AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alice Seelow (Traducteur)
ISBN : 2226207147
Éditeur : Albin Michel (03/03/2010)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 154 notes)
Résumé :

Bien qu Elizabeth Holland ait fait son retour à New York, c'est toujours sa soeur Diana qui illumine les soirées de la haute société. Et ce, malgré le mariage de son amoureux secret, Henry, avec l'éternelle rivale des soeurs Holland, la vénéneuse Penelope. En réalité, Henry est toujours épris de Diana, mais Penelope l'a soumis à un odieux chantage. Quant à Lina, l'ambitieuse ex-femme de cham... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
mdvlr
  23 novembre 2013
Cela faisait un bon bout de temps que j'avais lu les deux premiers tomes de cette saga, et je ne vous cache pas que j'étais un peu anxieuse de lire le troisième. Mais, à mon grand étonnement, je suis de suite rentrée dans l'univers du vieux Manhattan dépeint par Godbersen, et ce livre a même frôlé le coup de coeur.
On retrouve chacun des protagonistes des deux premiers tomes, tous malheureux à leur façon : Penelope et Henry sont mariés, Diana se sent seule et rejetée, Elizabeth est toujours en deuil de Will et Lina continue à tenter de creuser une bonne fois pour toute sa place dans la Haute-Société new-yorkaise du XXème siècle. Jusqu'au jour où les jeunes mariés Schoonmaker vont décider d'organiser un voyage en Floride, où sera réuni tout ce beau monde... pour le meilleur et pour le pire.
J'ai adoré me replonger dans l'univers scandaleux de cette saga, qui m'avait beaucoup manqué. J'avais oublié à quel point l'époque était formidablement bien décrite par l'auteure. On se laisse aller au défilé des belles robes et des jolis sourires, qui cachent pourtant si bien le malheur de cette jeunesse dorée. En effet, ce tome-là est incroyablement pessimiste, rien ne se passe comme le veut le lecteur. D'un côté, ça m'a donné encore plus envie de lire le tome 4, pour enfin voir si cela va bien se finir pour nos héros ou pas.
J'adore toujours autant Elizabeth et Teddy, qui restent mes deux personnages préférés. J'espère vraiment qu'ils vont finir par être heureux dans le quatrième tome, car je crois que c'est les deux seuls qui le méritent réellement. Carolina m'insupporte au plus au moins, dès qu'il y avait un chapitre selon son point de vue, je n'avais qu'une envie : l'étrangler. Je n'aime pas tellement Pénélope aussi, mais je la trouve formidable dans le rôle de garce prête à tout pour avoir ce qu'elle veut.
Le seul bémol de ce roman : certains passages sont un tout petits peu trop longs, et d'autre décidément trop courts. Mais c'est vraiment minime, le roman en général est vraiment bien, et les pages se tournent quasiment d'elles-même.
En conclusion : si vous aussi vous raffolez des romans se passant au XXème siècle plein de scandales et de complots, jetez-vous sur cette saga, qui est simplement exquise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DrunkennessBooks
  03 décembre 2014
Le second tome de la saga Luxe, Rumeurs m'ayant vraiment laissée une bonne impression, je me suis lancée (sans trop de hâte, certes) dans le troisième pleine d'attentes. Et là, petite déception…
Penelope Hayes a enfin obtenu le mariage de ses rêves avec Henry Schoonmaker. Mais à quel prix ? Ce dernier ne l'aime pas et garde toujours dans son coeur Diana Holland, blessée comme jamais elle pensait pouvoir l'être et pourtant déterminée à le récupérer. Elizabeth, quant à elle, peine à se remettre de la mort de Will. Quels nouveaux scandales vont venir les frapper ?
J'ai trouvé ce tome bien en-dessous des précédents. L'histoire souffre ici de nombreuses longueurs et répétitions. Et pendant plus des deux tiers, je me suis carrément ennuyée, impression accentuée par des évènements beaucoup trop prévisibles. Pour commencer, tous nos chers protagonistes sont malheureux, sans aucune exception ! Par conséquent, je m'attendais à de multiples rebondissements pour les faire sortir de cet état là. Mais non, chacun d'entre eux semble se complaire dans son malheur, même Penelope (rendez-nous Penelope !!!).
Ainsi, Henry cherche toujours à s'évader de son mariage tandis que son épouse n'hésite pas à recourir à toutes les menaces possibles pour justement le garder auprès d'elle. C'est d'autant plus agaçant que cette situation n'est pas vraiment crédible pour Penelope, compte tenu de ce qu'elle représentait dans les autres tomes. En effet, elle a toujours su ce qu'elle voulait : une fortune, un nom et Henry pour époux. Elle les obtient tous les trois. Mais le fait qu'elle s'acharne à vouloir son amour devient usant à la longue. Surtout qu'elle nous a habitué à des coups beaucoup plus retords ! Mince, Penelope, qu'est-ce que tu fais ? Réveille-toi !!! Henry ne t'aime pas ? Ce n'est pas grave, il finira bien par se rendre à l'évidence et à admettre que tu es la femme de sa vie.
Elizabeth continue ses sempiternelles lamentations et peine à se remettre de la mort de Will. Enfin… si on veut. Parce que son époux à peine mort, la voilà qui se surprend à éprouver de nouveaux sentiments pour un autre homme. Cela non plus n'est pas gênant, bien au contraire, il faut bien qu'elle surmonte la mort de son bien-aimé un jour ou l'autre et retrouve le bonheur ! Mais la culpabilité d'éprouver de l'amour pour quelqu'un d'autre la hante. Et cela aussi est lassant à la longue car l'histoire du coup n'avance pas.
Quant à Diana, son côté girouette était lui aussi lassant, au point que sa relation avec Henry a perdu de son intérêt au fil des pages. J'ai nettement préféré l'intrigue qui se mettait en place avec Grayson Hayes mais celle-ci n'a pas été assez exploitée à mon goût. Nous faisons ici un peu plus ample connaissance avec le frère de notre diabolique Penelope et nous pouvons découvrir qu'il n'est peut-être pas le vulgaire coureur de jupons arriviste présenté dans les premiers tomes. Sa relation avec Diana était pour moi l'un des rares points positifs du roman.
Heureusement, le dernier tiers du livre rattrape un peu tout le reste grâce à un rythme plus soutenu et au retour des coups tordus de Penelope. Certes, les rebondissements sont prévisibles mais nous retrouvons enfin les personnages tels qu'ils étaient avant !
Malgré tout, Tricheuses était une lecture rafraîchissante, sans prise de tête. Donc même s'il reste selon moi le moins bon volume de la saga, il n'en est pas moins une étape obligée vers le quatrième et dernier tome, qui, à ce qu'on m'a dit, vaut vraiment le détour !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnaisValente
  15 avril 2012
J'ai lu Rebelles et j'ai adoré.
J'ai lu Rumeurs, le tome 2, et j'ai adoré.
J'ai lu Tricheuses, le tome 3, qui vient de sortir, et j'ai adoré.
Rien ne change... et c'est tant mieux.
Mais je dirais même que j'ai un chouia préféré ce troisième volet au second. Siiii, c'est possip' !
Voilà une saga historique... mais moderne, tellement moderne... et qui se passe en 1900. Contradictoire ? Pas tellement. A cette époque, les femmes doivent se marier. Jeunes. Et faire un bon mariage, savoir avec un homme riche et de bonne famille. A cette époque, les femmes ont juste le droit de se taire (ce qui est malheureusement encore le cas à notre époque, dans certains pays ou dans certaines familles...). A cette époque, on ne couche pas Madame, et si on couche, on est foutu, surtout si cela se sait. Surtout s'il en résulte un bébé. A cette époque, si une femme entend la voix d'un homme qui la fait frémir, elle n'a pas droit de tourner la tête, elle se doit d'attendre qu'il arrive à sa hauteur. A cette époque, il faut plusieurs jours pour aller de New-York jusqu'en Floride. A cette époque, rien ne doit filtrer des amours clandestines ou des trahisons secrètes. Une époque différente, et pourtant tellement similaire à la nôtre.
C'est sans doute ce que j'aime dans cette épopée new-yorkaise : pouvoir découvrir la vie comme elle était il y a plus de cent ans (prononcez cen-t-ans et non cent-z-ans, par pitié) et réaliser à quel point tout a changé et à quel point rien n'a changé... Vous me suivez ? En lisant ce livre, au soleil, comme toujours, je pensais sans cesse à Gossip Girl. Gossip Girl se passe de nos jours, la saga Rebelles en 1900. Mais les intrigues, les méchancetés, les garces, les dragueurs impénitents, et les amoureux fous... c'est du pareil au même. Et c'est si bon.
Je ne vous livrerai pas le résumé du troisième volet, et je vous déconseille d'aller le lire sur Amazon, car il révèle trop de choses des deux premiers, malheureusement (ce qui bousillerait toute l'intrigue si à ce jour vous n'avez rien lu encore). Sachez juste que, dans ces trois volumes, vous découvrirez Elisabeth, une jeune fille bien comme il faut qui commet une seule et unique petite erreur : tomber raide dingue d'un garçon d'écurie, Will, m'enfin, ma Bonne Dame. Cela va chambouler sa vie. Vous découvrirez Diana, sa jeune soeur, folle amoureuse d'Henry, malheureusement promis à Elisabeth. Cela va chambouler sa vie. Vous découvrirez Penelope, l'amie d'Elisabeth et pourtant la pire des garces, qui a des vues sur Henry, par amour ou par intérêt, ça se discute. Cela va chambouler sa vie. Vous découvrirez Carolina, ancienne femme de chambre qui fera tout pour devenir une Lady. Cela va chambouler sa vie. Et vous découvrirez leurs parents, qui ne sont pas en reste quand il s'agit de manipuler, de faire taire ou de parvenir à ses fins, coûte que coûte. de chambouler des vies, en d'autres termes.
Lien : http://www.le-celibat-ne-pas..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
naiky
  23 mars 2010
Pour ce troisième tome, nous nous retrouvons une nouvelles fois plonger dans l'univers de la haute société New-yorkaise en 1900.
On retrouve Elizabeth Holland/Kellers qui n'arrive pas à surmonter son chagrin de son mari décédé (Will), et sa mère qui cherche tant bien que mal à la faire revenir dans "le monde" décide d'organiser un diner chez elle avec quelques personnes, dont Pénélope, qui elle, va l'invité à un voyage à Miami pour essayé de distraire sa "meilleur amie" Elizabeth. Là bas, la jeune veuve trouvera un peu de réconfort auprès d'une personne et on voit peut-être une issue pour elle...
Ensuite il y a Diana Holland, seule dans son chagrin d'avoir vue l'homme qu'elle aime se marier à sa rivale Pénélope. Diana aussi ira à Miami pour "soutenir sa soeur" mais sa conviction première est de retrouver Henry, car c'est lui qui lui a demandé de venir. Leur amour à tout les deux est complètement impossible et ils se retrouvent dans une impasse, mais malgré tout, Diana reste forte et crois toujours en Henry... Jusqu'à un certain point... Elle se rapprochera de Grayson hayes (le frère de sa rivale) sans pour autant l'aimer puisque son coeur est déjà prit.
Pour Henry, sa vie est complètement patétique. Il n'aime pas Pénélope et veut tout faire pour la quitter. Seulement, elle le tien par le bout du nez avec ses chantages, alors qu'il n'a qu'une envie : celle de retrouvé et de se marier à Diana. Jaloux par le rapprochement de la femme qu'il aime avec Grayson, il deviendra de plus en plus malheureux...
Pénélope Shoonmaker, qui elle, à le diable au corps, avec toutes ses manipulations, toutes ses mise en scène pour faire oublier Diana à Henry, commence à voir la roue tourner. Cette garce qui pimente énormément le livre, voit petit à petit qu'on ne peu avoir tout ce que l'on désire dans la vie. Mais quand Henry décide de la quitter et lui fait savoir, au comble de la panique elle va trouvé une solution radical pour qu'il n'en fasse rien et pour tourmenter encore plus son nouveau mari...
Je ne parlerais pas de Carolina Braoud (Lina Broud) l'ancienne servante des Miss Holland, puisque je trouve personnellement qu'elle ne sert pas à grand chose, mais qu'elle nous reserve peut etre quelque chose de bien dans le prochain tome...
Je finirais par dire que ce livre est HORRIBLEMENT FRUSTRANT! Les manipulations et la torture de ce que l'on ne voudrait pas voir souffrir perdurent et on ne voit aucune sortie pour eux.
Et bien que certain passage soit peut-être un peu trop long, c'est une excellente suite ou l'enervement, l'émotion et la frustration sont les sentiments premier en lisant ce livre
Bien sur, à l'habitude de Anna Godbersen, elle nous fait (comme dans chaque tomes) une fin spectaculaire, rempli d'émotion et un tout petit espoir que tout s'arrange.... Et qui nous donne qu'une envie : LIRE LA SUITE!
Lien : http://evasion-secrete.onlc.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Stellabloggeuse
  25 août 2014
*Attention, il s'agit du troisième tome d'une saga, présence de spoilers sur les tomes précédents*
Pénélope a atteint son but, se marier avec Henry. Pourtant, elle ne peut tout contrôler, son mari ne l'aime pas et continue à rêver de poursuivre son idylle avec Diana Holland. Cette dernière s'efforce à grand peine d'oublier celui qui a été son premier amour. Elle essaie également de soutenir sa soeur, Elizabeth, dévastée par la mort de Will. Liz doit absolument réapparaître en public, la famille Holland ayant toujours besoin d'être sauvée par un mariage avantageux. Mais le coeur n'y est plus. Quant à Lina, elle fait son petit bout de chemin dans la haute société, jusqu'à ce qu'un évènement imprévu remette tout en cause...
Cette fois-ci, j'ai trouvé ce tome réellement addictif. Pour preuve, je l'ai dévoré en 48 heures à peine. Je me suis facilement replongée dans l'ambiance de la haute société new-yorkaise, à l'aube du XXe siècle. Il m'a semblé que ce tome démarrait plus rapidement, et je n'ai pas ressenti de longueur dans ma lecture, ce volume est plutôt dense. Mais surtout, je me suis réellement impliquée dans le destin des personnages, et c'est là principale différence avec les précédents. Seule la fin est, à mon goût un peu moins forte que les précédentes, un peu tirée par les cheveux de mon point de vue.
Sont en jeu cette fois-ci l'avenir d'Elizabeth, qui a du mal à se remettre à vivre. Tout espoir n'est pas perdu pour la romance entre Henry et Diana, mais je dois dire que leur relation m'a moins plu qu'auparavant, elle m'a semblée un peu trop caricaturale, et volontairement contrariée. J'y ai beaucoup moins “cru” qu'auparavant. Quant à Lina, son ascension sociale se trouve compromise, ce qui lui donne un côté plus intéressant.
Dans ce troisième tome, les personnages m'ont semblé plus aboutis, chacun a désormais son intérêt à mes yeux et je me suis plue à suivre chacun d'eux. Diana reste ma préférée, oscillant entre son coeur brisé et ses espoirs qui refusent de s'éteindre, même si son manque de confiance envers Henry m'a parfois agacée dans ce tome. Pénélope est fidèle à elle-même, toujours à tirer les ficelles, mais on la prend aussi en pitié car elle n'est pas vraiment heureuse. Quant à Elizabeth, je l'apprécie telle qu'elle est désormais, elle ne pourra pas redevenir la jeune femme vertueuse qu'elle était, elle doit apprendre à vivre avec ses contradictions et cela la rend intéressante. Enfin, Lina, que j'avais du mal à apprécier, m'est apparue plus humaine dans ce tome. du côté des hommes, Henry est toujours aussi amoureux et cela reste touchant, mais on passe ce tome à attendre qu'il se décide à agir !
Le style de l'auteure est égal à lui-même dans ce tome. Anna Godbersen nous décrit minutieusement les intérieurs et les tenues des uns et des autres, nous permettant de visualiser les personnages et leur cadre. Les chapitres sont toujours introduits par des courts extraits de lettres, d'articles de journaux ou autre. L'ensemble est fluide, la lecture agréable.
Ainsi, j'ai beaucoup apprécié ce troisième tome que j'ai trouvé réellement addictif, notamment parce que chacun des personnages parvient désormais à m'intéresser, ils sont plus aboutis. On retrouve avec délices l'ambiance de la haute société new-yorkaise en 1900 et seule la fin m'a semblée un peu en dessous du reste, notamment en ce qui concerne Diana. J'ai hâte de connaître le fin mot de l'histoire, désormais !
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   14 avril 2013
-Diana ! cria-t-il.
Son cri angoissé mourut, et pendant un temps elle n'entendit plus que le doux clapotis des vagues sur le rivage.
-Diana, j'ai besoin de toi...
À la façon dont sa voix se brisa en prononçant son nom, elle le crut. Mais elle ferma les yeux et continua à marcher vers l'hôtel, là-bas où les lumières brillaient et d'où montait une musique sourde.
-Diana, poursuivit-t-il de la même voix désespérée tout en la suivant sur la plage, Diana, je vais la quitter.
En entendant ces mots, elle s'arrêta et le regarda. Le visage d'Henry avait toujours été parfaitement civilisé, mais là il la fixait avec une passion désespérée, presque sauvage.
-C'est vrai ? chuchota-t-elle.
-Je ne peux pas me passer de toi.
-Vraiment ?
Diana savait qu'elle était en danger de perdre à nouveau la tête, mais l'espoir renaissait en elle.
Henry s'approcha encore et la contempla avec une conviction plus forte que jamais. Il lissa ses boucles en arrière, puis caressa ses yeux et ses lèvres du bout des doigts.
-Viens, il vaut mieux que tu te changes, lui dit-il en passant son bras sur son épaule.
Ils marchèrent ainsi en direction de l'hôtel illuminé de l'autre côté de la pelouse, jusqu'au moment où ils s'aperçurent qu'ils s'en étaient trop approchés. Ils se séparèrent pour qu'elle puisse retourner dans sa chambre pendant qu'il endosserait à nouveau son rôle de mari. Elle garda l'image de son visage dans son esprit. Il lui avait fait la plus belle des promesses, belle comme toutes celles qu'il lui avait faites jusque-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   14 avril 2013
Car là, à côté d'Henry, se trouvait Penelope. Diana ferma les yeux et se retint de pleurer. Quand elle les rouvrit, Penelope était toujours là. Elle était arrivée derrière Henry et avait enroulé ses bras autour de son torse d'une façon très intime. Elle était en chemise de nuit et ses cheveux bruns et soyeux tombaient sur ses épaules. Cela faisait de nombreuses années que Diana n'avait pas vu Penelope les cheveux libres, sans une coiffure savamment arrangée, et l'aspect désordonné de sa silhouette, dans ce lieu et à ce moment précis, était à la fois beau et terrible. Les deux personnes qui se tenaient sur cette terrasse étaient bien plus averties et rusées qu'elle ne le serait jamais, mais ce qu'elle était assez grande pour voir en eux à ce moment, malgré toutes les protestations d'Henry, c'était qu'ils étaient un couple marié en toute intimité. Cela crevait les yeux. Autour des pelouses du Royal Poinciana tout était calme, mais le coeur de Diana Holland saignait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
StellabloggeuseStellabloggeuse   29 mai 2014
Sans Will, chacun de ses pas était un vacillement. Elle ne sentait plus les limites de son corps, qui étaient devenues vagues, incertaines, et peut-être était-ce pour le mieux, car ce qui allait se passer maintenant, elle n’avait aucune envie de l’éprouver. Elle se sentit submergée par une immense vague de tristesse, et elle ferma les yeux. Son front se plissa, et la tristesse ne passa pas ; elle pria pour que Will la voie, de là où il était, et l’aide à ne pas pleurer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
naikynaiky   23 mars 2010
-Impossible de rester plus longtemps. Si ma détestable épouse découvrait que je suis avec toi maintenant, si elle savait que je t'ai avoué la raison de notre mariage, et à quel point je meurs d'envie de t'embrasser...
Commenter  J’apprécie          110
naikynaiky   23 mars 2010
-Ma femme qui est adepte des crasses, lança Henry sur un ton de gaieté forcée, goûte peu les bains.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Anna Godbersen (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Godbersen
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
. .