AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Claude Mallé (Traducteur)
ISBN : 2915549621
Éditeur : Bragelonne (03/01/2007)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 458 notes)
Résumé :
Richard et Kahlan ont sauvé leurs vies et leur amour au prix d'incroyables sacrifices. Ils ne savent pas encore à quel point...Pour arracher à la mort l'homme qu'elle aime, Kahlan, la mère inquisitrice, a prononcé les trois Carillons. Sans le vouloir, elle a ainsi invoqué des êtres chaotiques de l'au-delà et libéré une puissance destructrice inimaginable. Car les trois Carillons volent les âmes des vivants ! Ces forces maléfiques à nulles autres pareilles attaquent ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
basileusa
  16 octobre 2014
Après une pause de plusieurs mois ,c'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé Kahlan et Richard !! J'avais oublié à quel point l'univers et les personnages de Terry Goodking sont fascinants et passionnants .
Richard est sauvé mais ils vont devoir payer le prix de cette victoire ,alors que l'empereur Jagang est en route avec son armée ....encore une fois ,une intrigue qui entraîne de nouveaux personnages sur le chemin de Richard pour lui compliquer la tâche ! Suspens, intrigues politiques et retournements de situation sont une nouvelle fois au rendez-vous. Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          150
florianb
  08 février 2012
Pour moi, ce tome marque un tournant de la série. Malheureusement, pas un tournant positif.
Après les trois premiers tomes excellents, et le quatrième un peu moins, ce cinquième est assez moyen.
ATTENTION SPOILER!!
Dans ce tome, le monde est de nouveau confronté à un nouvel ennemi: les carillons. Ces trois esprits qui font des ravages parmi les habitants du nouveau comme de l'ancien monde, aspirent progressivement la magie de ce monde.
A ce propos, j'aime beaucoup les scènes où l'on voit chaque carillon tuer un parfait inconnu, je trouve cela très mystérieux et très bien écrit.
Pour moi, le début du tome est le pire de tous les débuts de la série. Franchement, on s'ennuie tellement que l'on a presque envie de sauter des pages (mais on ne le fait pas, car connaissant Terry Goodkind, on sait qu'il va nous surprendre. Hélas, pas cette fois-ci). En effet pourquoi passer 150 pages à parler d'un misérable "poulet qui n'en est pas un??!!!.
Bref, en ce qui concerne l'histoire générale, elle ne m'a pas vraiment emballé non plus. En effet, on se désaxe un peu de Richard et Kahlan pour s'intéresser à un peuple pas vraiment fascinant, avec des nouveaux personnages pas vraiment charismatiques (Fitch, Beata...).
Cependant, j'aime bien les intrigues entre les dirigeants, cela nous montre quelque chose de différent, à savoir les relations de pouvoir et toute l'animosité qui en découle.
La morale de l'histoire est cependant excellente (comme la plupart des morales de Terry Goodkind d'ailleurs), à savoir que se tirer dans les pattes pour avoir une once de pouvoir supplémentaire ne sert qu'à s'attirer des ennuis (la syphilis dans ce cas précis).
L'invention des énormes cloches magiques est une très grande originalité et je trouve que cela apporte beaucoup à l'histoire (elles pourraient tout de même raser une bonne partie de l'armée de Jagang et on se demande si Richard va les utiliser!!!).
Enfin le passage où Kahlan se fait attaquer par une horde de Hakens est assez poignant.
Tous ces petits détails ainsi que le style de l'auteur viennent fort heureusement embellir cette histoire assez fade, c'est pour cette raison que j'ai toutefois mis quatre étoiles (car j'ai toutefois pris plaisir à le lire, comme chaque tome de la saga).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pandaroux
  20 décembre 2015
Un mal mystérieux rôde autour de Kahlan et Richard : les personnes meurent de façon étrange : des noyades dans des flaques d'eau, des suicides par le vide (pardonnez l'expression), des immolations par le feu. Que se passe t il?
Richard et Khalan viennent de se marier, ils devraient être heureux et profiter de leurs noces. Pourtant ce n'est cas. En plus de la menace Jagang, ils doivent affronter les Carillons
Aie, le moins bon tome des cinq que je viens de lire. J'adore toujours autant les personnages, j''ai bien aimé l'idée du risque d'un monde sans magie, qu'elle soit bonne ou mal (et encore c'était pas très clair). J'ai trouvé la fin télescopée, bâclée sans aucune ouverture.
Les méchants pour moi n'avaient pas de saveur. Dalton, fin stratège et méchant, devient pitoyable et gentil vers la fin.
Bref je vais passer vite très vite au suivant pour oublier un tome qui ne m'a pas plu du tout.
Commenter  J’apprécie          90
sword
  20 août 2015
Je dois bien avoué que là, j'ai vraiment eu du mal à aller jusqu'à la fin du roman.
Bien que les personnages soient attachants et tout et tout, je me suis vraiment, mais alors vraiment ennuyer. Surtout au début. Trop de blabla, trop de scènes qui ne font pas avancer l'histoire, trop de déballage de sentiments dont on ne voit pas l'intérêt puisque comme d'habitude, ils s'aiment, mais bien que Richard soit le sourcier de "VÉRITÉ", comme d'habitude Kalhan ne le croit pas et c'est reparti pour une séance de blabla.
Heureusement il y a les 2 ou 3 derniers chapitres, où finalement tout ce passe et qui résolvent l'histoire en un clin d'oeil pour repartir sur autre chose. Finalement ça s'arrête quand ça commençait juste à devenir bien.
Je suis donc fatalement déçu par ce tome. Trop politique, trop blablatant et trop de rien finalement.
J'espère juste que la suite sera plus passionnante et palpitante parce que le 4eme tome m'avait déjà laissé un goût amer, mais celui là n'arrange rien. A voir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Nepenthes
  23 septembre 2012
Comme à chaque tome de la série, Terry Goodkind lie les deux suites pour rendre la transition fluide. Les conséquences de l'acte désespéré de Kahlan pour sauver Richard risquent d'être désastreuses. Les protagonistes partent donc de nouveau en quête pour combattre les Carillons. L'intrigue avec Jagang reste encore relativement en arrière fond mais progresse également.
C'est une course poursuite contre la disparition de la magie qui s'engage dans ce tome. A l'image de ses prédécesseurs, le rythme y est haletant et l'auteur sait nous tenir en haleine. J'en retiendrai particulièrement une scène angoissante impliquant un poulet et une Mère Inquisitrice (si si !) digne des Oiseaux de Hitchcock.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
millyjessmillyjess   01 août 2013
- Son époux ? s'exclama Kahlan sur un ton qui n'augurait rien de bon.
Non sans sursauter, si violemment qu'il faillit tomber à la renverse. Richard se souvient soudain de ce que Du Chaillu lui avait raconté sur les anciennes lois de son peuple . Et ce que cela impliquait lui glaçait le sang.
A l'époque, il n'avait pas pris au sérieux les affirmations péremptoires de la femme-esprit . Un fatras de certitudes irrationnelles, ou une interprétation erronée de sa culture! Aujourd'hui ce fantôme pas si vieux que ça venait de nouveau le hanter ...
- Son époux ? répéta Kahlan, de moins en moins commode ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
dominathdominath   26 juillet 2014
-Non, ce sont des gens ordinaires. Comme des chiens lors d'un banquet, ils se massent autour de la table de la tyrannie et espèrent récupérer les miettes qui en tombent. Tout le monde n'est pas prêt à faire le beau pour plaire à un despote, mais les candidats ne manquent pas, s'il sait les faire saliver en leur instillant de la haine, et en leur donnant un noble prétexte pour assouvir leurs plus infâmes pulsions. La plupart des gens préfèrent voler ce qu'ils convoitent plutôt que de le mériter...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ETARCOSETARCOS   16 janvier 2017
Si simple que puisse sembler une Grâce, elle représente l’infini et le tout. Voilà comment on la dessine…
Le vieux sorcier se pencha. Avec une précision née de l’habitude, il laissa la poussière couler de ses doigts pour former la copie conforme du symbole déjà tracé sur le sol.
— Le cercle extérieur représente la lisière du royaume des morts. Au-delà, il n’y a rien… sinon une éternité où le temps et l’espace n’existent pas. Voilà pourquoi la Grâce est délimitée ainsi. Jaillie du néant – le domaine du « rien » – naquit un jour la Création…
Un carré était enchâssé dans le cercle extérieur, ses quatre coins le touchant. Il contenait un deuxième cercle, juste assez grand pour chevaucher ses limites intérieures. Au centre s’étendait une étoile à huit branches. Des lignes droites, tracées en dernier, en partaient et traversaient les deux cercles. Toutes les autres lignes du dessin passaient par un des coins du carré.
Celui-ci symbolisait le voile qui séparait le royaume des morts – le cercle des esprits – du monde des vivants, beaucoup plus petit. L’étoile centrale incarnait la Lumière – le Créateur – dont les rayons (qu’on pouvait aussi appeler le don ou la magie) traversaient toutes les frontières.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EmLireEmLire   26 novembre 2017
La taille, les larges épaules, les yeux gris perçants et la tenue noire du seigneur n'expliquaient pas tout. Il y avait en lui quelque chose d'intangible qui inspirait le respect et la crainte.
Contrairement aux dirigeants d'Anderith, comme le ministre de la Civilisation ou Dalton Campbell, cet homme ne prenait pas de grands airs, et il ne cherchait pas à impressionner les petites gens. Mais il y avait en lui une noblesse et une détermination qui les pétrifiaient d'admiration craintive. En même temps, il semblait... dangereux.
Mortellement dangereux, même.
[...] A présent, Beata comprenait pourquoi cet homme était le mari de la Mère Inquisitrice. Il avait tout pour relever un tel défi, et cela se voyait au premier regard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pandarouxpandaroux   20 décembre 2015
Voilà mon cadeau de noce. Une preuve d'amour pour vous deux, et pour tous les êtres vivants. (La voyante s'était tournée vers Kahlan.) Tant que tu porteras ce collier, vous n'aurez pas d'enfant. Vous vous aimez. Profitez l'un de l'autre, après avoir si durement combattu pour être ensemble. Savourez les moments qui sont devant vous. Depuis toujours, vous désirez être unis. Ne gâchez pas tout.
Mais n'oubliez pas mon avertissement : si vous avez un fils, je ne le laisserai pas vivre. N'ayez aucun doute là-dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Terry Goodkind (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Terry Goodkind
Terry Goodkind - Conception part 1
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

L'épée de vérité Tome 1

Au début du livre quel est le métier de Richard Cypher?

sourcier
il n'a pas de métier
guide forestier
marchand itinérant

9 questions
215 lecteurs ont répondu
Thème : L'Épée de vérité, tome 1 : La première leçon du sorcier de Terry GoodkindCréer un quiz sur ce livre