.
Ce n'est pas parce qu'on ne les voit pas qu'ils n'existent pas.
Ce monde de l'invisible.
Quel bonheur de lire ce livre !
A travers quelques histoires, l'auteure réussit à nous prouver que ce monde existe bel et bien.
Moi aussi, je ressens des présences, de temps en temps, je ne peux l'expliquer. Mais l'auteur, elle, a la chance de les entendre et de les voir.
Et non, ce n'est pas une imposture, j'ai confiance en elle et elle me rassure, sinon, quel désespérance que la Vie !
Pas besoin d'être croyant ni grenouille de bénitier, tout cela est d'une logique implacable.
Alors, si vous avez perdu un être cher, lisez ce livre mais également tous les autres de cette auteure magnifique, de ceux qui font renaître, accepter et surtout donner beaucoup d'espoir, cet espoir que certains rejettent de toute leur force, mais c'est tant pis pour eux...
Merci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          107
VivianeB
  10 mars 2018
Je ne suis pas branchée surnaturel, fantômes, vie dans l'au-delà même si je frissonne quand je vois des reportages qui, délibérément, "font peur". J'ai lu ce livre avec intérêt, il se lit comme un roman et pourtant, l'auteur relate des faits réels selon sa vérité, ce que je respecte sans être dupe toutefois. J'ai le souhait de lire d'autres livres de Patricia Darré car j'apprécie sa clairvoyance, sa franchise et sa bienveillance par rapport à son "don" et tout ce qui le concerne.
Commenter  J’apprécie          160
esperanza09
  01 mars 2018
Dommage que ses livres soient aussi court, c'est toujours intéressant et il y a toujours trop peu de pages.
Moi qui pensait à déménager, ça donne à réfléchir sur mon futur toit.

Pour ceux qui aiment les «histoires» de maison hantée, d'esprits, et pour en apprendre plus sur les murs de nos maisons...
Commenter  J’apprécie          80
viedefun
  23 mars 2018
C'est le 4ème livre de Patricia Darré que je lis et je dois dire que je suis toujours autant emportée dans ses récits et ses témoignages. Dans « Il y a quelqu'un dans la maison » la journaliste médium aborde le sujet des entités qui vont et viennent chez chacun d'entre nous, à notre insu pour la plupart du temps mais qui peuvent aussi causer des désagréments en terrorisant les habitants notamment les enfants qui sont généralement plus sensibles que les adultes au monde de l'invisible. Ce livre n'est pas là pour faire peur, bien au contraire, mais pour rassurer les gens qui vivraient des « choses bizarres » chez eux et comptez sur « Patricia la journaliste » pour essayer de trouver d'abord toutes les causes « rationnelles » avant de laisser agir « Patricia la médium » dans ses « investigations. Certains témoignages m'ont fait sourire notamment le cas de cette famille où le père est un grand septique, malgré qu'il ait été lui-même témoin et même la cible d'attaques paranormales mais qui continue à nier l'évidence....J'ai par contre été très touchée par l'histoire de Joseph de Malemont, ce beau jeune homme qui semble ignorer qu'il est mort et qui répète sans cesse les dernières heures heureuses de son existence, existence qui a pourtant pris fin au cours du XIXème siècle mais celui-ci ne semble pas plus que cela perturbé par le nombre de gens qui défilent dans sa maison (qui est maintenant devenue une maison d'hôtes) et qui pense tout simplement que ces clients du XXIème siècle sont des invités de passage de son père à qui il doit - par politesse - adresser quelques mots et qui peut même parfois aborder des sujets de discussion comme la littérature avec les plus réceptifs (et les moins effrayés)….Quoiqu'il en soit, je ressors ravie de ma lecture, et nullement effrayée (même si j'ai quand même évité de le lire le soir, avant de me coucher, faut pas déconner non plus…) et je vous conseille totalement cette lecture.
Ma note : 17,5/20
Lien : http://lespassionsdeviedefun..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
DameMoiZelleDameMoiZelle   18 mars 2018
Paola Giovetti expliquait avoir assisté à ce type de travaux en laboratoire et décrivait la disparition d'objet avec formation d'un halo bleuté l'entourant, et sa rematérialisation dans un autre endroit, pas forcément de façon simultanée. On pouvait alors constater que l'objet en question était très chaud et il semblait que son parcours immatériel en ait modifié la structure moléculaire.
Si de sérieux médiums ont la possibilité de faire ce genre de chose, il est assez probable que tout être humain en est capable, comme de bien d'autres prodiges, sans savoir forcément les maîtriser. Cela m'amène à penser que ces objets qui disparaissent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et réapparaissent en des lieux et à des moments insoupçonnables, lorsqu'ils ne son pas déplacés à cause de notre distraction, sont téléguidés par notre esprit.
La société britannique pour la recherche psychique (Society for Psychical Rescarch) a soumis à l'étude ces disparitions quotidiennes et inexplicables qu'elle appelle des ''jotts'' ou des ''jottles''. Il est dit que les ''jotts'' désignent les objets qui se déplacent et les ''addjotts', les réapparitions étranges.
Une classification minutieuse de ce type de manifestation a été faite, et on est même arrivé à la conclusion que non seulement on peut découvrir l'objet qui a disparu en des lieux où il n'a rien à faire, mais que certaines fois, on constate que cet objet ne réapparaît pas, puis on trouve un objet identique à celui qui s'est ''envolé'', dont on sait pourtant que ce n'est pas l'original.
Quoi qu'il en soit, ces disparitions, qui font partie de notre quotidien et qui nous font soit sourire, soit grincer des dents, intéressent de nombreux chercheurs.
Par ailleurs, il est évident que certaines demeures sont plus favorables à ces disparitions mystérieuses, et l'on ne sait pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
denis76denis76   13 mars 2018
Quand la porte s'ouvre, je vois distinctement se former la silhouette d'un homme. D'abord les contours, puis je le vois en trois dimensions, avec ses vêtements en lambeaux. Son visage est salement balafré, sa cotte de mailles est déchirée, ainsi que sa chemise.
Il me voit puisqu'il me regarde.
-- A genoux !
-- ...
-- A genoux ! Comment oses-tu ?
Je tombe à genoux devant un mur pour Bérangère et Rémi, mais pour moi devant un quidam sorti d'un temps lointain, sans doute le moyen-âge, avec sa tête hirsute et sa chemise déchirée.

NDL : c'est génial : Patricia Darré peut vivre "Les Visiteurs" en direct live !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
netsukenetsuke   24 février 2018
Ce n'est pas la première fois que je vois des instruments technologiques, tels qu'un téléphone, être utilisés d'une manière inexplicable par des forces qui le sont tout autant. Et ce n'est pas moi qui ai découvert ce phénomène, mais le Suédois Friedrich Jürgenson, un peintre et cinéaste qui , en juin 1959, alors qu'il réécoutait un enregistrement de chants d'oiseaux, crut entendre une voix parlant en norvégien.
Il pensa d'abord à une interférence radiophonique, puis il se rendit compte qu'il n'y avait pas d'émetteur là où l'enregistrement avait été réalisé.
Il fit d'autres enregistrements et capta d'autres voix, dont celle de sa mère défunte. Il décida alors de transcrire ces messages, venant de parents ou amis décédés, et il les rassembla dans un ouvrage publié en 1964, Voices from Space.
Ainsi naquit ce qu'on allait appeler la transcommunication instrumentale, qui consiste à capter des voix venues d'ailleurs sur bande magnétique, ordinateur et même, plus tard, des images sur écran télé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
denis76denis76   14 mars 2018
La meilleure des "bonnes ondes" dont peut bénéficier une demeure, c'est l'amour que nous y cultivons.

...
Les fantômes terrifiants sont en manque d'amour, et à peine leur manifestons-nous un peu d'empathie, ils quittent leur prison pour s'élever.
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2018
La logique de l’au-delà n’est pas la nôtre. On imagine un homme méchant en enfer et un être gentil au paradis. C’est trop simpliste pour fonctionner de la sorte. L’enfer ou le paradis ne sont que le fruit du jugement que nous portons sur nous-mêmes. Notre âme est bien différente de notre mental, elle est l’essence de notre être et détient notre vérité. Nous sommes hélas loin de connaître le contenu de cette vérité, car nous passons notre vie à nous raconter des histoires, à nier nos capacités et nos véritables pensées, au lieu d’essayer de comprendre et d’évoluer pour trouver la sérénité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Patricia Darré (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Darré
Patricia Darré se confie au micro de Nikos Aliagas à l'occasion de la sortie de son livre.
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacMomoxLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre