AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 235294600X
Éditeur : Bragelonne (28/09/2012)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Alex vient de fêter ses vingt-sept ans, et d’hériter d’un immense domaine. La vie devrait être belle, mais il y a une ombre au tableau : au même âge, sa mère a perdu la tête. Et si c’était son tour ? Cet anniversaire, son nom, la superbe femme à qui il vient de sauver la vie, tout fait maintenant de lui une cible. Il se retrouve plongé dans un chaos d’intrigues et de violence extrême, qui semble mener à une fin des plus sinistres.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
PerdreUnePlume
  11 octobre 2012
Goodkind se met à l'urban fantasy, c'est bien là la seule nouveauté...
En changeant de genre, l'auteur n'en profite pas pour se renouveler, bien au contraire et se repose une fois encore sur ses acquis.
Pour, à la fois et c'est ambigüe, le plaisir et le malheur de ses lecteurs ce nouveau roman se base sur le cycle de l'épée de vérité mais l'ensemble à tout de même un sale arrière goût de réchauffé...
"On prend les mêmes et on recommence" aurait pu faire un titre acceptable, tout du moins bien plus honnête !
Le personnage central Alexandre Rahl (et oui) tombe sur une étrange jeune femme venue d'un autre monde : Jax Amnell (oui oui aussi), parce qu'il est désigné par une prophétie (encore) qui le désigne comme le sauveur de son monde où un affreux tyran (là au moins il a trouvé un nouveau nom) menace d'éradiquer toute magie (là moi aussi je me suis étouffée).
Il y a tout de même un bel exploit dans ce roman, Goodkind arrive à condenser sa propre saga de 12 à 1 seul volume... On regretterait presque d'avoir du en digérer autant sur la saga précédente (et surtout les 5 derniers), il aurait pu avertir qu'il fournirait un résumé pour les plus feignants d'entre nous !
Question subsidiaire : peut-on parler de plagiat quand il s'agit du même auteur ?
On se retrouve donc le nez plongé dans une intrigue connue d'avance, le sentiment en sus d'être un peu le dindon de la farce... Je vous passe les incohérences qu'entrainent inévitablement ce mode "condensé" mais sachez que vous ne serez pas épargné.
Reste, et s'en est d'autant plus dommage, que mis à part les défauts qu'on lui connait bien (longueur de certaines réflexions, répétitions à outrance, ficelles un peu grosses...) son écriture s'adapte plus que bien au monde réel et moderne ! Un effort minime sur l'intrigue aurait suffi à faire de ce roman un vrai renouvellement pour Goodkind et le plaisir de ses lecteurs.
Seulement voilà, il a fallu rattacher ce nouvel opus à la saga à laquelle il doit son nom (dans quel intérêt au juste ? on se le demande...) et dont il va finir prisonnier si il poursuit ainsi.
En tout état de cause ce lien est bien trop mal amené, bien mal exploité et le résultat est décevant.
Je ne vous parlerai pas des personnages et de l'intrigue, comme c'est du copié collé de la saga précédemment citée le niveau et le même.
Ce n'est donc pas "mauvais" et un lecteur qui n'aurait jamais lu une ligne de Goodkind prendrait sûrement plaisir à lire ce roman...
Quant à moi je pense en avoir terminé avec cet auteur, c'est la fameuse goutte d'eau comme on dit !
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MarcF
  08 mars 2013
Ce roman se situe à notre époque, ce qui en fait donc ce qu'on appelle de l'urban fantasy.
Un jeune artiste Alex Rahl sauve une mystérieuse jeune femme habillée tout en noir des griffes d'assassins. On apprend vite qu'elle se nomme Jax Amnell. Certes, on est à notre époque, les assassins vont par 2 et non par 3 et la robe est noire et non blanche, mais cela sent furieusement la reprise du premier tome de l'Epée de Vérité et avoir repris les mêmes noms pour les personnes principaux ne fait qu'accentuer cette impression.
Le roman se situe quelques centaines d'années après la fin du cycle de l'Epée de Vérité, notre monde étant le monde sans magie et Jax venant du monde de Richard.
Cette impression de déjà-vu va continuer tout le long du roman. Terry Goodkind a repris en gros la trame du cycle pour la compresser en un roman. Malgré tout, il y a des longueurs et souvent le rythme mollit.
J'ai été très déçu par ce livre. Quand on a déjà lu tout le cycle, les évènements sont attendus, les ficelles paraissent trop grosses et même la fin était totalement prévisible bien à l'avance.
Le précèdent volume, La machine à présages, laissait deviner une suite, mais visiblement elle n'est pas encore au rendez-vous.
J'avoue que je n'ai lu ce tome que parce qu'on me l'a offert, j'attendrais que Terry Goodkind produise à nouveau un tome du niveau des premiers tomes de l'Epée de Vérité, pour revenir à cet auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
broupm
  05 octobre 2012
Drôle de sentiment à l'issue de la lecture de cet opus de Terry Goodkind. Même si l'action se déroule dans notre époque contemporaine, le reste fait lamentablement penser à l'ensemble du cycle de l'épée de vérité. Et cette "continuité" fait justement la force et la faiblesse de l'ouvrage.
Force tout d'abord parce que l'on perçoit une certaine cohérence avec la fin du Tome 11. L'auteur a imaginé que le monde issu de l'exil des "trous dans le monde" pouvait être le notre et qu'il pouvait encore avoir un lien avec un monde de magie qu'est celui de Richard et Kalhan, même si bien des années ont passées depuis leur époque.
Force, parce que les noms, les lieux, et les situations rappellent bien des épisodes du cycle. Les clins d'oeil sont permanents, à tel point qu'un non initié, sans prendre plaisir à la lecture ou ne rien saisir à l'histoire, perdra la saveur de telles références.
Force enfin, parce que le parallèle entre un monde magique et un monde "normal" est très bien amené et laisse presque songeur sur la perspective de la réalité d'une telle supposition.
Néanmoins, si l'on prend plaisir à retrouver sinon l'ambiance, du moins l'âme de l'épée de vérité, on retrouve les faiblesses apparues au fil des opus, et celui-ci étant l'oeuvre du même auteur, on y retrouve certains de ses travers.
Si les parallèles entre les situations et les personnages sont plaisantes, la similitude des noms de famille entre autre laisse apercevoir plus que des ficelles, mais de grosses cordes à noeuds.. du coup, on voit les choses plus ou moins arriver.
De même, l'auteur a toujours la même tendance à se répéter et insister sur des détails insignifiants. Cela allonge certes la longueur du volume, mais n'apporte rien à l'intrigue. Volume imprimé d'ailleurs assez gros ce qui rend son prix un peu artificiel.
A l'inverse, certaines situations se débloquent de manière un peu inexpliquée ce qui, même si on est dans une histoire un peu extraordinaire, rend les choses un peu moins crédibles, d'autant que le contexte contemporain se veut réaliste.
En définitive, un livre plaisant à lire malgré ses défaut et un élément quoi qu'on en pense de l'univers créé par Goodkind.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Did00
  02 janvier 2013
Je n'ai pas encore fini de lire ce roman à l'heure où j'écris ces lignes mais je ne pense pas que mes ressentis à son propos changeront d'ici là.
Ayant lu et bien aimé les 11 premiers tomes de l'Epée de Vérité ainsi que "Dette d'os", j'ai entammé la lecture de ce roman avec une certaine curiosité (je n'avais pas lu le résumé avant de l'acheter et n'ai pas encore lu le tome 12 de la saga). Après les tout premiers chapitres, je me suis dit que ce serait un bel épilogue à la saga... et voilà comment je vais le considérer jusqu'au bout: un épilogue mais aussi un bon résumé de la saga qui le précède (comme dit dans les autres commentaires). C'est un roman très facile à lire car assez prévisible tout ce qu'il me faut après le boulot!
Commenter  J’apprécie          20
petitbouquin
  17 février 2013
L'auteur fait fort puisqu'il nous sert une histoire qui reprend la trame narrative de son cycle l'épée de vérité et même plus encore... Je vous laisse juge: un jeune artiste, Alexandre Rahl (qui passe sans arrêt la main dans ses cheveux comme un certain Richard), voit une jeune femme aussi magnifique que mystérieuse, Jax Amnel, entrer dans sa vie. Cette dernière est à la recherche du héros qui sauvera la magie de son monde... Cela ne vous rappelle pas quelque chose... Malgré les quelques longueurs propres à cet auteur, les personnes n'ayant pas lu l'épée de vérité pourront apprécier ce livre. Pour les autres, passez votre chemin, vous risquez sinon d'avoir l'impression d'avoir déjà lu ça quelque part.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Elbakin.net   01 octobre 2012
Les réécritures à peine déguisées d’un ouvrage précédent donnant un roman qui ne sait pas sur quel « pied » danser, très peu pour moi.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
KahlanAmnellKahlanAmnell   24 juin 2014
Alex s'assit au bord du lit.
- Que dis-tu quand les choses vont mal? "Par les esprits du bien"?
- Oui, ça m'arrive quand un désastre se profile.
Alex appuya les coudes sur ses genoux et se prit la tête à deux mains.
- Par les esprits du bien, ils veulent le portail pour faire entrer des armes de contrebande dans le monde de Jax.
- Une idée pour les en empêcher?
- Oui, prévenir les douanes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ShyrelismShyrelism   11 avril 2013
Incapable de retenir ses larmes, Alex embrassa Jax avec le désespoir de ceux qui savent que rien n'est jamais acquis.
Un baiser qu'il aurait aimé voir durer jusqu'à la fin des temps.
Commenter  J’apprécie          10
mouderaremouderare   07 avril 2013
Le jeune homme se demanda s'il devenait paranoïaque. Puis il se souvint que même les paranos pouvaient avoir des ennemis.
Commenter  J’apprécie          20
ShyrelismShyrelism   11 avril 2013
- L'histoire, oui... Tout a commencé quand une femme superbe a fait irruption dans ma vie...
Hal ne put s'empêcher de rire.
- Ce n'est pas comme ça que commencent toutes les histoires?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Terry Goodkind (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Goodkind
Terry Goodkind - Conception part 1
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'épée de vérité Tome 1

Au début du livre quel est le métier de Richard Cypher?

sourcier
il n'a pas de métier
guide forestier
marchand itinérant

9 questions
222 lecteurs ont répondu
Thème : L'Épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier de Terry GoodkindCréer un quiz sur ce livre
.. ..