AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226239860
372 pages
Éditeur : Albin Michel (02/04/2012)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Letty Larkspur et Cordelia Gray fuient leur petite ville du Midwest pour la métropole scintillante de New York. Tout ce que Letty désire est de voir son nom en haut de l’affiche, mais elle comprend vite que Manhattan est rempli de jolies filles prêtes à tout pour devenir des vedettes... Cordelia, elle, est à la recherche d’un père qu’elle n'a jamais connu, un célèbre contrebandier. Du jour au lendemain, elle découvre un monde excitant mais ô combien dangereux. Heure... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Pommesucre
  11 mai 2012
Letty et Cordélia sont des amies d'enfance étant un peu malheureuse dans leur campagne natale qui ne leur réserve aucune surprise pour la vie à venir. C'est ensemble qu'elles avaient parlé de partir pour New York pour se reconstruire un vie dont elles rêvent. Pourtant Cordélia se marie, mais Letty lui annonce le départ pour le soir même. Cordélia aime son futur mari, mais pas au point de ne pas vivre son rêve de retrouver son père. du coup après le mariage elle s'éclipsent en vitesse pour pouvoir prendre le large et vivre pleinement leur rêve.
Pourtant l'arrivée dans la grosse pomme ne sera pas ce qu'elles avaient imaginé...
C'est une plongée en bonne et due forme dans les années folles où le charleston et ses tenues sont de rigueur. Ici pailettes et glamour à gogo pour les années qui quelque part nous font toutes rêver. Une histoire pleine d'espoir. L'espoir de la jeunesse qui fuit pour un monde meilleur. Et qui revient de son espoir avec une belle déception. Prohibition, paillettes et coulisses en perspective ...
Ce livre est tout simplement superbe. On y retrouve une ambiance clairement rétro. Etant une amoureuse de la vieille époque j'ai tout simplement adoré cette submersion en compagnie de nos jeunes filles. On les suit dans leurs aventures de manière séparée, même si tout est lié. On se doute bien que tout est trop beau pour être vrai et que la campagne ne protège du cocon naïf dans lequel elles ont grandi. Cette naïveté va les rattraper et tout remettre en cause. J'ai apprécié le fait qu'elles soient séparées dès le départ sur un différent, j'aurais eu du mal à les voir évoluer ensemble dans cette jungle citadine. On se doute qu'à un moment tout va clasher, mais on a dû mal à se dire que certaines choses vont aussi loin.
J'avoue que j'ai dévoré ce lire car j'ai aimé les galères de Letty et suivre la jeunesse dorée de Cordelia. Deux extrêmes et deux réalités bien présentes, pourtant une troisième réalité va se greffer à cette histoire. Ce qui brille n'est pas toujours le plus enviable ... et l'auteur nous le montre bien! Il y a toujours un revers de médaille et souvent il se révèle être assez douloureux. Chaque chapitre était un pur délice. Je me surprenais à l'ouvrir très vite pour toujours en savoir davantage ...
Letty et Cordélia sont un peu comme deux soeurs très proches. On sent que leurs liens vont au delà de l'amitié. Pourtant ce sera chamboulé quand Letty découvrira la réelle raison de la venue de Cordélia à New York, la ville qui ne dort jamais. C'est là que Letty se rend compte qu'elle ne connait peut être pas tout de son amie et qu'elle est ébranlée.
C'est là que séparément elle vont évoluer chacune à leur manière. L'une en partance pour le domicile de son père, l'autre en se débrouillant pour trouver du travail qui n'a rien de reluisant mais qui lui permet de vivoter avec des colocataires qu'elle considère comme des amies. Amies qui le sont plus par solidarité que par raison. Letty fera plus d'une fois face à la dure réalité qu'est la ville. La solidarité de village du Midwest est bien loin. Elle comprendra très vite que c'est chacun pour soi sous les airs d'aide et autres poudres aux yeux.
Quant à Cordelia, son arrivée dans la famille se fera remarquer par les mondains car sa famille est loin d'être méconnue. Son évolution aussi sera assez remarquable, mais ne connaissant pas toutes les subtilités du mon de la prohibition, elle se brûlera assez rapidement les ailes et la réalité sera dure à accepter. Pourtant elle sera soutenue par une nouvelle amie qui sera plus qu'un soutien, Astrid. La réalité d'Astrid aussi n'est pas brillante, épouser un riche héritier pour pouvoir continuer sa vie fait de luxe depuis sa plus tendre enfance. Pourtant Charlie qu'elle fréquente ouvertement sera à plus d'un titre décevant. Bien que Charlie se présente être un charmant jeune homme qui fera des erreurs tout en ne voulant pas toujours faire mal et vouloir attirer l'attention de sa belle.
Des jeunes filles pleines de rêves que la réalité fouette sans détour !
N'oublions pas les autres personnages qui eux sont hauts en couleurs, l'auteur nous livre une palette de personnages bien que parfois détestables, tous aussi attachants les uns que les autres. J'ai vraiment eu du mal à ne pas apprécier tel ou tel personnage. Ils ont leurs qualités, leurs défauts, mais on peut se sentir proche de presque chacun. En ça l'auteur à réussi sa palette de personnages !
L'auteur nous livre un roman jeune adulte assez mature, car on est loin du petit roman à l'eau de rose dont la réalité dépasse les petits poneys. Sans compter que la plume est fluide est super agréable à lire. Je me surprenais d'être arrivée à tel ou tel chapitre tant on le déguste avec rapidité. Une plume relativement mature et des plus agréable à lire. L'alternance de point de vue de Cordelia et Letty nous apporte un plus car on n'a pas le temps de s'ennuyer avec l'une qu'on prends déjà des nouvelles de l'autre !
Je suis contente de cette "première rencontre" avec l'auteur et son univers m'a tellement plu que je pousserais bien l'aventure plus loin et découvrir l'étendue de son petit monde bien à elle en attendant la suite (pfiou un an ça va être long).
Lien : http://bulledepomme.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FlowerPanda
  18 septembre 2014
D'Anna Godbersen, j'avais déjà commencé la saga Luxe. Et sans trouver cette série exceptionnelle, j'avais bien aimé. du coup, je me suis lancée dans Tout ce qui brille sans trop d'hésitations.
Tout ce qui brille nous fait suivre le destin de trois jeunes filles : Cordelia, Letty et Astrid. Cordelia et Letty sont deux adolescentes issues de la province et qui n'aspirent qu'à une chose : s'évader de leur campagne pour aller à New-York, ville de tous leurs rêves de grandeur. Cordelia souhaite retrouver son père, un bootlegger célèbre pour tremper dans le trafic d'alcool. Letty rêve de paillettes et de strass. Avec sa voix, elle est persuadée que le monde de la scène n'attend qu'elle. Astrid, quant à elle, est une héritière qui souhaite ardemment trouver un foyer où elle se sentira enfin chez elle et aimée. Toutes espèrent voir leurs rêves se réaliser dans la célèbre ville. Mais voilà, derrière les fêtes et le faste, la réalité est cruelle. Les jeunes filles en fleurs encore pleines de naïveté n'ont guère leur place dans une ville réunissant aussi bien les grands noms mondains que les pires crapules. Ne l'oublions pas, New-York est également la ville des gangs et mafias en tous genres. Et c'est ce que vont découvrir nos jeunes héroïnes à leurs dépens…
Dès les premières pages, le ton est donné : l'une d'elle sera célèbre, l'autre se mariera et la dernière mourra. Ça donne envie de savoir la suite ! Quelle sera la jeune fille au destin tragique ? Comme il s'agit d'un premier tome, bien entendu, cela ne sera pas révélé même si quelques indices pourraient nous le faire deviner. Mais l'auteure peut très bien retourner la situation. Donc, il est inutile de s'avancer davantage sur ce point.
Pendant ma lecture, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Rebelles. Les comparaisons entre les deux sont tentantes. le cadre pour commencer : New-York et plus précisément Manhattan. Seules les époques diffèrent. D'ailleurs, j'ai bien apprécié l'ambiance des années Charleston retranscrite par Anna Godbersen. Cela m'a fait pensé à Gatsby le magnifique, du coup j'ai décidé de le lire avec la bande originale du film en fond, histoire de me mettre un peu plus dans l'ambiance.
Ensuite, les héroïnes des deux séries ont de nombreux points communs : un physique avantageux, chacune dans un style différent (la grande blonde, la petite brune), la volonté de s'affranchir des conventions sociales (Elizabeth et Cordelia ont vraiment des caractères très similaires !) et une fâcheuse tendance à tomber amoureuse (de beaux garçons bien entendu, les moches n'ont pas leur place ici) beaucoup trop facilement. Belles robes et bals luxueux sont également de la partie. Bref, on retrouve donc dans Tout ce qui brille, le côté caricatural des personnages de Rebelles sans que cela soit dérangeant. Parce que ce qui pourrait apparaître comme un défaut, n'en est pas vraiment un.
Avec tous ces éléments qui ont fait le succès de Rebelles, Tout ce qui brille ne peut être que bien me direz-vous. Et pourtant, je ressors de cette lecture un peu mitigée. Parce que justement, si la première série comportait de nombreux défauts, je m'attendais à ce qu'une partie d'entre eux soit corrigée ici. Je veux surtout parler du style, que je n'ai pas trouvé exceptionnel (mais peut-être cela vient-il de la traduction, ce dont je doute). Nombre de descriptions sont inutiles, donnant l'impression d'un récit interminable et par moment très ennuyeux. Paradoxalement, certains passages sont vite expédiés. Pour exemple, à peine débarquée de sa province, Cordelia retrouve son père qu'elle n'a jamais connu et celui-ci l'accueille tout de suite à bras ouverts, sans poser aucune question (bizarre non ? Et bien en fait non, il était vraiment sincère !). Tant mieux pour elle, ça évitera de dormir dans une chambre d'hôtel miteuse. Sauf que c'est traité beaucoup trop rapidement (on va laisser de côté la crédibilité parce que sinon on ne s'en sortira jamais). Par conséquent, les relations entre les personnages restent assez superficielles, ce que je regrette car certains personnages secondaires méritaient vraiment qu'on s'attarde davantage dessus. Mêmes les principaux protagonistes apparaissent eux aussi superficiels et fades ! A cela s'ajoute une intrigue des plus classiques aux rebondissements tout aussi prévisibles. Malgré ces quelques défauts, la qualité d'écriture est tout de même meilleure que celle de Luxe.
Même si Tout ce qui brille comporte quelques défauts qui ont pu m'agacée par moment, ce roman reste une lecture agréable. Comme pour Rebelles, je vais persister car l'histoire est prenante et les personnages attachants. Qui sait ? Peut-être que j'aurais une bonne surprise comme pour la précédente série !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lildrille
  27 octobre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=25736
J'ai mis la note de : 17/20
Mon avis : Tout ce qui brille est une trilogie se déroulant dans le monde des années 20. le premier tome commence précisément en 1929, dans l'Ohio.
Anna Godbersen est une auteure maintenant renommée, notamment grâce à sa superbe quadrilogie sur l'époque victorienne, en 1899 à Manhattan (Rebelles, Rumeurs, Tricheuses, Vénéneuses) racontant les histoires croisées de plusieurs jeunes filles et jeunes hommes. On y voit évoluer Elizabeth, amourachée d'un domestique, Will, alors qu'elle est destinée à un meilleur parti pour sa famille ; Diana, sa soeur, la jeune fille rêveuse ; Pénélope, prête à tout pour obtenir ce qu'elle veut et Lina, une autre domestique. Evoluer à l'époque victorienne est fantastique et les histoires des différents protagonistes sont toujours inattendues, hautes en couleurs, attachantes et pleines de magie.
L'auteure est ici de retour mais pour nous conter une toute autre époque : celle des années folles ! La fin de la guerre a soufflé un nouveau vent de libération. Une vague d'euphorie, de joie de vivre et de plaisir a envahi l'âme de chacun. Les bars clandestins, les speakeasies, sont abondants. Nombreux sont ceux qui se joignent à leurs amis pour y boire légalement ou pas, pour fumer et se partager les derniers ragots. L'amour est à l'excès même si les bienséances sont toujours de rigueur. Les femmes s'habillent de robes courtes et de bijoux magnifiques, quand les hommes semblent de parfaits gentlemen avec leurs costumes droits. Beaucoup sont ceux qui ne travaillent plus, profitant de l'argent de leurs parents fraîchement acquis par cette nouvelle effervescence. Les inégalités sont ainsi toujours présentes, laissant les plus pauvres continuer de s'échiner à la tâche quand d'autres profitent du temps qu'ils ont pour sortir, jouer et dormir. La société américaine de cette époque est riche et pleine de promesse, surtout à New-York. Les habitants des régions alentours rêvent d'y faire fortune, de devenir célèbres et de vivre sans plus se soucier de rien. C'est exactement le cas de Cordelia et de Letty, deux des protagonistes du livre qui ne pensent qu'à quitter leur village natal pour mener une vie intéressante et pleine d'entrain à New-York.
Le début du roman débute plutôt mal pour Cordelia qui est obligée de se marier après avoir fait l'amour avec un beau garçon du village. S'étant laissée aller aux sentiments qu'elle éprouvait, elle n'avait pas pensé à ce qui pouvait arriver si quelqu'un les surprenait ou avait vent de cette histoire. La religion est passée par là et le mariage se déroule sans encombre, laissant tout de même un sentiment d'oppression à la jeune fille qui ne supporte pas sa situation. Vivre avec lui, lui donner des enfants et s'occuper de leur foyer n'est pas ce qui l'intéresse. Cordelia a d'autres idées en tête. Comme retrouver son père, un gangster célèbre qui l'a en quelque sorte abandonnée dès sa naissance, alors que sa mère venait de mourir. La meilleure amie de Cordelia, Letty, quant à elle, veut devenir actrice et le voyage à New-York sans retour que lui propose sa camarade l'enchante. Strass, paillettes, cabaret, Letty en rêve depuis des années. Abandonnant famille, amis et mari, les deux jeunes filles débarquent dans un New-York animé et envoûtant. Finissant par se séparer, chacune va essayer d'accomplir ses objectifs. Cordelia réussira-t-elle à trouver son père et se faire accepter par ce bootlegger (contrebandier d'alcool) ? Letty parviendra-t-elle à se faire une place dans le monde très prisé des artistes de la ville ?
Un troisième personnage fait progressivement son apparition au fil du récit : Astrid, une jeune fille d'une riche famille, vivant dans un luxe et une atmosphère festive. Plutôt superficielle, la jeune fille aime les robes, les soirées et se prélasser au bord de sa piscine. Les mondanités tantôt l'ennuient tantôt la fascinent et son environnement familial quelque peu débraillé ne l'aide pas à se faire une idée de la vie qu'elle devrait mener.
Ce caractère plutôt émotif et léger, se liera vite d'amitié avec celui plus terre à terre et pragmatique de Cordelia. La mort, la trahison, la tromperie seront des obstacles au bonheur de ces deux amies qui ne se quitteront plus. Dans un tout autre registre, la naïveté de Letty l'entraînera dans des coins peu raffinés de la ville et lui fera comprendre qu'il ne faut pas faire confiance à tout le monde. Letty apprendra de ses erreurs et finira par rejoindre le duo mondain formé par Cordelia et Astrid.
La fin de ce premier tome, comme nous avait habitué l'auteure avec sa dernière saga, est animée et pleine de rebondissements en tout genre. Chaque protagoniste voit son lot d'intrigues et d'aventures arriver à son paroxysme, pour le plus grand plaisir des lecteurs. La vie à New-York n'est peut-être pas aussi belle qu'elle le laissait paraître.
L'écriture de ce roman est fluide, parfois poétique et nous replongeant bien dans cette époque spéciale des années 20, avec des personnages crédibles, exaspérants, cruels, superficiels ou enjôleurs. On s'imagine ainsi bien comment pouvait être la vie à cette époque et, même si les aventures se condensent surtout sur la fin, il nous est vite compliqué de nous arrêter tant la vie des protagonistes nous intéressent et nous donnent envie d'en savoir plus.
Le lecteur se sent rapidement happé par cette ambiance mystérieuse ponctuée par une référence à Francis Scott Fitzgerald en début de roman, l'écrivain de Gatsby le Magnifique, qui a fortement inspiré l'auteure dans ses péripéties d'écriture de sa dernière trilogie.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kurosaki
  21 juin 2012
Cordelia et Letty sont des amis d'enfance qui vivent dans une petite ville des Etats-Unis mais rêvent de grandeur et de célébrité, ce qu'elles ne peuvent trouver qu'en se rendant à New York. C'est ensemble qu'elles s'échappent donc de cette vie monotone pour découvrir la vie new-yorkaise des années 20 où Letty rêve de devenir chanteuse alors que Cordelia est à la recherche de son père qu'elle n'a jamais connu. Très vite, les deux amis se disputent et se séparent, laissant Letty seule face à la dure réalité de la vie dans une grande ville comme New York tandis que Cordelia de son côté, retrouve son père et découvre un nouveau monde qu'elle était loin d'imaginer, aidée de sa nouvelle amie Astrid, une jeune et jolie fille riche pleine de vie.
Après l'aristocratie new-yorkaise de la fin du 19e siècle, l'auteur de la série Rebelles nous plonge cette fois ci dans les années folles.
J'avais adoré la série Rebelles, j'attendais avec beaucoup d'impatience ce nouveau livre et je n'ai pas du tout été déçue.

Point négatif pour ma part, j'ai vu arriver de loin de nombreux rebondissements, si ce n'est tous! Et puis les retrouvailles avec le père ont été d'une rapidité!! Elle se faufile dans la maison avec une aisance déconcertante, l'approche comme si c'était n'importe qui alors que le gars a, apparemment, par mal d'ennemi, elle dit deux mots et ça y est elle emménage, nouvelle garde robe et tout ce qui va avec! Ça m'a quelque peu gêné!
A part ça, les personnages sont attachants et intéressants. L'histoire est bien menée, le fait de changer de point de vue régulièrement est un plus qui permet de ne pas s'ennuyer.
L'ambiance des années 20 y est, la prohibition, les bars clandestins, les magnifiques tenues des jeunes filles, les fêtes grandioses. L'auteur arrive vraiment à nous faire entrer dans l'histoire avec de très bonnes descriptions de la ville, des gens, des situations.
En bref, j'attend la suite avec impatience!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Le--salon-de--Madame
  27 septembre 2012
Bienvenue dans le New-York des années folles ! Souhaiteriez-vous aller au Country Club vous pavaner devant la bonne société ?
Voilà toute l'ambiance ce livre, ce qui est son point fort. On retrouve toutes les facettes que l'on connait : les jolies tenues, la musique, les grands bandits, etc.

Il y a ensuite les personnages de Letty et Cordelia. Je vous le dis tout de suite, c'est un livre jeunesse et les perso ne sont pas bien développés (je ne dis pas que c'est le cas pour tous les livres jeunesse mais pour la plupart de ceux que j'ai lu ce fut le cas). Rien de nouveau, leurs ambitions sont des choses déjà vues et revues. le personnage qui m'a le plus plut au final c'est Astrid, un peu bohème, bercée dans cette ambiance depuis sa plus tendre enfance, c'est elle qui cache le plus de choses.

L'histoire même chose, il y a celle qui a du mal à percer mais qui par un coup du sort va se faire remarquer. Et l'autre qui veut retrouver son père, le retrouve on ne peut plus facilement et tout va pour le mieux ! Sans spoiler, tout ça est un peu trop facile, pas d'obstacles, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Donc voilà soyons francs, cette histoire ne casse pas des briques. L'histoire, bien que banale, est sympa à suivre. Les personnages stéréotypés pas très attachants même si on aime bien savoir ce qui leur arrive (d'ailleurs il y a des choses auxquelles je ne m'attendais pas. D'autres si et encore une fois trop facilement). J'insiste vraiment sur le fait que l'intérêt de ce livre réside dans l'ambiance dans laquelle on est plongé.

Je ne vais pas vous dire que je ne lirais pas la suite, on verra sur le moment quand je l'aurais entre les mains :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
Ricochet   26 avril 2012
Placée sous l'épigraphe de Francis Scott Fitzgerald, écrite entre un récit tendu et des dialogues vivants (y compris dans la superficialité), la série s'annonce âpre, loin d'un sirupeux roman historique à jolies robes.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
FlowerPandaFlowerPanda   18 septembre 2014
Le temps a effacé le souvenir de toutes ces jeunes filles, pourtant je garde gravé dans mon esprit celui de trois d’entre elles, que j’ai connues au cours de ce dernier été incandescent.
Elles marchaient toutes les trois vers leur destin secret et, avant le début de la décennie suivante, chacune allait s’évader à sa façon – l’une dans la célébrité, l’autre dans le mariage, la dernière dans la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   15 juin 2017
Elles marchaient toutes les trois vers leur destin secret et, avant le début de la décennie suivante, chacune allait s'évader à sa façon - l'une dans la célébrité, l'autre dans le mariage, la dernière dans la mort.
C'est cela que je veux raconter: les filles aux robes courtes, aux yeux brillants et aux rêves de grandes métropoles.
Les filles de l'année 1929.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   15 juin 2017
Alors que le train filait devant lui, les yeux de Cordelia rencontrèrent les siens, mais il ne leva pas la main pour faire le moindre petit signe. C'était comme s'il était assis là depuis un moment déjà, attendant de la voir passer. Il devait avoir compris avant tout le monde qu'elle était partie, et deviné où elle allait.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   15 juin 2017
Autant qu'il m'en souvienne, nous étions libres et pleins d'entrain cet été-là. Mais tout fuit peu à peu: le scintillement doré de la plage de White Cove; les rires fusant dans la nuit; la lumière lavande de l'aube sur les façades des gratte-ciel, devenus soudain spectaculairement hauts.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   15 juin 2017
Cette fois le cri de Letty fut sourd et guttural, un gémissement. La cruauté de ce spectacle était si brutale et impitoyable que durant quelques secondes, elle sentit sa chair se déchirer, et son propre sang se mettre à couler.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anna Godbersen (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Godbersen
J'ai commencé à lire beaucoup de séries, mais il y en a certaines que je ne suis pas pressée de finir ! Tous les détails et les liens vers les livres ici : http://wp.me/p5BGEC-N5
Séries de livres mentionnées :
- le Journal de Bridget Jones, d'Helen Fielding : http://amzn.to/1UrNCpt * - le Seigneur des anneaux, de JRR Tolkien : http://amzn.to/1THqH8H * - La Communauté du Sud, de Charlaine Harris : http://amzn.to/1XSGL86 * - le Trône de Fer, de George RR Martin : http://amzn.to/1Qn0nwl * - Outlander, de Diana Gabaldon : http://amzn.to/1THqH8H * - God Save la France, de Stephen Clarke : http://amzn.to/1LNgZLC * - Night School, de CJ Daugherty : http://amzn.to/1THqH8H * - Parallon, de Dee Shulman : http://amzn.to/1QEFLi6 * - Rebelles, d'Anna Godbersen : http://amzn.to/1UrPb6I * - Never Sky, de Veronica Rossi : http://amzn.to/1VLqSPI * - Les Variants, de Robison Wells : http://amzn.to/1QEG4JN * - Les Outrepasseurs, de Cindy van Wilder : http://amzn.to/24vaTuP * - Divergente, de Veronica Roth : http://amzn.to/21s7DS5 * - Loin de tout, de JA Redmerski : http://amzn.to/1phputN * - Ten Tiny Breaths, de KA Tucker : http://amzn.to/1QlhSQX * - KGI, de Maya Banks : http://amzn.to/1n7ij5E *
* Ce symbole signifie qu'il s'agit d'un lien d'affiliation. Si vous choisissez de commander un livre via ce lien, vous ne le payerez pas plus cher. Amazon me reversera quelques centimes en commission, qui me permettrons de financer de prochains concours sur la chaîne. Merci d'avance si vous faites le choix de me soutenir ! ___
? Retrouvez l'article complet et les futures chroniques sur le blog : http://unjour-unlivre.fr
Facebook : http://facebook.com/unjourunlivre Twitter :http://twitter.com/missmymoo GoodReads : http://www.goodreads.com/MissMymoo Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=39521 Instagram : http://instagram.com/missmymoo Pinterest : http://pinterest.com/missmymoo/books-co/ ___
? CONTACT : Pour toute demande de partenariat/collaboration, merci de remplir le formulaire de contact : http://unjour-unlivre.fr/contact
? COURRIER : Sethom Myriam BP 10 014 92201 Neuilly-sur-Seine Cedex France ___
? MUSIQUE : "Life of Riley" Kevin MacLeod (incompetech.com) Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0 http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/
+ Lire la suite
autres livres classés : prohibitionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4056 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre