AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782756090863
184 pages
Delcourt (02/11/2017)
4.19/5   51 notes
Résumé :
Qu’est-ce que c’est le sexe ? Est-ce que ça a toujours existé ? À quoi ça sert ? Pourquoi y a-t-il des vagins et des pénis ? La promesse de DirtyBiology : tu voulais pas savoir, mais maintenant, c’est trop tard !

Saviez-vous que sur notre planète, certaines espèces ne font pas de sexe ? Qu’il existe une incroyable diversité de formes d’organes reproducteurs et que biologiquement, on peut faire du sexe sans sexes ? Des rites amoureux les plus improbabl... >Voir plus
Que lire après DirtyBiology : La grande aventure du sexeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 51 notes
5
4 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Un personnage, simpliste, une tête elliptique, un corps basic, des membres réduits à leur plus simple expression, un visage juste avec des yeux et une bouche, nous explique l'histoire de l'évolution par le biais du sexe. On pourrait se dire, franchement, les créateurs de cette bande dessinée, ils se moquent de qui ? Ben, de personne. Le concept est génial. Nous sommes dans de la vulgarisation de science. Plus vulgarisée que ça, tu meurs. C'est certain que pour un prof de biologie, ça pourrait paraître niais mais quelle pédagogie. Cette bande dessinée utilise l'humour, parfois, les mots populaire tel que « bite » et autre sobriquet des appareils génitaux tant mâles que femelles. Mais en simplifiant l'histoire du sexe, de l'évolution, des modes de reproductions par genres ou espèces, ils nous ouvrent la voie à des connaissances qui aurait pu nous échapper. Est-ce pour les enfants ? Je ne pense pas, quelques mots crus seront sans doute difficile à faire passer auprès des tout petits. Réservons donc cette vulgarisation à un public un peu mûr. En quelques pages savamment illustrées, les auteurs nous plongent dans la fascinante histoire de l'évolution, nous apprennnent tant chez les plantes que chez les espèces d'animaux les avantages et les inconvénients des modes de reproductions sexuées ou non. Sexe, au départ, ce n'est pas une histoire de cul, c'est juste la rencontre de deux cellules qui finissent par créer un être nouveau qui à son tour, n'aura qu'un but, prolonger la vie de son espèce et perpétuer sa race. L'avantage des dessins épurés, parfois naïfs, c'est qu'ils ne font pas d'ombre au fond de cette bande dessinée qui reste profondément scientifique. L'apport de l'humour l'empêche d'être pédante, accessible à tous et à toutes. Ah, si depuis le début de ma scolarité, on m'aurait expliqué la science de façon aussi ludique… Bref, je vous recommande cette bande dessinée qui, même si elle n'en donne pas l'apparence, est avant tout scientifique. Lu, comme à mon habitude, en format numérique, ici en Kindle sur un iPad Pro 12''7 avec une superbe numérisation.
Commenter  J’apprécie          160
Je suis passé devant et comme je trouve généralement la chaîne YouTube Dirty Biology sympa, je me suis dit « pourquoi pas ? ». Après tout, Léo GRASSET arrive toujours à sortir l'intérêt de n'importe quel sujet, qu'il touche de près ou de loin à la biologie.
La biologie, justement, ce n'est pas mon domaine de prédilection, j'étais nul en cours faute d'intérêt, et même encore maintenant, ce n'est toujours pas ma tasse de thé. Force est de constater toutefois que l'ouvrage se lit très facilement.

Les traits et les couleurs, bien que basiques, sont propres et parfaitement cohérents pour de la vulgarisation. Tout y est simplifié sans être simpliste ; parlons plutôt d'épuré. On ne s'ennuie pas au fil des pages, malgré des tons pastels pour l'ensemble, le tout est suffisamment varié et la dimension des cases s'adapte toujours bien au propos, il n'est pas rare d'avoir quelques pages pleines, voire double-pages lorsqu'il faut de la place pour exprimer une idée.
Niveau structure, rien à redire. On sent qu'il y a eu du travail de synthèse et d'organisation, rendant la lecture et la compréhension très fluide. A travers chaque page, nous sommes spectateurs de l'évolution du « sexe » (en tant que transfert d'information génétique) à travers les âges et de tous les moyens que le vivant à mis en oeuvre pour se perpétuer. Avec ou sans appareil génital, avec différenciation mâle/femelle, hermaphrodisme, ou toute autre réponse Darwinienne aux contraintes du vivant… le tour est large et clair, alors même si je ne suis pas expert, loin de là, j'ai l'impression d'en savoir déjà beaucoup plus qu'avant d'ouvrir cette BD.

C'est tout ce qu'on lui demandait au final : passer un bon moment et apprendre des trucs… Léo GRASSET (et son frère Colas) tapent dans donc dans le mille et, fidèles à la chaîne YouTube, propose un divertissement de qualité sur fond de vulgarisation scientifique très satisfaisant.
Ciblé prioritairement pour les 15-30 ans je dirai.
Commenter  J’apprécie          30
Qu'est-ce que le sexe et à quoi ça sert ? Très bonne question n'est-ce pas ? Et bien Léo et Colas Grasset tentent de nous l'expliquer avec cette bande-dessinée.

Je ne connaissais pas Dirty Biology mais j'aime beaucoup la vulgarisation scientifique. D'autant plus quand elle est bien faite. Et ici, c'est le cas.

Alors, oui, au tout début, il faut un peu s'accrocher car la densité d'informations est telle qu'on peut être un peu perdu, mais ça vaut le coup. Les auteurs détendent l'atmosphère avec quelques blagounnettes entre deux explications et ça donne quelque chose de bien équilibré.

Avec cette bande-dessinée, on se forme à la biologie tout en passant un bon moment.
Commenter  J’apprécie          60
En voila une BD de vulgarisation qu'elle est bonne ! C'est certain que j'ai un apriori positif sur l'auteur tant j'apprécie le travail de vulgarisation fait par Leo Grasset, mais j'estime que cette BD est vraiment bien faite, tout à fait dans la veine des vidéos de DirtyBiology.

Il faut dire que le dessin ne m'a pas enchanté outre mesure, mais j'ai remarqué au fil de ma lecture que c'est un dessin purement fonctionnel, ayant pour but de pouvoir expliquer facilement, avec une lisibilité et une grande marge pour les gags (qui sont nombreux et parsèment l'ouvrage). C'est pourtant bien fait lorsqu'il s'agit de représenter des animaux spécifiques, qu'on reconnait immédiatement.

L'idée est d'enfin expliquer le mystère que tout le monde veut connaitre : pourquoi le sexe ? Et c'est extrêmement bien mis en scène, avec des explications au fur et à mesure, du détail scientifique entrecoupé d'anecdotes très amusantes, mais aussi instructives sur ce que la nature a fait de la sexualité.

Si vous aimez l'humour de la chaine, je peux vous recommander la lecture, et si vous ne connaissez pas, ça reste une BD bien sympathique sur la beauté de la nature et de son évolution. On découvre beaucoup de choses, et au final c'est autant amusant que intéressant. Je vous recommande la lecture, qui ne sera sans doute jamais un immanquable de la documentation, mais qui fait rudement plaisir !
Commenter  J’apprécie          10
Une BD qui présente la définition ou plutôt les définitions du sexe mais se concentre sur la définition génétique qui nous intéresse et qui part différentes explications va permettre d'introduire les conséquences les plus insolites que l'on peut retrouver aujourd'hui chez les êtres vivants.
Le sexe a plus de 2 milliards d'années et son intérêt s'explique par l'évolution ainsi que toutes les bizarreries que l'on peut rencontrer.
Livre de très bonne vulgarisation, avec des dessins simples mais très visuels et explicatifs.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
BoDoi
31 janvier 2018
Le style graphique épuré, voire franchement sec, avec de fades aplats de couleurs, participe aussi de la baisse inexorable de l’enthousiasme au fil des pages. Un album intéressant et amusant, mais pas mémorable non plus.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario
27 novembre 2017
Un album édifiant qui éclaire la biologie d'un nouvelle œil, plus frais et plus accessible aussi ! Très recommandé !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Prenons l'exemple d'une espèce qui ne se reproduit pas comme nous.
La bactérie responsable de la peste.
En l'an de grâce de 1340, les gens mouraient en masse d'une maladie. La peste noire a été tellement violente qu'entre un tiers et la moitié de la population y est passée, dans tous les pays européens. Sauf en Pologne, étrangement.
Venue des steppes asiatiques par la Route de la soie, la responsable de ce charnier était 'yersina pestis'. Une bactérie parasitant les puces qui vivent en temps normal sur des rats noirs. Les rats noirs ont voyagé sur des navires marchands, transportant les puces et les bactéries avec eux.
La bactérie avait trouvé une façon efficace de se propager : en infectant la puce, elle va se multiplier à toute vitesse. Jusqu'à remplir son oesophage et le boucher. Pour éviter de mourir de faim, la puce commence à taper dans des sources de nourriture inhabituelles, dont les humains. [...]
Sa stratégie pour boucher l'oesophage de la puce est tout simplement de se cloner des milliards de fois. Par un mécanisme qui s'appelle la scissiparité.
Elle duplique d'abord son contenu interne. Puis sépare chaque copie de chaque côté de la cellule. Elle crée un mur au milieu, et bim. Deux cellules. Chaque cellule va donner deux autres cellules, puis 8, 16, 32, etc.
Pas de sexe, pas de mélange de gènes, juste de la copie.
Ctrl + C.
Ctrl + V.
Se reproduire en 'faisant du sexe' n'aurait pas permis une telle explosion du nombre de bactéries Il faut être deux individus pour en produire un nouveau. Si chaque couple fait une fille et un garçon, la population reste stable.
Imaginez que chez une espèce qui ne 'fait' que du sexe (genre nous), un individu apparaisse avec la capacité de se cloner ! Pendant que ses 'amis' auront besoin de s'y mettre à deux pour produire un nouvel individu, il sera tranquillement en train de remplir la planète avec des mini-lui.
(p. 16 à 22)
Commenter  J’apprécie          230
Le sexe serait étonnant pour [un] extraterrestre. D'un point de vue logique, le sexe est un paradoxe.
D'ailleurs, il y a de bonnes chances que vous ne sachiez pas vraiment ce qu'est le sexe. Laissez-moi vous en donner une définition. Hmm ? Ah, tu sais ce que c'est ?
- 'La bite et la fouffe' ? 8=D ((I)) *
- Ah non, on dit 'sexe'. Mais les organes génitaux ne sont apparus que bien après le vrai sexe.
- 'Le concept de mâle et de femelle' ?
- Hé, hé, toujours pas ! Et le sexe au sens des différents types d'individus nécessaires pour faire des bébés est apparu après le sexe lui-même.
Parfaitement, la distinction entre les mâles et les femelles est apparue à un certain moment dans l'évolution. Et cet événement est plus tardif que l'apparition du vrai sexe, celui dont je parle.
Le sexe, c'est la mise en commun de l'identité de deux individus, qui en produit un troisième, différent.
(p. 8 & 9)

* comme l'ouvrage est une BD, j'ai essayé de reproduire les illustrations, façon Hugo ! 😏
Commenter  J’apprécie          110
Bref, beaucoup de choses que vous pensez évidentes viennent en fait d’une longue histoire évolutive. Une histoire passée à faire du sexe.
Commenter  J’apprécie          60
Mais c'est quand même chouette de se dire que l'évolution, un mécanisme aveugle, sans but et hyper bordélique, a pu faire apparaître les grands-mères.
Commenter  J’apprécie          20
Il y a plus de bactéries dans notre système digestif qu'il y a de cellules dans notre corps.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Léo Grasset (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Léo Grasset
Il s'appelle Léo Grasset et anime la chaîne YouTube « Dirty Biology »… Dans une enquête de Mediapart signée Lénaïg Bredoux et Sophie Boutboul, plusieurs femmes vidéastes affirment avoir subi des violences psychologiques et sexuelles ou avoir constaté un comportement jugé problématique de la part de ce vulgarisateur scientifique très connu sur YouTube. Questionné, il n'a pas souhaité répondre. Sur notre plateau, trois d'entre elles témoignent : Manon Bril, animatrice de la chaîne YouTube « C'est une autre histoire », Clothilde Chamussy, productrice de la chaîne « Passé sauvage », et Marine Périn, connue sur YouTube et Twitch sous le nom de « Marinette ».
Après l'enregistrement de notre émission, Léo Grasset a publié un communiqué dans lequel il "conteste totalement les accusations relayées à [son] encontre."
Vous connaissez notre émission À l'air libre ? Votre avis nous intéresse https://mdpt.fr/39yQZsn Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart
+ Lire la suite
autres livres classés : biologieVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (148) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5159 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..