AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Claude Debru (Auteur de la postface, du colophon, etc.)Antoine Danchin (Préfacier, etc.)Léon Keffler (Traducteur)
EAN : 9782020202237
192 pages
Seuil (08/09/1993)
4.18/5   28 notes
Résumé :
Paru en 1944, ce petit livre est un grand classique de la littérature scientifique. Son auteur (1887-1961), physicien, prix Nobel 1933 pour son équation ("de Schrödinger") et ses travaux sur la physique quantique dont il est l'un des fondateurs, a dû quitter son Autriche natale en 1939 pour l'Irlande, où il est resté jusqu'en 1956. Philosophe autant que physicien, il s'intéresse ici au support physique de l'hérédité&... >Voir plus
Que lire après Qu'est-ce que la vie?Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Non que ce petit livre, considéré comme fondamental pour la biologie, soit facile à lire ; il est abordable parce que son écriture ne manipule pas de concepts de physique complexe. La démonstration n'est pas limpide, mais on sent que les analogies entre l'approche de la physique et celle de la biologie moléculaire ont un sens ! La principale difficulté tient à essayer de suivre le cours de la pensée d'Erwin Schrödinger, et d'essayer de comprendre ce qu'il cherche à démontrer dans le détail (en faisant abstraction de ce qui n'était pas encore résolu en 1944).
Cela dit la conclusion ne saute pas aux yeux et la postface enfonce le clou en évoquant la polémique postérieure sur la véritable influence de la pensée de Schrödinger sur la génétique.
Commenter  J’apprécie          130
En français "Qu'est-ce que la vie ? de la physique à la biologie." ou l'explication de ce qu'est la vie par un physicien de génie.
Erwin Schrödinger à cette qualité que peu de grands scientifiques ont qui est de rendre accessible ce qui de premier abord ne l'est pas. de plus il est à noté qu'il introduit un certain nombre de notions qui se révéleront être à la source de découvertes comme celle de la structure de l'ADN. Une si grande acuité de connaissance et de prédiction en fait un des plus grands scientifiques de son temps hormis sa production dans le seul domaine de la physique de l'atome et de son noyau.
Commenter  J’apprécie          50
Qu'est-ce que la vie ? Voilà une belle question. Et une réponse émanant d'un physicien quantique de la première heure et non d'un philosophe, théologien ou d'un biologiste ne peut qu'intéresser celui que la physiqe des particules attire particulièrement. Combien de fois j'ai essayé de relier, jeune adolescent, ce que j'entendais en physique, chimie et biologie au collège ou au lycée.
Schrödinger, même s'il avoue lui-même n'avoir pas complètement tranché le sujet apporte son point de vue de physicien et j'avoue qu'il me plaît particulièrement. En plus, ça rappelle la volonté de puissance de toute chose énoncée par Nietzsche (sans être la même chose, ne me reprochez pas ce que je n'ai pas dit), mais cette lutte contre l'entropie maximale, c'est vraiement très ennivrant.
Commenter  J’apprécie          30
Un magnifique ouvrage dans lequel le grand physicien Erwin Schrödinger nous présente à quel point la physique est importante dans l'univers et a même d'importantes implications sur la biologie et l'étude des organismes vivants.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Ce petit opus du prix Nobel de physique fut écrit en 1943. Il est souvent qualifié d’un des plus grands textes scientifiques du XXe siècle.

De quoi s’agit-il ?

Physicien hors norme et esprit curieux de tout, Erwin Schrödinger s’intéresse à la philosophie, aux religions et à… la biologie. Dans ce petit ouvrage, il souhaite réfléchir à ce qui fait le propre de la vie non pas en biologiste – ce qu’il avoue ne pas être – mais en physicien. Cette approche « illégitime » dont il a bien conscience qu’elle ne va pas manquer d’apparaître quelque peu scabreuse aux yeux des scientifiques de son temps, va le mener sur des sentiers peu connus à l’époque et véritablement prophétiques pour la suite de la recherche scientifique.

Partant de l’instabilité permanente des atomes et des molécules, il se demande comment les espèces vivantes peuvent être aussi stables qu’elles semblent l’être à l’échelle de quelques générations. Son raisonnement démarre par les atomes – sujet qu’il connaît comme personne - et construit pas à pas un scénario pouvant expliquer la stabilité relative de molécules responsables de la stabilité des espèces. A l’époque, on ne connaît pas le siège exact du support de l’hérédité et encore moins la structure de l’ADN. Il imagine donc que la seule solution possible est qu’il doit exister – quelque part dans les chromosomes – une structure dite « apériodique » d’une grande stabilité et porteuse d’une information cruciale pour l’élaboration du vivant : une structure qui serait à la fois le plan de l’architecte et le matériau du maçon.

C’est donc à un jeu de piste d’une incroyable acuité intellectuelle que Schrödinger se livre avec beaucoup de modestie et, naturellement d’intelligence. Le texte n’est pas forcément facile mais se lit très bien. Il sera lu avec beaucoup d’assiduité par une génération de chercheurs. A commencer par un certain Crick et un certain Watson…

Ce texte mettra en effet les deux biologistes sur la piste de la structure en double hélice de l’ADN au printemps 1953. Une avancée majeure pour la génétique du XXe siècle et pour la compréhension du vivant. La même année Crick et Watson écriront à Schrödinger une lettre lui disant combien son texte les avait mis sur la bonne piste pour le succès de leurs recherches. Leur découverte leur vaudra le prix Nobel !

Un livre fondateur donc pour toute personne souhaitant comprendre l’histoire d’une découverte cardinale et une invitation puissante au décloisonnement des connaissances.
Commenter  J’apprécie          50
Un homme de science est censé posséder, et cela de première main, des connaissances complètes et approfondies sur quelques sujets ; aussi attends t-on habituellement de lui qu'il n'écrive rien sur un sujet qu'il ne domine pas comme un maître? Pareille réserve est considérée comme une question de noblesse oblige. Pour le but présent je désire renoncer à la noblesse, s'il en est, et être affranchi de l'obligation qui en découle. Mon excuse est la suivante : Nous avons hérité de nos ancêtres une invincible prédilection pour des connaissances unifiées et universelles.
Commenter  J’apprécie          80
Si une mutation spontanée représente un petit pas en avant dans le développement de l'espèce, nous gagnons l'impression qu'une modification est essayée plus ou moins au hasard, au risque d'être nuisible, auquel cas elle est automatiquement éliminée. Ceci met l'accent sur un point extrêmement important. Pour qu'elles constituent un substrat convenable pour le travail de sélection naturelle, il faut que les mutations soient rares, comme elles le sont en fait. Si elles étaient assez fréquentes pour qu'il y ait par exemple une probabilité élevée de voir une douzaine de mutations différentes se produire chez le même individu, les mutations nuisibles predomineraient, en règle générale, sur les avantageuses, de sorte que l'espèce, au lieu d'être améliorée par sélection, resterait inchangée ou perirait.
Commenter  J’apprécie          30
La question vaste, importante et très discutée, est là suivante : comment peut-on expliquer à l'aide de la physique et de la chimie le événements qui se produisent dans l'espace et dans le temps dans les limites spatiales d'un organisme vivant ?
Commenter  J’apprécie          120
La grande révolution de la théorie des quanta fut que des caractères de discontinuités furent découverts dans le Livre de la Nature, dans un contexte où tout autre chose que la continuité apparaissait comme absurde d’après les vues admises jusqu’à ce moment.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Erwin Schrödinger (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erwin Schrödinger
Préface de Mieke BAL
Nouvelle édition actualisée
Dans le contexte actuel de guerre et de pandémie, la réédition de Mère Folle prend une tonalité particulière. En effet, dans un récit littéraire, l'ouvrage met en scène la rencontre anachronique des Fous d'un théâtre politique très populaire en Europe après la Grande Peste et la Guerre de Cent ans avec ceux des asiles où l'auteur a travaillé comme analyste pendant trente ans.
Demain, c'est la Toussaint. La narratrice, psychanalyste à l'hôpital psychiatrique, vient d'apprendre la mort par overdose d'un de ses patients psychotiques. Découragée, elle s'en veut et en veut à la psychanalyse de cet échec. Tentée d'abandonner son travail, elle y retourne néanmoins « à reculons ».
Débute alors un étrange voyage où des personnages surgis du passé, fous du Moyen-Âge, acteurs des Sotties – Mère Folle – se mêlent aux malades de l'hôpital, mais aussi à de grands penseurs comme Erasme, René Thom, Artaud, Wittgenstein ou Schrödinger avec qui elle engage des dialogues imaginaires. Cette traversée dialogique, qui est aussi un retour vers son propre passé, la rend capable de recevoir et mettre en actes les enseignements de Gaetano Benedetti à qui elle rend visite à Bâle pendant le Carnaval. Il lui conseille de s'immerger dans le délire de ses patients afin de devenir leur égal fraternel et de leur ménager un espace auxiliaire où pourront être rendues conscientes les « aires catastrophiques » constitutives de leur folie. le traitement possible de la psychose est à ce prix.
Dans le contexte actuel de guerre et de pandémie, la réédition de Mère Folle qui met en scène la rencontre anachronique des Fous d'un théâtre politique très populaire en Europe après la Grande Peste et la Guerre de Cent ans avec ceux des asiles où l'auteur a travaillé comme analyste pendant trente ans, se révèle particulièrement précieuse.
Dans la collection
Hypothèses
+ Lire la suite
>Sciences de la vie, biologie>Sciences de la vie>Philosophie et théories : classer ici la nature de la vie. Pour l'origine de la vie voir 576.83 (18)
autres livres classés : biologieVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (113) Voir plus



Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
432 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre

{* *}