AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782378040123
208 pages
Éditeur : MF Editions (09/04/2019)
3.5/5   1 notes
Résumé :
L'ouvrage se propose de montrer le sens qu'il y a à s'orienter, en politique, par affinités, tout en distinguant la logique affinitaire d'une logique identitaire et clanique discriminante, et en questionnant son rapport à la prise en compte de la coexistence non choisie des êtres humains, avec la pluralité de leurs préférences et de leurs genres de vie. Il propose la thèse suivante : c'est paradoxalement l'orientation affinitaire, sensible, consciemment partiale, pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

critiques presse (2)
LaViedesIdees   17 décembre 2019
Et si, en politique, il fallait se laisser guider par nos affinités au lieu de vouloir construire un discours général et souvent trop lointain ? Et si la proximité avait plus de valeur que la vérité ? Valérie Gérard en fait l’hypothèse, dans un livre ouvert et stimulant.
Lire la critique sur le site : LaViedesIdees
LeMonde   02 mai 2019
C’est une réflexion stimulante et bien­venue que nous propose Valérie Gérard dans Par affinités.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
stekasteka   06 octobre 2020
Ne regarder que les idées et leurs enchaînements logiques sans prendre en compte leurs effets sur les gens témoigne d'une indifférence pour le monde. Et affirmer, dans le champ politique, des idées élaborées au dehors, c'est refuser de voir que toute idée politique est une prise de parti pour un monde, qui a quelque chose de personnel et de subjectif, au lieu de quoi on prétend apporter une vérité transcendante et qui pourrait s'imposer, de l'extérieur, à tous et à toutes. C'est d'une certaine manière, refuser de prendre responsabilité de ses idées (puisque la théorie dit que c'est vrai).
La théorie peut donc servir de prétexte pour avancer dans l'arène politique sans être comptable de ses inclinations, qui ne sont jamais présentées comme telles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   08 avril 2019
Hypothèse : c’est quand on s’oriente par affinité avec des gens et avec leurs manières d’être au monde qu’on se rapporte politiquement aux autres, au monde, aux idées. Cela signifie qu’une pensée, pour être sensible à la politique, ne peut être abstraite des personnes qui la formulent, de la manière dont elles le font et dont elles l’incarnent. Et que c’est cela qui la rend politique, ou politisée, ou politisante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
stekasteka   27 septembre 2020
... Tenter de comprendre le sens de la logique affinitaire. Une certitude : elle ne consistera pas en une promotion de l’homogénéité, du refus de toute altérité, de toute altération, de tout déplacement. La logique affinitaire n’est pas une logique identitaire ; ce n’est pas une logique du même ; ce n’est pas une logique clanique ...
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura